Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du Monde Féminin : 1er Tour

Irina Krush impose la nulle à Sophie Milliet et élimine la Française. La nulle suffisait aussi à Marie Sebag pour se qualifier au second tour aux dépens de Wang Jue. 11 départages à 13h00.

64 joueuses sont à Krasnaya Polyana, Sochi, en Russie, du 16 mars au 7 avril 2015, pour disputer un Championnat du Monde Féminin au système Coupe. Tournoi à élimination directe en 5 tours et une finale en 4 parties pour le titre de championne du monde d'échecs. Le montant total des prix est de 450.000$ (environ 425.000€). Chaque joueuse reçoit 3.750$ au premier tour. 5.500$ au deuxième tour, 8.000$ au troisième, 12.000$ au quatrième, 20.000$ au cinquième (demi-finales). La médaillée d'argent 30.000$ et la gagnante 60.000$ (environ 56.000€).

Site officiel http://sochi2015.fide.com avec parties en direct et vidéo commentée. A suivre sur Facebook ; Twitter ; Instagram

La gagnante de ce championnat du monde au système coupe sera couronnée championne du monde, puis jouera un match pour le titre mondial contre la Chinoise Hou Yifan qui, en plus d'être la championne du monde en titre, est aussi la gagnante de la série du Grand Prix.

A chaque tour la qualification se joue en un match de deux parties avec couleur alternée; une fois avec les Blancs et une fois avec les Noirs. La vainqueure se qualifie pour le tour suivant, et ainsi de suite jusqu'à la finale qui elle se joue en quatre parties. Les matchs se disputent à la cadence 40 coups en 1h30 + 30 minutes au K.O., le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

En cas d'égalité à l'issue des 2 premières parties classiques, la qualification se jouera en une nouvelle série de matchs. D'abord un match en 2 parties rapides de 25 minutes + 10 secondes par coup et, en cas d'égalité, un match en 2 parties de 10 minutes + 10 secondes par coup. Si le score est toujours nul, un match de deux blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup sera disputé. Et enfin, si le score reste nul, un blitz de départage «mort subite» sera joué avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs - avec un incrément de 3 secondes par coup à partir du 61e coup - où la gagnante de ce blitz sera qualifiée. En cas de partie nulle la conductrice des pièces noires sera déclarée vainqueure.

