Championnat du monde féminin d'échecs (2)

Ju Wenjun vs Aleksandra Goryachkina
Sous la pression du temps et un jeu passif, la championne du monde Ju Wenjun a perdu la 8e partie du match de Championnat du monde. Sa challenger, Aleksandra Goryachkina, mène désormais par 4,5 à 3,5. Repos samedi.

Le match pour le titre de championne du monde d'échecs entre la tenante du titre, Ju Wenjun (Chine), et sa challenger, Aleksandra Goryachkina (Russie) - vainqueure du Tournoi des Candidates 2019 - se tiendra en janvier 2020. La première phase du match se jouera à Shanghai, du 4 au 12 janvier, la seconde à Vladivostok, du 15 au 25 janvier. La partie russe se déroulera sur le campus de l'Université Fédérale d'Extrême-Orient de l'île Russky. La cérémonie d'ouverture aura lieu le 4 janvier 2020 à l'InterContinental Shanghai Jing'An. Site officiel https://wwcm2020.fide.com/ avec parties en direct et streaming commenté par la GMF Zhang Xiaowen et le GM Nigel Short sur https://www.youtube.com/channel/UC9B47GnzCRFHTT1BIBWvStQ

Commenté par GM Nigel Short.
Joueuses Pays Elo0102 03040506070809 10 11 12Total
Aleksandra Goryachkina
2578½
½½0
1
½½ 1




4,5
Ju Wenjun
2584½
½½1
0
½½0




3,5
Les parties du match entre Aleksandra Goryachkina et Ju Wenjun
01Aleksandra Goryachkina2578 -Ju Wenjun2584 : ½-½ (97) Catalane
02
Ju Wenjun2584 -Aleksandra Goryachkina2578 :½-½ (40) Berlinoise
03Aleksandra Goryachkina2578 -Ju Wenjun2584 :½-½ (85) Semi-Tarrasch
04Ju Wenjun2584 -Aleksandra Goryachkina2578 : 1-0 (63) Slave
05Aleksandra Goryachkina2578 -Ju Wenjun2584 : 1-0 (51) Anglaise
06Ju Wenjun2584 -Aleksandra Goryachkina2578 :½-½ (105) Berlinoise
07Ju Wenjun2584 -Aleksandra Goryachkina2578 :½-½ (67) Berlinoise
08Aleksandra Goryachkina2578 -Ju Wenjun2584 : 1-0 (45)Gambit Dame
09Ju Wenjun2584 -Aleksandra Goryachkina2578 :
10Aleksandra Goryachkina2578 -Ju Wenjun2584 :
11Ju Wenjun2584 -Aleksandra Goryachkina2578 :
12Aleksandra Goryachkina2578 -Ju Wenjun2584 :

Huitième partie du match - vendredi 17 janvier 6 h 30

Finalement, Aleksandra Goryachkina a parfaitement passé l'obstacle des deux parties consécutives avec les pièces noires grâce à sa solide défense berlinoise. Dans la huitième partie du match, le GM Nigel Short est accompagné aux commentaires par la championne chinoise Hou Yifan.

Après le 1.c4 d'Aleksandra Goryachkina, la partie a très vite transposé dans un gambit Dame variante d'échange. Ju Wenjun n'a rencontré aucune difficulté et il a fallu attendre le 16.c5 du diagramme pour qu'enfin le duel prenne forme. La Chinoise n'a pris que quelques secondes pour renoncer à sa paire de Fous avec 16...xc5, même si la reprise 17.dxc5! offrait une belle case en d4 aux Blancs. 18...g4 18.c1 Forçant la championne du monde en titre à donner son deuxième Fou. 18...xf3 19.gxf3.

Goryachkina - Ju Wenjun
Après 16.♘c5
Goryachkina - Ju Wenjun
Après 24.gxf4

Avec des pendules à 1h02 et 0h38, Ju Wenjun devait commencer à ressentir une certaine pression. 19...d4 après 8 minutes. 20.e4 A tempo. 20...g5 A tempo aussi, même si maintenant la structure des pions noirs semble éparpillée. 21.d2 d7 Vise la case e5. 22.f4! La mobilité des pions blancs - malgré le pion doublé - offre un plus à Goryachkina. 22...f6!? 23.h5 gxf4!? 24.gxf4 L'avantage blanc augmente, les Noirs sont passifs, leurs pions de l'aile-Roi sont faibles et la Russe contrôle mieux le centre. Diagramme.

24...f8 À la recherche de nouveaux pâturages. 0h50-0h25. 25.f5?! À coûté 15 minutes, sans rien apporter. 25...g7 26.f4+!? a8. L'avis de Hou Yifan et Nigel Short est unanime : les Blancs perdent le contrôle de la position et l'avantage s'évapore peu à peu. 27.h2 d7 28.f4 f8?! Cependant, Ju Wenjun, avec seulement 9 minutes, perd à son tour le fil de la partie. 29.b4 b6?! 0h30-0h07. La championne du monde enchaîne les imprécisions et sa position se détériore rapidement. Diagramme.

Goryachkina - Ju Wenjun
Après 29...b6
Goryachkina - Ju Wenjun
Après 37.e6!

Après avoir lancé un regard surpris à son adversaire, Aleksandra Goryachkina lance l'assaut final : 30.e5! bxc5 31.h1! b8 32.e4?! [32.b5!+- était clairement plus fort.] 32...h7 33.xc5 b7 34.xc6 xc6 35.xc6 Avec un pion de plus. 35...d3 La dernière carte de Ju Wenjun, toutefois insuffisante pour changer le cours de la partie. 36.b5 db8 37.e6! Décisif ! Diagramme. 37...d8 38.h1 d2 39.d5 c8 40.xc8 xb4+ 41.a1 xc8 42.xd2. Les Noirs sont perdus.

42...b7 43.d7+ b6 44.e7 d8 45.e1 1-0 Diagramme. Une victoire importante d'Aleksandra Goryachkina dans la manière. Sous la pression de son adversaire et de la pendule, la championne du monde en titre, Ju Wenjun, a été réduite à la passivité dans cette huitième partie du match de Championnat du monde. La challenger mène désormais 4,5 à 3,5. Repos samedi 18 janvier.

Goryachkina - Ju Wenjun
Après 45.♖e1 1-0
Aleksandra Goryachkina | Photo Misha Friedman

Septième partie du match - jeudi 16 janvier 6 h 30

Jusqu'à maintenant aucune des deux joueuses n'a réussi a surprendre véritablement son adversaire dans l'ouverture; ce qui démontre une importante préparation théorique de part et d'autre. En revanche, Aleksandra Goryachkina a pris un ascendant dans la lutte psychologique, ascendant matérialisé particulièrement dans les parties 1 et 6, où Ju Wenjun a dû défendre longtemps et passivement avec un mauvais Fou contre un bon Cavalier.

1.e4 Ju Wenjun insiste avec le pion du Roi. 1...e5 2.f3 c6 3.b5 f6 Aleksandra Goryachkina fait confiance à la défense Berlinoise. 4.d3!? Et la Chinoise est la première à changer des deux parties précédentes qui avaient continué par la grande ligne 4.0-0.

Puis, sur 4...c5 5.xc6 dxc6 6.0-0 d7 7.e3 e7 8.e1!? La nouveauté de Ju Wenjun, au lieu de 8.bd2 ½-½ (63) Le,Q (2694)-Yakubboev,N (2587) Xingtai 2019; Ou 8.c3 1-0 (32) Adams,M (2701)-Howell,D (2676) London 2019. 8...0-0 9.c3 e8 10.a3 d6 11.d2 f8 12.f4 exf4 13.xf4 g6 14.g3 e6 15.f3 ad8. 1h03-0h57. Diagramme. 16.h1 Nigel Short proposait aux Noirs le plan 16...f6, puis de jouer sur la poussée ...c5 et ...c4, avec des Tours bien placées, mais Aleksandra Goryachkina a préféré 16...g4.

