Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du Monde Féminin : Finale

L'Ukrainienne Mariya Muzychuk s'empare du titre de Championne du Monde en remportant la finale 2,5 à 1,5 face à la Russe Natalia Pogonina.

64 joueuses sont à Krasnaya Polyana, Sochi, en Russie, du 16 mars au 7 avril 2015, pour disputer un Championnat du Monde Féminin au système Coupe. Tournoi à élimination directe en 5 tours et une finale en 4 parties pour le titre de championne du monde d'échecs. Le montant total des prix est de 450.000$ (environ 425.000€). Chaque joueuse reçoit 3.750$ au premier tour. 5.500$ au deuxième tour, 8.000$ au troisième, 12.000$ au quatrième, 20.000$ au cinquième (demi-finales). La médaillée d'argent 30.000$ et la gagnante 60.000$ (environ 56.000€).

Site officiel http://sochi2015.fide.com avec parties en direct et vidéo commentée. A suivre sur Facebook ; Twitter ; Instagram

 

La cérémonie de clôture s'est déroulée en présence d'Arkadi Dvorkovitch, Président du Comité d'organisation et vice-premier ministre russe, Kirsan Ilyumzhinov, Président de la FIDE, Andrey Filatov, Président de la Fédération Russe des Echecs.

Arkadi Dvorkovitch : «Nous avons fait de notre mieux pour que les meilleures joueuses du monde se sentent à l'aise dans les montagnes qui ont accueilli les Jeux olympiques d'hiver il y a seulement un an. Je pense que vos parties exceptionnelles prouvent que nous avons bien fait notre travail. Je tiens à souligner que la Russie restera hospitalière pour tous les joueurs d'échecs du monde.»

Andrey Filatov : «Pour être honnête, avant le championnat j'ai rêvé d'une finale russo-ukrainienne. En tant qu'étudiant de l'école d'échecs ukrainiennne et président de la Fédération Russe des échecs, j'ai été déchiré entre mes deux patries. Bien sûr, j'ai soutenu Natalia Pogonina avec enthousiasme, qui a réalisé des actes héroïques en revenant au score à trois reprises. Maintenant, de tout mon cœur, je félicite Mariya Muzychuk qui a remporté le titre. Devenir Championne du monde à l'âge du 22 ans est vraiment spectaculaire !»

Kirsan Ilyumzhinov : «Sotchi est devenue une capitale du monde des échecs et nous espérons revoir des événements de classe mondiale ici chaque année. Je tiens à remercier tous les joueurs pour leurs parties sans compromis et je remercie les organisateurs pour ce championnat organisé à merveille.»

Mariya Muzychuk : «Je suis très reconnaissante à la Fédération Russe des échecs, la FIDE, aux organisateurs et sponsors du tournoi. Il a été organisé au plus haut niveau ! Les conditions de jeu étaient très bonnes. C'était un réel plaisir de gagner ici !»

Selon le règlement, la nouvelle championne du monde défendra son titre à la fin de cette année dans un match avec l'ex-Championne du Monde Hou Yifan. Le Président de la FIDE a déclaré à la presse qu'il avait déjà reçu une offre de la Chine et attend des offres rivales de Lviv et Kiev.

Mariya Muzychuk... couronnée... | Photo Eteri Kublashvili | (DR)

Résultat de la finale en quatre parties (à 14h00)

Nom Elo   Nom Elo    
01 Pogonina Natalia 2456 - Muzychuk Mariya 2526 : ½-½ (40) Slave Anti-Méran
02 Muzychuk Mariya 2526 - Pogonina Natalia 2456 : 1-0 (58) Espagnole Breyer
03 Pogonina Natalia 2456 - Muzychuk Mariya 2526 : ½-½ (67) Slave Anti-Méran
04 Muzychuk Mariya 2526 - Pogonina Natalia 2456 : ½-½ (56) Quatre Cavaliers

La finale se joue en quatre parties à la cadence 40 coups en 1h30 + 30 minutes au K.O., le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. En cas d'égalité à l'issue des 4 parties classiques, et après un nouveau tirage au sort des couleurs, le titre mondial se jouera en une nouvelle série de matchs. D'abord en 2 parties de 25 minutes + 10 secondes par coup et, en cas d'égalité, un match en 2 parties de 10 minutes + 10 secondes par coup. Si le score est toujours nul, un match de deux blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup. Et enfin, si le score reste nul, un blitz «mort subite» avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs, et un incrément de 3 secondes par coup à partir du 61e coup, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Résumé de la quatrième partie (14h00)

Finalement, après avoir frôlé la défaite dans la troisième partie, Natalia Pogonina aura une dernière chance de revenir au score. Evidemment, jouer un «must win» avec les pièces noires face à Mariya Muzychuk ne sera pas une partie de plaisir pour la joueuse russe. Même si Natalia Pogonina ne perd pas espoir. A la question : Demain, vous allez jouer les Noirs. Est-il possible de gagner à la demande ? «On considère qu'avec les Blancs dans une telle situation c'est mieux car on a plus de chances d'attraper l'adversaire dans l'ouverture. Cependant, je ne pense pas que c'est important dans la dernière partie d'un match. Avoir les Noirs c'est bien aussi, j'ai déjà gagné de telles parties avec les Noirs.» Comment gérez-vous la pression ? «La fatigue commence à s'accumuler, en particulier avec les quantités importantes de préparation. Je pense que c'est pareil pour mon adversaire. Pour la prochaine partie je me sens d'humeur combative. Tout va bien.»