Résultats du premier Tour

Nom Elo   Nom Elo   1 2 Dép Total
01 Koneru Humpy 2581 - Mootaz  Ayah 2022 : 1-0 1-0 X 2,0-0,0
02 Cori T. Deysi 2444 - Lei Tingjie 2444 : 0-1 0-1 X 0,0-2,0
03 Lujan Carolina 2349 - Galliamova  Alisa 2484 : 1-0 0-1 1½-2½ 2,5-3,5
04 Kosintseva Tatiana 2483 - Gomes Mary Ann 2354 : ½-½ ½-½ 6-4 6,0-5,0
05 Yuan Yuanling 2257 - Muzychuk  Mariya 2526 : 1-0 0-1 ½-1½ 1,5-2,5
06 Socko Monika 2463 - Daulyte Deimante 2395 : ½-½ ½-½ 3-1 4,0-2,0
07 Stefanova Antoatena 2522 - Nguyen Thi Thanh An 2261 : ½-½ 1-0 X 1,5-0,5
08 Gaponenko Inna 2384 - Zhukova Natalia 2471 : ½-½ 1-0 X 1,5-0,5
09 Shamima Akter Liza 2130 - Cmilyte Viktojia 2530 : 0-1 0-1 X 0,0-2,0
10 Khurtsidze Nino 2457 - Kovalevskaya Ekater 2438 : 0-1 ½-½ X 0,5-1,5
11 Danielian Elina 2488 - Marrero, Yaniet 2322 : ½-½ 0-1 X 0,5-1,5
12 Paehtz Elisabeth 2479 - Arabidze Meri 2374 : ½-½ ½-½ 1-3 2,0-4,0
13 Kosteniuk Alexandra 2529 - Berezina Irina 2182 : 1-0 1-0 X 2,0-0,0
14 Kashlinskaya Alina 2436 - Shen Yang 2459 : ½-½ ½-½ ½-1½ 0,5-1,5
15 Abrahamyan Tatev 2322 - Harika Dronavalli 2492 : 0-1 0-1 X 0,0-2,0
16 Krush Irina 2477 - Milliet Sophie 2377 : 1-0 ½-½ X 1,5-0,5
17 Wafa Shrook 2058 - Ju Wenjun 2557 : 0-1 0-1 X 0,0-2,0
18 Pogonina Natalia 2456 - Guo Qi 2443 : ½-½ 1-0 X 1,5-0,5
19 Ushenina Anna 2486 - Zhang Xiaowen 2349 : 1-0 ½-½ X 1,5-0,5
20 Wang Jue 2365 - Sebag Marie 2482 : 0-1 ½-½ X 0,5-1,5
21 Zhao Xue 2527 - Zuriel Marisa 2219 : 1-0 0-1 2-0 3,0-1,0
22 Sukandar Kharisma 2415 - Melia Salome 2459 : ½-½ ½-½ 0-2 1,0-3,0
23 Ozturk Kubra 2284 - Khotenashvili Bela 2513 : 0-1 ½-½ X 0,5-1,5
24 Huang Qian 2473 - Kovanova Baira 2381 : ½-½ ½-½ 1½-½ 2,5-1,5
25 Muzychuk Anna 2552 - Mezioud Amina 2066 : 1-0 ½-½ X 1,5-0,5
26 Mkrtchian Lilit 2487 - Goryachkina Alexa 2443 : ½-½ ½-½ 4-5 5,0-6,0
27 Nakhbayeva Guliskhan 2329 - Tan Zhongyi 2456 : ½-½ 0-1 X 0,5-1,5
28 Javakhishvili Lela 2481 - Guramishvili Sopiko 2367 : 1-0 0-1 2½-1½ 3,5-2,5
29 Baginskaite Camilla 2192 - Gunina Valentina 2528 : 0-1 0-1 X 0,0-2,0
30 Girya Olga 2459 - Atalik Ekaterina 2419 : 1-0 1-0 X 2,0-0,0
31 Cramling Pia 2354 - Hejazipour Mitra 2302 : 1-0 1-0 X 2,0-0,0
32 Arakhamia-Grant Ke 2379 - Hoang Thanh Trang 2475 : 1-0 ½-½ X 1,5-0,5

La première nommée joue avec les pièces blanches dans la première partie.

Pour les départages éventuels un nouveau tirage au sort des couleurs est effectué.

Départages : Alisa Galliamova et Mariya Muzychuk qui s'étaient fait surprendre au match aller ont égalisé lors du match retour et se retrouvent aux départages avec Elisabeth Paehtz (2479) qui n'a pas réussi à se défaire de Meri Arabidze (2374), Monika Socko (2463) face à Deimante Daulyte (2395), Tatiana Kosintseva (2483) contre Mary Ann Gomes (2354). Beaucoup plus surprenant, la défaite de Zhao Xue (2527) face à Marisa Zuriel (2219) qui a égalisé 1 point partout. Dans les duels fratricides, la Géorgienne Sopiko Guramishvili (2367) a égalisé contre sa compatriote Lela Javakhishvili (2481).

Aucune surprise n'est venue altérer l'ordre du classement Elo dans les parties jouées en 25 minutes plus 10 secondes. En revanche, dans les six parties en cadence 10 minutes + 10 secondes - un mixte entre blitz et rapide - tout restait possible. Dans la première partie, les véritables surprises sont survenues avec les défaites de Tatiana Kosintseva (2483) contre la joueuse indienne Mary Ann Gomes (2354) et d'Elisabeth Paehtz (2479) contre Meri Arabidze (2374). Meri Arabidze (2374) élimine finalement la joueuse allemande Elisabeth Paehtz (2479). L'Argentine Carolina Lujan (2349), aidée par ses nombreux supporteurs sur Twitter, s'est accroché et aurait pu pousser Alisa Galliamova (2484) au blitz «mort subite», mais alors qu'elle était complètement perdante, la joueuse russe a arraché la nulle, éliminant ainsi son adversaire.

