Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du Monde d'Échecs Carlsen vs Caruana (1)

Magnus Carlsen laisse passer l'occasion de marquer dès la première partie contre Fabiano Caruana.


Le match de championnat du monde d'échecs entre Magnus Carlsen et Fabiano Caruana se déroule du 9 au 28 novembre 2018, à The College, Southampton Row, Holborn, Londres, au meilleur des 12 parties. Site officiel https://worldchess.com/

Il y a des commentaires en français par Kevin Bordi sur le site officiel https://worldchess.com/paygate. Cliquer sur "online match access 2018". Le promocode BLITZSTREAM qui vous donnera 25% de remise.

Le match de championnat du monde d'échecs se joue en 12 parties classiques à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le joueur qui obtiendra 6,5 points sera déclaré Champion du Monde. Début des parties à 16h00 heure française.

Analyse de la partie N°1 par le GMI Igor-Alexandre Nataf
« Je suis le grand maître international Igor-Alexandre Nataf, mon classement Elo au 1er Janvier 2017 est de 2535. J'ai décidé de créer une chaîne YouTube pour partager avec vous ma passion du jeu d'échecs et vous aider à progresser en voyant le cheminement de pensée d'un GMI. »
Abonnez-vous sur https://www.youtube.com/channel/UC-upECfeVEuaBjk2FnkB6sw
Les parties du match Magnus Carlsen vs Fabiano Caruana

Le score du match Carlsen vs CAruana

NomPaysElo010203040506070809101112Total
Fabiano Caruana2832½ 0,5
Magnus Carlsen2835½ 0,5

Match Magnus Carlsen vs Fabiano Caruana

Nom des Blancs Elo Nom des Noirs Elo
01Fabiano Caruana2832-Magnus Carlsen2835:½-½(115)Rossolimo
02 Magnus Carlsen 2835 - Fabiano Caruana 2832 :
03Fabiano Caruana 2832 -Magnus Carlsen 2835 :
04Magnus Carlsen 2835 -Fabiano Caruana 2832 :
05Fabiano Caruana 2832 -Magnus Carlsen 2835 :
06Magnus Carlsen 2835 -Fabiano Caruana 2832 :
07Magnus Carlsen 2835 -Fabiano Caruana 2832 :
08Fabiano Caruana 2832 -Magnus Carlsen 2835 :
09Magnus Carlsen 2835 -Fabiano Caruana 2832 :
10Fabiano Caruana 2832 -Magnus Carlsen 2835 :
11Magnus Carlsen 2835 -Fabiano Caruana 2832 :
12Fabiano Caruana 2832 -Magnus Carlsen 2835 :
Quelques secondes avant le premier coup du match...

« En passant» par la première partie du match...

Caruana - Carlsen
Après 14...g5
Caruana - Carlsen
Après 17.Cf6
Caruana - Carlsen
Après 21...Cf8!?

Fabiano Caruana a débuté par 1.e4 et Magnus Carlsen a répondu par une tranchante défense Sicilienne avec 1...c5. Cependant, après 2.Cf3 Cc6 Caruana n'avait pas prévu d'autoriser une possible Svechnikov et s'est donc tourné vers la Rossolimo avec 3.Fb5. Avec 7...Cd7 Magnus redéployait sans attendre son Cavalier via la case f8. 9.0-0 au lieu de 9.Dd2 sortait de la grande ligne, et suite à 10.Ch2 Cf8 11.f4!?, la partie commençait réellement. Fabiano Caruana prenait toutefois beaucoup plus de temps que son adversaire, et dans le 1er diagramme après 14.Dd2 g5 les pendules affichaient 0h48-1h07. L'évidence s'impose : il n'y a pas de round d'observation dans ce match de championnat du monde et Magnus Carlsen, pour contrer une ligne habituellement solide, est prêt à prendre de gros risques dès la première partie. 15.Taf1 Dd6 Ouvre la porte au grand-roque... 0h48-0h56. Peter Svidler et Alexander Grischuk ont à partir de cette position proposé de nombreuses lignes à sacrifices pour les Blancs, mais sans obtenir quoi que ce soit de concret. Alexander Grischuk affirmait même : « Les Blancs doivent maintenant être très précis et, comment dire, courageux, parce que s'ils jouent lentement, je pense qu'ils sont sur le point de se faire déborder ! » 16.Cg4 coûtait 16 minutes et Fabiano Caruana restait avec seulement 32 minutes, alors que 16...0-0-0 ne coûtait que 2 minutes à Magnus Carlsen. L'Américain jouait ici le premier coup qui a fait sursauter le module d'analyse; 17.Cf6?!, comme dans le 2e diagramme, au lieu du sacrifice de pion pour gagner la case e4 par 17.e5!? Fxe5 18.Ce4, etc. Carlsen répondait très vite par 17...Cd7 18.Ch5?! Fe5 A tempo ! 19.g4 f6 La crise de temps est une menace qui se profile au-dessus de la tête de Caruana. 0h19-0h45. 20.b3 Les Blancs, ficelés, tentent de réorganiser leurs pièces. 20...Ff7 21.Cd1 D'un autre côté, malgré l'avantage noir et les nombreuses tentatives des commentateurs, rien de définitif n'est encore à portée de Magnus Carlsen. 21...Cf8!?, 3e diagramme. A pris 10 minutes au Norvégien. « La première décision non prévue de Carlsen. » Peter Svidler.

Caruana - Carlsen
Après 28..De8
Caruana - Carlsen
Après 32...Dg5!
Caruana - Carlsen
Après 40...Fxc3

Fabiano va-t-il prendre le pion f6 ? Et avec quelle pièce ? 22.Cxf6 avec seulement 10 minutes à la pendule. 22...Ce6 avec 35 minutes. 23.Ch5 Fxh5 24.gxh5 Cf4 25.Fxf4 La prise est évidemment obligatoire, mais les commentateurs sont désormais plutôt dubitatifs sur l'avantage noir. 25...gxf4 26.Tg2?! La machine proposait de sacrifier la qualité par 26.Txf4!? au lieu de ce coup qui redonne un avantage tangible aux Noirs. 26...Thg8 27.De2 Txg2+ 28.Dxg2 De6 29.Cf2 Tg8 30.Cg4 De8 Carlsen va récupérer son pion, 1er diagramme. 31.Df3! avec moins de 5 minutes et la partie semble s'équilibrer. 31...Dxh5 32.Rf2 Fc7 33.Re2?! Ici, la bonne idée était de continuer par 33.e5!?. 33...Dg5!, 2e diagramme, avec de gros nuages noirs... 34.Ch2!? avec moins une demi-minute ! 34...h5 L'informatique proposait 34...Df6! avec l'idée de prendre le Roi blanc en sandwich entre la Dame sur l'aile-Dame et la Tour sur l'aile-Roi. 35.Tf2 Dg1 Une irruption désagréable pour les Blancs. Selon Garry Kasparov : « Je pense que Caruana a sous-estimé les menaces noires dès le début. » Après 36.Cf1 Carlsen a pris du temps. Selon Peter Svidler : « Même si les moteurs pensent que les Noirs sont gagnants, le plan de gain n'est pas si évident. » 36...h4 37.Rd2 Rb7 38.c3 Fe5!? La machine proposait un 38...Tg3! selon elle décisif. 39.Rc2 Pour Caruana l'objectif numéro un est d'atteindre le 40e coup. 39...Dg7!? 40.Ch2 C'est fait ! 40...Fxc3!?, 3e diagramme. La machine aurait joué 40...Dg1!? plutôt que d'échanger le pion en c3 contre le pion f4. Sur 41.Dxf4 Fd4, l'échange des Dames par 42.Df7+! est la bonne direction pour obtenir la nulle. Sur 41.Dxf4 Fd4, l'échange des Dames par 42.Df7+! est la bonne direction pour obtenir la nulle, même si la décision, comme on va le voir, est responsable après 42...Ra6 43.Dxg7 Txg7 44.Te2 Tg3 45.Cg4 Txh3 Magnus Carlsen a hésité, parce qu'il fallait calculer la suite.

46.e5! A tempo. L'idée générale est bien entendu de se débarrasser du pion noir sur la colonne "h" et ensuite, malgré le pion de moins sur l'aile-Dame, les Noirs ne pourront pas progresser. 46...Tf3 Il faut revenir en courant; n'oublions pas que les Blancs aussi peuvent gagner... 47.e6 Tf8 48.e7 Te8 49.Ch6 h3 50.Cf5 Ff6 51.a3 Suite à une longue réflexion. 51...b5 52.b4 cxb4 53.axb4 Fxe7 54.Cxe7 h2 55.Txh2 Txe7, diagramme, et ½½ au 115e coup après une défense précise du joueur américain.

Caruana - Carlsen
Après 55...Txe7

La plus longue partie au cours d’un championnat du monde est la 5e partie du match opposant Viktor Korchnoi à Anatoly Karpov, en 1978. Le 124e coup de Korchnoi, avec les Blancs, mena au pat.

Magnus Carlsen a échoué en vue du port et laissé passer l'occasion de marquer dès la première partie contre Fabiano Caruana. La question qui reste toutefois en suspens est : lequel des deux joueurs va être le plus affecté par la tournure de cette partie ? Caruana pour s'être fait dominer avec les Blancs, ou Carlsen pour ne pas avoir été capable de concrétiser son avantage ? Nous verrons dans les prochaines parties...

Garry Kasparov: « Je n'ai pas vraiment aimé quand Carlsen a joué 35.Dg1. Je n'ai pas aimé non plus 36...h4, mais si vous avez joué comme ça - pourquoi ne pas jouer 38...Tg3 ?. Il doit y avoir une logique dans les actions... Je parie qu'en Blitz il aurait mis la Tour en g3 sans hésiter... » ... « Si Carlsen ne parvient pas à gagner cette partie, ça va lui porter un sérieux coup. Ce n'est pas tant le résultat, sinon le fait qu'il aura en mémoire le scénario du match contre Karjakin. »

Magnus Carlsen a tiré les Noirs pour la première partie du match contre Fabiano Caruana.
Photo Niki Riga https://twitter.com/riga_niki

À la question s'il se sentait différent comparé aux matchs précédents, Magnus Carlsen a répondu : « Vous vous sentez toujours un peu différent. Je suis un peu plus âgé, donc je me sens un peu plus âgé. C’est un endroit plus froid, donc j'ai un peu plus froid, mais à part ça c’est toujours pareil. C’est beaucoup d’anticipation et d’enthousiasme pour le début de ce match. Je sais que je fais face à un adversaire redoutable, mais je ferai de mon mieux pour gagner à nouveau. »

« Je ne pense pas que Magnus ait des faiblesses évidentes. Généralement, ses erreurs sont très personnelles et ne sont pas claires. Je pense que cela vaut également pour la plupart des joueurs au plus haut niveau. Cela dit, il fait encore des erreurs, nous en faisons tous, et le vrai challenge est d'être prêt à en profiter quand elles arrivent. » Fabiano Caruana

interview de Magnus Carlsen - podcast NRK

Magnus Carlsen sur Fabiano Caruana : « C'est un type calme et plutôt simple, un gars sympa. Son style de jeu est très concret. Il calcule très très bien et profondément. Il est bien préparé. Caruana sacrifie souvent des pions, laisse à ses adversaires des pions passés, accepte des attaques contre son Roi afin de prendre le contrôle du centre. Donc, en termes de compréhension des échecs, voici ce sur quoi je dirais que nous sommes des plus différents. Il valorise beaucoup le centre. »

Magnus Carlsen sur son bon score face à Fabiano Caruana et aucune défaite ces trois dernières années : « Mes dernières expériences ont été bonnes. Cela faisait un moment que je me retrouvais en danger contre lui, mais ce sera toujours un peu plus difficile dans un match de championnat du monde. Il a été bon récemment, mais pas contre moi. Je n'ai pas été bon récemment, mais j'ai bien réussi contre lui. Cependant je serai plus affûté que je ne l'ai été ces derniers temps. »

À la question de savoir s'il y a d'autres adversaires qu'il craint plus que Caruana : « Non, c'est le pire adversaire. Il est 2e joueur mondial et il est le plus difficile à affronter. Il n'est pas le plus difficile à battre parce qu'il prend des risques mais, avec Levon Aronian, je pense qu'il est celui qui m'a le plus dominé. » Octobre 2018. Propos rapportés par Tarjei J. Svensen https://twitter.com/TarjeiJS

Le 7 novembre 2018, Tarjei J. Svensen tweetait des extraits d'une autre interview : « Si je dois rester assis quatre heures de plus, même avec seulement 2 pour cent de chance de gagner, ça en vaut la peine. Cependant, je n'ai pas eu le même dynamisme et ni la même énergie ces dernières années. » Et aussi « J'espère que l'expérience des autres matches de Championnat du Monde pourra m'aider au début. Mais vous pouvez vous préparer mentalement autant que vous voulez, quand vous vous rendez sur l'échiquier il y a quelque chose de plus, la pression. » Magnus Carlsen

