Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 2

2e ronde : victoires de Karjakin, Ponomariov et Kramnik, qui a corrigé Gustafsson.

Le Sparkassen Chess Meeting de Dortmund (Allemagne) fête son 40e anniversaire, du 13 au 22 Juillet 2012, avec dix participants : Vladimir Kramnik, Fabiano Caruana, Sergey Karjakin, Ruslan Ponomariov, Peter Leko, Arkadij Naiditsch, Mateusz Bartel, Daniel Fridman, Georg Meier et Jan Gustafsson. Les quatre joueurs allemands faisaient partie de l'équipe Championne d'Europe en 2011.

Vladimir Kramnik, qui a déjà remporté 10 fois le trophée, va certainement tenter d'ajouter un nouveau titre à ce formidable palmarès. Site officiel www.sparkassen-chess-meeting.de/2012, avec parties en direct à partir de 15h00.

Classement Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Perf Chg
1 Kramnik, Vladimir 2799 RUS 1.5 / 2 X . = . . . . 1 . . 2897 +2
2 Ponomariov, Ruslan 2726 UKR 1.5 / 2 . X . . = . . . 1 . 2945 +6
3 Karjakin, Sergey 2779 RUS 1.5 / 2 = . X . . . . . . 1 2929 +4
4 Meier, Georg 2644 GER 1.5 / 2 . . . X . = . . . 1 2880 +6
5 Leko, Peter 2730 HUN 1.0 / 2 . = . . X . = . . . 2690 -1
6 Naiditsch, Arkadij 2700 GER 1.0 / 2 . . . = . X . . = . 2709 +0
7 Fridman, Daniel 2655 GER 1.0 / 2 . . . . = . X = . . 2679 +1
8 Gustafsson, Jan 2629 GER 0.5 / 2 0 . . . . . = X . . 2534 -2
9 Caruana, Fabiano 2775 ITA 0.5 / 2 . 0 . . . = . . X . 2520 -7
10 Bartel, Mateusz 2674 POL 0.0 / 2 . . 0 0 . . . . . X  

 

Gustafsson-Kramnik | Photo : Georgios Souleidis

Alors que la position était égale, Fabiano Caruana a craqué au 31e coup : il choisit à tort d'échanger les pièces (31... Cxd2 ?!, 31... Db7 maintenait l'égalité). Quelques coups plus tard, il craque sous l'attaque de Ponomariov et donne un pion, après 33. Cxf7 il joue le fautif 31...e6? (Dc4 résistait plus longtemps). Avec 3 pions de retard, il abandonne au 36e coup.

Victoire expéditive de Vladimir Kramnik, avec les pièces noires, face à Jan Gustafsson. L'Allemand semble être tombé dans une préparation du Russe, qui au 14e coup joue la nouveauté 14...a5 (14...Cc6 ait été joué à la place dans une partie entre Guo et Ju Wenjun, au Championnat chinois 2012). Il poursuit la poussé du pion "a" (14...a4, 16...a3), sacrifiant le pion "d5" au passage. Vladimir Kramnik enchaîne les coups tout aussi spectaculaires qu'efficaces (17...Cc6 suivi de 17...Txe3. Les Blancs ne peuvent enrayer l'attaque, les Noirs arrivent à pousser le pion "a" à une case de la promotion après un nouveau sacrifice de pièce de l'ancien Champion du Monde au 24e coup. Gustafsson prend la pièce, avant de devoir s'incliner deux coups plus tard. Une superbe partie !

Arkadij Naiditsch affrontait le leader du tournoi, Georg Meier. Comme dans sa partie d'hier, il a joué de manière agressive, sacrifiant une pièce (13. Cd5), puis un pion (18. Fd4). Il récupère sa pièce au 20e coup. Les noirs ont conservé leur pion de plus, mais il est doublé. Il ne permettra pas d'obtenir un quelconque avantage dans la finale de Tour disputée par les 2 joueurs, et après de vaines tentatives, ils s'accorderont sur le partage du point.

Avec deux défaites en deux rondes, Mateusz Bartel risque fort de devenir le joueur face à qui tout le monde cherchera à obtenir un point. Après Georg Meier hier, c'est aujourd'hui Sergey Karjakin qui l'a battu. Le Polonais a été puni pour ne pas avoir roqué assez tôt, préférant prendre le pion c4 à la place (18. Dxc4 ?). Le jeune Russe va exploiter cette faute en jouant 19... Tc2, qui bloque le Roi au centre pour protéger le Fou e2, et permet de gagner le pion b2. Le Polonais se lance alors dans une attaque désespérée sur le Roi adversaire, mais Karjakin pare toutes les menaces et encaisse le point sans trembler.

Enfin, partie paisible entre Daniel Fridman et Peter Leko, qui s'achève sans émotion par la nulle en 27 coups.


Publié le 14/07/2012 - 23:58 , Mis à jour le 24/08/2012 - 15:24

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment