51e Festival international d'échecs de Bienne - R6-R10 -

Shakhriyar Mamedyarov s'est hissé facilement sur la plus haute marche du podium, Magnus Carlsen a pris la 2e place avec une victoire chanceuse sur Nico Georgiadis. Maxime Vachier Lagrave occupe la troisième place.

La 51e édition du Festival international d'échecs de Bienne qui se déroule du 21 juillet (ouverture) au 1er août 2018 (jour de repos samedi 28 juillet), promet d'être exceptionnelle. Le comité d'organisation est parvenu à assurer la participation du champion du monde Magnus Carlsen. Site officiel https://www.bielchessfestival.ch/fr/Homepage.html avec parties en direct sur la page d'accueil.

Il est rare qu'un champion du monde en titre évolue sur le sol helvétique. C'est chose faite lors du 51e Festival international d'échecs de Bienne ! Magnus Carlsen a souvent participé au fameux tournoi des Grands Maîtres, et y a déjà triomphé deux fois, mais le Norvégien n'était encore jamais venu en tant que champion du monde, titre suprême qu'il a conquis en 2013.

Classement du 51e Festival d'échecs de Bienne

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 Perf. +/-
1 Mamedyarov, Shakhriyar 2801 7.5/10 XX =1 == 1= =1 11 2921 +16
2 Carlsen, Magnus 2842 6.0/10 =0 XX == 1= 1= =1 2792 -6
3 Svidler, Peter 2753 5.5/10 == == XX =0 == 11 2773 +4
4 Vachier-Lagrave, Maxime 2779 5.5/10 0= 0= =1 XX =1 1= 2768 -1
5 Navara, David 2741 4.0/10 =0 0= == =0 XX 1= 2668 -10
6 Georgiadis, Nico 2526 1.5/10 00 =0 00 0= 0= XX 2487 -4

Tournoi à 6 joueurs en double ronde (10 parties) à la cadence de 1h40 pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. 

 
Les parties du  51e Festival international d'échecs de Bienne
Le podium du 51e Festival international d'échecs de Bienne - Magnus Carlsen (2), Shakhriyar Mamedyarov (1) et Maxime Vachier Lagrave (3). Photo Marianne Bertola
Résultats de la ronde 10 du mercredi 1er août 2018 (12h00)
Vachier-Lagrave, Maxime 2779 - Navara, David 2741 : 1-0
(39)
Italienne
Carlsen, Magnus 2842 - Georgiadis, Nico 2526 : 1-0
(47)
Sicilienne 2.Ca3!?
Svidler, Peter 2753 - Mamedyarov, Shakhriyar 2801 : ½-½
(38)
Anglaise
  • Le journaliste norvégien Tarjei J. Svensen a prévenu dès hier soir : « Je suis désolé pour Nico Georgiadis de jouer avec les Noirs contre un Magnus Carlsen en colère, qui a riposté après une défaite par 11 victoires en 18 parties. »
  • Maxime Vachier Lagrave, quintuple vainqueur du Festival international d'échecs de Bienne, doit certainement être déçu de sa performance cette année. Le Français peut toutefois encore espérer un podium en cas de victoire dans la 10e ronde contre David Navara; MVL possède un bon score face au Tchèque : 3 victoires et 5 nulles.
  • Égalité parfaite entre Peter Svidler et Shakhriyar Mamedyarov : 4 victoires chacun et 11 nulles. Et la partie d'aujourd'hui devrait normalement s'achever par un nouveau partage du point; le Russe ayant plus à perdre qu'à gagner et l'Azéri a déjà tout gagné.
MVL - Navara
Après 12.h3
MVL - Navara
Après 19.h4!
MVL - Navara
Après 23...Fc6

Maxime Vachier Lagrave a réussi son ouverture. Dans le 1er diagramme, avec toutes les pièces sur l'échiquier, la position est riche en possibilités et le Français a très vite obtenu un plus sur David Navara après 12...Fd7 13.Cg3 a4 14.Fc2 Ch7!? 15.Cf5 avec un bel avantage d'espace et le centre. 15...Cg5?! n'était pas, selon la machine, la bonne direction. 16.Cxg5 hxg5 17.Dh5 Cf4 18.Fxf4 exf4 19.h4!, 2e diagramme, les lignes s'ouvrent sur l'aile du Roi noir, le Fa7 est hors-jeu alors que le Fc2 se réveille, et David Navara semble particulièrement mal à l'aise sur le streaming. 19...g6? Une grosse faute ! 20.Dh6! avec un avantage blanc décisif. 20...gxf5 21.exf5 f6 22.Dg6+ Rh8 23.hxg5 Fc6, 3e diagramme. MVL a ici pris son temps; si pour la machine les coups sont faciles à trouver, le chemin vers la victoire n'est pas forcément évident pour un humain. 24.Tad1?! Un gain plus rapide s'obtenait par 24.Dh6+! Rg8 25.Te6! Tf7 26.gxf6 Df8 27.Dg6+ Tg7 28.fxg7 Dxg7 29.Dxg7+ Rxg7 30.Tae1 1-0.

