Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du monde féminin d'échecs (5)

Kateryna Lagno élimine Mariya Muzychuk 2 à 0 aux départages et affrontera Ju Wenjun en finale !

Le Championnat du monde féminin d'échecs, au système coupe avec 64 joueuses au départ, aura lieu du 1er novembre (jour d'arrivée), au 25 novembre 2018 (jour de départ), dans la ville de Khanty-Mansiysk en Russie. À noter qu'aucun joueuse française ne fait partie de l'aventure. Site officiel https://chess2018.ugrasport.com/  avec parties en direct commentées en anglais par Pavel Tregubov et Alexander Morozevich. En russe par Sergey Shipov, Evgeniy Najer et Evgenij Miroshnichenko.

Les cinq premiers tours se composent de deux mini-matchs de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Le sixième tour est une finale en quatre parties. Cérémonie d'ouverture le 2 novembre 2018, première ronde le 3 novembre à 11h00 (heure française, 15h00 à Khanty-Mansiysk), jour de repos le 18 novembre, finale entre le 19 et le 22 novembre, départage (si nécessaire) le 23 novembre à 09h00, cérémonie de clôture le 23 novembre 2018 à 15h00, départ les 24 et 25.

Les parties du championnat du monde féminin 2018

demi-finales du championnat du monde féminin

Blancs partie N°1Pays Elo 1 2 Dép.Noirs partie N°1Pays Elo
Alexandra Kosteniuk
25430-1
½-½
Ju Wenjun
2568
Mariya Muzychuk
2545 ½-½
½-½0-2
Kateryna Lagno
2556

« En passant » par les départages des demi-finales...

Qui rejoindra la Chinoise Ju Wenjun en finale ? C'est pour répondre à cette question que Kateryna Lagno et Mariya Muzychuk s'affrontent lors de ces départages, à partir de 11h00 heure française.

Avant de se jouer en demi-finale, Kateryna Lagno et Mariya Muzychuk ne s'étaient affrontées qu'une seule fois en cadence classique; une nulle lors du 72e championnat d'Ukraine en 2012. En revanche, en rapide et en blitz, les parties sont un peu plus nombreuses. Le score est de 2 victoires chacune en rapide, bien que les gains de Kateryna remontent à 2012 alors que ceux de Mariya sont de 2017. Si tout est possible dans ces départages, l'état de forme après 15 jours d'une compétition à élimination stressante, avec des changements de cadence toujours difficiles à gérer en cas de départages, sera déterminant.

Nom des BlancsPaysElo25+10Nom des Noirs
PaysElo
Kateryna Lagno25431-0
Mariya Muzychuk 2543
Mariya Muzychuk25450-1
Kateryna Lagno2556
Kateryna Lagno et Mariya Muzychuk | Photos https://ugra2018.fide.com
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 16.Tec3
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 21.Dxb5
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 27...c5

