Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

41e Olympiade d'échecs : Ronde 10

Mercredi 13 août, journée de repos aux Olympiades

La 41e Olympiade d'échecs accueille 1800 participant(e)s et capitaines, du 1er au 14 Août 2014, à Tromsø en Norvège, au «Mackhallen», une ancienne brasserie - la plus septentrionale du monde datant de 1877. Site officiel https://chess24.com/olympiad2014

Tous les résultats, classements et statistiques des Equipes mixtes et des Equipes féminines. Parties en direct sur https://chess24.com/en/olympiad2014/live

La Norwegian Broadcasting Corporation (NRK) possède les droits exclusifs pour l'ensemble de l'Olympiade. Il s'agit de la plus importante production de la télévision publique de Norvège en 2014, avec plus de 40 personnes pour couvrir l'événement.

Twitter est sans aucun doute le média à la pointe pour suivre en temps réel l'Olympiade de Tromsø. Résultats, échecs et mat, combinaisons, gaffes, etc. A suivre plus particulièrement : @Tromso2014 ; @chess24com ; ‏@TarjeiJS ; @SusanPolgar ; @EuropeEchecs. Le hashtag (mot-clé ou mot-dièse) est #ChessOlympiad.

Cette compétition par équipe de 4 joueurs qui revient chaque année paire depuis 1950, se déroule en onze rondes à la cadence de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Les joueurs ne sont pas autorisés à offrir le match nul à leur adversaire avant le trentième coup noir. Les joueurs sont priés d'arriver au moins 30 minutes avant le début de la ronde. Les appareils électroniques sont strictement interdits dans la salle de jeu et doivent être laissés à l'hôtel ou dans le vestiaire des joueurs. Tous les joueurs doivent être assis face à leur échiquier au lancement de la ronde. Ronde 1 samedi 2 août. Jours de repos jeudi 7 et mercredi 13 août. 11e et dernière ronde jeudi 14 août à 11h00.

 

L'équipe de France masculine
Maxime Vachier-Lagrave, Etienne Bacrot, Laurent Fressinet, Romain Edouard et Vladislav Tkachiev.
Jean-Baptiste Mullon (DR)

Capitaine de l'équipe de Clichy, Championne de France à de nombreuses reprises, Jean-Baptiste Mullon nous détaille le(s) rôle(s) d'un capitaine dans une équipe d'échecs.

Quel est le rôle d'un capitaine pendant les Olympiades ?

- Au sens strict du terme, un capitaine remet les compositions d’équipe en temps et en heure, et conseille ses joueurs pendant un match sur l’opportunité d’accepter, de refuser, ou de proposer la nulle. C’est dire si la somme de travail est, en théorie, réduite.

Mais dans les faits, un capitaine est souvent un secondant, qui conseille ses joueurs ou ses joueuses sur leurs préparations de parties et sur la stratégie d’équipe. Ce travail est bien sûr plus exigeant. Dans le cas de nos équipes de France, je suppose que ce rôle est plus important pour les filles (dont les connaissances théoriques sont plus réduites) que pour les garçons.

Enfin, le capitaine, ou le chef de délégation, est le garant de la cohésion du groupe. Cette dernière tâche est plus subtile et requiert plus de psychologie et de compétences humaines. Il n’est pas plus facile de mener une équipe vers le podium que de l’empêcher de sombrer. Les deux parcours ont leurs spécificités. Il faut aussi ajouter qu’on ne gère pas un groupe que dans l’instant présent. Un bon capitaine vit dans l’instant, mais garde toujours dans un coin de sa tête une pensée pour la compétition suivante.

Il faut unir les membres des deux équipes et réussir un savant mélange entre l’égalité entre chacun, et la préservation des egos, souvent très forts aux échecs.

Comment s'opère la composition de l'équipe ?

- Après la parution des appariements, l’équipe se réunit pour partager ses impressions sur le match joué et sur le match du lendemain.

Dans le cas des Olympiades, les listes sont bloquées, il n’est donc pas difficile de prévoir à peu de choses près quel sera l’adversaire prévu sur chaque échiquier. En fonction de la forme du moment, de l’historique entre deux joueurs, du style de chacun, joueurs et capitaines se mettent d’accord sur la composition. Parfois, c’est le consensus, parfois non, et le capitaine doit trancher. Cette dernière situation n’étant pas souhaitable, évidemment.