Ju Wenjun - Goryachkina
Après 15...♖ad8
Ju Wenjun - Goryachkina
Après 24...♘xh4

Cependant, sur 17.h3, la Russe a donné sa paire de Fous, la compensation pour les pions doublés sur la colonne "ç". 17...xf3 18.xf3 d7 19.f5 b6. Anticipe une attaque sur le pion a7 suite à un possible f2. 20.e2 c5 21.b3 d8. 0h42-0h39. Les Blancs sont un peu mieux, mais tout reste à faire. 22.f2 xg3 23.xg3 h4. Consciente de sa légère infériorité, Aleksandra Goryachkina propose l'échange des Dames pour une finale plus facile à jouer pour elle. 24.xh4!? xh4. Diagramme.

25.f2 g6 26.c3 e5 27.g3. Ju Wenjun n'était pas obligée d'accepter l'échange des Dames. Désormais la position est égale, même si on sait déjà que Goryachkina va jouer jusqu'au bout. Ju Wenjun a au moins évité une troisième finale avec un mauvais Fou contre un bon Cavalier. 27...a5 28.a4 c6 29.g2 b4 30.g4 e5 31.d1 Finalement. 31...h5 La suite logique de 30...e5. 32.e3 c6 33.g3. Ju Wenjun conserve un petit plus agréable, même si les Noirs sont solides. 33...d4. 0h09-0h17. Diagramme.

Ju Wenjun - Goryachkina
Après 33...♘d4
Ju Wenjun - Goryachkina
Après 40...♖g5+

34.af1 f6 35.d5 Avec la menace 36.xf6! 1-0. 35...f7 36.e3 g8!? Étrange, mais peut-être n'est-ce que pour forcer Ju Wenjun, avec seulement 6 minutes, à réfléchir. 37.f5. Prendre ce Cavalier serait très mauvais à cause de 37...xf5+? 38.gxf5 et le pion en h4 serait en grand danger. 38.hxg4 xf5+ 39.gxf5 g6! Avant que les Blancs ne s'organisent sur la colonne "h". 40.fxg6 g5+. Et le contrôle du temps est atteint dans la position du diagramme. Le faible pion f6 est indirectement défendu.

Commenté par Eteri Kublashvili et Nigel Short.

En effet, le Roi noir doit se rendre sur la colonne "f" par 41.f4 [Si 41.h2 ou 41.h3 41...xg6 42.xf6?? h7#] 41...xg6 42.e3. Les Blancs sont toujours mieux, mais leur Roi aura du mal à pénétrer sur l'aile-Dame. 42...f7 43.d2 [Si 43.e5?! e7! 44.xf6 xe5+=] 43...f8 44.c3 e7 45.c4 c6 L'invasion s'arrête là, mais les Blancs ont provoqué l'avancée du pion en c6. 46.h1 g8 47.h6 e6 48.h5 [48.c3!? laissait les Noirs dans leur situation inconfortable.] 48...fg7 49.c3!? Étrange. Diagramme.

Ju Wenjun - Goryachkina
Après 49.c3!?
Ju Wenjun - Goryachkina
Après 67...♔c7 ½-½

49...g5 50.h6 5g6 51.fh2 f5! Les Noirs se débarrassent de leur faiblesse. 52.xg6+ xg6 53.exf5+ xf5 54.d4 cxd4 55.cxd4!? [55...xd4 aurait été une proposition de nulle, mais Ju Wenjun, à l'instar de son adversaire lorsque celle-ci possède un micro-avantage, veut presser psychologiquement.] 55...g1 56.h6 c1+ 57.d3 d1+ 58.c2 xd4 59.xc6 b4 60.c3 e5 61.c4 xc4+ 62.xc4 d6! 63.b5 c7 64.a6 c6 65.a7 c7 66.a6 c6 67.a7 c7 ½-½

À leur arrivée à Vladivostok, les joueuses se sont exprimées devant les journalistes :  « Nous avons eu des parties très intenses, et jusqu'à présent le match s'avère extrêmement intéressant », a déclaré Ju Wenjun. « Je crois que ma force vient du fait d'être une joueuse plus expérimentée, alors que mon adversaire est plus jeune et très motivé. » Aleksandra Goryachkina a confirmé sa forte motivation. « Je vais tout donner », a-t-elle dit. « Le score du match est à égalité et c'est une indication que nous sommes de la même force. »

Vera Shcherbina, présidente du territoire de Primorsky, et Wang Xuechun, Consul général adjoint de la République populaire de Chine, ont débuté symboliquement la seconde phase du championnat du monde féminin d'échecs en appuyant sur la légendaire pendule du match de 1958 entre Mikhail Botvinnik et Vassily Smyslov. Photo Eteri Kublashvili

Sixième partie du match

Ju Wenjun va jouer deux fois de suite avec les pièces blanches; lors de cette sixième partie, à Shanghai, puis suite au déménagement à Vladivostok et l'inversion des couleurs, dans la septième. L'inversion des couleurs après la sixième partie des matchs de championnat du monde d'échecs a été instaurée pour éviter que la même personne se retrouve toujours avec la même couleur après le jour de repos.

Même si Ju Wenjun l'a emporté dans la 4e partie en débutant avec 1.d4, la Chinoise est revenue à 1.e4 et Aleksandra Goryachkina a rejoué une Berlinoise. Cette fois, les Blancs ont préféré 10.e1 plutôt que 10.e2, et ont joué la dernière innovation de Sergey Karjakin - qui fête aujourd'hui son trentième anniversaire - avec le 13.a4!? du diagramme. 13...d5 [13...d6 ½-½ (37) Karjakin,S (2748)-Giri,A (2779) Riga 2019] 14.a5 14...e7!? [14...c6 ½-½ (29) Karjakin,S (2748)-Giri,A (2779) Riga 2019]. 1h35-1h14.

Ju Wenjun - Goryachkina
Après 13.a4
Ju Wenjun - Goryachkina
Après 22...♘g6

15.d2 d6 16.f3 e7 17.b3 f5 18.c4 c6 19.b2!? Le Fou tape contre son propre pion en d4, mais peut-être que l'idée est de jouer c3. 19...a6 20.e5 f8 sans doute avec l'idée de jouer ...e8 en vis-à-vis de la Dame blanche en e1. 21.c3 d8 22.d3 g6. Les grandes manœuvres se poursuivent dans la position équilibrée du diagramme. 23.g3 Nécessaire pour contrôler les cases f4 et h4. 23...e4 24.g2 xg2 25.xg2 e7 26.c5!? c7 27.b4 b8.

Nous continuons de penser que Ju Wenjun a tort d'accepter de jouer des positions aussi tranquilles comme celles qui découlent de la Berlinoise. Aleksandra Goryachkina apprécie ces positions calmes où elle peut manœuvrer à sa guise.

Diagramme. Le 26.c5!? de Ju Wenjun pour ensuite attaquer le pion b7 par 27.b4 a coûté la fermeture du centre. Aleksandra Goryachkina n'a aucun problème dans cette position et Ju Wenjun va maintenant devoir redéployer son Fou inutile en b2. Une suite envisageable devrait être ici : e1, c1 et f4, mais après 28.e1 d8! avec attaque sur le pion a5, empêche l'idée souhaitée des Blancs et force 29.c3, ce qui désorganise quelque peu les Blancs. 29...g6. 30.a3!? avec 11 min et 47 s. 30...h5 avec 21 min.

Ju Wenjun - Goryachkina
Après 27...♖b8
Ju Wenjun - Goryachkina
Après 32...♘h4+!

31.f4?! Nous n'aimons pas du tout ce coup effectué avec seulement 9 min et 11 s. On l'a vu, l'attaque sur b7 n'a mené à rien, la Dame blanche se retrouve loin de l'action et cet affaiblissement des parages du Roi n'inaugure rien de bon. 31...f6 32.b2 h4+! Aleksandra Goryachkina en profite immédiatement. Diagramme. 33.h1 [33.gxh4? g6+ 34.f2 xd3-+] 33...f5 34.e2 La Dame blanche revient en courant. 34...g6 35.b4. Les Noirs sont évidemment mieux, mais rien de définitif. 35...d8 36.f3 f6.

37.e2 h7 38.f2 d7 39.d3 e7!? Facilite la vie de Ju Wenjun. 40.xe7 xe7 et le contrôle du temps est atteint dans la position du diagramme. Aleksandra Goryachkina possède une position légèrement meilleure, mais après l'échange des Dames 41.xg6+ xg6, le partage du point devrait être le résultat logique. 42.g2 h4 43.f3 hxg3 44.hxg3 f5 La position est bloquée et aucun camp ne peut raisonnablement progresser. 45.d1 f6 46.e3 g6 47.e1 f8

Ju Wenjun - Goryachkina
Après 40...♘xe7
Ju Wenjun - Goryachkina
Après 54.♗e3

48.d1!? Passif. [48.g4!? fxg4+ 49.xg4 e6 50.g2= xd4?? 51.c3 1-0] 48...e6 49.f2 g5 50.e3 g6 51.c3 d8 52.e2 h5 53.f2 [53.fxg5 conservait plus facilement l'égalité. 53...xg5 (53...xg5+ 54.xg5 xg5 (54...xg5 55.f4=) 55.f4+=) 54.f4=] 53...f6 54.e3. Diagramme. 54...gxf4 55.gxf4 h4 56.g3+ xg3 57.xg3 g7... et ½-½ (105) après des coups sans importance. La supériorité du Cavalier sur le Fou s'est révélée insuffisante pour des chances de gain.

Ju Wenjun a cependant quelque peu souffert avec les Blancs contre la défense berlinoise d'Aleksandra Goryachkina. Le score est de 3 points à 3. La septième partie aura lieu le 16 janvier à Vladivostok. Début des parties à 6 h 30 heure de Paris.

Nous sommes d'accord avec ce qu'a écrit Emil Sutovsky sur sa page Facebook : « Goryachkina a de nouveau raté un avantage significatif. En général, la Russe est pressée d'obtenir une position confortable avec zéro risque, mais en même temps elle perd de véritables chances de l'emporter. Ju Wenjun est loin de sa forme optimale, tandis que Goryachkina joue à près à son meilleur niveau. »

Ju Wenjun vs Aleksandra Goryachkina : ½-½ au 105e coup.

Cinquième partie du match

Nous devons l'avouer, après avoir été légèrement dominée dans deux des trois premières parties, nous ne nous attendions pas à une victoire de la tenante du titre Ju Wenjun dans la quatrième.

Aleksandra Goryachkina a tenté de surprendre Ju Wenjun dans l'ouverture avec une Anglaise, mais la tenante du titre semble parfaitement préparée. Après 1.c4 f6 2.c3 e6 3.e4 d5 4.cxd5 exd5 5.e5 e4 6.f3 f5 7.d3 xc3 8.bxc3 c5 9.d4 a5 10.d2 c6. Et sur 11.c4 Ju Wenjun a joué a tempo 11...d8 12.b3 e4 La nouvelle idée de la partie ½-½ (95) Tomashevsky,E (2712)-Chen,Q (2436) Chine, 21 novembre 2019, jouée encore une fois a tempo, sacrifiant le pion b7. Diagramme. 1h17-1h30.

Goryachkina - Ju Wenjun
Après 12...♗e4
Goryachkina - Ju Wenjun
Après 16.♕b5+

13.xb7 c8 Aleksandra Goryachkina est confrontée à une décision stratégique; soit continuer le combat de manière calme (ce qui fait normalement sa force), soit pousser pour refaire son retard. Finalement, c'est son adversaire qui a pris la décision de jouer pour des complications. 14.g5!? au lieu de 14.g5 de la partie précitée. 14...e7 15.xe7 xe7 16.b5+ Avec enfin une première réflexion de Ju Wenjun. Diagramme.

Une position critique. Les Noirs ont des compensations pour le pion et doivent maintenant choisir entre 16...c6, 16...c6, 16...f8 et 16...d7. Ju Wenjun a pris 30 minutes pour se décider à jouer 16...d7?!, qui est le moins tranchant des coups à sa disposition. Un manque d'audace qui pourrait lui coûter cher car il facilite un peu trop la vie des Blancs et leur pion de plus. 17.cxd5 d5 18.xd7+ xd7 19.b5+ e6!? Un pas en arrière, un pas en avant. Ju Wenjun alterne coup tranquille et coup risqué. 20.g5+ Évidemment. 20...f5 21.h4 Avec la menace 22.d7+ et gain de la qualité. Diagramme.

Goryachkina - Ju Wenjun
Après 21.h4
Goryachkina - Ju Wenjun
Après 25...♖c2

21...cxd4!? Ju Wenjun révèle son idée initiée par 19...e6!? avec un sacrifice de qualité pour un pion, un pion passé et un Roi mieux placé. 22.d7+ xe5 23.xc8 xc8 24.0-0 d6. À notre avis, même si la partie semble équilibrée, le problème de Ju Wenjun est que ce type de positions correspond assez bien au style d'Aleksandra Goryachkina. 25.fe1 Il y a de très nombreuses possibilités de part et d'autre et il n'est pas facile de s'orienter. 25...c2 0h41-0h23. La pendule pourrait jouer un rôle. Diagramme.

26.a3!? Un coup modeste. [26.ad1 xa2? 27.xd4] 26...h6 27.e4+ xe4!? Joué très vite, mais échanger ce bon Fou n'était peut-être pas la meilleure idée de la position.  28.xe4 c6 29.h5 Fixe le pion g7. 29...g6? Une faute ! L'aile-Roi noire va s'écrouler. 30.f4! Aleksandra Goryachkina saute sur l'occasion. 30...gxh5 31.xf7?! La joueuse russe se précipite. 31.d1! pour bloquer le pion passé d'abord était plus précis. 31...d3! 0h22-0h10. Diagramme. 32.d1 d2 Le « bandit » en a profité pour avancer de deux pas. 33.f3 e5.

Goryachkina - Ju Wenjun
Après 31...d3!
Goryachkina - Ju Wenjun
Après 31...d3!

34.f4 c6? Un coup incompréhensible ! Diagramme. Il fallait jouer 34...c4 35.f1 e5 36.h4 b2 37.e2 xd1 38.xh5+ d4 39.xd1 a2 avec une nulle. 35.f1! Aleksandra Goryachkina ne laisse pas passer la 2e occasion. 35...e5 36.f3! Certainement le coup raté par Ju Wenjun. 36...a5 37.e2 c4 38.h3 a2 Le pion d2 n'est plus un danger et les pions noirs de l'aile-Roi vont tomber.

39.xh5+ d4 40.h4+! c5 41.h3! Les Blancs protègent leur pion a3 pour ne pas laisser le pion a7 libre et vont avancer au maximum leurs pions de l'aile-Roi avant de prendre en h6, avec un gain facile. 41...a5 42.f4 La machine accorde un terrible +5.00, mais il faut rester précis. 42...d5 43.f3!? D'autres coups étaient possibles. 43...e6 44.g4 a5 45.h3 d5. La suite est facile pour Goryachkina. Diagramme. 46.f5 e5 47.c3! xa3 48.c5+ On serait tenté de dire que tout gagne. 48...d6 49.f6 c2!? 50.c4! Surtout pas 50.xd2+?? d4+ 51.e3 xd2. 50...a3 51.f4 1-0.

Goryachkina - Ju Wenjun
Après 45...♔d5

Si Ju Wenjun a survécu à 29...g6?, elle a payé cher son incompréhensible 34...c6?. Aleksandra Goryachkina en profite pour revenir immédiatement à hauteur de la tenante du titre 2,5-2,5 après cinq parties. La challenger va jouer les deux prochaines parties avec les pièces noires : la sixième à Shanghai, puis la septième suite au déménagement à Vladivostok et l'inversion des couleurs.

Aleksandra Goryachkina et Ju Wenjun dans la cinquième partie.

Cadence, Départages (si nécessaire) et Prix

Le match est prévu en 12 parties à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Les joueuses ne peuvent pas annuler par accord mutuel avant le 40e coup des Noirs, sauf en cas de triple répétition de la position. L'alternance des couleurs sera inversée après la partie 6. La joueuse qui aura eu la couleur blanche dans la partie 1 jouera la partie 7 avec la couleur noire.

Le match est commenté par le GM Nigel Short et la GMF Zhang Xiaowen.

En cas d'égalité après les 12 parties classiques, un match de quatre parties sera joué à la cadence de 25 minutes + un incrément de 10 secondes par coup. Si le score est toujours égal, un autre match de deux parties sera joué à la cadence de 5 minutes + un incrément de 3 secondes par coup. Si l'égalité persiste, un autre match de 2 parties à la cadence de 5 minutes + un incrément de 3 secondes par coup. Cette procédure peut être répétée jusqu'à un total de cinq matchs de 2 parties. Si le score reste égal après cinq matches (dix parties), un blitz « mort subite »  sera joué. La joueuse qui remporte le tirage au sort choisira sa couleur. La joueuse avec les pièces blanches aura cinq minutes; la joueuse avec les pièces noires quatre minutes, avec un incrément de 2 secondes par coup à partir du 61e coup pour les deux joueuses. En cas de nulle, la joueuse avec les pièces noires sera déclarée vainqueure.

Le montant total des prix est de 500.000 €. La gagnante en recevra 60%, la finaliste 40% si le match se termine en 12 parties. Dans le cas où le titre de championne du monde se décide au tie-break, la gagnante recevra 55% et la finaliste 45%. Le règlement complet du match sur https://handbook.fide.com/files/handbook/FWWCM20192020.pdf

Les joueuses : Ju Wenjun et Aleksandra Goryachkina

Ju Wenjun, née le 31 janvier 1991 est grand maître international (mixte) depuis 2014. En 2016, Ju Wenjun remporte le cycle du Grand Prix FIDE féminin, grâce à ses victoires aux tournois de Téhéran (février 2016) et Khanty-Mansiïsk (novembre 2016) et sa troisième place au tournoi de Chengdu (juillet 2016). Elle devient championne du monde féminin en mai 2018 après avoir battu sa compatriote Tan Zhongyi. Elle conserve son titre en novembre 2018 en remportant le départage contre la joueuse russe Kateryna Lagno.
Aleksandra Goryachkina, née le 28 septembre 1998 à Orsk, est grand maître international (mixte) depuis 2018. Elle a remporté deux fois le championnat de Russie féminin. Goriatchkina a remporté la super-finale du championnat de Russie féminin en 2015 et 2017. Sélectionnée pour participer au tournoi des candidates 2019 en remplacement de Hou Yifan, la numéro un mondiale retenue par ses études a Oxford, elle remporte facilement le tournoi et obtient le droit de défier la championne du monde Ju Wenjun. Photo http://www.ivankurinnoy.com/

Le programme du match

Il y a 7 heures de décalage entre Paris et Shanghai, et 9 heures avec Vladivostok.
Les parties débutent donc en France à 8h30 et 6h30.