Cette fois c'est Mariya Muzychuk qui a placé sa petite surprise dans sa variante ouverte de l'Espagnole avec 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 Cf6 5.0-0 Cxe4 6.d4 Fe7!?, clairement moins joué que 6...b5. Kateryna Lagno, après 2 minutes de réflexion, a répondu par le meilleur coup 7.Te1, mais sur 7...b5 8.Fb3!?, au lieu de 8.Txe4, n'est pas optimal. Toutefois, l'idée était qu'après 8...d5 9.dxe5 Fe6 10.c3 0-0 11.Cbd2 Cc5 12.Cd4!? les Blancs obtiennent pratiquement la même position que lors de la deuxième partie classique, sauf que les Noirs n'ont pas roqué et que les Blancs possèdent une Tour en e1 qui empêche 12...Cxe5. La première réflexion de Mariya Muzychuk est survenue dans le 1er diagramme après 16.Tec3. Alexander Morozevich ne comprenait pas comment Mariya, alors qu'elle avait placé sa préparation et que Kateryna lui jouait exactement le même plan que dans la 2e partie classique, se retrouvait à réfléchir, apparemment surprise. 16...Tc8 17.Cf3 avec 22 minutes. Et une nouvelle réflexion de l'Ukrainienne. 17...a4 avec 16 minutes. 18.Fc2 A tempo. 18...Fb4!? Et enfin un nouveau coup sur la partie Almasi,Z (2717)-Rapport,R (2543) Caleta 2012, ½-½ (31) qui avait continué par le prudent 18...g6. Les Blancs ont poursuivi par le coup le plus entreprenant, 19.Tc6 Fd7 20.Dd3 g6 Et Kateryna Lagno a sacrifié la qualité pour un pion par 21.Dxb5, 2e diagramme. 21...Fxc6 22.Dxc6 a3 23.bxa3 Fxa3 Selon Morozevich, les Noirs n'ont pas réellement de bons coups. 24.Tb1 avec 18 minutes. 24...Tb8 avec 14 minutes. 25.Txb8 Dxb8 26.Fb3 Menace de prendre un second pion pour la qualité. 26...Db6 27.Dxd5 Les Blancs jouent nettement plus vite que leur adversaire. 17 minutes. 27...c5 avec 10'38". C'est justement le moment où Lagno a pris du temps dans une position peut-être décisive. Selon Morozevich et Tregubov, les Noirs luttent pour leur survie. 3e diagramme. 9 minutes pour 28.h4 « Ce coup prépare tout ! » Morozevich. 28...cxd4 29.Dxd4!? Rate sans doute 29.Cg5!, la suite de 28.h4, puisqu'au coup précédent 28.Cg5?! était gêné par 28...Db4!.

Lagno - Mariya Muzychuk
Après 36.Cd3
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 49.Re5
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 62.Rf7 1-0

Mariya Muzychuk a aussi pris aussi du temps avant de se décider à échanger les Dames. 29...Dxd4 30.Cxd4 Tc8 31.Cc2!? Fc5 32.e6!? La partie devient compliquée. 32...f5! 33.Rf1 Rg7 34.Re2 avec 6'23" 34...Rf6 avec 5'33". « La position est proche de l'égalité. » Morozevich 35.Ce1 Td8 36.Cd3 Et là, dans le 1er diagramme, un moment de panique pour Mariya Muzychuk qui rend la qualité par 36...Txd3?! 37.Rxd3 Fxf2 Certainement pour annuler, mais 38.h5! gxh5 39.a4 Fe1 40.Fd5!? h4 41.Re2 Fa5 42.Fb3 Fb4 43.Re3 h6!? 44.Rd4! Fe1 45.Rd5 Fb4 46.Fd1 h3?! 47.gxh3 f4 48.Fg4 Les Blancs cherchent à placer leur adversaire en zugzwang. 48...Re7 49.Re5, 2e diagramme. 49...Fd2 50.Rf5 Rf8 51.h4 Selon l'ordinateur les Blancs sont gagnants. 51...Re7 52.h5! f3 53.Fxf3 Fc3, etc. 1-0 au 62e coup dans le 3e diagramme. Une finale instructive à rejouer, malgré la cadence rapide, qui laisse apparaitre l'excellente technique de la joueuse russe.

Kateryna Lagno | Photo https://ugra2018.fide.com
Mariya Muzychuk - Lagno
Après 14.h4
Mariya Muzychuk - Lagno
Après 19...Fd4!!
Mariya Muzychuk - Lagno
Après 27.Rg4