Dans les matchs favorables sur le papier, les équipes essayent de dégager un buteur en mission : celui qui va avoir, avec les blancs, un avantage conséquent au élo. Ce fût le cas hier avec le positionnement de Romain contre le 4ème échiquier tchèque. Je suppose que Romain avec les blancs a suscité plus d’attente chez son capitaine, alors que Vlad rassure avec les noirs dans les matchs chauds.

Cette stratégie a autant de chance de réussir qu’au football, laisser son attaquant vedette conclure une séance de tir aux buts. Parfois, l’attaquant tire dix mètres au-dessus par nervosité, mais souvent, le ballon prend le chemin du petit filet. Dans la partie d'hier, Romain a fait le job, mais un sentiment de nervosité a transparu au moment de conclure. Le point rapide d’Etienne Bacrot a certainement, et paradoxalement, déconcentré le buteur dans sa mission. C’est problématique pour le départage, mais c’est positif pour la dynamique de l’équipe, dont les prestations des uns et des autres se complètent.

On peut atténuer cette stratégie en conservant une position légèrement supérieure sans risque sur l’autre échiquier blanc (cf le gain d’Etienne hier).Les joueurs aux pièces noires, eux, ont 95% du temps la mission de faire nulle sans discuter. Ils récupèrent le point quand les blancs ont trop exagéré dans leur quête de victoire.

Quelle stratégie adopter pour l'équipe de France lors des deux dernières rondes ?

- C’est une décision qui appartient aux joueurs. Ils représentent la France, c’est à eux que revient le choix de la stratégie. Pour l’avant-dernière ronde, il faut jouer « normalement ». Les choix cornéliens arrivent plutôt lors de la dernière ronde. Tout risquer pour le jackpot, ou assurer la bonne place.

Le capitaine sélectionneur a mis entre les mains des 5 membres les intérêts de la France, nous n’avons d’autre choix que de les partager, et d’encourager les équipes.

Un pronostic pour cette fin d’Olympiades  ?

- Maintenant que la Russie est hors de portée, la France va gagner pour la première fois de son histoire. J’en suis sûr.

 

A deux matchs de la fin du tournoi, l'équipe de France est toujours en course pour la médaille d'or. Ils affrontent aujourd'hui la Chine, avec qui ils partagent la 1ère place du classement. L'équipe chinoise est pour l'instant invaincue, avec 6 victoires et 3 matchs nuls. Une heure avant le match, le capitaine français Sébastien Mazé a tweeté : « H-1 avant le match olympique ! Un bon déjeuner en équipe avec le président de la FFE . La motivation est monstrueuse. ».

Autres matchs cruciaux pour le podium : Ukraine-Azerbaïdjan, Hongrie-Roumanie et Bulgarie-Pologne.

Cette ronde a été lancée par la Premier Ministre norvégienne, Erna Solberg.

 

Vachier Lagrave-Wang Yue
Après 31...fxg5

Le premier échiquier voit s'affronter Maxime Vachier-Lagrave, avec les Blancs et Wang Yue. Le Chinois choisit une variante secondaire de la défense semi-Tarrasch. Les Noirs sacrifient temporairement un pion pour pouuvoir échanger les Dames. Au 12e coup, Maxime récupère son pion. Les Noirs perdent du temps à replacer leur Roi déroqué (13...Re7, 14...Thd8, 15...Rf8). Les Blancs en profitent pour s'emparer de la paire de Fous. Cet avantage stratégique permet aux Blancs d'avoir l'avantage dans la finale. Ils peuvent sans risque torturer longtemps les Noirs. Mais dans la position ci-contre, l'avantage s'échappe après 32.Fe5?!. Selon les moteurs d'analyse, il fallait pousser le pion "f" avec 32.f4 pour conserver des chances de gain. Après 32...h4 33.f4 Ce6 34.fxg5 Cxg5 35.Rf4 Ch3+ 36.Re3 Cg5 37.Rf4 Ch3+ 38.Re3, la partie se termine par une répétition.