De son côté, Mariya Muzychuk, qui n'a besoin que d'un demi-point pour être sacrée Championne du Monde 2015, devait choisir une ouverture solide, mais surtout pas passive. Son choix s'est porté sur la partie des quatre Cavaliers, variante Ecossaise, un nuance qui lui permet d'éviter une préparation trop pointue de la part de Natalia Pogonina sur son Ecossaise.

Muzychuk,M-Pogonina
Après 7...Ce5
Muzychuk,M-Pogonina
Après 13.h3
Muzychuk,M-Pogonina
Après 18...Fd7

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Cc3 Cf6 4.d4, au lieu du classique 4.Fb5 de la partie des 4 Cavaliers. 4...exd4 5.Cxd4 Fc5, au lieu de l'habituel 5...Fb4. 6.Fe3 Fb4!?, au lieu du plus fréquent 6...Fb6. 7.Fd3!?, au lieu de 7.Cxc6. 7...Ce5!?, un coup totalement inconnu des bases de données, comme dans le premier diagramme. 1h24. 8.0-0. En fonction de l'objectif d'obtenir un demi-point l'ouverture blanche est un succès. Si les Noirs veulent vraiment jouer pour le gain ils vont devoir pêcher en eau trouble. La question est comment ? 8...0-0, 1h10, achève apparemment la préparation de Mariya Muzychuk, qui marque une première pause. Nous l'avons déjà écrit, l'Ukrainienne semble plus forte que son adversaire. En évitant avec cette ouverture hors-mode toute préparation piégeuse, Mariya devrait pouvoir mettre en relief cette supériorité. 9.Cd5 Cxd5 10.exd5 Te8 1h10-0h54. 11.Fe2 Les Blancs décident de conserver leur paire de Fous. 11...Ff8 Ce Fou ne faisait plus rien en b4. 12.Dd2 d6 13.h3, deuxième diagramme, et toujours rien à l'horizon pour seulement envisager quelques possibilités offensives des Noirs. 13...h6. 1h04-0h48. 14.Tae1. Les Blancs terminent tranquillement leur développement et laissent les Noirs montrer de quoi ils sont capables dans cette position. 14...a6!? Apparemment Natalia Pogonina ne sait pas trop quoi faire avec ce coup plus que prophylactique... 15.f4. Enfin un peu d'action. 15...Cd7 16.Ff3 Cc5 17.Ff2 Txe1 18.Txe1 Fd7. Les Blancs sont mieux, c'est évident dans le troisième diagramme.

Muzychuk,M-Pogonina
Après 23.Rg3
Muzychuk,M-Pogonina
Après 28...b4
Muzychuk,M-Pogonina
Après 34...Ce6

Cependant il reste une grande décision à prendre pour Mariya Muzychuk : attendre ou profiter de son avantage positionnel et jouer selon le principe de Wilhelm Steinitz qui affirme que «lorsqu'un joueur a rompu l'équilibre positionnel en sa faveur, il doit attaquer pour convertir cet avantage temporaire en avantage durable sous peine de voir l'avantage temporaire se dissiper.» La réponse est arrivée sous la forme d'un entreprenant 19.g4!? avec 44 minutes. C'est à notre avis la bonne décision. Peu importe que les Blancs n'aient besoin que d'une nulle, le jeu d'échecs a des principes qu'il faut respecter, Caïssa aime ça. 19...Fe7 avec 37 minutes. 20.Rg2 Fh4 21.Fxh4 Dxh4 22.Df2, ce n'est pas une raison pour fuir les échange non plus. 22...Df6 23.Rg3, et dans le premier diagramme on reconnait une disposition des pièces blanches sur l'aile-Roi presque identique à celle de la première partie issue d'une Espagnole Breyer. 23...a5 24.Dd2 g5!? Natalia Pogonina tente de réagir avant qu'il ne soit trop tard. 25.Fg2 avec 36 minutes. 25...b5 avec 24 minutes. Un coup à droite, un coup à gauche, tout cela semble un peu désordonné... 26.b3 Défend le pion avec l'idée de prendre en g5, puis de continuer par Cf3 avec une double attaque sur g5. 26...Dg6 27.a3 gxf4+ 28.Dxf4 b4, deuxième diagramme avec 19 minutes. Les Noirs isolent le pion d5 et laissent c2 arriéré. 29.axb4 avec 14 minutes. 29...axb4 30.Dd2!?. 30.Fe4 était envisagé par le GM Evgeny Miroshnichenko et la MI Elisabeth Paehtz comme bien meilleur. Le contexte de la partie joue évidemment un rôle. 30...h5! Natalia Pogonina saisit sa chance ! 31.Ff3 hxg4 32.hxg4 Tf8 33.Cc6 Fxc6 34.dxc6 Ce6, troisième diagramme. C'est dans ces moments-là que l'on commence à regretter ses 19.g4!? et 23.Rg3. Non pas que ces coups étaient mauvais, mais ils ne cadrent pas avec un «j'y vais, j'y vais pas...» par la suite.

