46e tournoi d'échecs de Dortmund

Victoire finale du Russe Ian Nepomniachtchi au Sparkassen Chess Meeting 2018 de Dortmund et superbes prestations du Polonais Jan-Krzysztof Duda et du Biélorusse Vladislav Kovalev. Vladimir Kramnik avant-dernier.

La ville de Dortmund et la Fédération allemande des échecs présentent au Orchesterzentrum NRW (une institution commune de quatre écoles supérieures de musique), la 46e édition du tournoi d'échecs «Dortmund Sparkassen Chess Meeting», du 14 au 22 juillet 2018, sponsorisé principalement depuis 35 ans par «Sparkassen», une caisse d'épargne avec 15.700 agences et environ 250.000 employés. Site officiel du tournoi https://www.sparkassen-chess-meeting.de/

Le Russe Vladimir Kramnik détient le record de victoires dans ce tournoi avec 10 succès en 22 participations entre 1993 et 2016. Peter Leko et Fabiano Caruana l'ont remporté trois fois. La Français Maxime Vachier Lagrave est sorti vainqueur de la 44e édition en 2016, 1,5 point devant Vladimir Kramnik, Lenier Dominguez et Fabiano Caruana. En 2017, le Polonais Radoslaw Wojtaszek s'est adjugé la première place devant Maxime Vachier-Lagrave et Vladimir Fedoseev; Vladimir Kramnik ayant terminé à la quatrième place.

Le classement du Dortmund Sparkassen Chess Meeting

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 Perf. +/-
1 Nepomniachtchi, Ian 2757 5.0/7 X ½ ½ ½ 1 ½ 1 1 2872 +11
2 Kovalev, Vladislav 2655 4.0/7 ½ X ½ 1 ½ ½ ½ ½ 2778 +12
3 Duda, Jan-Krzysztof 2737 4.0/7 ½ ½ X ½ ½ 1 0 1 2767 +3
4 Giri, Anish 2782 4.0/7 ½ 0 ½ X ½ ½ 1 1 2760 -2
5 Meier, Georg 2628 3.5/7 0 ½ ½ ½ X ½ ½ 1 2732 +10
6 Wojtaszek, Radoslaw 2733 3.0/7 ½ ½ 0 ½ ½ X ½ ½ 2667 -6
7 Kramnik, Vladimir 2792 3.0/7 0 ½ 1 0 ½ ½ X ½ 2659 -13
8 Nisipeanu, Liviu-Dieter 2672 1.5/7 0 ½ 0 0 0 ½ ½ X 2496 -15

100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour les 20 coups suivants, puis 15 minutes + 30 secondes par coup pour le reste de la partie. En cas d'égalité à la première place, le nombre de parties jouées avec les pièces noires, le nombre de victoires et le Sonnenborn-Berger décideront du vainqueur.

 
Les parties du tournoi de Dortmund 2018
Résultats de la ronde 7 du 22 juillet 2018 (13h00)
Ian Nepomniachtchi2751-Georg Meier2628: 1-0 (27) Française
Anish Giri2782-Jan-Krzysztof Duda2731:½-½ (47) Défense Pirc
Vladislav Kovalev2650-Vladimir Kramnik2792:½-½ (104) Gambit Écossais
Liviu-Dieter Nisipeanu2672-Radoslaw Wojtaszek2730:½-½ (34) Ragozine

Cinq joueurs sont éligibles à la victoire du tournoi avant la dernière ronde. Évidemment, si Ian Nepomniachtchi l'emporte sur Georg Meier il gagne le tournoi. Avec un match nul cela serait nettement plus compliqué. Anish Giri aurait probablement les meilleures chances (en cas de victoire), car il dépasserait Jan-Krzysztof Duda et aussi Ian Nepomniachtchi grâce à une victoire de plus et en raison du nombre de parties jouées avec les Noirs par le Néerlandais. Sauf si Vladislav Kovalev gagne contre Vladimir Kramnik, mais dans ce cas Kovalev pourrait aussi gagner le tournoi. Cependant, il doit battre Kramnik et espérer que Nepomniachtchi ne gagne pas sa partie contre Meier. Duda aussi a des chances de gagner le tournoi; il doit battre Anish Giri et espérer que Nepomniachtchi annule contre Meier. Ainsi, Nepomniachtchi et Duda auraient 4,5 points et quatre parties avec les Blancs, mais Duda aurait une victoire de plus. En outre, Duda doit espérer que Kovalev ne gagne pas contre Kramnik...