Lors d'une interview de Fiona Steil-Antoni avec Nigel Short au tournoi d'échecs « Isle of Man International », le 22 octobre, le joueur anglais a dit : « J'étais au restaurant avec Vladimir Kramnik et nous sommes tous deux tombés d'accord pour une victoire serrée de Caruana. Ce n’est pas parce que c'est le meilleur joueur - Magnus est le meilleur des deux, il n’y a rien à dire, mais Fabiano est le plus affamé. »

Le programme du championnat du monde d'échecs

Première partie vendredi 9 novembre 2018. Deuxième partie samedi 10 novembre. Jour de repos dimanche 11. Troisième partie lundi 12. Quatrième partie mardi 13. Jour de repos mercredi 14. Cinquième partie jeudi 15. Sixième partie vendredi 16. Jour de repos samedi 17. Septième partie dimanche 18. Huitième partie lundi 19. Jour de repos mardi 20. Neuvième partie mercredi 21. Dixième partie jeudi 22. Jour de repos vendredi 23. Onzième partie samedi 24. Jour de repos dimanche 25. Douzième partie lundi 26. Jour de repos mardi 27. Départage (si nécessaire) mercredi 28 novembre 2018. Toutes les parties débuteront à 16h00 heure française.

Les départages

Si après les 12 parties classiques le score est égal, un départage est prévu d'abord en quatre parties rapides à la cadence de 25 minutes + 10 secondes par coup. Si le score est toujours égal après ce premier départage, et suite à un nouveau tirage au sort des couleurs, un match de deux parties blitz sera joué à la cadence de 5 minutes + 3 secondes par coup. Si l'égalité persiste, un autre match en 2 parties blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup, et ainsi de suite jusqu'à un maximum de 10 parties. Et s'il n'y a toujours pas de vainqueur, on recourra à un blitz «mort subite» ou «Armageddon» : le joueur qui gagne le tirage au sort choisira sa couleur. Les Blancs recevront 5 minutes, les Noirs 4 minutes - avec un incrément de 3 secondes par coup pour chaque joueur après le 60e coup. Et en cas de partie nulle, le joueur avec les pièces noires sera déclaré vainqueur.

La retransmission en direct et streaming

Judith Polgar sera la principale commentatrice du match du championnat du monde d’échecs.
L'applet du « Live Premium » à 20 dollars (environ 17.00€) du site officiel avec évaluation de la position, possibilité d'essayer son propre coup, de partager les coups sur les réseaux sociaux, de tchater... Retransmission multi-caméras pour basculez de l'une à l'autre...

Magnus Carlsen

Sven Magnus Øen Carlsen est né le 30 novembre 1990 à Tønsberg en Norvège, N°1 mondial au classement Elo, et champion du monde d'échecs en titre. Au 1er mai 2014, le classement Elo de Carlsen s'élevait à 2882 points, le plus haut de l'histoire. En mars 2013, Carlsen finit premier du tournoi des candidats de Londres. Ce succès le désigne comme le challenger qui affronte le champion du monde en titre, l'Indien Viswanathan Anand pour le Championnat du monde d'échecs 2013. Il s'impose face à son adversaire par un score de 6,5 – 3,5 à l'issue d'un match qu'il a dominé, faisant de lui l'un des plus jeunes champions du monde d'échecs de l'histoire.

En novembre 2014, il défend victorieusement son titre de champion du monde face à Viswanathan Anand qui a remporté le tournoi des candidats du championnat du monde d'échecs 2014. Magnus Carlsen l'emporte 6½ – 4½ (+3 -1 =7). Il est le premier joueur de l'histoire à ravir les trois couronnes mondiales en gagnant, en juin 2014, à Dubaï, les championnats du monde de parties rapides et de blitz. En novembre 2016, Magnus Carlsen affronte le vainqueur du tournoi des candidats, Sergueï Kariakine, à New York. Il remporte le match à l'issue des parties de départages (3 à 1) après avoir égalisé le match des parties « classiques » (6 à 6).