Ding Liren-Bacrot
Après 12.Cd2
Ding Liren-Bacrot
Après 24...c4

Au 2e échiquier, Etienne Bacrot est opposé à Ding Liren. Le Français choisit la surprenante défense Benoni. On peut présumer qu'il s'agit d'une préparation concoctée à la maison. Au 12e coup (voir diagramme), le Français sacrifie la qualité sans hésiter par 12...Txf4!?. Les deux joueurs sont en terrain connu, ils suivent une partie Eljanov-Sjugirov (Championnat d'Europe 2014, 1-0 en 48 coups). Le 1er coup nouveau survient au 16e coup quand Ding Liren joue 16.Te1 au lieu de 16.Df3 dans la partie précitée. La partie prend ensuite une tournure folle, Etienne sacrifie une seconde qualité (2e diagramme). L'activité des Noirs compense le déficit matériel, ce qu'on appelle aux échecs l'équilibre dynamique. Dans la position du 2e diagramme, Ding Liren gaffe avec 25.f4?. La partie se poursuit par 25...Fxf4 26.Tb8 Rh6 27.Dd8. Les moteurs donne un avantage supérieur à un pion aux Noirs. Mais le Français, après avoir beaucoup réfléchi, se retrouve pressé par le temps et se trompe à son tour avec 27...Df5?.  La position revient à l'égalité. Il reste moins de 5 minutes à Etienne pour atteindre le contrôle de temps, contre 35 à son adversaire. En plein zeitnot, Etienne Bacrot n'a d'autre solution que de répeter les coups. Nulle en 32 coups.

 

Fressinet-Yu Yangyi
Après 20...Txa2
Fressinet-Yu Yangyi
Après 29...Tab2

Au 3e échiquier, Laurent Fressinet joue une ouverture anglaise face à Yu Yangyi. Laurent n'obtient pas grand chose du début de partie, et se retrouve dans une finale où chaque camp possède deux Tours et un Fou et 5 pions (1er diagramme). Dans cette position, le programme Houdini indique que les Blancs auraient du jouer 21.Tc5 pour attaquer le pion d5. Laurent choisit le moins bon 21.Td6?!. La partie se poursuit par 21...Tb8 22.Fxd5 Fxd5 23.Txd5 Txb4. Malgré l'égalité matérielle et le pion blanc avancé, ce sont les Noirs qui ont l'avantage : à long terme, les Blancs ne vont pas pouvoir protéger leurs pions. Les Noirs parviennent à doubler les Tours sur la 2e rangée et augmentent leur avantage. 30.Ta1?! (2e diagramme) est une nouvelle imprécision qui précipite l'écroulement des Blancs après 30...Txf2+ 31.Rg1 Tg2+ 32.Rh1. Laurent Fressinet doit s'incliner au 37e coup.

Le dernier duel oppose Ni Hua, avec les Blancs, à Romain Edouard. La partie est assez plate, et dès le 30e coup les deux joueurs partagent le point.

Jeudi, la France aura une ronde délicate contre les Russes afin de pouvoir conserver la 3e place du classement.

 

Les parties de l'équipe de France (Open) de la ronde 10

Le match entre l'Ukraine, 3e et l'Azebaidjan, 4e, commence mal pour les premiers cités : Ivantchuk gaffe et doit rapidement abandonner.  Heureusement pour les Ukrainiens, la victoire d'Eljanov au 3e échiquier rétablit l'équilibre, tandis que le duel entre Moiseenko et Safarli se conclut par la nulle. L'issue de ce match va donc se décider dans la partie entre Ponomariov et Radjabov. Les deux joueurs décident d'annuler. Le match nul entre ces deux équipes permet à la France de pouvoir encore espérer un podium en cas de bon résultat lors de la dernière ronde.

Saric-Carlsen
Après 22...h6

L'une des surprises du jour est la défaite du Champion du Monde Magnus Carlsen face à Ivan Saric, 2671 Elo. Avec les pièces noires, le Norvégien opte pour la rare variante Bird de la défense espagnole, qui survient après 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 Cd4. Au 7e coup, les Noirs sacrifient un pion, puis un 2e au 11e coup. Carlsen joue tout pour l'attaque, mais il peine à justifier le matériel sacrifié. Dès le 20e coup, les Noirs sont perdus comme le montre la position ci-contre. Outre l'avantage matériel, la position des Blancs est écrasante : les deux Fous blancs sont braqués sur le roque adverse, tout comme la Dame et une Tour. Saric va transposer dans une finale gagnante au terme d'une jolie séquence tactique : 23.Fe5! Dd8 24.Dxh6 Txe5 25.d6! Te2 26.dxe7 Dxe7 27.f5 Dh4 28.Df4 g5 29.Dxh4 gxh4. Les Blancs ont éradiqué toute chance de contre-attaque noire et reste avec un avantage matériel suffisant. Carlsen abandonne quelques coups plus tard.