Le Tchèque a continué par 24...Dd7 et avec 25.Td3 Dg7 26.Th3+ Tg8 27.Te7! Maxime montrait qu'il avait découvert une autre route vers le gain. 27...Dxg6 28.fxg6 f5!? 29.Thh7 Tfe8 30.Teg7+ Rf8 31.Txc7 Rg8 32.Fxf5 Fb6 33.Tcg7+ Rf8 34.Tf7+ Rg8, diagramme ci-contre. 35.d5! Fxd5?! Donne l'importante case d7 pour la Tour. 36.Tfg7+ Rf8 37.Td7! Rg8 38.g7 Ff7 39.g6 1-0.

MVL - Navara
Après 34...Rg8

Lors de la conférence de presse, MVL était satisfait d'avoir retrouvé son jeu dans la deuxième phase du tournoi; regrettant bien évidemment son mauvais départ, mais heureux de bien terminer.

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes
Carlsen - Georgiadis
Après 7...Rf1!?
Carlsen - Georgiadis
Après 15.Ce5
Carlsen - Georgiadis
Après 41.Cf3

Magnus Carlsen a débuté sa partie par 1.e4 c5 3.Ca3!?, une idée développée par le grand-maître russe Vadim Zvjaginsev, jouée parfois par Christian Bauer, avec des positions originales comme 2...g6 3.Cf3 Fg7 4.c3 d5 5.exd5 Dxd5 6.Fc4!? De4+ 7.Rf1!?, 1er diagramme, avec la réponse 7...Fe6 pour parer 8.Fxf7+! et 9.Cg5+ avec perte de la Dame. Le champion du monde a alors posé un petit piège avec 8.Da4+!? — Si, 8...Fd7?? 9.Fxf7+ Rxf7 10.Dxe4 1-0 — Le piège est évidemment grossier et Nico Georgiadis a répondu par 8...Cd7! avec, il faut l'avouer, une très bonne position, malgré 30 minutes de retard. 9.d4 Cgf6 10.Fg5 Fxc4+ 11.Dxc4 Dd5 12.Te1 avec des pendules à 1h10 et 0h40. 12...e6 13.Fxf6 Cxf6 14.Db5+!? Cd7 15.Ce5!?, 2e diagramme. Magnus Carlsen joue avec le feu en cherchant à conserver les Dames et un maximum de possibilités. De son côté, le joueur suisse facilite la tâche du Norvégien en consommant énormément de temps. 15...a6 16.Dc4 Cxe5 17.dxe5 Td8 18.Dxd5 Finalement. 18...Txd8 19.f4 0h53-0h18. 19...g5!? 20.fxg5 Re7... Avançons jusqu'au premier contrôle du temps pour constater que les Noirs n'ont absolument rien à craindre dans le 3e diagramme après 41.Cf3, bien au contraire, les Blancs doivent rester sur leurs gardes.

Cependant, le Suisse Nico Georgiadis ne réussira pas l'exploit d'annuler ses deux parties contre Magnus Carlsen. Dans le diagramme ci-contre après 46.a4, l'erreur que le champion du monde guettait est arrivée sous la forme d'un 46...b3?, alors que le simple 46...bxc3 47.bxc3 Fe5 48.Cc2 Fxc3 49.Ce3 menait vers le demi-point. Sur 47.Cf3! 1-0. L'idée des Noirs, 47...Fa3!?, est réfutée par 48.Cd2!, et sans ce coup les deux pions noirs en c4 et b3 sont perdus ! Une victoire chanceuse pour Carlsen qui permet au Norvégien de s'emparer, seul, de la deuxième place !

Carlsen - Georgiadis
Après 46.a4

Un nouvel exemple, s'il en était nécessaire, de la cruauté du jeu d'échecs, où il est possible de jouer comme un champion pendant 45 coups, avant de tout perdre sur un coup.

Magnus Carlsen et Nico Georgiadis | Photo Lennart Ootes
Résultats de la ronde 9 du mardi 31 juillet 2018 (14h00)
Georgiadis, Nico 2526 - Vachier-Lagrave, Maxime 2779 : ½-½(42)
Néo-Grünfeld
Mamedyarov, Shakhriyar 2801 - Carlsen, Magnus 2842 : 1-0
(57)
Est-Indienne
Navara, David 2741 - Svidler, Peter 2753 : ½-½(41)
Anglaise
  • Le journaliste et grand-maître norvégien Jonathan Tisdall a parfaitement résumé la situation de la partie entre Shakhriyar Mamedyarov et Magnus Carlsen : « Carlsen doit gagner avec les Noirs contre la nouvelle version solide de «Shakh». Il sera intéressant de voir quel niveau de risque le champion est prêt à prendre. Ce pourrait être une expérience riche d'enseignement... »
  • Quant à Maxime Vachier Lagrave, après un mauvais départ, il a la possibilité de bien terminer. MVL affronte aujourd'hui, avec les pièces noires - la couleur avec laquelle il semble le plus à l'aise - le Suisse Nico Georgiadis.
  • Peter Svidler peut encore jouer un rôle important; le Russe affronte le Tchèque David Navara en petite forme.
Magnus Carlsen et Shakhriyar Mamedyarov | Photo Lennart Ootes
Mamedyarov - Carlsen
Après 8...d5!?
Mamedyarov - Carlsen
Après 19.Dd3
Mamedyarov - Carlsen
Après 23.d6