Carlsen déclare peu travailler ou étudier la théorie. En revanche, il est avantagé par son excellente mémoire qui lui permet de connaître un grand nombre de positions et de parties jouées. Peter Heine Nielsen, ex-secondant de Carlsen, a déclaré : « Magnus préfère les longues parties techniques ». Garry Kasparov est d'avis que Carlsen est un joueur qui a le sens de l'harmonie du jeu, à l'instar de José Raúl Capablanca et d'Anatoli Karpov. Viswanathan Anand estime que Carlsen n'est pas mauvais dans les ouvertures, il n'en est pas un spécialiste, mais un généraliste. Il peut jouer de nombreuses ouvertures différentes à un haut niveau, son but étant d'arriver à une position solide. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Magnus_Carlsen

Magnus Carlsen (NOR) | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/lennartootes

« Lors du tournoi des candidats, Magnus Carlsen souhaitait la victoire de Fabiano Caruana [plutôt que celle de Shakhriyar Mamedyarov contre qui le Norvégien a un score largement positif] parce qu'il voulait le meilleur adversaire. Magnus aime simplement les échecs et veut que ce match soit le plus intéressant possible. » Laurent Fressinet, un des secondants de Carlsen

Fabiano Caruana

Fabiano Caruana est né le 30 juillet 1992 à Miami, en Floride d'une mère italienne, il habite depuis 1996 à Brooklyn (New York). Grand maître international en 2007, peu avant ses quinze ans, il devient le plus jeune joueur italien à obtenir le titre. Depuis le 26 juin 2015, il représente la fédération américaine dans les compétitions d'échecs. Au 1er janvier 2018, avec un classement Elo de 2811 points, il est le 2e joueur mondial. Du 10 au 28 mars 2018, il dispute le Tournoi des candidats à Berlin. Avec 9 points sur 14 (+5 -1 =8), il gagne le tournoi et devient officiellement challenger de Magnus Carlsen.

Lors de la deuxième édition de la Coupe Sinquefield en 2014 à Saint-Louis, Caruana a débuté par 7 victoires en 7 parties, terminant invaincu avec un score de 8,5 points sur 10. Ses adversaires ont qualifié sa performance de « fantastique » pour Nakamura, « sans pitié ! » d'après Vachier-Lagrave, « surprenant » d'après Aronian, « mémorable » d'après Topalov et « déprimant » selon Carlsen. À la suite de cette performance son classement Elo bondit à 2844 points, ce qui constitue son record.

En 2015, Fabiano Caruana termine premier du Grand Prix FIDE 2014-2015. En juin 2015, il remporte pour la troisième fois le tournoi de Dortmund. En 2016, il remporte l'open de l'Île de Man (ex æquo avec Pavel Eljanov) et la médaille d'or par équipe lors de l'olympiade d'échecs de 2016 à Bakou. En 2017, il remporte le tournoi d'échecs de Londres, gagnant le départage contre Ian Nepomniachtchi. En mars 2018, il remporte le Tournoi des candidats et devient le challenger du champion du monde en titre Magnus Carlsen. En juin de la même année, il remporte le tournoi d'échecs « Norway Chess 2018 ».

Fabiano Caruana a la réputation d'être très travailleur et d'investir beaucoup de temps et d'argent dans son entraînement échiquéen. Il donne aussi une forte importance à son entrainement physique, ayant des qualités d'endurance qui seraient presque dignes de celles d'un marathonien. Lors de la Sinquefield Cup 2014, il s'est révélé un joueur « agressif au style parfois flamboyant ». Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Fabiano_Caruana

Fabiano Caruana (USA) | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/lennartootes

Publié le 08/11/2018 - 21:30 , Mis à jour le 10/11/2018 - 10:37

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (20)

  • stantigone

    @ arnaout : Et pour l'instant je suis à trois résumés gratuits et en français rien que pour la première partie, les amateurs ont de quoi s'amuser !

    10/11/2018 13:48
  • mgb2

    pour harpadol
    sur worldchesscom tu as les commentaires en francais
    je l avais sur la camera 22
    c est payant mais ca vaut le cout
    merci

    10/11/2018 13:07
  • LePandaRoux1

    Jolie première partie entre les deux protagonistes. Je pensais qu'on aurait eu droit à une partie fade mais non. Cela promet pour la suite de la compétition. Perso j'ai un doute sur le fait que les Noirs gagnaient selon les modules. Ils se plantent eux aussi dans les évaluations de positions parfois, faut pas croire.

    10/11/2018 12:21
  • armaout

    Il y a un site qui commente en direct avec un décalage mais l'écrire n'est pas compatible avec la charte d'europe échecs !

    10/11/2018 11:05
  • STRATEGO64

    Payer payer et encore payer de toute façon je travaille pas le de regarder

    09/11/2018 23:04