Muzychuk,M-Pogonina
Après 40...Dh6
Muzychuk,M-Pogonina
Après 44.b4
Muzychuk,M-Pogonina
Après 47...Cd3

35.Dxb4!? avec 5'46" 35...Dxc2 avec 11'07". Nous sommes d'accord avec le GM Evgeny Miroshnichenko : «Mariya est en train de perdre le contrôle.» 36.Dc4 Evidemment la position blanche n'est pas inférieure, mais passer d'un clair avantage à cette position peu claire n'est pas une bonne opération. 36...Db2 37.Fd5 Menace de gagner un pion... 37...Cg5?! 37...Rg7! valait la peine d'être tenté car le pion offert semblait difficile à digérer. 38.Df4! Dg7 39.Te7. Finalement les Blancs ont repris le contrôle. Le GM Evgeny Miroshnichenko et la MI Elisabeth Paehtz  rappelaient qu'un titre de Championne du Monde offrirait aussi le titre de Grand-Maître International (mixte) à Mariya Muzychuk. 39...Ta8?! 40.De3 Mariya choisit la sécurité alors que 40.b4! lui donnait un grand avantage ! 40...Dh6, comme dans le premier diagramme. Après une pause, Mariya Muzychuk se décide pour une ligne forcée, donnée aussi par l'ordinateur 41.Fxf7+!? Cxf7 42.Dxh6 Cxh6 43.Txc7 Cf7 44.b4, deuxième diagramme. Les Blancs n'ont sans doute que peu de chances de gagner, mais les Noirs doivent être précis pour ne pas perdre. La situation idéale en somme pour l'Ukrainienne. 44...Ce5 45.b5 Tb8 46.Tb7 Tc8 47.Rf4 Cd3?+ L'ordinateur signale immédiatement le coup du troisième diagramme comme une faute. 48.Re4!? Mariya Muzuchuk se contente de la nulle alors que 48.Rf5! gagnait. 48...Cc5+ 49.Rd5 Cxb7 50.cxb7 Td8 C'est fini pour Natalia Pogonina, elle ne réussira pas un énième «come-back», la nulle est le mieux qu'elle puisse espérer. La Russe a fait ce qu'elle a pu dans cette finale et c'est déjà une excellente performance pour elle d'être arrivée là. 51.b6 Rf7 52.Rc6 Re7 53.Rc7 Td7+ avec une répétition de la position à venir. 54.Rc6 Td8 55.Rc7 Td7+ 56.Rc6 Td8 ½-½

Et c'est ainsi que Mariya Muzychuk est devenue Championne du Monde 2015 ! Un titre mérité par l'Ukrainienne après avoir écarté Yuan Yuanling (2257) au premier tour, mais surtout Monika Socko (2463), Antoaneta Stefanova (2522), Humpy Konery (2581), Harika Dronavalli (2492) et aujourd'hui Natalia Pogonina (2456). Il reste maintenant à Mariya Muzychuk à affronter la Chinoise Hou Yifan à la fin de l'année, mais ça c'est une autre histoire, à chaque jour suffit sa peine. En conférence de presse, Mariya Muzychuk révélait : «Alexander Beliavsky m'aidait tous les jours pendant le championnat via Internet.»

Pensiez-vous avant le championnat que vous aviez une chance de gagner ?

«Tout a commencé chez moi, à la maison, quand j'ai préparé ma valise. Ma sœur m'a demandé : "As-tu envisagé de rester longtemps ?" Et j'ai répondu que oui. Puis elle m'a demandé : "Tu vas prendre une robe pour la cérémonie d'ouverture ?" Et j'ai dit : "Non, je prends une robe pour la cérémonie de clôture.".»

Mariya Muzychuk et Natalia Pogonina | Photo Anastasiya Karlovich | (DR)

Résumé de la troisième partie (14h00)

La deuxième partie a démontré que Mariya Muzychuk est supérieure à Natalia Pogonina. La différence n'est pas énorme, mais on a pu voir comment d'une position légèrement inconfortable, l'Ukrainienne a su trouver le moyen d'inverser la situation. Après cette défaite, et dans un match aussi court, Pogonina n'a pas d'autre choix que de tout tenter pour égaliser dans cette troisième partie. Mais comme il est possible de perdre aussi avec les pièces blanches, aujourd'hui pourrait être la Der des Ders...

Pogonina-Muzychuk,M
Après 11.Cg5
Pogonina-Muzychuk,M
Après 16.f4
Pogonina-Muzychuk,M
Après 20...Fb7