Deux matchs sont allés jusqu'au blitz en 5 minutes + 3 secondes par coup : Tatiana Kosintseva (2483) contre la joueuse indienne Mary Ann Gomes (2354) et la sympathique arménienne Lilit Mkrtchian (2443) contre la jeune russe Alexandra Goryachkina (2456). Et pour reprendre les paroles du GM Evgeny Miroshnichenko, Lilit Mkrtchian - avec les pièces blanches - a complètement surclassé son adversaire dans le premier blitz. Quant à Tatiana Kosintseva, avec les pièces noires, elle a perdu au temps contre Mary Ann Gomes. Tatiana Kosintseva et Alexandra Goryachkina ont ensuite égalisé.

Ces quatre joueuses ont alors abandonné leur sort au blitz «mort subite», avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs, et un incrément de 3 secondes par coup à partir du 61e coup, où en cas de partie nulle la conductrice des pièces noires est déclarée vainqueure. Dans Alexandra Goryachkina - Lilit Mkrtchian, l'Arménienne n'a pas su gérer la cadence sans incrément et avec seulement 10 secondes au 20e coup contre plus de 3 minutes pour son adversaire, la partie était déjà décidée. Mary Ann Gomes avait une position complètement gagnante, mais a perdu au temps contre Tatiana Kosintseva.

Marie Sebag | Photo Eteri Kublashvili | (DR)
Sebag-Wang Jue
Après 15...a6
Sebag-Wang Jue
Après 21.Fd6
Sebag-Wang Jue
Après 26...Dc7

Partie 2 : Wang Jue vient de sortir des bases de données avec le 15...a6 du premier diagramme et Marie Sebag, qui connait très bien la variante Alapine de la Sicilienne, effectue immédiatement la poussée 16.d5!?. La suite est plus ou moins forcée : 16...axb5 17.dxc6 Dxc6 18.Cb5 Tfd8 19.Ff4 Txd1+ 20.Txd1 et ici, la Chinoise va jouer 20...Cd5?! qui permet le coup d'obstruction 21.Fd6!, comme dans le deuxième diagramme. Evidemment 21...Fxd6?? est interdit à cause de 22.Dxe6+ Rh8 23.Cxd6 et la menace du célèbre mat en 4 coup force 23...h6 et 24.Dxd5 gagne. Wang Jue doit donc jouer 21...Rf7 et le 22.Dh5+! de Marie propose de répéter la position par 22...Rg8. 23.De2 Rf7 24.Dh5+. Wang Jue refuse d'en rester là et se lance dans 24...Rf8?! 25.Fxe7+ Rxe7 26.Cd4 Dc7?!, troisième diagramme, mais après 27.Dg5+ (27.Te1! était encore plus fort), la Chinoise a sauté de la poêle pour tomber dans les braises. 27...Rf7 28.Cxf5+ exf5 29.Txd5 g6 30.Dd2 Dc6 31.a3, avec un pion de plus et une position simple à jouer la seconde française aurait pu s'imposer, mais s'est contentée de la nulle synonyme de qualification au second tour.

Milliet-Krush
Après 10...0-0
Milliet-Krush
Après 18.Dxg7
Milliet-Krush
Après 21.Rb1

Partie 2 : Si Irina Krusch a déjà joué la défense Française, c'est la première fois qu'elle se tourne vers la variante 3...Cf6. De son côté, Sophie Milliet, qui connaissait cette ligne, a préféré cette fois 9.dxc5 à 9.Fe2 ou 9.a3, sans doute pour éviter une préparation adverse. Dans le premier diagramme, après le très rare 10.0-0, le module d'analyse propose de sacrifier immédiatement en h7. Les Blancs ont préféré placer d'abord 11.Df2 Db6 12.Fxc5 Cxc5 avant le fameux sacrifice 13.Fxh7+ Rxh7 14.Cg5+ Rg8 15.Dh5 Te8! 16.Dxh7+ Rf8 17.Dh8+ Re7 18.Dxg7, comme dans le deuxième diagramme. Toujours selon le module, l'attaque blanche serait insuffisante, mais Sophie devait bien tenter quelque chose. Irina Krush, à qui la nulle suffit pour se qualifier, joue alors 18...Cd3+!? 19.cxd3 De3+ 20.Rd1 Dxd3+ 21.Rc1 De3+ 22.Rb1!?, troisième diagramme, Sophie tente d'échapper à l'échec perpétuel, mais Irina tient sa qualification par 22...Dd3+ 23.Rc1 De3+ 24.Rb1 Dd3+ ½-½.