Nepomniachtchi - Meier
Après 19.Dh4
Nepomniachtchi - Meier
Après 24.Dxg5+
Nepomniachtchi - Meier
Après 27.Fh7 1-0

La partie et la victoire dans le tournoi se sont jouées dans la position du 1er diagramme. Face à la défense française de Georg Meier, le Russe Ian Nepomniachtchi n'avait obtenu qu'un très léger avantage. Sauf qu'ici il fallait continuer par le très compliqué (sans doute trop pour un humain), 19...Rh7 20.g4 b5 21.g5 Ff4 22.Dxh6+ Rg8 avec égalité. L'Allemand a joué le logique 19...Rg7? qui a mené au désastre après 20.g4 f4 21.Tg1 Fd7 22.Dh5 Th8 23.g5 hxg5 24.Dxg5+, 2e diagramme, avec une fin rapide. 24...Rf8 25.Df6 Txh2 26.Tg7 Fe8 27.Fh7! 1-0, le mat est imparable.

Le vainqueur du Dortmund Sparkassen Chess Meeting 2018 Ian Nepomniachtchi
Giri - Duda
Après 20...a5
Giri - Duda
Après 29...Td2
Giri - Duda
Après 42.Fc4

Jan-Krzysztof Duda aussi est venu avec des intentions agressives, malgré les pièces noires, pour affronter Anish Giri. Et la défense Pirc est assez souvent choisie dans ces cas-là. Malheureusement pour le Polonais, Giri ne s'est pas laissé faire et dans le diagramme ci-contre après 20...a5, le Néerlandais avait déjà toutes les cartes en main sur l'aile-Roi ! Mais voilà, au lieu de poursuivre l'attaque par 21.h4! h6 22.Cxe6+ fxe6 23.f5, etc., Anish a joué 21.Dh4?! qui a redonné de l'espoir à Duda après 21...h6 22.Cxe6+ fxe6 23.Dxd8 Texd8 24.Tde1 d4 25.Cxb5?! Une nouvelle imprécision. 25...d3 26. axb4 d2+ 27.Rb1 dxe1=D+ 28.Txe1 Tab8! 29.Cxc7 Td2 et dans le 2e diagramme il semble bien que ce sont les Noirs qui attaquent ! Anish Giri passe alors en mode défense. Dans le 3e diagramme, Jan-Krzysztof Duda décide que c'est suffisant et prend le demi-point avec 42...Tcxc4 43.bxc4 Txc4 44.c3 a4 45.e6 Tf4 46.Rb2 Tf2+ 47.Ra3 Tf4 ½-½

Jan-Krzysztof Duda | Photo Georgios Souleidis
Kovalev - Kramnik
Après 9...Dxc5
Kovalev - Kramnik
Après 19...Rh8
Kovalev - Kramnik
Après 30...Cb5?

Opposé à Vladimir Kramnik, le Biélorusse Vladislav Kovalev a joué un gambit vieux comme Hérode : 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.d4 exd4 4.Fc4 Fc5 5.Cg5!? Ch6 6.Cxf7 Cxf7 7.Fxf7+ Rxf7 8.Dh5+ g6 9.Dxc5, 1er diagramme, avec des référence à Shumov,I-Urusov,D St Petersburg 1853 et Dannenberg/Schellenberg-Seidel/Schmid Dresden 1873. Il en aurait fallu un peu plus pour décontenancer le décuple vainqueur de Dortmund; Kramnik a laissé passer l'orage et dans le 2e diagramme après 19...Rh8, le pion passé blanc est plus faible que fort et le Cavalier noir en d4 est superbe ! Toutefois, Vladislav Kovalev n'a pas baissé les bras et a poussé son illustre adversaire jusqu'à un zeitnot réciproque où, dans le 3e diagramme, Kramnik vient de se tromper avec 30...Cd4-b5?, une faute sanctionnée a tempo d'un terrible 31.Ff6! Dxf6 32.Dxe4 Cc3 33.Df3! Dxf3 34.Tb6+ Rh5 35.gxf3 Cxa2 36.Tc6 avec une finale très difficile pour les Noirs, que Vladimir Kramnik, avec son expérience et quelques hésitations de son adversaire, réussira à sauver, sans pour autant le consoler d'une avant-dernière place dans «son» Sparkassen Chess Meeting.

Vladislav Kovalev | Photo Georgios Souleidis
Résultats de la ronde 6 du 21 juillet 2018 (15h00)
Georg Meier2628-Liviu-Dieter Nisipeanu2672: 1-0 (49)Catalane
Radoslaw Wojtaszek2730-Vladislav Kovalev2650:½-½ (47) Catalane
Vladimir Kramnik2792-Anish Giri2782: 0-1 (64)Système Colle
Jan-Krzysztof Duda2731-Ian Nepomniachtchi2751:½-½ (58) Canal-Sokolsky
Kramnik - Giri
Après 33.Tc7
Kramnik - Giri
Après 37.f3
Kramnik - Giri
Après 63.Te2

Difficile de résumer les parties d'aujourd'hui. On ne comprend pas vraiment ce qui s'est passé entre Vladimir Kramnik et Anish Giri, sauf si Kramnik était en grand zeitnot. Dans le 1er diagramme, issu d'un système Colle variante Zukertort avec b3, les Blancs ont enchaîné les imprécisions : 34.Rh2?! h6! 35.Cg4 Tf8! Pare la nulle avec répétition. Si par exemple 35...a5 36.Cef6+! gxf6 37.Cxf6+ Rf8 38.Txe8 Txe8 39.Ch7+ Rg8 40.Cf6+ =. 36.Tec1?! Te2 37.f3, 2e diagramme. Anish Giri aurait pu continuer par 37...a5! directement avec un grand avantage, mais a joué 37...Ch4?! 38.Cgf2 Fg6... même si l'avantage noir reste conséquent. Dans le 3e diagramme, après avoir manœuvré afin d'obliger son adversaire à rester loin de l'aile-Dame, Anish Giri a tranquillement poussé ses pions passés. 63...b5 64.Rf4 Rb6! 0-1. Si 65.Rf5 b4 66.Rg6 b3 67.Rxg7 Td1... Une défaite qui prive Vladimir Kramnik, décuple champion de Dortmund, d'ajouter un onzième titre à son palmarès.

Photo Jeroen Van Den Berg‏ Directeur des Tournois du Tata Steel Chess
Duda - Nepomniachtchi
Après 43...Fxb6
Duda - Nepomniachtchi
Après 52.Ca4?!
Duda - Nepomniachtchi
Après 55...Dxa4

La rencontre entre Jan-Krzysztof Duda et Ian Nepomniachtchi est une véritable ode à la variante Canal-Sokolsky de la Sicilienne. Le Russe connait pourtant bien cette ligne, mais le Polonais a réussi à obtenir une position écrasante comme celle du 1er diagramme après 43...Fxb6. Ici, la machine donne 44.g5! fxg5 45.hxg5 Fd8 46.b4 Cd7 47.De2 et les Blancs dominent les deux ailes. Jan-Krzysztof Duda a commis alors sa plus grande erreur : tergiverser avec 44.Cxb6?! Txb6 45.Fxc5 dxc5 46.Txa6 Tcb8 47.Txb6 Txb6 48.Ta7 Tb8 49.Ca4 Td8 50.Cxc5 Td4 51.Rf3?! Dc6 52.Ca4?!, cette nouvelle imprécision, 2e diagramme, va permettre à Ian Nepomniachtchi de s'en sortir avec 52...Fxc4! 53.bxc4 Txc4 54.Db1 Txa4 55.Txa4 Dxa4, avec égalité, comme dans le 3e diagramme. 56.Dd3 Qa1 57.Rg2 Dc1 58.h5 Df4 ½-½ Les grands champions ont toujours de la chance !