Demain, journée de repos avant de jouer jeudi la dernière ronde du tournoi à 11h00.

Extrait des résultats mixtes de la ronde 10 du 12 août 2014 à 14:00
Bo. 3 France (FRA) Elo - 7 China (CHN) Elo 1,5 : 2,5
1.1 GM Vachier-Lagrave, Maxime 2768 - GM Wang, Yue 2718 ½-½
1.2 GM Bacrot, Etienne 2720 - GM Ding, Liren 2742 ½-½
1.3 GM Fressinet, Laurent 2708 - GM Yu, Yangyi 2668  0-1
1.4 GM Edouard, Romain 2680 - GM Ni, Hua 2666 ½-½
Bo. 2 Ukraine (UKR) Elo - 8 Azerbaijan (AZE) Elo 2 : 2
2.1 GM Ivanchuk, Vassily 2744 - GM Mamedyarov, Shakhriyar 2743 0-1
2.2 GM Ponomariov, Ruslan 2717 - GM Radjabov, Teimour 2724  ½-½
2.3 GM Eljanov, Pavel 2723 - GM Mamedov, Rauf 2659 1-0
2.4 GM Moiseenko, Alexander 2707 - GM Safarli, Eltaj 2649  ½-½
Bo. 24 Croatia (CRO) Elo - 14 Norway (NOR) Elo 3,5 : 0,5
3.1 GM Saric, Ivan 2671 - GM Carlsen, Magnus 2877 1-0
3.2 GM Stevic, Hrvoje 2606 - GM Hammer, Jon Ludvig 2628 1-0
3.3 GM Palac, Mladen 2563 - GM Johannessen, Leif Erlend 2528  ½-½
3.4 GM Kozul, Zdenko 2608 - GM Lie, Kjetil A. 2528 1-0
Bo. 5 Hungary (HUN) Elo - 32 Romania (ROU) Elo 3 : 1
4.1 GM Leko, Peter 2740 - GM Lupulescu, Constantin 2625  ½-½
4.2 GM Balogh, Csaba 2637 - GM Parligras, Mircea-Emilian 2574 1-0
4.3 GM Almasi, Zoltan 2690 - GM Jianu, Vlad-Cristian 2579  ½-½
4.4 GM Rapport, Richard 2704 - GM Vajda, Levente 2561 1-0
Bo. 18 Bulgaria (BUL) Elo - 15 Poland (POL) Elo 1,5 : 2,5
5.1 GM Topalov, Veselin 2772 - GM Wojtaszek, Radoslaw 2735 1-0
5.2 GM Cheparinov, Ivan 2681 - GM Gajewski, Grzegorz 2659 0-1
5.3 GM Iotov, Valentin 2553 - GM Duda, Jan-Krzysztof 2576 0-1
5.4 IM Dimitrov, Radoslav 2461 - GM Bartel, Mateusz 2640  ½-½
Bo. 6 Un. St. of America (USA) Elo - 35 Argentina (ARG) Elo 2,5 : 1,5
6.1 GM Nakamura, Hikaru 2787 - GM Peralta, Fernando 2574 1-0
6.2 GM Onischuk, Alexander 2659 - GM Mareco, Sandro 2574  ½-½
6.3 GM Akobian, Varuzhan 2653 - GM Felgaer, Ruben 2564 0-1
6.4 GM Shankland, Samuel L 2624 - GM Perez Ponsa, Federico 2541 1-0
Bo. 29 Serbia (SRB) Elo - 1 Russia (RUS) Elo 1,5 : 2,5
7.1 GM Ivanisevic, Ivan 2613 - GM Kramnik, Vladimir 2760 0-1
7.2 GM Perunovic, Milos 2602 - GM Grischuk, Alexander 2795  ½-½
7.3 GM Markus, Robert 2602 - GM Svidler, Peter 2751 1-0
7.4 GM Indjic, Aleksandar 2539 - GM Karjakin, Sergey 2786 0-1
L'équipe hongroise | Photo Paul Truong | (DR)