Sophie Milliet | Photo Eteri Kublashvili | (DR)
Wang Jue-Sebag
Après 20.Cd2
Wang Jue-Sebag
Après 27...Fg5
Wang Jue-Sebag
Après 31.Ta1

Partie 1 : Pour l'entrée en lice de nos deux représentantes, les positions ont basculé pratiquement au même moment. Dans le premier diagramme, après un échange des Dames sur la case c4, la Chinoise pensait certainement gagner un tempo par l'attaque de la Tour pour défendre son pion a4, mais c'était oublier un sacrifice thématique dans la défense Sicilienne et Marie Sebag a répondu par 20...Txc3! 21.bxc3 Cxa4 22.Tde1 Cxc3+, évidemment, avec deux pions pour la qualité, il ne s'agit plus d'un sacrifice mais d'un gain matériel. 23.Rb2 Ca4+ 24.Ra3 b5 25.Rb3 Tc8 26.c4 Cc5+ 27.Rc2 Fg5!, deuxième diagramme. 28.Tb1 b4, avec deux pions passés liés et un adversaire en grand zeitnot. 29.The1 Ce6 30.Tde1 Rf8 31.Ta1, troisième diagramme, Marie Sebag va ajouter un pion supplémentaire dans sa besace après 31...Fxd2 32.Rxd2 Txc4 33.Txa5 Txe4. Ce qui s'est passé ensuite n'est pas vraiment explicable. Marie hésite ici, hésite là, des pions disparaissent, un zeitnot réciproque se mêle de la partie, mais la Française fini par l'emporter. Ouf !

Marie Sebag | Photo Eteri Kublashvili | (DR)
Krush-Milliet
Après 18.f4
Krush-Milliet
Après 23.Cxg7
Krush-Milliet
Après 42.Tf8

Partie 1 : Malheureusement les choses ont tourné en défaveur de Sophie Milliet. Dans le premier diagramme après 18.f4, Sophie a pris la décision de simplifier la position en proposant l'échange des Dames par 18...Cb6?. Le problème n'est pas tant l'échange des Dames, mais la situation qui surgit après 19.fxg5 Cxc4 20.Te4 Cb6 21.Ch5! et les Noirs vont perdre un pion ! 21...Ff5 22.Tf4 Fg6 23.Cxg7, deuxième diagramme. Toutefois, Sophie s'accroche et montre toute sa combativité, obtient une transposition en finale de Tours, mais, dans la position du troisième diagramme, la finale est trop difficile à défendre. Sophie tente alors 42...c3+!? et Irina Krush tombe dans le piège avec 43.bxc3? au lieu de 43.Rc2! qui conservait le dangereux pion passé de la colonne "a". Sophie Milliet est de nouveau dans la partie, mais se trompe à son tour quelques coups plus tard et s'incline dans une partie qu'elle avait pourtant redressée.

Stefanova-Nguyen TT An
Après 39.Rg2

Un miracle pour l'une et un cauchemar pour l'autre. Dans la position du diagramme après 39.Rg2, la Vietnamienne Nguyen Thi Thanh An est gagnante et en jouant 39...Txf3?? elle visait même le mat. Si l'idée était bonne, le moment ne l'était pas puisque la Tour abandonne le contrôle de la case d8. En effet, malgré une poignée de secondes, Antoaneta Stefanova prend le perpétuel par 40.Dd8+ Rg7 41.Dg5+ Rf8 42.Dd8+ Rg7 et pas moyen d'échapper aux échecs ½-½. Cependant, la seule véritable surprise de cette première journée est la victoire de la Canadienne (née à Shanghai), Yua Yuanling (2257) sur le zeitnot de l'Ukrainienne Mariya Muzychuk (2526).