Résultats de la ronde 5 du 20 juillet 2018 (15h00)
Jan-Krzysztof Duda2731-Georg Meier2628:½-½ (33) Anglaise
Ian Nepomniachtchi2751-Vladimir Kramnik2792: 1-0 (41) Espagnole
Anish Giri2782-Radoslaw Wojtaszek2730:½-½ (57) Catalane
Vladislav Kovalev2650-Liviu-Dieter Nisipeanu2672:½-½ (62) Française
Nepomniachtchi - Kramnik
Après 17.Fh4
Nepomniachtchi - Kramnik
Après 21.Tc1
Nepomniachtchi - Kramnik
Après 38...Tf8

Opposé à l'Espagnole de Ian Nepomniachtchi, Vladimir Kramnik a délaissé «sa» Berlinoise pour la variante Möller, avec 5...Fc5, une ligne que Kramnik n'avait jusqu'ici jouée qu'une seule fois; 0-1 (60) Anand,V (2786)-Kramnik,V (2808) Stavanger NOR 2017, et que son adversaire n'avait jamais affrontée. Passons rapidement sur l'ouverture pour atteindre la position du 1er diagramme après 17.Fh4, à partir duquel Kramnik est parti récupérer son pion avec 17...Df4?! 18.Fg3 Cxg3 19.hxg3 Dxg3, mais après 20.c5! Dg6Si 20...Fxc5?? 21.Ce4 gagne une pièce — 21.Tc1, 2e diagramme, les pions centraux blancs pèsent sur la position ennemie et le Fou en a7 est hors-jeu. Nepomniachtchi musèlera ensuite la paire de Fous de son adversaire jusqu'à obtenir la position du 3e diagramme après 38...Tf8, avec la conclusion 39.Dc2! Dxc2 40.Cxc2 Rh7 41.Cd4 1-0, il n'y a rien à faire pour empêcher la perte du pion c6 avec 2 pions blancs dévastateurs.

Vladimir Kramnik et Ian Nepomniachtchi | Photo Georgios Souleidis
Résultats de la ronde 4 du 18 juillet 2018 (15h00)
Georg Meier2628-Vladislav Kovalev2650:½-½ (40) Catalane
Liviu-Dieter Nisipeanu2672-Anish Giri2782: 0-1 (56) Najdorf
Radoslaw Wojtaszek2730-Ian Nepomniachtchi2751:½-½ (42) Gambit Dame
Vladimir Kramnik2792-Jan-Krzysztof Duda2731: 1-0 (37) Anglaise
Kramnik - Duda
Après 7.d3
Kramnik - Duda
Après 19....Tc7
Kramnik - Duda
Après 36...h4

Dans une Anglaise des 4 Cavaliers, Jan-Krzysztof Duda, sans doute dans l'espoir d'un bon demi-point face à Vladimir Kramnik, a joué 7...Fxc3?! avec l'idée, suite à 8.bxc3 de détruire le centre par 8...e4. Sauf que les Blancs ont évité la détérioration de leur structure par 9.Cd4 exd3 10.exd3 Cxd4 11.cxd4 et sur 11...d5 12.Fg5 c6 13.cxd5 cxd5 14.Db3 b6 15.Tae1 h6 16.Fxf6 Dxf6 17.Te5 Fe6 18.f4 Tac8 19.Tfe1 Tc7, 2e diagramme, le pion d5 tombe avec fracas. 20.Fxd5 Fxd5 21.Dxd5 Tc2 22.Te8 Tc8?! 23.Dd7!... Nous vous laissons apprécier la pointe finale de la partie après le 36...h4 du 3e diagramme, 37.Te7+! 1-0. Sur 37...Txe7 38.dxe7 h3 39.Re6 h2 40.f6 h1=D 41.f7#

D'un côté Liviu-Dieter Nisipeanu avec 2 défaites au compteur en 3 rondes et soucieux de stopper l'hémorragie, de l'autre, Anish Giri, fâché d'avoir perdu hier et prêt à tout pour se remettre dans le sens de la marche. Alors, sur le 1.e4 de Nisipeanu, Giri a délaissé sa Petrov et son Espagnole pour se lancer dans la grande aventure de la Sicilienne Najdorf ! Bonne pioche pour le Néerlandais, puisque les Blancs ont joué timidement, oubliant que si le meneur des Noirs doit posséder des nerfs solides, le joueur qui a les Blancs doit être déterminé ! Toute tentative de jouer contre la Sicilienne sans accepter une part de risque, avec trop de sécurité et de précautions, mène à perdre l'avantage et à laisser l'initiative aux Noirs. Et c'est exactement ce qui est arrivé !