Natalia Pogonina a proposé de rejouer la même ouverture que dans la première partie - une semi-Slave anti-Méran - mais avec une nouveauté très récente, puisque le 11.Cg5 du premier diagramme, au lieu de 11.Td1 de la première partie, n'a été joué que 3 fois entre octobre 2014 et le 2 mars 2015, mais avec le score écrasant de 4 victoires et une nulle pour les Blancs. Mariya Muzychuk a-t-elle été surprise ? 10 minutes plus tard Mariya jouait 11...Dc7 et Natalia répondait 12.e4 a tempo, offrant le pion h2 sur échec. Dans les deux parties restantes dans les bases, aucun meneur des Noirs n'a osé prendre le pion. Boruchovsky,A (2501)-Iovcov,V (2224) Batumi GEO 2014, 1-0 (35) avait continué par 12...e5 et Nepomniachtchi,I (2714)-Korobov,A (2687) Jerusalem ISR 2015, 1-0 (46) par 12...h6. L'Ukrainienne n'a peur de rien et s'empare du fantassin par 12...Fxh2+ 13.Rh1 c5 14.e5. Natalia Pogonina doit être très satisfaite de son ouverture. Nous sommes un peu surpris par l'attitude de Mariya Muzychuk. Avoir pris une décision aussi lourde de conséquence en prenant le pion h2 pour marquer une longue pause deux coups plus tard, est étrange. 14...cxd4 15.exf6 a tempo ici aussi. 15...Cxf6 16.f4 encore a tempo, comme dans le deuxième diagramme. 1h35-1h07. 16...Fg3! Les Noirs jouent les meilleurs coups selon l'ordinateur. 17.Dd3 comme d'habitude a tempo. 17...dxc3 18.Dxg3 Tempo ! 18...h6 Tempo ! Il n'y a maintenant plus aucun doute, Mariya Muzychuk a aussi étudié cette ligne ! 19.Ch3 Ce4 20.De1 Fb7, comme dans le troisième diagramme, un coup qui sort Natalia Pogonina de sa préparation. Les Noirs ont trois pions pour la pièce, le Roi blanc n'est pas en total sécurité, le Ch3 ne galope pas beaucoup, et Mariya Muzychuk n'a que 40 minutes de retard : 1h30-0h50 après 21.Ff3.

Pogonina-Muzychuk,M
Après 24...Dd3
Pogonina-Muzychuk,M
Après 28.a3
Pogonina-Muzychuk,M
Après 32...Df5

21...cxb2 22.Fxb2 a le désavantage d'offrir une belle diagonale au Fou blanc des cases noires, mais 22...Dc2! vient immédiatement le titiller. Où placer ce Fou maintenant ? En e5 il serait chassé par ...f6 et en d4 il serait pour le moins instable. A ce moment, le grand-maître Evgeny Miroshnichenko a fait très justement remarquer que 20.De3 aurait été plus fort que 20.De1 et 21.Fd3 meilleur que 21.Ff3. Dans les deux cas c'était d'ailleurs le premier choix de la machine, surtout que 21.Fd3 aurait empêché 22...Dc2!. 23.Fxe4 Fxe4, peut-être que 23...Dxe4 valait mieux. 24.Tf2 Dd3, premier diagramme. 25.Rh2 Il fallait parer la menace 25...Dxh3+! 25...Tfd8 empêche 26.Td1 ou 26.Td2. 1h14-0h45. 26.Tc1 un simple coup de développement alors que 26.a4!? est le premier coup qui vient à l'esprit. Si les Noirs prennent 27.Txa4 chasse le Fe4, si les Noirs avancent le pion en b4 il est perdu, et si les Noirs ne font rien 27.Ta3 chasse la Dame. 26...Tac8 27.Txc8 Txc8 28.a3. Une situation où l'on ne voit pas beaucoup d'éléments pouvant donner l'occasion à un camp comme à l'autre de jouer pour le gain, même si les Fous de couleur opposée avec encore les Dames sur l'échiquier réservent parfois des surprises. Deuxième diagramme. 0h57-0h34. 28...Fd5 29.Td2, délaissant l'opportunité d'ouvrir un peu la position sur le Roi noir par 29.f5!?. 29...Dg6 30.De5!? f6 31.De3!? Quelle était donc l'idée de 30.De5 ?. 31...Tc4! Un coup qui ne menace rien de précis, mais à partir de c4 cette Tour a un oeil partout ! 32.Tf2 est joué avec 34 minutes. 32...Df5 avec 17 minutes, troisième diagramme. Nous n'irons pas jusqu'à dire que les Noirs sont mieux, mais les possibilités blanches sont très limitées et Natalia Pogonina n'a aucune chance de gain. Sur le direct, le grand-maître Evgeny Miroshnichenko semble confirmer ce que nous écrivions juste avant cette troisième partie : Mariya Muzychuk est supérieure à Natalia Pogonina. On le constate encore aujourd'hui, depuis le 20e coup, c'est-à-dire après la préparation de la joueuse russe, Mariya a mieux joué.

Pogonina-Muzychuk,M
Après 37...Txc4
Pogonina-Muzychuk,M
Après 40...Tb5
Pogonina-Muzychuk,M
Après 48...e5

33.Fc3 Pour empêcher la mise en route de la majorité noire, mais ça reste purement défensif. 33...Ta4!? Attaque le pion a3 et force la mise en route de la majorité. 34.Fd2 joué très vite, mais permet aux Noirs de continuer «comme prévu» par 34...a5 35.Dc5 Pendant que la lutte sur la majorité continue, le Cavalier h3 est profondément endormi au fond de sa stalle... 35...Dd3 avec 11 minutes et une attaque sur le pion a3. 36.Fc1 avec 21 minutes. Les Blancs n'avaient pas trop le choix. 36...Dc4 C'est qui la patronne ? :) 37.Dxc4?! Au minimum une imprécision ! 37...Txc4 comme dans le premier diagramme. 38.Fb2 b4 39.axb4. Mariya Muzychuk va ici prendre tout son temps pour décider comment reprendre en b4, voire ne pas reprendre du tout... «Les Blancs souffrent.» Evgeny Miroshnichenko. 39...Txb4 avec 1'43". 40.Fc3 Tb5 et le contrôle du temps est atteint dans la position du deuxième diagramme. Les Noirs sont mieux, c'est devenu évident, mais sans doute pas assez pour l'emporter. Cela dit, que peuvent jouer les Blancs ? Leur Cavalier se trouverait une case de plus vers la droite que ça ne changerait rien à la position. Voilà 22 coups que cette carne se contente de regarder ce qui se passe. 41.Tb2!? Un coup que personne n'attendait et qui permet aux Noirs de poursuivre leur action sur l'aile-Dame par 41...a4 42.Fb2 Tb3... et pour la première fois de la partie, Natalia Pogonina a moins de temps que son adversaire ! 43.f5!? avec 26 minutes. Une idée qui aurait pu être jouée plus tôt. 43...a3! Et c'est au tour de Mariya Muzychuk de jouer à tempo ! 29 minutes. 44.Fd4 Tb4 45.Cf4 Enfin, après 26 coups d'immobilité, la monture de Pogonina retrouvait de quoi gambader; même si au même moment le GM Evgeny Miroshnichenko et la MI Elisabeth Paehtz envisageaient la possibilité que cette troisième partie soit la dernière du match ! Sur 45...a2 la suite est pratiquement forcée. 46.Cxd5 Txd4 47.Cxf6+ gxf6 48.Txa2 e5, comme dans le troisième diagramme.

