Byrne-Fischer, 1963
A partir d'une défense Est-Indienne symétrique et calme, Bobby Fischer va imposer un changement de rythme brutal qui va mener à un sacrifice pour contrôler toutes les cases blanches. Une formidable démonstration !

Retrouvez vos vidéos sur les pages Mon Compte et Leçons et Vidéos

Abonnez-vous et visionnez nos 484 leçons vidéo en illimité!

L'accès aux rubriques « Leçons et Vidéos » c'est, à ce jour, 484 vidéos, 820 articles sur les ouvertures et 803 leçons par thèmes, publiées au rythme de 2 articles et 1 vidéo par semaine. Ces rubriques sont principalement destinées aux joueurs dont le niveau se situe entre 1400 et 2000 Elo. Vous pouvez choisir la ou les rubriques de votre choix ou profiter des différents packs proposés.

Consultez tous nos tarifs


Les réactions (6)
MarcQuenehen - 11/06/2013 22:43
Bonjour PoleNord,

Je suis également d'accord avec les explications de Chesslover06 !

Pour le point d'exclamation du 14ème coup, c'est une erreur effectivement.

PoleNord - 11/06/2013 21:06
Bonjour tout le monde !

Bien vu et surtout merci Chesslover06 !
C'est vrai que je ne pense pas à regarder l'applet.
Je suis d'accord avec vos commentaires et l'analyse du 14eme coup, même si l'applet mentionne 14) Tf1-d1 !

Cordialement

Chesslover06 - 11/06/2013 19:33
@PoleNord :

1- Je pense que R.Byrne a joué 12. Dd2 pour anticiper 12...e5 (qui ne pouvait être empêché). Ainsi, il lie ses tours, et prépare la batterie tour/dame sur la colonne d afin de taper sur le pion isolé "d" résidu de l'échange sur e5. La véritable erreur est 14. Tfd1 ?, (cas typique de "la mauvaise tour") qui permet la combinaison de la partie, alors que Tad1 ! maintenait l'équilibre, comme le montre la variante donnée dans l'applet.

2- 21.Rg1 ou Rf2 sont réfutés tactiquement, (les variantes sont données dans l'applet).

3- Mon conseil : regarder les parties dans l'applet, au coup par coup, avant de "s'envoyer" la vidéo. Il y a des variantes supplémentaires, ça permet de réfléchir d'avantage par soi-même, et la vidéo devient encore plus intéressante :)

Cordialement

raziell - 11/06/2013 18:31
Les commentaires sont hautement pédagogiques, avec beaucoup de simplicité. très beau travail.

PoleNord - 10/06/2013 21:17
Bonjour Marc

Cette partie de jeu de couleur ressemble à un copié-collé à celle jouée entre Dreev contre Smirin !

Quand les Noirs jouent Fc8-a6 clouant ainsi le cavalier blanc situé en E2, pourquoi les Blancs jouent Dd1-d2 ? Ce coup qui ne semble pas servir à grand chose à l'inconvénient de placer la dame sur une case ne défendue. A la place, Tf1-e1 aurait permis au moins de se déclouer.
D'autre part, après l'échec du Fou en B7, pourquoi le roi blanc ne cherche-t-il pas à essayer de s'abriter sur case noire (En G1 par exemple) ?? Robert Byrne savait très bien qu'il était faible sur cases blanches !!

Cordialement