Extrait du classement mixte après la ronde 10

Rg. Rg. initial Equipe Equipe Parties   +    =    -   Dep.1   Dep.2   Dep.3   Dep.4 
1 7 China CHN 10 7 3 0 17 341.5 28.5 127.00
2 5 Hungary HUN 10 7 2 1 16 309.5 27.0 124.00
3 3 France FRA 10 7 1 2 15 305.0 27.0 123.00
4 2 Ukraine UKR 10 6 3 1 15 301.5 27.0 121.00
5 1 Russia RUS 10 6 3 1 15 301.5 26.0 125.00
6 6 Un. St. of America USA 10 6 3 1 15 297.5 26.5 116.00
7 33 Uzbekistan UZB 10 7 1 2 15 294.5 25.0 121.00
8 19 India IND 10 6 3 1 15 291.5 27.0 114.00
9 8 Azerbaijan AZE 10 6 3 1 15 289.0 25.5 125.00
10 15 Poland POL 10 7 1 2 15 288.0 27.5 113.00
11 13 Cuba CUB 10 6 2 2 14 296.0 27.0 120.00
12 17 Spain ESP 10 6 2 2 14 289.5 25.5 117.00
13 24 Croatia CRO 10 7 0 3 14 288.0 27.0 112.00
14 4 Armenia ARM 10 5 4 1 14 286.5 25.5 123.00
15 18 Bulgaria BUL 10 6 2 2 14 283.5 25.0 124.00
16 16 Czech Republic CZE 10 6 2 2 14 274.0 26.0 115.00
17 9 Israel ISR 10 6 2 2 14 273.5 25.5 114.00
18 31 Vietnam VIE 10 5 4 1 14 270.0 27.0 111.00
19 10 England ENG 10 6 2 2 14 269.0 25.5 111.00
20 27 Belarus BLR 10 6 2 2 14 269.0 24.5 114.00
21 32 Romania ROU 10 6 2 2 14 263.0 25.5 115.00
22 30 Brazil BRA 10 7 0 3 14 238.0 26.5 102.00
                       
48 51 Switzerland SUI 10 5 2 3 12 216.0 22.5 111.00
77 44 Belgium BEL 10 4 2 4 10 202.0 21.0 109.00
82 88 Tunisia TUN 10 5 0 5 10 161.0 21.5 91.00
89 81 Luxembourg LUX 10 4 2 4 10 153.0 19.5 99.00
104 77 Morocco MAR 10 4 1 5 9 162.5 21.0 98.00
106 91 Algeria ALG 10 4 1 5 9 151.5 19.0 101.00
139 86 Monaco MNC 10 3 1 6 7 115.5 15.5 96.00

 

Extrait des appariements mixtes de la ronde 11 du 14 août 2014 à 11:00
No. Rg. initial Equipe PM Res. : Res. PM Equipe Rg. initial
1 15 Poland 15   :   17 China 7
2 5 Hungary 16   :   15 Ukraine 2
3 14 Norway 12   :   12 Malaysia 103
4 1 Russia 15   :   15 France 3
5 8 Azerbaijan 15   :   15 Un. St. of America 6
6 19 India 15   :   15 Uzbekistan 33
7 13 Cuba 14   :   14 England 10
8 17 Spain 14   :   14 Vietnam 31
9 9 Israel 14   :   14 Croatia 24
10 4 Armenia 14   :   14 Czech Republic 16
11 27 Belarus 14   :   14 Bulgaria 18
12 32 Romania 14   :   14 Brazil 30
L'équipe de France féminine
Marie Sebag, Sophie Milliet, Pauline Guichard, Silvia Collas et Mathilde Congiu.
Girya-Zhukova
Après 31...Te8

Les Russes affrontent aujourd'hui l'Ukraine dans un match hautement symbolique. Outre l'actualité internationale, c'est l'occasion pour Kateryna Lagno d'affronter ses ex-compatriotes. Après 9 victoires en autant de rencontres, les russes vont connaître pour la première fois la défaite. C'est au 4e échiquier que tout s'est joué, les trois autres parties s'achevant par la nulle. La Russe Olga Girya ne va pas réussir de sauvetage miraculeux comme hier. Dans la position ci-contre, les Noirs ont un léger avantage mais Girya va délaisser la protection de son Roi, ce qui va la mener à sa perte. La Russe joue 32.Fg3?, ce qui permet à son adversaire de jouer la suite gagnante 32...Fb6+ 33.Rh1 Fe3 32.Dc2 Ff4. Cette manoeuvre permet à Zhukova de capturer le pion d6 et de l'emporter quelques coups plus tard.

 

Nakhbayeva-Sebag
Après 32.Cc5

Côté français, après la défaite hier contre la Chine, l'équipe est redescendue à la 9e place. Elle affronte le Kazakhstan.

