Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Deuxième tour

Départages du deuxième tour du Championnat du Monde d'échecs féminin. Monika Socko élimine Hou Yifan ! Marie Sebag déjà qualifiée pour le troisième tour.

Le titre de Championne du Monde d'échecs est remis en jeu après la victoire de la Chinoise Hou Yifan sur Humpy Koneru lors d'un match en 2011. 64 joueuses s'affrontent dans un tournoi à élimination directe, à Khanty-Mansiysk, du 11 novembre au 2 décembre 2012. 

Site officiel : chess2012.ugrasport.com avec parties en direct, vidéos et commentaires en trois langues :  russe, anglais et chinois. Début des parties à 15h00 heure locale (10h00 heure française). Appariements http://en.wikipedia.org/World_Chess_Championship_2012

 

Dès le deuxième tour les joueuses sont dans le vif du sujet. Hormis Mariya Muzychuk (2476), qui après avoir bataillé jusqu'au blitz «mort subite» hier contre Cristina-Adela Foisor (2383), bénéficie d'un excellent appariement en jouant la Cubaine Arribas Robaina, Maritza (2273), tous les autres matchs vont être âprement disputés et tout est possible.

Nous suivrons bien évidemment avec la plus grande attention le match de notre compatriote Marie Sebag (2521) contre Olga Girya (2467). Les deux joueuses ne se sont jamais rencontrées aurapavant.

# BLANCS (1ÈRE PARTIE) NAT ELO P1 P2 Blitz NOIRS (1ÈRE PARTIE) NAT ELO MATCH
1 Hou, Yifan CHN 2606 0-1 0-1   Socko, Monika POL 2445 0-2
3 Ushenina, Anna UKR 2452 1-0 1-0   Muzychuk, Anna SLO 2586 2-0
4 Khurtsidze, Nino GEO 2428 0-1 ½-½   Zhao, Xue CHN 2565 ½-1½
6 Mkrtchian, Lilit ARM 2457 1-0 0-1 0-1½ Kosintseva, Nadezhda RUS 2539 1½-2½
10 Krush, Irina USA 2470 1-0 1-0   Cramling, Pia SWE 2516 2-0
15 Ju, Wenjun CHN 2501 ½-½ ½-½ 2-0 Zatonskih, Anna USA 2489 3-1

RÉSULTATS DES DÉPARTAGES DU DEUXIEME TOUR (10' + 10")

La première partie à la cadence de 10 minutes + 5 secondes par coup entre Nadezhda Kosintseva et Lilit Mkrtchian s'est jouée à la pendule. L'Arménienne, restée fidèle à sa défense française, a obtenu une bonne position, mais avec seulement 40 secondes (plus l'incrément) face aux 4'30" de son adversaire, il était difficile d'éviter les mauvais coups et une défaite. Lilit ouvre malencontreusement la colonne "f" à son adversaire et doit alors se recroviller en défense du pion f7. Cependant, Nadezhda Kosintseva ne peut ouvrir un second front et il est très difficile de passer. Les pendules s'égalisent, Lilit répondant très souvent a tempo... et alors qu'une nulle devenait envisageable, une gaffe et un mat imparable est apparu ! 

Dans la revanche, l'Anglaise de l'Arménienne a semblé bien timide pour déstabiliser son adversaire. Après une vingtaine de coups, Lilit Mkrtchian, à la recherche d'un plan, a commencé à prendre du retard à la pendule - plus de trois minutes - mais sans obtenir quoi que ce soit.  Pire encore, le 28...Cf4+! de Nadezhda laissait le choix entre une position blanche inférieure, ou une nulle par répétition. La sympathique Lilit Mkrtchian accepte la nulle et quitte ainsi la compétition. Quant à Nadezhda, elle jouera sa petite soeur Tatiana au prochain tour !

Il faudra attendre les dernière secondes d'une partie très longtemps équilibrée, entre Anna Zatonskih et Ju Wenjun, pour voir la Chinoise l'emporter en zeitnot réciproque. Dans la deuxième partie, Ju Wenjun a rapidement obtenu un position très solide contre la défense moderne d'Anna Zatonskih. La demi-finaliste du Cap d'Agde s'est ensuite contentée d'attendre que l'Américaine prenne des risques et de gérer son avance à la pendule... Zatonskih gaffe et abandonne avant de se faire mater.