Dès le début de la partie les joueurs ont affiché leurs intentions : calme et solide pour Mamedyarov, avec ce peu ambitieux 8.e3; tendu et compliqué avec le choix d'une défense Est-Indienne par Carlsen. Si 8.e3 refusait toute transposition dans une tranchante structure Benoni, la riposte 8...d5!? a paru étrange (jugé comme très bon par Carlsen), à de nombreux commentateurs sur Twitter. Après 9.cxd5 Cxd5 10.Cxd5 Dxd5 11.Ce5, alors que certains pensaient que Carlsen restait avec un temps de moins, Jon Ludvig Hammer twittait : « Ce n'est pas un tempo de moins pour les Noirs. Le pion e3 bloque le Fou des Blancs, plus mauvais que bon. Je pense que Magnus a été malin ici. » 11...Dd6 12.Cc4 Dc7 13.d5 Td8 14.Fd2 Cb4 Carlsen trouve du jeu. 15.Fxb4 cxb4 16.Tc1 a5 17.a3 bxa3 18.bxa3 a4 19.Dd3, 2e diagramme, avec sans doute une égalité, mais une position dans laquelle Magnus Carlsen évoluera certainement mieux que Shakhriyar Mamedyarov. C'est le moment choisi par le Norvégien pour jouer la provocation d'un 19...Ff5!?/?! (jugé comme très mauvais par Carlsen), 20.e4 Fd7 21.De3 Ta6 22.e5 b5 23.d6, avec une partie tout-à-coup tendue, 3e diagramme.

Mamedyarov - Carlsen
Après 32...Tb8
Mamedyarov - Carlsen
Après 43.Td7
Mamedyarov - Carlsen
Après 56...Fc1?

23...Db8 24.dxe7 Te8 25.Tfd1 Txe7 26.Dc5 Df8!?/?! Comme nous ne comprenons pas ce que fait Carlsen, nous nous contenterons de dire que le module Komodo n'aime pas du tout ! 27.Ce3! Fe6 28.Dxb5 et un pion tombe dans l'escarcelle de l'Azéri. 28...Taa7 29.Cd5 Fxd5 30.Txd5 Teb7 31.Dd3 Tb8 Dans le 1er diagramme, comme les Noirs ne pourront jamais gagner cette position, Mamedyarov pourrait se contenter de la nulle afin de s'assurer, pour ainsi dire, le gain du tournoi. Mamedyarov va toutefois jouer le gain. Sautons directement au 2e diagramme après 43.Td7. Pour MVL, aux commentaires après sa nulle contre Georgiadis : « Les Blancs sont gagnants ! » L'abandon du champion du monde et donc de la victoire du tournoi pour Shakhriyar Mamedyarov, est survenue à cause de 56...Fc1? du 3e diagramme 57.e7 1-0. Première victoire sur Carlsen depuis 10 ans, nouveau record Elo avec 2817,7, gain du tournoi de Bienne, la vie est belle pour Shakhriyar Mamedyarov !

David Navara | Photo Lennart Ootes
Navara - Svidler
Après 15.Cb5
Navara - Svidler
Après 21.Fxb5
Navara - Svidler
Après 30.Txb6

David Navara et Peter Svidler se sont rapidement retrouvés en terra incognita dans une ouverture anglaise. L'échange des Dames ne supprimant pas la tactique, à partir du 1er diagramme nous avons eu 15...Fe5!? 16.f4 Fxb2 17.Td2 Le Fou est piégé, mais 17...a6 le Cavalier aussi. 18.Cc7 Ta7 19.Txb2 b6 20.Cxb5!? — On attendait plutôt 20.Cxe6 fxe6 ou 20...Fxe620...axb5 21.Fxb5, fin de la «petite combinaison», 2e diagramme, où les Noirs sont très bien. 21...Ce7 22.a4 Fd7 23.Fxd7 Txd7 24.Rf2 Ta8 25.Ta1 Tda7 26.Cd2, avec une liquidation vers la nulle après 26...Cd5 27.Cc4 Txa4 28.Txa4 Txa4 29.Cxb6 Cxb6 30.Txb6, 3e diagramme...