Dortmund Sparkassen Chess Meeting ronde 4 | Photo Georgios Souleidis
Résultats de la ronde 3 du 17 juillet 2018 (15h00)
Vladimir Kramnik2792-Georg Meier2628:½-½ (49) Française
Jan-Krzysztof Duda2731-Radoslaw Wojtaszek2730: 1-0 (40) Trompowsky
Ian Nepomniachtchi2751-Liviu-Dieter Nisipeanu2672: 1-0 (50) Gambit Dame
Anish Giri2782-Vladislav Kovalev2650: 0-1 (73) Sicilienne 2...Cf6
Nepomniachtchi - Nisipeanu
Après 16.Tc1
Nepomniachtchi - Nisipeanu
Après 22.Thf1
Nepomniachtchi - Nisipeanu
Après 32...Ta8

Face à une en apparence anodine variante d'échange du gambit Dame, Liviu-Dieter Nisipeanu a commis deux erreurs. La première dans le 1er diagramme en permettant l'arrivée du Cavalier en c5 par 16...The8, au lieu de l'échanger par 16...Cxa4. 17.Cc5 Fc8 18.b4 Ce4 19.a4 Cd6 20.Cd2 Df6. La deuxième dans le 2e diagramme, après 21.Thf1, en proposant de nombreux échanges par 21...Ff5?! 22.Fxf5 Dxf5 23.Dxf5 Cxf5 24.a5 Cd7 25.a6 Cxc5 26.bxc5 Rc7 27.axb7 Tb8 28.Rb2 Txb7+ 29.Rc3 Tb5 30.Ta1 Rb7 31.Ta2 Ce7 32.Tfa1 Ta8, 3e diagramme. Avec deux faiblesses définitives, a7 et c6, les Noirs, fixés à les défendre, vont laisser les mains libres à Ian Nepomniachtchi sur l'autre aile; une victoire facile pour le Russe qui terminera la partie avec encore plus de 2 heures à la pendule.

Jan-Krzysztof Duda (POL) | Photo Georgios Souleidis
Duda - Wojtaszek
Après 22.Cc6
Duda - Wojtaszek
Après 27...exf6
Duda - Wojtaszek
Après 40...Ch5

C'est en manque de temps réciproque que la partie entre les deux Polonais s'est décidée. Après le 22.Cc6 du 1er diagramme, Radoslaw Wojtaszek a pris la mauvaise route par 22...Dc5?! au lieu de 22...Db5 23.Cxe7+ Rh8 24.Cxc8 Txc8 25.Cxf5 Ff6 avec 3 pions pour la pièce, mais des Noirs très actifs. Sur le très bon 23.Da4! de Jan-Krzysztof Duda, la faute 23...Td2? allait non seulement laisser les Noirs avec un pion de moins : 24.Txc4 Dd6 25.Qa7 Ff6 26.Ch5 Rh8, mais aussi une position misérable après 27.Cxf6 exf6, du 2e diagramme. Par la suite, la priorité des deux joueurs était d'atteindre le 40e coup, ce qui fut fait dans le 3e diagramme après 40.Ch5 et l'abandon de Radoslaw Wojtaszek 1-0. Une victoire qui permet à Jan-Krzysztof Duda de conserver seul la tête d'un tournoi très court en 7 rondes.