Sophie Milliet et Irina Krush | Photo Eteri Kublashvili | (DR)

Exposition consacrée à la Seconde Guerre mondiale

Freedom !

Les amateurs d'échecs qui suivent le tournoi pourront en même temps visiter une galerie d'art virtuelle. Une exposition consacrée à la Seconde Guerre mondiale, comme en témoignent les oeuvres d'artistes russes et les sculptures créées dans différents styles et genres fournies par la fondation Art Russe, qui entreprend des projets éducatifs pour soutenir et promouvoir l'art du XXe siècle russe. L'exposition virtuelle a été organisée dans le cadre de l'accord de coopération signé la semaine dernière entre la fondation et la Fédération Russe des Echecs.

Chacune des œuvres qui sera affichée dans l'exposition virtuelle transmet l'expérience des événements tragiques et héroïques de la Grande Guerre patriotique de l'artiste. Pratiquement tous les artistes ont servi au front ou étaient des enfants de la guerre. Par exemple, "Freedom !", peinte en 1962, reflète l'expérience personnelle de Evsey Moiseenko, un maître de l'école de peinture de Leningrad qui s'est porté volontaire pour servir sur le front, a été capturé et a passé trois ans et demi dans des camps de concentration fascistes. Ivan Penteshin, qui a peint "La défense de Leningrad", a survécu au siège de Leningrad par miracle. Le diptyque "The Deserter" et "La blanchisseuse" et "La Réunion" par Gely Korzhev dépeint la guerre comme un événement personnel dans la vie d'un individu; une tragédie nationale est vue à travers le prisme d'un drame personnel. Les visiteurs pourront voir des copies miniatures par le sculpteur Yevgeny Vuchetich de ses monuments "Les Motherland Calls" et "Soldat with Little Girl". Le bronze "L'appel de la Patrie" est une copie du monument érigé sur Mamayev Kurgan en mémoire de la bataille de Stalingrad, l'une des batailles les plus sanglantes de la Seconde Guerre mondiale, qui a marqué la première défaite globale des nazis et la première étape vers la très attendue victoire. "Soldat with Little Girl" est un modèle central sur le monument aux héros de l'armée soviétique, qui est situé dans le complexe du mémorial Treptow Park à Berlin.

"La défense de Leningrad"

Les originaux des œuvres qui figurent dans la diffusion vidéo sont exposés à Londres à l'exposition "Explorer l'héritage de la Seconde Guerre mondiale dans l'art russe". L'ouverture de cette exposition le 12 Mars 2016 à la Saatchi Gallery est un événement important dans la vie culturelle de la capitale britannique. La cérémonie a été honorée par la présence de héros de la Seconde Guerre mondiale - des vétérans britanniques des convois arctiques.

Alexander Yakovenko, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, qui a ouvert l'exposition, a noté qu'il était très important que ces images soient affichés pendant la diffusion du Championnat du Monde d'échecs Féminin de la FIDE. L'exposition a eu 3779 visiteurs lors de ses trois premiers jours.

Communiqué par Eteri Kublashvili

Press service of the Russian Chess Federation

"The Deserter"
"La blanchisseuse"

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (17)

  • fzbof

    Allez Marie demain contre Ushenina, pas facile...

    19/03/2015 08:50
  • fzbof

    SpiritOfTal : il faudrait vérifier mais je pense que Yifan en gagnant le Cycle des Grands Prix a gagné plus d'argent qu'un joueur à peine à + 2700 qui n'est pas invité dans les très grands tournois. Après je pense qu'elle doit participer à des évènements mixtes pour progresser, elle associe déjà les 2 mais quel rythme par moment !!!

    19/03/2015 08:49
  • euphorbe

    c'est un nouveau systéme comme quand khalifman a été champion du monde ?
    ou aura t'on à chaque fois un match entre la gagnante du grand prix qui a beaucoup plus de mérite et la gagnante de ce championnat du monde style roulette russe .

    19/03/2015 08:05
  • Kempelen80

    Wang Jue comme dans la première partie est en Zeitnot contre Marie Sebag !

    18/03/2015 16:15
  • Kempelen80

    Marie Sebag 21. Fd6 ! Il faut le trouver ce coup là !

    18/03/2015 15:43