Nico Georgiadis ½-½ Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes
Georgiadis - MVL
Après 12.Tac1
Georgiadis - MVL
Après 15...Fxe5
Georgiadis - MVL
Après 19...Fe6

Pour affronter la ligne de la Néo-Grünfeld de Nico Georgiadis, MVL est très vite sorti des grandes lignes avec ce 6...Ce4!? pratiquement inconnu. Une bonne idée de la part de Maxime; le Suisse ayant tendance au zeitnot. Cela-dit, dans le 1er diagramme après 12.Tac1, la position blanche est excellente alors que le Cavalier en a6 ne sert à rien... 12...Dd7 13.Tfd1 Tfd8 14.Cf3 Tac8 Par transposition nous retrouvions une partie 1-0 (54) Carlsen,M (2826)-Anand,V (2800) Kristiansund NOR 2010, avec 14...Cc7. 15.Ce5 Fxe5, 2e diagramme. Dans son ouvrage «Chess for Zebras», dans le cas d'une partie où un joueur clairement inférieur au Elo doit affronter un plus fort, le grand maître écossais Jonathan Rowson lui recommandait de jouer tactique et surtout pas stratégique. Dans cette position, au lieu de l'évident 16.dxe5?! joué par Nico, il fallait placer l'intermédiaire 16.cxd5!. MVL en profite par 16...dxc4! 17.Dxd7 Txd7 18.Txd7 Fxd7 19.Txc4 Fe6 et dans le 3e diagramme l'avantage blanc s'est évaporé.

20. Td4 Rf8 21.f4 Re8 22.Ta4 Tc7!? 23.Rf2 Fc8!? 24.Tc4 c5 la raison des deux coups noirs précédents. 25.a3 Fe6 26.Tc3 b5 27.Re3 Nico Georgiadis n'a plus que 15 minutes à la pendule contre 1h00 pour MVL, qui continue à manœuvrer. 27...Cb8 28.b4 Cd7 29.bxc5 Cxc5 Selon le GM Daniel King les Noirs sont mieux. Passons au diagramme ci-contre, juste après le premier contrôle du temps, où MVL n'a pas trouvé le moyen de créer un véritable déséquilibre face au jeu sans faute de Nico Georgiadis. Nulle sur 41.Tc3 f5 42.Ff3 Re7 ½-½

Georgiadis - MVL
Après 40...exf6

Résultats de la ronde 8 du lundi 30 juillet 2018 (14h00)
Vachier-Lagrave, Maxime 2779 - Mamedyarov, Shakhriyar 2801 : ½-½(42)
Espagnole
Svidler, Peter 2753 - Carlsen, Magnus 2842 : ½-½(36)
Berlinoise
Navara, David 2741 - Georgiadis, Nico 2526 : ½-½(52)
Nimzo-Indienne
MVL - Mamedyarov
Après 11.Fc2
MVL - Mamedyarov
Après 17...Fg4
MVL - Mamedyarov
Après 22.Cf4

La variante ouverte de l'Espagnole de la part de Shakhriyar Mamedyarov ne pouvait pas être une surprise pour MVL, qui s'était même préparé contre la ligne à partir du 1er diagramme 11...Cxf2 12.Txf2 f6 13.Cf1!? En jouant ce coup au lieu de 13.exf6, le Français refuse de se contenter de la nulle, le résultat habituel dans cette suite. 13...Fxf2+ 14.Rxf2 fxe5 15.Rg1 Dd6 avec une seule partie dans les bases : 1-0 (49) Darga,K-Larsen,B Copenhagen 1953, aussitôt abandonnée par le 16.Cg3 des Blancs en lieu et place de 16.Cg5. L'Azéri a joué 16...h6 et après une assez longue réflexion, les Blancs ont continué avec 17.De1!?, mais il fallait se rendre à l'évidence, sur le 17...Fg4 du 2e diagramme la position noire est terriblement agressive. 18.Ch4 e4 A tempo ! 19.h3 A tempo aussi. 19...Fd7 Ici, MVL a de nouveau pris son temps; 16 minutes. La prise en e4 par le Cg3 était envisagée par la machine, mais c'est très compliqué. 20.Fe3. — 20.Cxe4?! Tae8 21.Fe3 Txe4 22.Fxe4 dxe4 23.Td1 De6 24.Dg3 Tf7 25.Dxc7 avec égalité matérielle, mais 25...Ce5! et les Noirs attaquent ! — 20...Df6 — À noter que le tentant 20...g5? ne gagne pas de pièce à cause de 21.Cxe4! dxe4 22.Td1 De7 23.Cg6 Dg7 24.Cxf8 Txf8 25.Fxe4 avec un grand avantage blanc. — 21.Ch5 On aimerait maintenant ajouter un « ! » au coup numéro 17 tellement la Dame en e1 est utile sur cette case. 21...De5 22.Cf4!? mérite un 3e diagramme pour le comparer avec le 2e et constater à quel point les Blancs ont amélioré la position de leurs pièces, alors que les Noirs ne semblent avoir rien fait.

La tactique entre en jeu par 22...Txf4 23.Cg6 Tf1+! 24.Rxf1 Df5+ 25.Cf4 g5 26.Dg3 Rh7 27.Re2 gxf4 28.Dxf4 Dxf4 29.Fxf4 Tg8 30.Rf2 Tf8 31.Re3 Ce7 32.Fxc7 avec égalité matérielle comme dans le diagramme ci-contre. 32...Cf5+ 33.Re2 b4 34.Ff4 bxc3 35.bxc3 Ch4! 36.g3 Cg2 37.c4! Cxf4+ 38.gxf4 Tc8 39.Td1 Txc4 40.Fb3 Fa4!? 41.Txd5 Fxb3 42.axb3 Tc3 ½-½ De nouveau une superbe partie, incroyablement complexe !

MVL - Mamedyarov
Après 32.Fxc7

Maxime Vachier Lagrave et  Shakhriyar Mamedyarov
Photo Marianne Bertola
Svidler - Carlsen
Après 11.g3
Svidler - Carlsen
Après 16...0-0-0
Svidler - Carlsen
Après 26.Df3

Avec 4.d6, 5.Fxc6 et surtout 7.De2, Peter Svidler a repris une ligne jouée plusieurs fois par Fabiano Caruana contre la défense Berlinoise de l'Espagnole. Dans le 1er diagramme après 11.g3, si les Noirs ont des pions doublés sur la colonne "ç", le Cb3 n'a pas un grand avenir. C'est en tous cas ce que nous pensions avant que Carlsen ne l'échange par 11...Fxb3!? 12.axb3 f6 13.Cf3 Ce6 14.Fxb6 cxb6 15.0-0 a6 16.c3 0-0-0, 2e diagramme avec, apparemment, de meilleures perspectives pour les Noirs. Le pion d3 est arriéré, mais facilement soutenu par 17.Tad1 Rb8, sauf que Peter Svidler ne pourra pas ouvrir de lignes sur le Roi noir alors que Magnus Carlsen en a la possibilité sur l'aile opposée. Le Russe a senti le danger et joue pour les échanges. 18.De3 Ra7 19.d4 exd4 20.Cxd4 Cxd4 21.Txd4 h5 22.Tfd1 Txd4 23.cxd4 h4 24.d5 hxg3 25.hxg3 De5 26.Df3, 3e diagramme, avec égalité et nulle au 36e coup.

Peter Svidler, Magnus Carlsen, Anna Rudolf et Daniel King | Photo Marianne Bertola
Navara - Georgiadis
Après 12.exd4
Navara - Georgiadis
Après 23...Dd7
Navara - Georgiadis
Après 40...Fa4

David Navara a montré dès les premiers coups ses intentions agressives face à la Nimzo-Indienne de Nico Georgiadis. La position du 1er diagramme exige déjà de la part des Noirs la plus grand attention. Anatoli Vaïsser,A (2540) l'avait emporté sur Hohler,P (2218) à Kamena Vourla GRE 2012 en seulement 24 coups. 12...Fd6 13.Cg3 Ce4 14.Cf5 Cf6 15.Df3 Anatoli Vaïsser avait préféré le tranchant 15.g4!?. 15...Fc7 Pour conserver la paire de Fous. 16.Fe3 Cd6 Il faut en effet échanger les pièces adverses trop avancées. Dans le 2e diagramme David Navara semble renoncer à monter une attaque directe et joue l'étrange 24.Dd1?!. Nico Georgiadis n'hésite pas et répond 24...Dxf5 25.Fb8 De6 26.Fxa7 et l'on ne voit pas ce que le Fou fait là-bas. 26...Ta8 Le Fou est sauvé par le seul coup 27.Db3! Df7! 28.Dxb6?! David Navara est perturbé par l'extrême zeitnot de son adversaire et perd le fil de la partie. 28...Te6 29.Da5 Fc6 30.Txe4?! dxe4 31.Fc4 Txa7 32.Dc5 Tc7? Avec 30 secondes à la pendule ! 33.Tc1 e3 34.b4?! e2 35.Te1 Rh8?! 36.b5 De7?! 37.Fxe6 Dxc5 38.dxc5 Fxb5 39.Fg4 Txc5 40.Fxe2 Fa4 avec égalité comme dans le 3e diagramme. Nico Georgiadis vient de laisser passer une énorme chance de s'adjuger une victoire dans ce fort tournoi fermé.

David Navara et Nico Georgiadis | Photo Marianne Bertola
Résultats de la ronde 7 du dimanche 29 juillet 2018 (14h00)
Carlsen, Magnus 2842 - Vachier-Lagrave, Maxime 2779 : ½-½(49)
Najdorf 6.f3
Mamedyarov, Shakhriyar 2801 - Navara, David 2741 : 1-0
(68)
Tarrasch
Georgiadis, Nico 2526 - Svidler, Peter 2753 : 0-1
(28)
Najdorf 6.Fe3
Carlsen - MVL
Après 19.Ta3
Carlsen - MVL
Après 24...De7
Carlsen - MVL
Après 40...Tf8+

Comme l'on peut s'y attendre généralement après une journée de repos, les joueurs sont arrivés pour cette septième ronde avec des préparations théoriques particulièrement pointues. Face à la variante Najdorf, facilement prévisible de MVL, Magnus Carlsen a placé un 10.Cd5!? qui a rapidement mené hors des bases de données après 13...a5!?. Sur 14.a4 0-0 15.Fb5 Dc7 16.c4 b6 17.h3 Cc5 18.Cxc5 bxc5 19.Ta3, 1er diagramme, l'attaque blanche qui se prépare sur l'aile-Dame est évidente. Les Noirs doivent donc réagir. 19...Ch7 20.Tb3 f5 21.Fc6 Tab8!? — Au lieu du plus évident 21...Ta7. 22.Tb5 f4 23.Ff2 e4!? 24.Dc2 De7, 2e diagramme, MVL profite du pion non défendu en b2 pour lâcher son pion a5 et rechercher du contre-jeu au centre et sur l'aile-Roi au prix du pion e4 par 25.Dxe4 Dxe4 26.fxe4 Cg5 27.Te1 Cf7 Direction la superbe case e5. 28.Tb1! Magnus Carlsen est d'une précision diabolique, 28...Cg5! mais MVL n'est pas en reste. Le coup de la partie est meilleur que 28...Ce5 29.b3 Tbc8 30.Txa5 Cxc6 31.dxc6 Txc6 32.Ta7 avec avantage blanc. Le Norvégien a avoué ne pas avoir envisagé l'aller-retour du Cavalier et a continué par 29.Txa5 Tb3! Un coup désagréable pour les Blancs qui se font prendre à revers. 30.Tb5 Td3!« Après 30...Td3! j'étais terrifié ! » Magnus Carlsen — 31.Te1 f3!? — Komodo proposait 31...Td2! avec avantage noir. — 32.h4 Cf7 A tempo ! Aucun doute, le Français a l'initiative et le Norvégien doit rapidement jouer son seul atout par 33.a5 Ce5 34.a6 Td2 35.a7 Quelle tension, les deux joueurs sont sur la corde raide ! 35...fxg2 36.a8=D Cf3+ 37.Rxg2 Cxe1+ 38.Rf1 Tdxf2+ 39.Rxe1 Txa8 40.Rxf2 Tf8+, comme dans le 3e diagramme.

La machine proposait 40...Ta2 au lieu de 40...Tf8+. Difficile de l'affirmer, mais avec 40...Tf8+ MVL évite l'échange des Tours qui mènerait à la nulle, ce qui laisse penser que Maxime estime qu'il peut encore jouer pour le gain. 41.Re2 Tf4 Les Blancs ne pouvaient pas conserver leur pion de plus. 42.b4!? cxb4 43.c5 Fe5, etc. et nulle au 49e coup. Une partie passionnante de bout en bout ! Une véritable leçon de contre-jeu basée sur l'initiative, et bien entendu une superbe illustration du dynamisme de la variante Najdorf de la Sicilienne.

Conférence de presse ronde 7
Mamedyarov - Navara
Après 15...Fg4
Mamedyarov - Navara
Après 21...Tac8!
Mamedyarov - Navara
Après 37.Txa6

De son côté, David Navara a réussi à obtenir une défense Tarrasch, mais sans l'important fianchetto du Fou roi par les Blancs qui rend cette défense difficile. Toutefois, la position obtenue dans le 1er diagramme (notez l'opposition des Fous), avec la case c5 faible et donc le pion c6 aussi, ne pouvait être qu'avantageuse pour Shakhriyar Mamedyarov. 16.Fxg4 hxg4 17.Tc1 Dd6 18.Dc2!? On attendait plutôt un 18.Fxa7 Txa7 19.Dd4... David Navara échange donc en d4 par 18...Fxd4 19.exd4 0-0! Le pion c6 est abandonné, mais les Noirs vont obtenir un jeu actif après 20.Dxc6 Da3! 21.Dc2 Tac8!, 2e diagramme, où les Blancs ne peuvent pas donner leur Dame pour les 2 Tours à cause de leurs pions faibles en a2, voire b3 ensuite, et d4. 22.Db2 Dxb2 23.Cxb2 Txc1 24.Txc1 Te8 25.Rf1 Te4 26.g3 Txd4, David Navara a temporairement récupéré son pion, mais la finale est terriblement inférieure, comme on peut le voir quelques coups plus tard dans le 3e diagramme après 37.Txa6. Le Tchèque, en zeitnot, a continué par 37...Tg2 38.Rf4 Tf2+ 39.Rg5 Tf3 40.Rh4! Rf7 41.b4, etc. 1-0 au 68e coup après quelques surprenantes hésitations de Mamedyarov !?

Les joueurs ont profité d'une journée de repos samedi | Photo Lennart Ootes
Georgiadis - Svidler
Après 11...Fc8xg4
Georgiadis - Svidler
Après 15.Fxa6!?
Georgiadis - Svidler
Après 23...f5!