Pogonina-Muzychuk,M
Après 60...Tg8

49.Ta8+ Rf7 50.Ta7+ Re8 51.Ta6 Re7 52.Ta7+ Td7 53.Ta6 Rf7 54.Rg3 Rg7 Le module voit pratiquement un gain noir avec 54...h5!?, mais Mariya a moins de 5 minutes à la pendule. 55.Rg4 Te7 56.Ta3 Rh7 57.Ta6 La partie devrait se terminer par la nulle, mais à la moindre faute des Blancs c'est perdu ! 57...e4!? Et Mariya Muzychuk joue sa chance à fond ! 58.Ta2 e3 59.Te2 Tg7+ Laissant son adversaire choisir entre la colonne "h" et la colonne "f" pour son Roi. 60.Rh4 Tg8, comme dans le diagramme ci-contre,  et les joueuses se sont accordées pour la nulle au 67e coup. Dernière partie demain avec une victoire obligatoire pour Natalia Pogonina.

Natalia Pogonina et Mariya Muzychuk | Photo Anastasiya Karlovich | (DR)

Résumé de la deuxième partie (14h00)

Mariya Muzychuk et Natalia Pogonina ne se sont pas affrontées très souvent; une fois en partie classique, au championnat d'Europe à Dresden en 2007, quand la Russe jouait encore la Sicilienne, nulle en 75 coups. Et après uniquement au championnat du monde de blitz à Moscou en 2010, avec 2 victoires pour l'Ukrainienne sur le thème de la partie Ecossaisse, et 2 nulles.

L'ouverture aura une grande importance aujourd'hui. Avec 25 victoires sur 50 parties Ecossaise pour seulement 8 défaites, Mariya Muzychuk à l'avantage face au 10 parties de Natalia Pogonina et une seule victoire avec les Noirs pour 4 défaites et 5 nulles. La joueuse russe pourrait être tentée de revenir à sa Sicilienne, même si elle ne la joue plus depuis deux ans.

Finalement ce ne sera ni l'un ni l'autre. Pogonina a joué 1...e5, sans doute extrêmement bien préparée sur l'Ecossaise, mais Mariya Muzychuk a joué la surprise avec 3.Fb5, une Espagnole qu'elle n'a jouée que 5 fois, dont une en moins de 12 ans.

Avant de continuer l'analyse, vous remarquerez sur le streaming que notre intervention auprès du site officiel concernant les blousons sur les chaises et les bouteilles sur la table a été entendue, certainement avec l'aide des GM Emil Sutovsky et Pavel Eljanov qui ont retweeté et facebooké la photo que nous avions postée.

Muzychuk,M-Pogonina
Après 17...Dc7
Muzychuk,M-Pogonina
Après 23.g4
Muzychuk,M-Pogonina
Après 27...Fg5

Natalia Pogonina a évité de répéter la variante Zaïtsev de ses parties précédentes et s'est tournée vers la variante Breyer. Changer d'ouverture pour surprendre, mais sans une véritable expérience de cette ouverture, comporte évidemment des risques. Dans le cas présent ce sont les Blancs qui semblent être arrivés les premiers à la fin de leur préparation. Dans le premier diagramme, Mariya Muzychuk est légèrement en retard au temps, 0h53-1h08, et innove par 18.Cd2, au lieu de 18.Dd2 vu dans Timoshenko,G (2475)-Galdunts,S (2470) Kherson 1991, 1-0 (61); ou 18.De2 dans Gileva,I (2138)-Semenova,E (2167) Sochi RUS 2012, ½-½ (62) ou encore 18.Ch2 d'une partie Matlakov,M (2487)-Khruschiov,A (2498) St Petersburg 2009, ½-½ (25). 18...Ff8 19.De2 Cfd7 20.f3 avec 40 minutes. 20...Cb6 avec 54 minutes. C'est sans doute seulement une impression, mais les Noirs semblent mieux savoir quoi faire que leur adversaire dans cette position. 21.a5!? Un coup qui ne nous serait pas venu à l'idée. 21...Cbd7 22.Ch1!? Le Cavalier de Nimzowitsch, depuis une partie A. Nimzowitsch - A. Rubinstein, Dresde 1926, où les Blancs avaient joué 18.Ch1!! avec le commentaire : « ...l'un des plus mystérieux et des plus excentriques coups que l'on ait jamais joué. N'est-ce pas là du surréalisme ? » 22...Fe7 Et maintenant une surprise; 23.g4?! comme dans le deuxième diagramme. Cette fois, ce n'est plus une impression, ce coup ne peut pas être bon. Même si les Blancs possèdent leur Fou de cases noires, l'affaiblissement autour du Roi blanc risque de peser lourd. 23...Dd8 24.Df2 Fh4 25.Cg3 Tc8 26.Rg2 Cf8!? 27.Tf1. Dans cette position où aucun échange n'a encore eu lieu, les Blancs préparent la poussée f4. 27...Fg5, comme dans le troisième diagramme. Le module proposait 27...g5!? qui nous semble quand-même trop radical.

