Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 3

Victoires de Leko, Caruana ainsi que Kramnik et Ponomariov. Ces 2 derniers sont en tête du classement avec 2,5 points.

Le Sparkassen Chess Meeting de Dortmund (Allemagne) fête son 40e anniversaire, du 13 au 22 Juillet 2012, avec dix participants : Vladimir Kramnik, Fabiano Caruana, Sergey Karjakin, Ruslan Ponomariov, Peter Leko, Arkadij Naiditsch, Mateusz Bartel, Daniel Fridman, Georg Meier et Jan Gustafsson. Les quatre joueurs allemands faisaient partie de l'équipe Championne d'Europe en 2011.

Vladimir Kramnik, qui a déjà remporté 10 fois le trophée, va certainement tenter d'ajouter un nouveau titre à ce formidable palmarès. Site officiel www.sparkassen-chess-meeting.de/2012, avec parties en direct à partir de 15h00.

  Joueur Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Perf Chg
1 Ponomariov, Ruslan 2726 UKR 2.5 / 3 X . = . . 1 1 . . . 2989 +9
2 Kramnik, Vladimir 2799 RUS 2.5 / 3 . X . = . . . . 1 1 2967 +5
3 Leko, Peter 2730 HUN 2.0 / 3 = . X . . . . = 1 . 2795 +2
4 Karjakin, Sergey 2779 RUS 2.0 / 3 . = . X = . . . . 1 2849 +3
5 Naiditsch, Arkadij 2700 GER 1.5 / 3 . . . = X = = . . . 2732 +2
6 Caruana, Fabiano 2775 ITA 1.5 / 3 0 . . . = X . 1 . . 2693 -4
7 Meier, Georg 2644 GER 1.5 / 3 0 . . . = . X . . 1 2700 +2
8 Fridman, Daniel 2655 GER 1.0 / 3 . . = . . 0 . X = . 2586 -3
9 Gustafsson, Jan 2629 GER 0.5 / 3 . 0 0 . . . . = X . 2455 -6
10 Bartel, Mateusz 2674 POL 0.0 / 3 . 0 . 0 . . 0 . . X  
Kramnik et Bartel analysent | Photo : Georgios Souleidis

La première partie à se terminer a été celle entre Sergey Karjakin et Arkadij Naiditsch. Le Russe a joue très rapidement. Trop d'ailleurs, regrettait-il sur son Twitter dès la fin de la partie, il estime avoir raté une chance de garder l'avantage. En effet, il a laissé à son adversaire la possibilité de gagner un pion par  18...Cxh4. Karjakin, peut-être énervé, a joué très rapidement et termine la partie avec plus de 2 heures à sa pendule.

Peter Leko a écrasé positionnellement Jan Gustaffson, et a été récompensé par une victoire en 45 coups. Le Hongrois conquiert la paire de Fou, et va s'en servir à merveille pour mettre la pression sur le pion "d6" des Noirs, puis sur la case "d5". Gustaffson est complètement impuissant, ses pièces se gênent et ne peuvent empêcher l'inexorable progression blanche. Les Blancs parviennent à se créer un pion passé sur la colonne "a" juste après le contrôle de temps (41. Dxa6), et après l'échange des Dames, Gustaffson abandonne devant la victoire prévisible des Blancs.

On donnait bien peu de chances à Mateusz Bartel, opposé avec les pièces noires à Vladimir Kramnik, vainqueur hier d'une des parties de l'année. Le polonais n'a pas déjoué les pronostics, et s'est incliné en 50 coups. Kramnik a gagné un pion au 21e coup (21. Fxe4), et s'en est suivi une belle démonstration sur la valorisation de cet avantage.

Ponomariov, face à Meier, est le premier à innover. Son coup 11... Dc7 est une nouveauté (11... Fd6 avait été joué dans une partie entre Bacrot et Ivanchuk en 2009). L'Ukrainien n'a plus de pion "h", il a été doublé sur la colonne "g". Il va en tirer profit pour chasser la Dame blanche loin de la défense du Roi (33... Th5 menace de gagner la Dame par 34...f5) 34. Dc8 Tc7 35. Da8 Th8 36. Da7). Le roque adverse ainsi affaibli, il lance une attaque qui va s'avérer gagnante, concluant la partie sur un sacrifice de qualité qui élimine le dernier défenseur du Roi adverse.

Fabiano Caruana a montré a ses détracteurs, qui le disaient fatigué, qu'il n'en était rien. Après avoir doublé un pion adverse, il a accumulé les avantages (paire de Fous, contrôle de la colonne "d", création d'un pion passé sur la colonne "h"). Ils lui ont permis de conclure victorieusement en 52 coups.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment