Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du monde féminin d'échecs (3)

Ju Wenjun, Anna et Mariya Muzychuk, Lagno, Tokhirjonova, Lei Tingjie, Kosteniuk et Abdumalik qualifiées pour le quatrième tour.


Le Championnat du monde féminin d'échecs, au système coupe avec 64 joueuses au départ, aura lieu du 1er novembre (jour d'arrivée), au 25 novembre 2018 (jour de départ), dans la ville de Khanty-Mansiysk en Russie. À noter qu'aucun joueuse française ne fait partie de l'aventure. Site officiel https://chess2018.ugrasport.com/  avec parties en direct commentées en anglais par Pavel Tregubov et Alexander Morozevich à tour de rôle. Et en russe par Sergey Shipov, Evgeniy Najer et Evgenij Miroshnichenko en alternance.

Voir, voire revoir, les articles Europe Échecs de la Coupe du monde 2010 à AntiocheCoupe du monde 2012 à Khanty-MansiyskCoupe du monde 2015 à Sotchi — Championnat du Monde Féminin 2011 entre Hou Yifan et Humpy Koneru  — Championnat du Monde Féminin 2013 entre Hou Yifan et Anna Ushenina  — Coupe du monde 2015 à SotchiChampionnat du Monde Féminin 2016 entre Hou Yifan et Mariya Muzychuk — Hou Yifan abandonne le cycle féminin en 2016Coupe du monde 2017 à TéhéranChampionnat du Monde Féminin 2018 entre Tan Zhongyi et Ju Wenjun.

Les cinq premiers tours se composent de deux mini-matchs de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Le sixième tour est une finale en quatre parties. Cérémonie d'ouverture le 2 novembre 2018, première ronde le 3 novembre à 11h00 (heure française, 15h00 à Khanty-Mansiysk), jour de repos le 18 novembre, finale entre le 19 et le 22 novembre, départage (si nécessaire) le 23 novembre à 09h00, cérémonie de clôture le 23 novembre 2018 à 15h00, départ les 24 et 25.

En cas d'égalité après les deux parties classiques (et aussi lors de la finale en quatre parties), la gagnante de chaque match est déterminée par un tie-break de deux parties rapides de 25 minutes + 10 secondes par coup. Si le score reste égal, les joueuses jouent deux autres parties avec un contrôle de temps plus rapide : 10 minutes + 10 secondes par coup. Si l'égalité persiste, il y a deux parties blitz en 5 minutes + 3 secondes par coup. Et enfin, si le score est toujours égal, un blitz Armageddon (ou mort subite), avec 5 minutes pour les Blancs, 4 pour les Noirs, un incrément de 3 secondes par coup après le 61e coup, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Le montant total des prix du championnat (coupe) du monde est de 450.000 dollars (environ 395.000€). Chaque joueuse reçoit 3.750 dollars (environ 3.300€) pour le 1er tour, 5.500 dollars (environ 4.800€) au 2e tour, 8.000 dollars (environ 7.000€) au 3e tour, 12.000 dollars (environ 10.500€) au 4e tour et 20.000 dollars (environ 17.500€) au 5e tour (demi-finale). La médaillée d'argent (finaliste) recevra 30.000 dollars (environ 26.300€) et la gagnante 60.000 dollars (environ 52.700€).

Les parties du Championnat du monde féminin d'échecs 2018

Résultats du 3e tour de la coupe du monde d'échecs

Nom des blancs partie 1elo12Dép.Nom des noirs partie 1elo
1Zhai Mo 23520-1½-½-Ju Wenjun 2568
2Muzychuk Anna 25641-00-11,5-0,5Stefanova Antoaneta 2490
3Alinasab Mobina 2236½-½0-1-Muzychuk Mariya 2545
4Pogonina Natalija 2465½-½½-½2,5-3,5Lagno Kateryna 2556
5Tokhirjonova Gulrukhbegim 24351-00-11,5-0,5Gunina Valentina 2497
6Galliamova Alisa 2432½-½½-½0-2Lei Tingjie 2457
7Harika Dronavalli 2498½-½½-½1,5-2,5Kosteniuk Alexandra 2543
8Zawadzka Jolanta 24071-00-10,5-1,5Abdumalik Zhansaya 2473

« En passant... » par les départages du 3e tour

La championne du monde en titre Ju Wenjun déjà qualifiée, en compagnie de Mariya Muzychuk, six départages sont à l'ordre du jour. Deux parties rapides de 25+10. Si le score reste égal, deux parties en 10+10. Si l'égalité persiste deux blitz en 5+3. Et enfin, si le score est toujours égal, un blitz Armageddon avec 5' pour les Blancs, 4' pour les Noirs, un incrément de 3" par coup après le 61e coup, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Nom des blancs partie 1elo25+1010+105+3SDNom des noirs partie 1elo
2Muzychuk Anna 25641,5-0,5---Stefanova Antoaneta 2490
4Pogonina Natalija 24651,0-1,01,0-1,01-10-1Lagno Kateryna 2556
5Tokhirjonova Gulruk. 24352,0-0,0---Gunina Valentina 2497
6Galliamova Alisa 24320,0-2,0---Lei Tingjie 2457
7Kosteniuk Alexandra25431,0-1,01,5-0,5--Harika Dronavalli 2498
8Abdumalik Zhansaya 24731,5-0,5---Zawadzka Jolanta2407

Comme l'a fait très justement remarquer Kateryna Lagno : « C'est difficile de passer des échecs classiques aux parties rapides. Si vous ne gagnez pas en classique, vous devez être prêts à jouer en rapide, puis en blitz, voire même un « Armageddon ». Ce n’est évidemment pas facile, mais votre adversaire est dans la même situation que vous. »

Kateryna Lagno et Natalija Pogonina, ainsi que Harika Dronavalli vs Alexandra Kosteniuk, sont les deux paires à s'être rendues aux départages en 10 minutes + 10 secondes. Kosteniuk ouvrait la marque avec les Blancs dès la 1re partie, pendant que Lagno avec les Blancs sauvait miraculeusement une position perdante. Dans la 2e partie, Kosteniuk contrôlait facilement Dronavalli et la joueuse russe filait au quatrième tour. De son côté, Lagno obtenait le demi-point et les deux joueuses se préparaient pour 2 blitz en 5+3. Lagno l'emportait dans une finale de pièces lourdes, tout en technique, avec les Blancs, dans le 1er blitz, mais Pogonina égalisait dans le 2e et pour la première fois dans cette compétition, une qualifications allait de décider en blitz « Armageddon ». Le tirage au sort permettait à Lagno de choisir sa couleur et elle prit les pièces blanches avec l'obligation à l'emporter pour se qualifier, ce qu'elle réussira à faire ! Un match épique !

« En passant... » par les 2es parties du 3e tour...

La championne du monde en titre, Ju Wenjun, n'a laissé aucune chance à sa compatriote Zhai Mo de revenir en annihilant tout jeu actif. La finale avec une Tour et des Fous de couleur opposée était facile à contrôler et Ju Wenjun se qualifie ainsi facilement pour le quatrième tour.

Alinasab - Muzychuk, A
Après 19...0-0-0
Gunina - Tokhirjonova
Après 20...Cxh5
Abdumalik - Zawadzka
Après 25...c5

Les occasions ratées ne se représentent que très rarement. Mobina Alinasab a laissé passer sa chance hier et s'est retrouvée très vite en difficultés aujourd'hui. Le gambit Dame accepté de l'Iranienne - qui lui avait rapporté 2 points entiers; contre Elisabeth Paehtz et Monika Socko - était non seulement cette fois attendu le pied ferme par Mariya Muzychuk, mais surtout, Mobina Alinasa a répété - sans le savoir selon les temps de réflexion : 1h04-0h30 après 16...c5!? - une partie perdue par les Noirs jouée entre Anna Muzychuk (2545) et Kalinina,O (2259) à Lvov 2014, 1-0 (33) ! jusqu'au 15e coup où, malgré le pion de plus, les Noirs sont nettement moins bien. Dans le 1er diagramme, les Blancs ont récupéré leur pion et les Noirs viennent de « roquer côté cimetière ». 20.Fg3 Cc6 21.Df4 Td7 22.h3 f6 23.Tfd1, etc. les Noirs ne trouveront jamais le moindre jeu et s'inclineront au 42e coup.