Organisateurs et partenaires

Les organisateurs sont : La Fédération Internationale Des Échecs (FIDE), l'Association Chinoise des Échecs, La Fédération Russe des Échecs (FSHR) et l'Administration du territoire de Primorsky. Le tournoi est organisé avec le soutien de Gazprom. Partenaires : PJSC PhosAgro, JSC Gidrostrostroy, SILA International Lawyers et la Far Eastern Federal University. À noter que la société Sima-Land est devenue non seulement partenaire du Tournoi des Candidats à Ekaterinbourg, mais aussi le partenaire d'Alexandra Goryachkina pour la préparation du match.

Les sponsors du match

les matchs de championnat du monde féminin

AnnéeChampionneAdversairescoreLieu
1934Vera MenchikSonja Graf
3,0 - 1,0
Rotterdam
1937Vera MenchikSonja Graf11,5 - 5,5Semmering
1953Elisabeth Bykova
Ludmila Rudenko
8,0 - 6,0Moscou
1958Elisabeth BykovaOlga Roubtsova
8,5 - 5,5 Moscou
1959Elisabeth BykovaKira Zvorykina
8,5 - 4,5 Moscou
1962Nona GaprindachviliElisabeth Bykova9,0 - 2,0
Moscou
1965Nona GaprindachviliAlla Kouchnir8,5 - 4,5
Riga
1969Nona GaprindachviliAlla Kouchnir8,5 - 4,5Tbilissi et Moscou
1972Nona GaprindachviliAlla Kouchnir8,5 - 7,5Riga
1962Nona Gaprindachvili
Nana Alexandria8,5 - 3,5
Pitsounda
1978Maia Tchibourdanidzé
Nona Gaprindashvili8,5 - 6,5Tbilissi
1981Maia TchibourdanidzéNana Alexandria8,0 - 8,0
Tbilissi
1984Maia TchibourdanidzéIrina Levitina8,5 - 5,5Volgograd
1986Maia TchibourdanidzéElena Akhmilovskaïa8,5 - 5,5Sofia
1988Maia TchibourdanidzéNana Iosseliani8,5 - 7,5Telavi
1991Xie Jun
Maïa Tchibourdanidzé8,5 - 6,5Manille
1993Xie JunNana Ioseliani
8,5 - 4,5Monaco
1996Susan Polgar
Xie Jun
8,5 - 4,5Jaén
1999Xie Jun
Alissa Galliamova
8,5 - 6,5Kazan et Shenyang
2011Hou Yifan
Humpy Koneru
5,5 - 2,5Tirana
2013Hou YifanAnna Ushenina5,5 - 1,5
Taizhou
2016Hou YifanMariya Muzychuk6,0 - 3,0
Lviv
2018Ju Wenjun
Tan Zhongyi5,5 - 4,5Shanghai et Chongqing
2020Shanghai et Vladivostok

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (13)

  • jplie

    @merci Pat de votre commentaire , que je partage

  • pat217125

    Le jeu est clairement de qualité insuffisante, surtout de la part de deux joueuses qui prétendent au titre suprême. La tension nerveuse l'explique en partie.

  • jplie

    je pensai que Yu n 'aurait pas de difficultés contre les débuts fermés et elle en a .. je pensai que Gora .....,aurait des difficultés contre 1 e4 et elle en a peu Je me suis trompé 2 fois .

  • jplie

    Merci Georges Attendons l 'avis technique ,des experts sur cette 8éme Partie

  • GeorgesHenri

    Heureux ceux qui n'ont pas de préférence et qui se contentent d'apprécier
    le travail de ces joueuses exceptionnelles. Elles font un beau championnat.
    JU a perdu cette partie 8 avec le noirs.
    Les échecs sont aussi émotionnels, les joueuses ne sont pas des machines et donc à suivre!.