Muzychuk,M-Pogonina
Après 33.h4
Muzychuk,M-Pogonina
Après 36...Td7
Muzychuk,M-Pogonina
Après 40...h5

Mariya Muzychuk doit maintenant se lancer... 28.f4 avec 22 minutes, auquel Natalia Pogonina a répondu par le premier échange de la partie 28...exf4 avec 32 minutes. 29.Fxf4 Tc7, un coup à double effet : défend f7 et laisse repasser le Fb7 vers c8 pour revenir vers l'aile-Roi blanche. 30.Fxg5 Dxg5 31.Cf3 De7. Les pièces noires sont très bien placées pour repousser une attaque blanche. 32.Cd4 De5, une sorte de proposition de nulle, Si 33.Cf3 De7, etc. 33.h4, mais pas de ça chez les Muzychuk :) avec 12'50", comme le montre le premier diagramme. 33...h6 avec 14'22" 34.Dd2 Tempo ! 34...Fc8!? La partie s'accélère tout-à-coup avec cette idée inattendue. C'est classique, c'est lorsque le temps devient précieux qu'il faut prendre des décisions importantes... 35.Cc6!? avec 7'10". 35...Dg7 avec 11'38". 36.Df4, c'est difficile à expliquer où et comment, mais Mariya s'est emparée de l'initiative. 36...Td7, bloque le Fc8, deuxième diagramme, mais apparemment il n'y avait pas mieux. 37.Tf2 Fb7 Puisque la Tour va défendre le pion d6 tant que le Dame blanche restera à cette place, autant chasser ce Cavalier un peu trop gênant. 38.Cd4 Te5!? Certainement pas le meilleur coup. 39.Cf3 est non seulement évident mais fort. 39...Te8 40.g5 Le module indiquait ici 40.h5 pour gagner définitivement la case f5 grâce aux 2 Cavaliers pour l'occuper, sans même parler des Tours. 40...h5 et le contrôle du temps est atteint dans la position du troisième diagramme.

Muzychuk,M-Pogonina
Après 43...Tee7
Muzychuk,M-Pogonina
Après 47.cxb4
Muzychuk,M-Pogonina
Après 54.Cxh5

Les Blancs sont mieux; les Noirs manquent d'espace et de coups utiles. 41.Cd4 De5 42.Dd2 L'échange des Dames n'apporterait rien aux Blancs qui, peut-être, songent encore à des possibilités d'attaque avec un sacrifice en f5 ou en h5. 42...Tc7 43.Taf1 Natalia Pogonina va-t-elle pouvoir tenir cette position ? La réponse n'a pas tarder à arriver avec la faute 43...Tee7? du premier diagramme, privant la Dame noire de la case e7. Mariya Muzychuk a immédiatement vu la réfutation et a joué le très fort 44.Tf6! qui coupe la retraite de la Dame vers g7 (h8) et menace 45.Cf3. 44...Ted7 semble résoudre le problème, mais souvent des idées qui n'étaient pas réalisables quelques coups auparavant, deviennent comme par miracle possibles. 45.T6f4?! Non, ce n'est pas celui-là. Il fallait jouer 45.Cdf5!! avec une attaque gagnante. Avec un module c'est évidemment nettement plus facile à voir... 45...b4!? 46.Cf3, la position blanche reste malgré tout largement supérieure. 46...Dg7 47.cxb4, deuxième diagramme. 47...Cd3 48.Tf6?! Pas le plus précis : 48.Fxd3 cxd3 49.Ce1 gagnait un second pion, mais à voir la rapidité des coups de Mariya Muzychuk, l'Ukrainienne semble avoir une petite idée derrière la tête. 48...Ch7 49.Cd4 Cxf6 50.gxf6 Df8 51.Fa4?! Le module donne ici 51.Cxh5!! avec un avantage décisif. 51...Ce5?! Les Noirs rendent la qualité. 52.Fxd7 Txd7 53.Cf3!? Cg4 54.Cxh5! Et le voilà finalement ! Comme dans le troisième diagramme. 54...gxh5?!, mais la partie était perdue. 55.Dg5+ Rh8?! 56.Dxh5+ Ch6 57.Rh2 Le petit coup tranquille des positions complètement gagnantes. 57...Dg8?! 58.Tg1 1-0.