Dans la deuxième partie, Mariya Muzychuk se retrouve avec l'obligation de gagner. Kateryna Lagno rejoue évidemment sa solide défense berlinoise contre l'Espagnole, sauf que cette fois les Blancs préfèrent le système fermé avec 4.d3 Fc5 5.Fxc6 dxc6 et Mariya place sa préparation avec 6.Fg5!?. Deux minutes de réflexion et 6...h6 7.Fh4 De7 8.Cbd2 Fg4 au lieu de 8...De6 d'une partie 0-1 (73) Muzychuk,M (2447)-Grandelius,N (2515) Wijk aan Zee 2010. 9.h3 Fxf3 10.Dxf3 g5!? 11.0-0-0 12.Cc4 Cd7 13.Df5 f6 14.h4!?, comme dans le 1er diagramme. 14...b5! 15.Cd2 Rb7 16.0-0-0 a5!? Même si un demi-point suffirait à son bonheur, Kateryna Lagno joue activement ! 17.Cf3 Cb6 18.Ch2?! Peu apprécié par Morozevich et Tregubov qui commentent sans logiciel d'analyse. « Trop lent. » 18...Ca4! En revanche c'est la meilleure suite pour les Noirs. 19.hxg5 Fd4!! Le coup gagnant ! 2e diagramme. L'attaque noire est trop forte. 20.Rd2 Db4+ 21.Re2 Dxb2 22.gxf6 Cc3+ 23.Rf3 Cxd1 24.Cg4 Dxc2 25.Cxe5 Fxe5 26.Dxe5 Txd3+ 27.Rg4, 3e diagramme. 27...Cxf2+ 28.Rf5 Txg3 0-1. Selon Alexander Morozevich, dans cette deuxième partie rapide Mariya Muzychuk n'était pas remise de son erreur de rendre la qualité dans la première et n'était plus en condition de lutter.

« En passant » par les 2es parties des demi-finales...

Ju Wenjun - Kosteniuk
Après 12.Dd3
Ju Wenjun - Kosteniuk
Après 20.Db1
Ju Wenjun - Kosteniuk
Après 33.f5!?

On pouvait s'y attendre, Alexandra Kosteniuk, menée par Jun Wenjun et donc condamnée à l'emporter pour obtenir des départages, allait lui rentrer dedans ! 1.d4 Cf6 2.c4 c5!? À la recherche d'une Benoni ou d'un Gambit Benkö, mais Ju Wenjun ne veut ni l'un ni l'autre, alors 3.Cf3 cxd4 4.Cxd4 b6!? 5.Cc3 Fb7 6.f3 Cc6 7.e4 e6 8.Fe3 Fb4 9.Fe2 0-0 10.0-0 Db8!? 11.Cxc6 Fxc6 12.Dd3, comme dans le 1er diagramme. Commentaire d'Alexander Morozevich : « Les Blancs veulent simplement une position solide et laissent les Noirs prendre des décisions. » 12...a6 13.a3 Fd6 14.f4! Ju Wenjun ne cède pas à la passivité. 14...Fc7 15.Tad1 Il faut avouer que le jeu blanc est assez facile. 15...Db7 16.Ff3 d6 17.a4. La Chinoise tente de bloquer toutes les poussées thématiques noires. À notre avis Alexandra Kosteniuk va devoir sacrifier quelque part pour pêcher en eau trouble. 17...Tad8 18.Dc2 Tc8 19.Td2 Fb8 Les Blancs sont mieux, ça ne fait aucun doute, mais le ressort de la position noire va forcément se détendre, pour le meilleur ou pour le pire. 20.Db1!? 2e diagramme, 0h43-0h49. Les Blancs se contentent d'attendre. Est-ce une bonne stratégie ? 20...Dc7 La machine jouait ici la poussée 20...b5!?. 21.Tc1 Fb7 22.b3 Cd7 Les Noirs continuent de préparer une action concrète. Tôt ou tard il faudra percer. 23.g3 Cd7 24.Fg2 Cf6 25.h3 Td7 26.Tcd1 Tcd8, avec des pendules à 0h34-0h22... Dans les coups suivants, les Blancs ont continué à attendre, les Noirs ont poursuivi leurs coups préparatoires, mais sans parvenir à trouver le bon moment, et c'est finalement Ju Wenjun qui a effectué une poussée par 33.f5!?, 3e diagramme. Commentaire de Morozevich : « Même si le coup est bon, psychologiquement il est mauvais, Ju Wenjun devait continuer sa stratégie d'attente. Les Noirs n'avaient pas de bon plan. » L'affrontement va devenir par la suite assez confus et difficile à analyser. L'avantage blanc va fondre, mais malgré tous ses efforts, Alexandra Kosteniuk n'obtiendra rien de mieux qu'une finale égale avec Tour, Fous de même couleur, et 3 pions de chaque côté, puis une finale de Tours avec 2 pions qui s'achèvera logiquement par la nulle et la qualification en finale de la championne du monde en titre Ju Wenjun.

Ju Wenjun | Photo https://ugra2018.fide.com
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 11.Cd4!?
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 18.Dxd5
Lagno - Mariya Muzychuk
Après 25...g6

Kateryna Lagno est venue avec une petite surprise sur la variante ouverte de l'Espagnole de Mariya Muzychuk : un sacrifice de pion par le 11.Cd4!? du 1er diagramme. Aucun doute, la cadette des Muzychuk a été surprise et sur 11...Cxe5, le coup critique, 12.Fc2 A tempo, les pendules indiquaient 1h29-1h07 et les Noirs ont repris leurs réflexions pour jouer 12...Fg4 après 16 minutes. 1h29-0h53. Commentaire d'Alexander Morozevich : « Je ne sais pas si cette variante blanche est "théoriquement" dangereuse, mais si les Noirs ne connaissent pas, ils vont devoir se battre pour survivre. » Kateryna Lagno est toujours dans sa préparation et répond une nouvelle fois a tempo. 13.De1 Ced3 14.De3! Le module préfère maintenant les Blancs. 14...Cxc1 15.Tfxc1!? On attendait plutôt la reprise avec l'autre Tour. 1h28-0h48. Et sur 15...Fd7, une première réflexion des Blancs. 16.Te1 Ce6 17.De5 Qui vont maintenant récupérer leur pion sacrifié. 17...0-0 18.Dxd5, 2e diagramme. 1h17-0h42. 18...Cxd4 19.Dxd4 Fe6 0h32. Malgré le grand retard à la pendule, les Noirs ont obtenu une bonne position avec la paire de Fous. 20.Cf3 1h09. 20...Dxd4!? 0h24. 21.Cxd4 Fc5 22.Cxe6 fxe6 23.Te2 Mariya Muzychuk a choisi de simplifier la position avec des Fous de couleur opposée. Cependant, Kateryna Lagno a maintenant un léger avantage. 23...e5?! Un coup étrange... 24.Td1 Fd6 25.g3 Pour Alexander Morozevich « La décision de Mariya Muzychuk de passer en finale n'était pas nécessaire. » 25...g6 0h49-0h14, comme dans le 3e diagramme. Alexander Morozevich ajoutait : « Si les Noirs avaient encore leur pion "b" en b7 ils n'auraient rien à craindre, mais en b5 les Blancs peuvent créer une seconde faiblesse. » La suite et la fin de la partie ne manquent pas d'intérêt; Kateryna Lagno va tout essayer pour concrétiser son léger avantage avec une attaque sur cases blanches, néanmoins, Mariya Muzychuk va parfaitement défendre sa position et la nulle sera signée au 53e coup. Rendez-vous demain pour les départages.

Aujourd'hui, il fait -16° à Khanty-Manisyk avec un "Sun Halo", un phénomène optique produit par la lumière du soleil en interaction avec des cristaux de glace suspendus dans l'atmosphère. Photo https://ugra2018.fide.com

« En passant » par les 1res parties des demi-finales...

Dans les commentaires, Vesoul70 l'a fort bien dit : nous retrouvons dans ces demi-finales les « gros calibres », avec 3 championnes du monde et une double championne d'Europe; soit quatre des sept premières joueuses au classement Elo de la liste de départ de cette coupe du monde d'échecs 2018.

Rappelons que le règlement du Championnat du monde féminin a enfin été modifié. Le nouveau président de la FIDE, Arkadi Dvorkovich, a annoncé le 13 octobre 2018 : « Nous avons entamé les débats sur le changement du cycle du championnat du monde féminin. [...] Dans tous les cas, il inclura un tournoi des candidats et un match du championnat du monde féminin. Le championnat du monde féminin à Khanty-Mansiysk marquera le début de ce nouveau cycle. » On sait déjà que toutes les demi-finalistes, à l'exception de la championne du monde, seront qualifiées pour le prochain tournoi des Candidates du cycle 2019-2020. On peut imaginer que la « Candidate » du cycle 2019-2020 affrontera en match la joueuse victorieuse de ce championnat du monde 2018.

Alexandra Kosteniuk en a parlé : « Je pense que ce serait logique d’avoir un cycle féminin semblable à celui des hommes. Des détails peuvent être différents, mais le système devrait être le même pour les épreuves masculines et féminines. »

« Ces demi-finales ont une favorite incontestable - Kateryna Lagno. Elle joue beaucoup mieux que quiconque. Je serais surpris de ne pas la voir en finale. » ... « Ju Wenjun joue comme elle veut, obtient les positions qu'elle veut, les autres n'essaient même pas de la combattre. C'est pourquoi ses victoires semblent si faciles. Je ne sais pas trop qui peut la vaincre, mais je sais plus ou moins comment : il faut jouer dur contre elle, prendre des risques, avancer, bluffer… » Alexander Morozevich

Muzychuk, M - Lagno
Après 15...h6!?
Muzychuk, M - Lagno
Après 20...Te8!
Muzychuk, M - Lagno
Après 23...Txe5 ½-½

Sur l'autre échiquier, face au 1.e4 de Mariya Muzychuk, la double championne d'Europe Kateryna Lagno a certainement surpris son adversaire avec la défense berlinoise de l'Espagnole. Étrangement, après 11.c3, Lagno prenait une assez longue réflexion dans une position très connue avant de continuer par 11...Txe1 12.Dxe1 et une nuance avec 12...c6!?. Cependant, après 13.Ff4 Cf5 14.Cd2 d5 15.Cf3, la partie retrouvait les sentiers déjà battus, avec 7 nulles obtenues par les Noirs dont Kramnik, Karjakin, So, pour ne citer que les plus forts, mais les Noirs préféraient innover par le 15...h6!? du 1re diagramme. 16.Fd3 Fe6 (1h22-1h06) 17.Dd2 après 10 minutes de réflexion. La position peut être considérée comme égale; une seule colonne ouverte, développement similaire et structure identique. 17...Cd6 Kateryna Lagno prend beaucoup de temps, 15 minutes ici. 18.Dc2 en seulement 1 minute. 1h11-0h50. 18...Dd7 19.Te1 avec 50 minutes. 19...Ff5 avec 42 minutes, des pendules et une position totalement égales. Au lieu de la ligne attendue 20.Fxd6 Fxd3 21.Dxd3 Dxd6 avec la colonne "e" et le trait, Mariya Muzychuk a continué par 20.Ce5!? et Kateryna Lagno a immédiatement profité du clouage du Cavalier par 20...Te8! 0h45-0h32, 2e diagramme. La Dame est évidemment imprenable à cause du mat en e1. 21.Rf1 Fxd3 22.Dxd3 Fxe5 23.Txe5 Txe5 et ½-½, comme dans le 3e diagramme. Kateryna Lagno a, comme on le dit parfois, annulé en sifflotant...

Les demi-finales du championnat du monde féminin... le film | Photo https://ugra2018.fide.com
Kosteniuk - Ju Wenjun
Après 13...Td8
Kosteniuk - Ju Wenjun
Après 18...Cxa6
Kosteniuk - Ju Wenjun
Après 28.Fc2

Alexandra Kosteniuk mène au score par 5 victoires, 3 nulles et 1 seule défaite face à Ju Wenjun. La championne du monde en titre a choisi la défense française pour cette première partie, et la Russe s'est tournée vers la variante Tarrasch avec 3.Cd2 pour y répondre. La Chinoise avait préparé 10...b6!?, joué une seule fois dans Rogic,D (2581)-Palac,M (2583) Stari Mikanovci 2011, 0-1 (34), mais après 11.a5 Fb7 Kosteniuk abandonnait cette partie avec 12.a7 au lieu de 12.axb6. 12...Fd5 13.Cbd4 Td8, après 12 minutes, comme dans le 1er diagramme, et 14.De2 après 25 minutes de réflexion. 14...0-0 15.c4!? Un coup joué très vite qui ne semble toutefois pas « coller » avec la Tour noire en d8. 15...Fa8 suite à 14 minutes de réflexion. 16.Cb5 Db8 17.Cfd4 Cc5 18.Fc2 Cxa6! Et un pion est perdu par les Blancs ! 2e diagramme. Si 19.Txa6? Db7! avec une attaque double, sur la Ta6 et le Roi ! Alexandra Kosteniuk est « touchée », se prend la tête dans les mains et plonge dans une longue réflexion; 26 minutes pour un douteux 19.Fe3?!. Ju Wenjun va obtenir très vite une position gagnante. 19...Td7 20.f3?! La menace de mat est encore dans la tête de Kosteniuk et elle ne veut pas la supporter plus longtemps. 20...Cb4 21.Fa4 Fc5 22.Tad1 Tfd8 23.Df2?! Alexandra Kosteniuk s'écroule, le Cavalier blanc en d4 va être fatalement cloué, 3e diagramme. 23...Dc8?! La machine donnait 23...De5! 24.Tfe1 a6 25.Cc3 Txd4 26.Fxd4 Fxd4 27.Txe5 Fxf2+ 28.Rf1!? Txd1+ 29.Fxd1 Dc5 avec 2 pièces et 1 pion contre une Tour noire. 24.Cc3!? Cc6?! Il se passe maintenant exactement la même chose pour Ju Wenjun que lors sa partie contre Gulrukhbegim Tokhirjonova; après avoir obtenu une position gagnante, la Chinoise se trompe à plusieurs reprises. Une ligne à base de 24...Txd4! 25.Txd4 Fxd4 26.Fxd4 Cd3... menait à une finale avec 2 pions de plus. 25.Cxc6 Fxc6 26.Fxc5 bxc5?! 27.Txd7 Fxd7 28.Fc2, comme dans le 3e diagramme. Les Noirs ont toujours leur pion de plus, mais comparé aux variantes données qui menaient à l'abandon des Blancs, c'est Byzance pour Kosteniuk !

Kosteniuk - Ju Wenjun
Après 40...Dd6
Kosteniuk - Ju Wenjun
Après 54...Ff5
Kosteniuk - Ju Wenjun
Après 65.Rg2

28...Fe8 29.Td1 Txd1+ 30.Fxd1 h6 31.De3 Dc7, et comme contre Gulrukhbegim Tokhirjonova, Ju Wenjun se retrouve à devoir gagner la partie une seconde fois en finale. Kosteniuk est en zeitnot, mais son adversaire hésite sur la marche à suivre. 32.Fc2 Dd6 33.Ce2 Fc6 34.Cc3 Cd7 35.b3 a5 36.Ce2 Fb7 37.Dc3 Dc7 38.Dd3 Cf6 39.Cc3 Fc6 40.De3 Dd6 Le contrôle du temps est atteint, 1er diagramme. 41.Ce2 Fd7 42.Cc3 Dd4 43.Rf2 Rf8 44.Ce2 Dxe3+ 45.Rxe3 Re7 46.Cc3 Rd6 47.g3 Fc6 48.Fd1 Cd7 49.f4 f5 50.g4 Cf6 51.h3 Fg2 52.gxf5 Fxh3 53.fxe6 Fxe6 54.Ff3 Ff5, dans le 2e diagramme les Noirs ont finalement trouvé un chemin pour concrétiser leur pion de plus. Selon Pavel Tregubov et Alexander Morozevich la position blanche est au bord du gouffre. 55.Rd2 h5! 56.Cb5+ Rd757.Cc3 h4 58.Re3 Re6 59.Fd1 g6 60.Ca4 Rd6 61.Cc3 Ch5 62.Df3 h3 63.Cd5 h2 64.Rf2 Fc2 65.Rg2, 3e diagramme, et l'aile-Dame blanche est perdue. 65...Fxc2 66.f5 Fxc4?! Rate, en manque de temps, le décisif 66...h1+! 67.Rxh1 Cg3+ et 68...Cxf5. 67.Ce3 Ff7 68.fxg6 Cf4+ 69.Rxh2 Cxg6 70.Fd1 Re5, etc. 0-1 au 77e coup. Cette défaite d'Alexandra Kosteniuk avec les pièces blanches est évidemment très lourde de conséquences.

Les demi-finalistes 2018

Alexandra Kosteniuk vs  Ju Wenjun

— Alexandra Kosteniuk, née le 23 avril 1984 à Perm, grand maître international (mixte) et championne du monde d'échecs féminin en 2008 à Naltchik en gagnant en finale contre la Chinoise Hou Yifan.

— Ju Wenjun, née le 31 janvier 1991, grand maître international (mixte) en 2014. En 2016, Ju Wenjun remporte le cycle 2015-2016 du Grand Prix FIDE féminin. Elle devient championne du monde féminin en mai 2018 après avoir battu sa compatriote Tan Zhongyi.

Mariya Muzychuk vs Kateryna Lagno

— Mariya Muzychuk, née le 21 septembre 1992 à Stryï en Ukraine. En 2015, elle est devenue championne du monde en battant la Russe Natalia Pogonina en finale du tournoi de Sotchi. Grâce à cette victoire elle a obtenu le titre de grand maître international (mixte).

— Kateryna Lagno, née le 27 décembre 1989 à Lvov en Ukraine, citoyenne russe depuis juillet 2014. Grand maître international (mixte) en 2007. En 2005 elle est championne d'Europe à Chișinău (Moldavie). En 2008 elle est championne d'Europe pour la deuxième fois à Plovdiv (Bulgarie).

Les Départages

En cas d'égalité après les deux parties classiques (et aussi lors de la finale en quatre parties), la gagnante de chaque match est déterminée par un tie-break de deux parties rapides de 25 minutes + 10 secondes par coup. Si le score reste égal, les joueuses jouent deux autres parties avec un contrôle de temps plus rapide : 10 minutes + 10 secondes par coup. Si l'égalité persiste, il y a deux parties blitz en 5 minutes + 3 secondes par coup. Et enfin, si le score est toujours égal, un blitz Armageddon (ou mort subite), avec 5 minutes pour les Blancs, 4 pour les Noirs, un incrément de 3 secondes par coup après le 61e coup, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Les prix

Le montant total des prix du championnat (coupe) du monde est de 450.000 dollars (environ 395.000€). Chaque joueuse reçoit 3.750 dollars (environ 3.300€) pour le 1er tour, 5.500 dollars (environ 4.800€) au 2e tour, 8.000 dollars (environ 7.000€) au 3e tour, 12.000 dollars (environ 10.500€) au 4e tour et 20.000 dollars (environ 17.500€) au 5e tour (demi-finale). La médaillée d'argent (finaliste) recevra 30.000 dollars (environ 26.300€) et la gagnante 60.000 dollars (environ 52.700€).

La salle du tournoi, Ugra Chess Academy

Publié le 17/11/2018 - 07:59 , Mis à jour le 17/11/2018 - 13:10

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • Azimut

    ok !!!!11h00 heure française.

    17/11/2018 09:38
  • Azimut

    Horaires de départages ?????

    17/11/2018 08:49
  • jplie

    Bravo à Ju et la chinoise est en finale !

    17/11/2018 07:47
  • rical

    Vesoul 70
    D'accord avec toi pour le spectacle mais pas pour la légitimité d'une championne du monde.

    16/11/2018 15:00
  • jiii

    Tout à fait d'accord avec toi GeorgesHenri. La formule coupe est excitante à suivre c'est vrai mais elle ne sied pas du tout à l'attribution du titre de champion du monde. Ainsi des joueurs comme Khalifman ou Kasimdzhanov ont été sacrés champion du monde alors qu'ils étaient tout au plus de bons secondants! Ridicule. D'ailleurs les femmes souhaitent un championnat du monde sur le modèle de celui des hommes. Quant au match Carlsen Caruana je le trouve pour l'instant très intéressant et je ne doute pas qu'il va rapidement devenir passionnant!

    15/11/2018 21:06