Vladislav Kovalev (BLR)
Giri - Kovalev
Après 35...d4!
Giri - Kovalev
Après 66.Dd3?
Giri - Kovalev
Après 73...Dg3! 0-1

La variante Nimzovich-Rubinstein de la Sicilienne; 1.e4 c5 2.Cf3 Cf6!?, est un oiseau rare, et plus encore le contre-gambit Rubinstein; 3.e5 Cd5 4.Cc3 e6 5.Cxd5 exd5 6.d4 Cc6!?, joué par le Biélorusse Vladislav Kovalev aujourd'hui contre Anish Giri. Surpris par tant d'audace et surtout non préparé, le Néerlandais a évité la ligne rocambolesque 7.dxc5 Fxc5 8.Dxd5 Db6 9.Fc4 Fxf2+ 10.Re2, etc. et s'est contenté de 7.c3!?, avec égalité, avant que son 35.Dd1?!, contré par 35...d4!, 1er diagramme, 36.Dd2 dxc3 37.bxc3 De6... ne place Giri sur la défensive tout le reste de la partie. Dans le 2e diagramme, 66.Dd3? est une faute sans doute causée par la fatigue de cette longue défense. Vladislav Kovalev ne rate pas cette belle occasion et joue 66...g4! avec un avantage décisif ! 67.hxg4 Dxg4 68.Dg6Si 68.Dd2, la liquidation gagne après 68...h3 69.Fd1 Dxg2+ 70.Dxg2 Fxg2. 68...Dxd4+ 69.Rh1 Fb7! 70.De8?! Ra7 71.Ff5 Dd1+ 72.Rh2 Dd6+ 73.Rh1 Dg3! 0-1, comme dans le 3e diagramme.

Résultats de la ronde 2 du 15 juillet 2018 (15h00)
Georg Meier2628-Anish Giri2782:½-½ (28) Catalane
Vladislav Kovalev2650-Ian Nepomniachtchi2751:½-½ (90) Canal-Sokolsky
Liviu-Dieter Nisipeanu2672-Jan-Krzysztof Duda2731: 0-1 (32)Canal-Sokolsky
Radoslaw Wojtaszek2730-Vladimir Kramnik2792:½-½ (47) Nimzo-Indienne
Nisipeanu - Duda
Après 18...g5
Nisipeanu - Duda
Après 27.Cb3
Nisipeanu - Duda
Après 32...Dc7

La solide attaque Canal-Sokolsky peut parfois mal tourner. Ainsi, après le 18...g5 de Jan-Krzysztof Duda, Liviu-Dieter Nisipeanu, soucieux de démarrer son attaque au plus vite sur l'aile opposée, a joué 19.Tc3?!, alors que la machine proposait 19.b4 g4 20.b5 Ca5 21.Cd2 avec une sorte d'équilibre. Le Polonais gagne un pion par 19...g4 20.Cd2 Ccxd4 21.Tec1 Tc8 22.Cf1 Tc6 23.Cg3 Ra8 24.Cxf5 Cxf5 25.b4 Rhc8 26.a4 b6 27.Cb3, 2e diagramme, et il faut l'avouer, Nisipeanu n'a rien obtenu en échange du pion sacrifié. La suite est simple, on échange tout : 27...Txc3 28.Txc3 Txc3 29.Dxc3 Rb7 30.a5 Dd7 31.Cd4 Cxd4 32.Dxd4 Dc7 0-1, comme dans le 3e diagramme; les Noirs vont jouer 33...Dc4 chassant la Dame blanche et le pion "d" foncer à Dame.

Jan-Krzysztof Duda - Liviu-Dieter Nisipeanu | Photo Georgios Souleidis
Résultats de la ronde 1 du 14 juillet 2018 (15h00)
Radoslaw Wojtaszek2730 -Georg Meier2628 : ½-½ (31) Ouest-Indienne
Vladimir Kramnik2792 -Liviu-Dieter Nisipeanu2672 :½-½ (46) Gambit Dame
Jan-Krzysztof Duda2731 -Vladislav Kovalev2650 :½-½ (72) Nimzo-Indienne
Ian Nepomniachtchi2751 -Anish Giri2782 :½-½ (60) Petrov
Nepomniachtchi - Giri
Après 46.d5
Nepomniachtchi - Giri
Après 51.Re5
Nepomniachtchi - Giri
Après 60...Rd8