Deuxième partie de la finale | Photo Eteri Kublashvili | (DR)

Résumé de la première partie (14h00)

Pogonina-Muzychuk,M
Après 14...Te8
Pogonina-Muzychuk,M
Après 23...Fb7
Pogonina-Muzychuk,M
Après 30...Fxd7

Avec le 14...Te8 du premier diagramme, Mariya Muzychuk laissait de côté 14...h6 d'une partie Sasikiran,K (2653)-Cheparinov,I (2660) Moscow 2010, ½-½ (22) et 14...Cxf3+ de Sasikiran,K (2720)-Le Quang Liem (2703) Zaozhuang CHN 2012, ½-½ (49) et Grigoriants,S (2567)-Sjugirov,S (2678) Moscow RUS 2015, 1-0 (60), pour suivre Morovic Fernandez,I (2561)-Salgado Lopez,I (2584) Moscow 2010, 0-1 (61). Natalia Pogonina a continué comme dans cette partie par 15.Fg5, et Mariya a semblé être arrivée à la fin de sa préparation ou de sa mémoire. 15...Cxf3+ 16.Fxf3, ressemblait aux parties déjà vues, mais 16...Fe6!? est nouveau. Pogonina renonce à doubler les pions sur la colonne "f" et les joueuses ont terminé leur développement par 17.Tac1 Tad8 1h05-0h57 18.b3. En jouant 18...Fh2!? après 13 minutes de réflexion, Mariya Muzychuk indiquait son objectif d'échanger les pièces par ...Txd1 et ...Ff4. Natalia Pogonina devait décider d'éloigner ou de rapprocher son Roi du centre. 9 minutes ont été nécessaires pour 19.Rf1. Quand un(e) joueu(se)r, dépense une dizaine de minutes pour un coup, puis en consomme de nouveau une grosse poignée au coup suivant, ce n'est jamais bon signe. Mariya Muzychuk va cette fois prendre 17 minutes pour 19...Fe5!?, qui démontre que son intention n'était pas d'échanger les pièces comme nous l'avions pensé. Mais alors, qu'elle est son idée ? 20.Fe3 0h51-0h27. 20...h6!? Hum... 21.Ce2 Txd1+ 22.Txd1 Fc8 23.Rg1 Fb7, comme dans le deuxième diagramme, où il faut imaginer (et juger) la position après la poussée c6-c5 et le troc du pion c5 contre le pion e4. Qui sera mieux ? Quelles seront les possibilités ? Tout est là... 24.g3, joué avec 30 minutes, «menace» de supporter le pion e4 par Fg2 et f3, ce qui rendrait impossible la poussée c6-c5 sans perdre le pion. Sans oublier la possibilité pour les Blancs de jouer directement f4 et e5 avec fourchette sur le Fd6 et le Cf6 ! 24...Td8!? Un coup purement défensif selon le GM Evgeny Miroshnichenko, avec seulement 9 minutes et 17 secondes à la pendule. 25.Txd8+ Dxd8 26.Fg2 Fc7 27.Cf4 avec l'idée de verrouiller la case c5 par Cd3. 27...Cd7!? Renonce une nouvelle fois au troc c5 pour e4. 28.Cd3 Fb6! Pratiquement indispensable pour ne pas se laisser étouffer. 29.Cc5 Fc8! Encore un bon coup. 30.Cxd7!? Fxd7, comme dans le troisième diagramme. 0h13-7'17". Nous ne sommes pas certains que l'échange des pièces profitent aux Blancs.

Pogonina-Muzychuk,M
Après 37...De2

31.Fc5 et le blocage de la case c5, maintenant que le Fc8 est en d7 avec une meilleure diagonale, ne semble pas poser de problème aux Noirs. 31...Fxc5 32.Dxc5 Da5... Et la position noire devient tout-à-coup agréable ! 33.a3 Fe6 34.e5. Les Blancs doivent être prudents maintenant. 34...De1+ 35.Rh2 Fxb3 36.Fxc6 Fe6, 7'12"- 4'15". 37.Fg2 De2 La Dame blanche est à la limite de la surcharge à défendre f2 et e5, comme dans le diagramme ci-contre. 38.Db6! Dxe5 39.Dxa6 Dc5 40.Da8+ joué pour atteindre le contrôle du temps. 40...Rh7. La position est équilibrée, Natalia s'absente une minute, et à son retour Mariya lui propose la nulle... qui est acceptée peu après.

Première partie de la finale | Photo Anastasiya Karlovich | (DR)

Il est toujours surprenant de voir dans une compétition comme un championnat du monde qu'un vestiaire n'ait pas été prévu pour garder blousons et sacs des participantes. De la même manière, une petite table placée à côté de l'échiquier éviterait de voir ces bouteilles, chocolat et autres aliments qui gâchent photos et prises de vue des caméras.

Natalia Pogonina

Natalia Andreevna Pogonina est née le 9  mars 1985. Elle a appris à jouer aux échecs à l'âge de 5 ans avec son grand-père. Natalia Pogonina a remporté la médaille de bronze au Championnat d'Europe Féminin 2009. En 2011, elle a obtenu des médailles d'or en Coupe d'Europe des clubs et au Championnat d'Europe par équipes, ainsi que la médaille d'argent au Championnat du monde par équipes. En août 2012, Natalia a remporté le Championnat de Russie féminin sur le score de +4 =5 -0. Elle a joué huit des onze parties de l'équipe russe à Istanbul avec un résultat de +6 =1 -1 et a remporté la médaille d'or pour sa performance individuelle au 5e échiquier. En 2014, à l'Olympiade de Tromsø, elle a aussi joué pour l'équipe russe et a remporté une autre médaille d'or. Source http://en.wikipedia.org