Comme hier, la France connaît une lourde défaite face au Kazakhstan : 3-1 en faveur des coéquipières de Nakhbayeva (2336 Elo), qui réussit l'exploit de battre Marie Sebag au 1er échiquier.

Dans la position ci-contre, après 32...Ch3+ 33.Fxh3 Fxh3 34.g4 le Fou est enfermé et les Blancs vont bientôt le capturer.

Pauline Guichard concède l'autre défaite de ce match. Aux 3e et 4e échiquiers Silvia Collas et Mathilde Congiu ont fait match nul.

Tout comme dans le tournoi Open, demain est une journée de repos. Lors de la dernière ronde, les Françaises joueront contre la Serbie.

 

Les parties du tournoi féminin
Extrait des résultats féminins de la ronde 10 du 12 août 2014 à 14:00
Bo. 3 Ukraine (UKR) Elo - 2 Russia (RUS) Elo 2,5 : 1,5
1.1 GM Muzychuk, Anna 2555 - GM Lagno, Kateryna 2540  ½-½
1.2 IM Muzychuk, Mariya 2530 - GM Gunina, Valentina 2524  ½-½
1.3 GM Ushenina, Anna 2487 - GM Kosteniuk, Alexandra 2531  ½-½
1.4 GM Zhukova, Natalia 2468 - WGM Girya, Olga 2484 1-0
Bo. 38 Norway (NOR) Elo - 22 Azerbaijan (AZE) Elo 1 : 3
2.1 WIM Bjerke, Silje 2189 - WGM Mamedjarova, Zeinab 2229 0-1
2.2 WGM Dolzhikova, Olga 2166 - WGM Mammadova, Gulnar 2334  ½-½
2.3 WGM Koskela, Niina 2213 - WIM Abdulla, Khayala 2286  ½-½
2.4 WIM Hagesather, Ellen 2182 - WGM Mamedjarova, Turkan 2274 0-1
Bo. 1 China (CHN) Elo - 11 Spain (ESP) Elo 2 : 2
3.1 GM Hou, Yifan 2661 - IM Vega Gutierrez, Sabrina 2395 1-0
3.2 WGM Ju, Wenjun 2559 - IM Alexandrova, Olga 2424  ½-½
3.3 WGM Tan, Zhongyi 2468 - IM Matnadze, Ana 2385 0-1
3.4 WGM Guo, Qi 2453 - WIM Aranaz Murillo, Amalia 2314  ½-½
Bo. 12 Germany (GER) Elo - 6 Romania (ROU) Elo 2,5 : 1,5
4.1 IM Paehtz, Elisabeth 2464 - IM Peptan, Corina-Isabela 2422 1-0
4.2 WGM Melamed, Tatjana 2364 - IM Foisor, Cristina-Adela 2404  ½-½
4.3 WGM Ohme, Melanie 2301 - WGM L'ami, Alina 2446 1-0
4.4 WGM Hoolt, Sarah 2318 - IM Bulmaga, Irina 2354 0-1
Bo. 4 Georgia (GEO) Elo - 8 Poland (POL) Elo 3 : 1
5.1 GM Dzagnidze, Nana 2550 - GM Socko, Monika 2470 1-0
5.2 GM Khotenashvili, Bela 2494 - WGM Zawadzka, Jolanta 2398 1-0
5.3 IM Melia, Salome 2475 - WGM Szczepkowska-Horowska, Karina 2380  ½-½
5.4 IM Batsiashvili, Nino 2435 - WGM Bartel, Marta 2359  ½-½
Bo. 17 Kazakhstan (KAZ) Elo - 9 France (FRA) Elo 3 : 1
6.1 WGM Nakhbayeva, Guliskhan 2336 - GM Sebag, Marie 2480 1-0
6.2 WGM Saduakassova, Dinara 2375 - WGM Guichard, Pauline 2375 1-0
6.3 WIM Davletbayeva, Madina 2289 - IM Collas, Silvia 2316  ½-½
6.4 WIM Dauletova, Gulmira 2252 - WIM Congiu, Mathilde 2318  ½-½
La salle de jeu | Photo Daniel Skog | (DR)