Un autre gambit Dame accepté va mal tourner dans la partie entre Valentina Gunina et Gulrukhbegim Tokhirjonova. Menée 1-0, la joueuse russe va égaliser relativement facilement. Dans le 2e diagramme, les Noirs viennent de récupérer leur pion sacrifié par 20...Cxh5 et les Blancs ouvrent la position pour leur paire de Fous et sur le Roi noir déroqué par le fort 21.d5!. La joueuse ouzbèke tente de colmater les brèches par 21...Cf4!?, mais 22.dxe6!? Cxe6 23.Ce4 Cxg5? 24.Cxd6, etc. 1-0 au 34e coup.

Une autre égalisation a été obtenue par Zhansaya Abdumalik contre Jolanta Zawadzka. Dans le 3e diagramme les Noirs étaient déjà légèrement moins bien avant de commettre l'erreur 25...c5?, n'ayant certainement pas vu la riposte blanche 26.Td7! qui gagne un pion central. 26...d5 27.exd5 Df5 28.Ta7 Fd4 29.Te1 Fe5 30.Cd3 avec un avantage décisif et 1-0 au 40e coup.

La troisième égalisation de la journée est à mettre à l'actif de Antoaneta Stefanova. Littéralement balayée dans la première partie par Anna Muzychuk, la Bulgare a parfaitement profité du zeitnot qui affectait l'Ukrainienne pour retourner la situation et émerger avec un pion de plus après le contrôle du temps. Une transposition en finale de Tours s'avérera insuffisante pour sauver le demi-point et les deux joueuses se retrouveront demain aux départages.

Mariya Muzychuk | Photo https://ugra2018.fide.com

« En passant... » par les 1res parties du 3e tour...

Muzychuk, A - Stefanova
Après 19...Cf8
Muzychuk, A - Stefanova
Après 23.Ce5
Muzychuk, A - Stefanova
Après 26.Dg6 1-0

La position du 1er diagramme est facile à comprendre : Antoaneta Stefanova a complètement raté sa défense Petrov ! Anna Muzychuk n'a donc eu aucun mal à convertir son énorme avantage positionnel en victoire par 20.Te8 Dc7 21.T1e7 Fd7 22.Fh7+ Rh8 23.Ce5, avec un horrible 2e diagramme. 23...Fxe8 24.Txc7 Cxh7 25.Txf7 Rg8 26.Dg6, 1-0, 3e diagramme, c'est mat en 2 coups par 26...Fxf7 27.Dxf7 Rh8 28.Cg6#

Anna Muzychuk : « Je ne sais pas si Antoaneta avait déjà joué la défense Petrov dans sa vie, mais je pense qu'elle n'était pas bien préparée contre la ligne que j'ai choisie. »

Valentina Gunina vs Gulrukhbegim Tokhirjonova | Photo https://ugra2018.fide.com
Alinasab - Muzychuk, M
Après 21.Dxe4
Alinasab - Muzychuk, M
Après 29...Td4!
Alinasab - Muzychuk, M
Après 48...Re8

La variante Svechnikov choisie par Mariya Muzychuk (2545) face au petit Poucet Mobina Alinasab (2236), clairement sous-évaluée, ne lui a rapportée qu'une mauvaise position. Après la reprise d'un Fou en e4, dans le 1er diagramme, le jugement d'Alexander Morozevich - excellent aux commentaires; pédagogique et précis - est sans appel : les Noirs sont perdus ! Un pion de moins, faiblesse en d6, case d5 aux mains des Blancs, le tout sans aucune compensation pour la cadette des Muzychuk. « L'attaque » 21...Dd2?! permettait cependant, après 22.Cc2, de se défaire d'une des faiblesses par 22...d5 23.cxd5 Dxd5. Toutefois, avec 24.Dh4! l'Iranienne ne s'égarait pas et visait le Roi noir. 24...f6 Il est difficile de trouver de bons coups dans les mauvaises positions. 25.Dh5 Tac8 26.Td1 Db7 27.Txd8+ Txd8 28.Ce3 Ff8 29.Td1 Td4! Mariya Muzychuk fait tout ce qu'elle peut; une nulle serait un véritable succès, 2e diagramme. Mobina Alinasab ne va prendre aucun risque, échanger au maximum, mais cette stratégie va lui coûter un demi-point. Dans le 3e diagramme après 48...Re8, il fallait jouer 49.Rh2! pour empêcher ce qui va suivre après 49.h7? Dh1+ 50.Rg3 De1+ 51.Rg4 Dd1+ 52.Rg3 De1+ et les Blancs n'échapperont pas à l'échec perpétuel ! Voilà ce qui s'appelle échouer en vue du port.

Le site officiel du championnat du monde a eu la bonne idée de compiler les scores des joueuses appariées au troisième tour. Si le match entre Harika Dronavalli et Alexandra Kosteniuk est le plus équilibré en parties classiques, à part celles qui ne se sont jamais affrontées ou si peu, on remarque des déséquilibres importants dans Natalija Pogonina vs Kateryna Lagno, Anna Muzychuk vs Antoaneta Stefanova et Zhai Mo vs Ju Wenjun. Cela dit, la pression, sans oublier la fatigue qui doit commencer à se faire sentir, peuvent bien entendu rebattre les cartes. C'est à la fois l'avantage et l'inconvénient du système coupe; un mauvais coup, une défaite malencontreuse, et s'est déjà presque l'élimination.

Les scores avant le troisième tour | Image https://ugra2018.fide.com
Ju Wenjun, championne du monde d'échecs en titre | Photo https://ugra2018.fide.com

Tableau des appariements du système coupe

Quatrième tour
1-8 2-7
4-5 3-6
Cinquième tour
1-4 2-3
Sixième tour
1-2
La salle du tournoi, Ugra Chess Academy

Publié le 11/11/2018 - 10:00 , Mis à jour le 14/11/2018 - 14:51

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (6)

  • GeorgesHenri

    avec notre bon souvenir :Fin décembre 2017, Anna Muzychuk annonce son refus de participer au championnat du monde de parties rapides et blitz « King Salman World Blitz & Rapid Championships 2017 » organisé à Riyad en Arabie Saoudite du 26 au 30 décembre 20175,6, au nom de ses principes : « J'ai décidé de ne pas aller en Arabie saoudite, (...) de ne pas porter une abaya [vêtement qui couvre les autres vêtements], de ne pas devoir sortir accompagnée et de ne pas me sentir comme une créature inférieure », a-t-elle expliqué, perdant par la même occasion les deux titres mondiaux féminins qu'elle possédait en parties rapides et blitz7, (Wikipédia)

    11/11/2018 21:09
  • rical

    les 2 soeurs Muzychuk en finale, çà aurai de la gueule !!

    11/11/2018 20:28
  • GeorgesHenri




    Met-on en place ou non un système comparable à celui retenu pour les hommes ou améliore-t-on un minimum le système actuel? Ou autrement dit :
    Combien prévoit-on de candidates? Quels sont les principes de sélection?
    Quels sont les améliorations du système?

    10/11/2018 19:34
  • Azimut

    Et bien bravo ! Il faut que Hou Yfan revienne vite dans le cycle féminin au vu des nouvelles conditions mises en place par la nouvelle équipe FIDE !

    09/11/2018 10:36
  • EuropeEchecs

    C'est ce qui est prévu. Voir au bas de l'article https://www.europe-echecs.com/art/championnat-du-monde-f-minin-d-checs-1-7522.html Toutes les demi-finalistes, à l'exception de la vainqueur(e), seront qualifiées pour le prochain Tournoi des candidates du cycle 2019-2020.

    09/11/2018 10:24