Quant à Nico Georgiadis, lui aussi est venu avec une surprise dans sa manche; une transposition dans l'attaque Kérès via la variante Najdorf de Peter Svidler, qui innove ici après le 11...Fxg4 du 1er diagramme, par 12.f3 au lieu de 12.Dd2 de Topalov,V (2700)-Van Wely,L (2632) Monte Carlo 1999, 1-0 (18). 12...Fxf3 13.Dxf3 Txh6 14.0-0-0 Cc6, les Noirs possèdent un pion de moins, largement compensé par la possibilité d'installer un Cavalier sur la case d4 et à cause des pions blancs isolés en e4 et surtout h4. Le Suisse, après une très longue réflexion, décide de combiner par le 15.Fxa6!? du 2e diagramme. 15...Txa6 16.Thf1 Cd4 17.Txd4! Évidemment ! 17...exd4 18.Cd5 Txa2 19.Cxf6+ Rf8 20.Rb1 Ta5 21.Df4 Rg7 22.b4!? Tb5 23.Cd5 f5!, 3e diagramme. Nico Georgiadis est, comme trop souvent, de nouveau en zeitnot dans une position extrêmement compliquée. 24.exf5? Et Nico craque ! 24...Txd5 25.f6+ Rh7 26.De4 Thh5 27.De6 Df8 28.Dd7+ Rh6 0-1. Dommage pour Nico Georgiadis, le Suisse a raté quelques subtilités révélées par Peter Svidler lors de la conférence de presse, mais une partie courageuse qui aurait pu offrir un meilleur résultat.

Résultats de la ronde 6 du vendredi 27 juillet 2018 (14h00)
Svidler, Peter 2753 - Vachier-Lagrave, Maxime 2779 : 0-1
(31)
Anglaise
Navara, David 2741 - Carlsen, Magnus 2842 : ½-½
(45)
Semi-Tarrasch
Georgiadis, Nico 2526 - Mamedyarov, Shakhriyar 2801 : 0-1
(39)
Najdorf
Navara - Carlsen
Après 26...Cc4
Navara - Carlsen
Après 34.Cb5+
Navara - Carlsen
Après 41...Rf5

Précision chirurgicale de part et d'autre dans la finale entre David Navara et Magnus Carlsen. Attention à partir du 1er diagramme, c'est parti ! 27.Txb5 a4 28.d5 exd5 29.exd5 Cxa3 30.Tc5 Rf7 31.Cd4 Re7 32.Tc3 Cb1 33.Tc7+ Rd6 34.Cb5+, 2e diagramme. 34...Rxd5!? 35.Tc1 a3 36.Txb1 a2 37.Cc3+ Rd4 38.Cxa2 Txa2 39.Tb7 Re4 40.Rg2 g5 41.Txh7 Rf5 comme dans le 3e diagramme, où comme tout le monde le sait, avec 3 pions contre 2 sur la même aile en finale de Tours la position est nulle.

Maxime Vachier Lagrave | Photo Lennart Ootes
Svidler - MVL
Après 19...cxd4
Svidler - MVL
Après 29.Tg4
Svidler - MVL
Après 31...Fc6+ 0-1

Il est nécessaire de rejouer les coups peu évidents qui vont mener à la position du 1er diagramme, suite à l'innovation de Maxime Vachier Lagrave par 10...g6!?. 11.h5 Fg7 12.Fe3 Ced4 13.h6!? Ff6 14.Cd5 Fg4 15.Cxf6+ exf6 16.Fxd4 Cxd4 17.Da4+ Dd7 18.Dxd7+ Fxd7 19.Cxd4 cxd4, et maintenant, Peter Svidler a joué le certainement trop entreprenant 20.e5?! fxe5 21.Te1 f6 22.f4 Tf8 23.Rg1 Re7 24.fxe5 f5! Et à partir d'ici les choses vont mal tourner pour Svidler. 25.Th4 f4 26.Te4 g5 27.Th5 Rf5 28.g4 fxg3 29.Tg4, 2e diagramme, dans lequel les Noirs gagnent par 29...Taf8! et c'est sans doute à ce moment-là que le joueur russe s'est rendu-compte du problème; le Fc6 gagne au moins une qualité. 30.Thxg5 — 30.Txg3? mène au mat sur 30...Fc6 31.Tgxg5 Tf1+ 32.Rh2 T8f2+ 33.Rh3 Th1+ 34.Rg3 Tg2+ 35.Rf4 Tf1# — 30...Tf1+ 31.Rg2 Fc6+ 0-1, 3e diagramme. Peter Svidler n'insiste pas, il faut donner la qualité pour rien par 32.Te4. MVL profite de cette victoire pour revenir à 50% des points.

Shakhriyar Mamedyarov | Photo Lennart Ootes
Georgiadis - Mamedyarov
Après 21.Fc2
Georgiadis - Mamedyarov
Après 32.Txb4
Georgiadis - Mamedyarov
Après 39...Txf6

Débuté par une Sicilienne Najdorf, la rencontre entre Nico Georgiadis et Shakhriyar Mamedyarov a rapidement pris des allures de défense Est-Indienne. Avant d'arriver au 1er diagramme, il faut apprécier l'échange des Fous de cases noires de la part de l'Azéri. Ici, après 21.Fc2, au lieu de la directe attaque à la baïonnette par 21...g5, Mamedyarov a joué le plus retenu 21...g6!? 22.Tfe1 Cg7 avec l'idée de reprendre en f5 avec le pion pour ouvrir la colonne "g" en cas d'échange contre le Fou. Passons au 2e diagramme après 32.Txb4 où les Noirs, après leurs coups de préparation, lancent l'attaque par 32...g4! 33.Dh4 Cxe4! 34.Cxe4 Tg6 35.fxg4 Cc2 avec une fourchette sur les Tours et gain d'une qualité. 36.Txb6? Le Suisse craque en zeitnot. 36...Cxe1 37.Cf6? Dg7 38.Txd6 Th6 39.Dxe1 Txf6 0-1, 3e diagramme, les Noirs restent avec une Tour de plus.