Extrait du classement féminin après la ronde 10

Rg. Rg. initial Equipe Equipe Parties   +    =    -   Dep.1   Dep.2   Dep.3   Dep.4 
1 2 Russia RUS 10 9 0 1 18 355.5 29.5 129.00
2 1 China CHN 10 8 1 1 17 341.0 30.5 121.00
3 3 Ukraine UKR 10 8 1 1 17 319.5 26.5 128.00
4 12 Germany GER 10 8 0 2 16 285.5 26.5 117.00
5 4 Georgia GEO 10 7 1 2 15 311.5 28.0 122.00
6 11 Spain ESP 10 6 3 1 15 304.0 26.5 120.00
7 14 Bulgaria BUL 10 7 1 2 15 280.5 28.5 109.00
8 10 Armenia ARM 10 7 1 2 15 276.5 26.5 114.00
9 17 Kazakhstan KAZ 10 7 1 2 15 248.5 24.0 116.00
10 5 India IND 10 6 2 2 14 304.5 28.5 117.00
11 27 Czech Republic CZE 10 7 0 3 14 275.0 27.5 107.00
12 6 Romania ROU 10 7 0 3 14 273.0 25.5 113.00
13 8 Poland POL 10 6 2 2 14 269.0 23.0 126.00
14 7 United States of America USA 10 6 2 2 14 262.5 25.5 115.00
15 22 Azerbaijan AZE 10 7 0 3 14 260.5 26.0 113.00
16 24 Argentina ARG 10 7 0 3 14 245.0 26.0 108.00
17 9 France FRA 10 6 1 3 13 285.0 24.5 131..
                       
34 42 Switzerland SUI 10 6 0 4 12 234.0 23.5 112.00
53 61 Belgium BEL 10 5 1 4 11 163.0 21.0 96.00
70 77 Algeria ALG 10 4 2 4 10 152.0 19.0 98.00
81 82 Monaco MNC 10 4 1 5 9 160.0 22.5 88.00
82 70 Luxembourg LUX 10 4 1 5 9 145.5 19.0 93.00
91 98 Tunisia TUN 10 4 0 6 8 156.0 20.5 87.00
Extrait des appariements féminins de la ronde 11 du 14 août 2014 à 11:00
No. Rg. initial Equipe PM Res. : Res. PM Equipe Rg. initial
1 2 Russia 18   :   15 Bulgaria 14
2 54 Montenegro 12   :   12 Norway 38
3 3 Ukraine 17   :   17 China 1
4 4 Georgia 15   :   16 Germany 12
5 10 Armenia 15   :   15 Spain 11
6 17 Kazakhstan 15   :   14 Czech Republic 27
7 6 Romania 14   :   14 India 5
8 22 Azerbaijan 14   :   14 Poland 8
9 7 United States of America 14   :   14 Argentina 24
10 9 France 13   :   13 Serbia 15

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (24)

  • diep76

    Tiens tiens les 2 "ca" en tête du classement fide ça me rappelle qq chose !

    14/08/2014 07:29
  • SpiritOfTal

    J'ai été déçu par la défaite de la France contre la Chine. C'est rageant de finir si prés du titre. Mais sans refaire le match, cette défaite est dû à une erreur de coaching. On a fait jouer le joueur le moins en forme de l'equipe contre celui qui fait la meilleure perf du tournoi. Le résultat n'est donc pas surprenant. Il aurait peut-être fallu faire jouer Romain contre Yu Yangi et Vlad au dernier échiquier avec les noirs car il sait être très solide dans les grands moments. Mais on n'est pas dans l'équipe, aussi on ne sait pas ce qui s'est passé. Peut-être que Laurent voulait jouer, peut-être qu'on n'a pas fait assez confiance à Vald. Mais en tout cas le résultat est bien triste.

    13/08/2014 20:23
  • SpiritOfTal

    Il faut quand même être honnête, les russes sont favoris sur le papier. Il y a des monstres (Kramnik, Grichuck, Kariakyn, Svidler), bref c'est du très lourd. Mais j'ai confiance aux bleus, ils ont les moyens de réaliser un exploit. Sur que l'equipe russe ne semble pas au meilleur de sa forme, mais sait-on jamais, ils peuvent se réveiller à la dernière ronde.

    13/08/2014 19:55
  • stantigone

    @ SylvainRavot : Oui et je voulais dire que c'était bien, même si dans la réalité cela ne c'est pas confirmé.

    13/08/2014 14:14
  • ins-1333

    @jplie: Grâce à des joueurs comme vous le forum est plus vivant, certes.
    Mais pourriez-vous faire un effort pour écrire correctement svp? Parce que là ça fait mal aux yeux.

    13/08/2014 13:54