Natalia Pogonina | Photo www.pogonina.com | (DR)

Mariya Muzychuk

Mariya Mouzytchouk (ou Muzychuk) est née le 21 septembre 1992 à Stryï en Ukraine. Maître international depuis 2008 et grand-maître international féminin depuis 2007, elle a été éliminée lors des huitièmes de finale du championnat du monde d'échecs féminin 2010 et en huitième de finale du championnat du monde féminin de 2012. Elle a remporté le championnat d'Ukraine en 2012 et 2013. Sa sœur aînée Anna Mouzytchouk est grand maître international (mixte) depuis 2013. Elle a représenté l'Ukraine lors des olympiades de 2010, 2012 et 2014 ainsi qu'au championnat du monde d'échecs par équipe de 2009, 2011 et 2013 et au championnat d'Europe d'échecs des nations de 2011 et 2013. Elle remporta la médaille d'or par équipe aux championnats d'Europe et du monde en 2013 et la médaille de bronze par équipe lors des olympiades de 2010 et 2014. Source http://fr.wikipedia.org

Mariya Muzychuk au Cap d'Agde 2013

Depuis 2010 : championnats du monde féminins annuels

Championnat 2010 (tournoi) : Hou Yifan

L'édition 2010 du championnat du monde féminin a lieu du 2 au 25 décembre à Antioche, en Turquie. Le championnat reprend la formule de l'édition précédente. Il est remporté par la Chinoise Hou Yifan qui bat sa compatriote Ruan Lufei en finale, à l'issue des parties de départage (2 – 2, puis 3 – 1).

Championnat 2011 (match) : Hou Yifan

La finale voit se rencontrer la Chinoise championne du monde en titre, Hou Yifan 3e mondiale et l'Indienne Humpy Koneru 2e mondiale et deuxième du grand Prix FIDE féminin 2009-2010. Le match est prévu en 10 parties (plus si égalité) et a lieu du 14 au 23 novembre à Tirana, capitale de l'Albanie. Hou Yifan conserve le titre mondial féminin en s'imposant 5,5 – 2,5 (+3 =5), soit à l'issue de la huitième partie et deux parties avant l'échéance prévue pour la fin des parties longues.

Championnat 2012 (tournoi) : Anna Ushenina

Le championnat du monde 2012 a lieu à Khanty-Mansiïsk du 10 novembre au 1er décembre 2012. La championne du monde Hou Yifan, la deuxième joueuse du tournoi Humpy Koneru ainsi que la troisième Anna Mouzytchouk sont éliminées dès le deuxième tour. La finale oppose l'Ukrainienne Anna Ushenina (classée no 30) et la Bulgare Antoaneta Stefanova (classée no 16). Les finalistes font match nul 2 à 2 (+1 –1 =2) lors des parties à cadence lente. Lors du départage en parties rapides, Anna Ushenina l'emporte 1,5 à 0,5 et devient championne du monde.

Championnat 2013 (match) : Hou Yifan

Le championnat du monde 2013 oppose la championne du monde Anna Ushenina et la Chinoise Hou Yifan qui a remporté le grand Prix FIDE féminin 2011-2012. Les joueuses s'affrontent dans un match en dix parties disputé du 11 au 27 septembre à Taizhou (Jiangsu). Hou Yifan reprend son titre en s'imposant dès la septième partie 5,5 – 1,5 (+4 =3), soit trois parties avant l'échéance.

Championnat 2014 (tournoi) : mariya muzychuk

Le championnat du monde de 2014 a été retardé de novembre 2014, date initialement prévue, à mars 2015. Il a lieu à Sotchi à partir du 15 mars 2015. C'est un tournoi à élimination directe avec 64 participantes. La championne du monde en titre, Hou Yifan, est absente. Elle affrontera la vainqueur du tournoi lors d'un match disputé à l'automne.

Championnat 2015 (match en novembre 2015)

Le championnat du monde 2015 opposera Mariya Muzychuk qui a remporté le tournoi de mars 2015 et Hou Yifan, vainqueur du Grand Prix FIDE féminin 2013-2014.


Publié le 20/04/2015 - 13:55 , Mis à jour le 28/04/2015 - 20:15

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (41)

  • euphorbe

    un tournoi en 2016 .merci pour l'info ,car j'ais lu l'article et je ne l'avais pas vu indiqué.
    je vais donc le relire.

    08/04/2015 17:11
  • EuropeEchecs

    C'est expliqué à la fin de l'article : Championnat 2010 (tournoi) : Championnat 2011 (match) : Championnat 2012 (tournoi) : Championnat 2013 (match) : Championnat 2014 (tournoi) : Championnat 2015 (match en novembre 2015), logiquement cela devrait être un Tournoi en 2016...

    07/04/2015 17:30
  • euphorbe

    ce que je voudrais savoir (si c'est déja décidé )c'est comment ca va se passer pour la suivante aprés le match entre la chinoise et l'ukrainienne pour le titre.


    07/04/2015 17:27
  • bonnehumeur

    Comment peut elle devenir championne du monde sans avoir affronté la tenante du titre ( Hou Yifan ) ? Je lis qu' elles s' affronteront en novembre. Donc le championnat n' est pas terminé ? Je ne comprends pas...

    07/04/2015 12:23
  • rical

    Simplement magique !
    A bientot Spirit

    07/04/2015 05:46