Lors de la conférence de presse, à la question du GM Daniel King à Shakhriyar Mamedyarov : Pourquoi avoir joué 21...g6!? et non pas directement 21...g5 ?, l'Azéri a donné une réponse pleine de bon sens : « Parce que lorsque vous jouez ...g5 vous ne pouvez plus jouer ...g6, alors qu'avec ...g6 il est encore possible de jouer ...g5 plus tard. »

Liste des participants au 51e Festival d'échecs de Bienne

NomÂgeFéd
Elo
Magnus Carlsen 27 ans Norvège
2842
Shakhriyar Mamedyarov33 ans
Azerbaïdjan
2801
Maxime Vachier Lagrave 27 ans France
2779
Peter Svidler41 ans
Russie
2753
David Navara33 ans
République tchèque
2741
Nico Georgiadis 22 ans Suisse
2526

Après la magnifique édition du jubilé de l'an passé, les organisateurs ont placé la barre encore plus haut. La compétition phare du Festival revient à sa formule classique à 6 joueurs s'affrontant en double ronde (10 rondes) à la cadence de 100 minutes pour 40 coups, puis 50 minutes pour 20 coups, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel n'est autorisé qu'après le 40e coup. En cas d'égalité finale, les joueurs seront départagés par 1. le résultat de la rencontre directe, 2. le Sonneborn-Berger, 3. le plus grand nombre de victoires et 4. le plus grand nombre de victoires avec les pièces noires.

Après l'annonce en mars dernier de la participation du champion du Monde en titre Magnus Carlsen, les 6 participants du Tournoi des Grands Maîtres ACCENTUS sont désormais connus. Et le favori norvégien n'aura pas la tâche facile. En plus du quintuple vainqueur de l'événement Maxime Vachier Lagrave (France), Shakhriyar Mamedyarov (Azerbaïdjan) sera un concurrent sérieux pour la victoire finale. Le champion de Russie en titre Peter Svidler aura également son mot à dire, sachant qu'il a souvent posé des problèmes à Magnus Carlsen. Le Tchèque David Navara et le Suisse de 22 ans Nico Georgiadis complètent le plateau.

Les participants à la 51e édition du Festival international d'échecs de Bienne

Le niveau du tournoi est ainsi comparable à celui de l'édition de 2012, même si le Directeur du Tournoi Yannick Pelletier ajoute que « la 51e édition sera bien plus prestigieuse en raison de la présence du champion du monde en titre et de deux autres membres du Top 10 ».

ACCENTUS, partenaire principal du Tournoi des Grands Maîtres, soutiendra également un événement pour les jeunes. 75 joueurs de moins de 16 ans seront en effet invités à participer à trois simultanées lors de la journée d'ouverture du samedi 21 juillet. Organisée sur la Place Centrale de Bienne, cette manifestation spectaculaire ne manquera pas d'attirer l'attention de la foule et des médias.

Le Festival se déroule du 21 juillet au 1er août 2018 et comprend dix compétitions, dont une grande nouveauté : un tournoi d'échecs au Fischer-Random (ou Chess960), en cadence lente, du 23 au 29 juillet. Les rondes se disputant en matinée, les participants ont ainsi la possibilité de combiner échecs et vacances tout en suivant les parties du champion du monde dans l'après-midi. Une nouvelle fois, tous les yeux seront tournés vers Bienne cet été. Le tournoi des médecins sera organisé pour la quatrième année consécutive et se déroule le dimanche 29 juillet.

Streaming commenté par Anna Rudolf et Daniel King
Publié le 02/08/2018 - 08:00 , Mis à jour le 04/08/2018 - 14:21
Les réactions (5)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
MITAL - 01/08/2018 15:23
Super Maxime, très belle partie ..Si Svidler fait nul contre Mmedyarov , Maxime tu devrais à égalité de points que Svidler passait devant " si je me trompe pas car tu as 1 gain et un nul contre lui qui 0,5...


jplie - 30/07/2018 20:00
belle défense de MAX , ce jour. Mais est il usuel , de défendre avec les blancs??c 'est la que le bat blesse ..

pafolius - 30/07/2018 12:58
Une partie magnifique hier entre Magnus Carlsen et Maxime ! Le début d'une belle série pour Maxime ? On ne peut que lui souhaiter mais dans tous les car merci pour ces superbes parties que vous nous offrez !