Le tournoi de Dortmund n'est pas réputé pour offrir de très nombreuses parties victorieuses. 8 gains en 2017, 11 en 2016, à chaque fois sur 28 parties. Lors de cette première ronde 2018, le Russe Ian Nepomniachtchi, qui fêtait hier son 28e anniversaire, aurait pu s'offrir son propre cadeau en venant à bout de la défense russe du Néerlandais Anish Giri. Pourtant, la finale de Dame et pions obtenue dès le 31e coup n'avait vraiment pas de quoi emballer les foules. Dans le 1er diagramme, après 46.d5, malgré le pion passé, le Roi blanc, pratiquement nu, ne devrait pas pouvoir échapper à l'échec perpétuel. Sauf que Anish Giri a préféré équilibrer le matériel avec 46...Dxa4?!. La partie a continué par 47.d6 Dc2+ et ici, selon la machine, Ian Nepomniachtchi aurait pu prendre un avantage décisif avec 48.Re3! Dc3+ (Si 48...Dc5+ 49.Re4 Dc6+ 50.Dd5 Dd7?! 51.Df5+!) 49.Re4 Dc6+ 50.Dd5 Da4+ 51.Re5 et les Blancs devraient gagner, 2e diagramme, même si le chemin vers la victoire n'est pas très large. Le joueur russe a joué 48.Rf3?! et le Roi blanc n'avait plus le moyen de rejoindre sa Dame et accompagner le pion. La nulle a été signée dans le 3e diagramme après 60...Rd8 ½-½ Une fois les Dames et le pion "g" échangés, le Roi noir n'aura plus qu'à aller se réfugier en h8 pour se faire pater.

Ian Nepomniachtchi | Photo Georgios Souleidis

— Vladimir Kramnik est le favori du Sparkassen Chess-Meeting 2018. Champion du monde 2000 à 2007, il a remporté le tournoi à dix reprises. À 42 ans, avec un Elo à 2792 il reste l'un des meilleurs joueurs du monde.

— Anish Giri est le plus jeune joueur du top dix. Malgré son jeune âge, le grand maître d'origine russo-népalaise de 23 ans est considéré comme un théoricien exceptionnel et un joueur très difficile à battre. Après 2011, Anish Giri participe au Sparkassen Chess-Meeting pour la deuxième fois.

— Ian Nepomniachtchi, 27 ans, a notamment remporté le Championnat d'Europe en 2010. 16e joueur mondial, «Nepo» apparaît pour la troisième fois à Dortmund. Après s'être qualifié par l'Open Aeroflot en 2008 et 2011, il a cette fois reçu une invitation personnelle.

— Jan-Krzysztof Duda est l'un des plus grands jeunes talents du monde. 28e joueur mondial et n°2 junior, le Polonais de 20 ans comptera sur son style créatif et tactique pour son premier Dortmund.

— Radoslaw Wojtaszek, champion en titre à Dortmund après l'avoir emporté lors de sa première apparition en 2017. C'est à ce jour son plus grand succès. À 31 ans, le Polonais est au sommet de sa carrière.

— Liviu-Dieter Nisipeanu est avec Kramnik le joueur le plus expérimenté. D'origine roumaine, le grand maître de 41 ans est le n°1 allemand. Nisipeanu est présent pour la 4e fois à Dortmund et veut faire oublier sa dernière place décevante de 2017.

— Vladislav Kovalev s'est qualifié en remportant l'Open Aeroflot. Le biélorusse de 24 ans est le meilleur joueur de son pays. Il a connu une année exceptionnelle en 2017 en gagnant plus de 50 points pour frapper à la porte du top 100 mondial.

— Georg Meier est l'outsider du tournoi. Le joueur allemand de 30 ans participe pour la 5e fois à Dortmund et a donc beaucoup d'expérience. Sa meilleure performance jusqu'ici a été une deuxième place partagée en 2014.

Sparkassen Chess Meeting 2018 | Photo Georgios Souleidis
Publié le 22/07/2018 - 06:00 , Mis à jour le 23/07/2018 - 10:53
Les réactions (3)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
EuropeEchecs - 16/07/2018 20:10
C'est donc «22 participations entre 1993 et 2016» et «23 participations entre 1993 et 2017» :)

macounet - 16/07/2018 20:01
il y a comme une petite incohérence dans l'article de présentation, concernant Kramnik.
il est précisé "22 participations entre 1993 et 2016".
et en fin de paragraphe il est marqué qu'il a terminé 4ème en 2017.
Donc, c'est 23 participations entre 1993 et 2017, ou 22 participations entre 1993 et 2017 ?