RÉSULTATS DES DÉPARTAGES DU DEUXIEME TOUR (2èmes PARTIES)

La championne du monde en titre va devoir prendre tous les risques si elle ne veut pas rejoindre le groupe des éliminées prématurées. Et dans ces cas-là on ressort la bonne vieille défense Benoni ! Une défense très difficile à jouer en parties rapides, mais avec laquelle tout peut arriver. Dans la position du premier diagramme ci-dessous, les joueuses viennent de sortir des sentiers battus et la partie commence... Dans le deuxième diagramme, Monika refuse de rester les bras croisés et vient de décider de donner un pion par 20.d5-d6 pour ouvrir la colonne "d" et gagner la case d5. Le pion est accepté et vers le 28e coup, la position est équilibrée, comme les temps de réflexion après 28.Dc3 : 6'40" - 6'00" et là, Hou Yifan joue 28...Cg5? - voir le troisième diagramme, qui perd le Fou e6 sur l'excellent 29.Cf4!!. Pourtant, après 29...Dh6, Socko répond par 30.Dxe5+? (alors que 30.Cxe6 forçait l'abandon) et Hou Yifan peut continuer, même si les modules d'analyses donnent 0.00, synonyme d'élimination pour la Chinoise. Sur le point de tomber, Hou Yifan gaffe et perd ! Anna Burtasova, journaliste à Khanty-Mansiysk, nous confiait quelques minutes plus tard sur Twitter, qu'elle avait retrouvée Hou Yifan en pleurs dans le couloir. «Poor Hou Yifan is crying sitting in the corridor :( I feel so pity for her, she's a great player! But chess is chess...» Et puis, peu de temps après : «Hou Yifan is really a great player, she embraced herself and came to the press-conference together with Monika Socko. She's smiling already:)» Hou Yifan déclarait ensuite : «Peut-être que mon rhume est la raison de ma défaite. Le climat local n'est pas fait pour moi ...» La température à Khanty-Mansiysk est actuellement de -20°.

Socko-Hou Yifan, après 15.Dd2
Socko-Hou Yifan, après 20.d6
Socko-Hou Yifan, 28...Cg5

La préparation théorique de Nadezhda Kosintseva a eu raison de la défense française de Lilit Mkrtchian. En seulement 15 coups la joueuse russe possédait déjà plus de 10 minutes d'avance, et en moins de 20 sa position était largement supérieure. Ces deux avantages ont mené l'aînée des Kosintseva au gain d'une qualité et à l'égalisation. En revanche, Anna Muzychuk n'aura pas cette occasion. Anna Ushenina l'emporte au terme d'une partie dans laquelle, malgré les pièces noires, elle n'a jamais été en danger. Après avoir raté une opportunité de mater son adversaire, Pia Cramling finira par se faire mater en 1 coup dans une position égale quelques coup plus tard, mais la nulle était de toutes façons insuffisante pour gommer sa gaffe de la première partie.

Monika Socko

RÉSULTATS DES DÉPARTAGES DU DEUXIEME TOUR (1ère parties)

Après l'élimination surprise d'Humpy Koneru, tous les regards se sont tournés vers le match de départage entre Hou Yifan et Monika Socko. Dans la première partie, la Sicilienne Rossolimo de Hou Yifan s'est transformée dans une sorte de variante Taïmanov, une position souvent jouée par la Polonaise. Après une vingtaine de coups les Noirs ont obtenu une très bonne position, tout en conservant quelques minutes d'avance. La fameuse poussée libératrice des Noirs est arrivée avec 28...d5, diagramme, et Monika Socko n'avait rien à craindre dans cette position. Les choses vont rapidement se gâter pour la Chinoise et dans le deuxième diagramme les Blancs sont perdus !

Hou-Yifan-Socko, 28...d5
Hou Yifan-Socko, 40...h4

La première gaffe est à mettre à l'actif de Pia Cramling. Dans la position du diagramme ci-dessus, après 21.Fh3, la joueuse suédoise a joué innocemment 21...Ff6?? oubliant un détail tactique : 22.Dxd5! exd5 23.Fxc8 et gain de la qualité. Pia va continuer malgré tout, mais devra se rendre à l'évidence. La seconde viendra de la partie entre Nino Khurtsidze et Zhao Xue. Dans le diagramme ci-dessus, après 23...Dxe7 la joueuse géorgienne va répéter la même erreur en jouant 24.Df3?? et la Chinoise gagne aussi une qualité nette par 24...Cxd4! 25.cxd4 Txc2 26.Dxd5. Totalement incompréhensible est la gaffe d'Anna Muzychuk. Dans la position du diagramme, après 28.Dxf4, la Slovène donne sa Dame par 28...De1+ et abandonne après le simple 29.Txe1 d'Anna Ushenina. Et enfin, belle victoire technique de Lilit Mkrtchian qui l'emporte en finale de Tours contre Nadezhda Kosintseva.

Krush-Cramling, après 21.Fh3
Khurtsidze-Zhao, 23...Dxe7
Ushenina-Muzychuk, 28.Dxf4

RÉSULTATS DES parties classiques DU DEUXIEME TOUR

# BLANCS (1ÈRE PARTIE) NAT ELO P1 P2 NOIRS (1ÈRE PARTIE) NAT ELO MATCH
1 Socko, Monika POL 2445 0-1 1-0 Hou, Yifan CHN 2606 1-1
2 Koneru, Humpy IND 2610 0-1 0-1 Zhukova, Natalia UKR 2451 0-2
3 Ushenina, Anna UKR 2452 ½-½ ½-½ Muzychuk, Anna SLO 2586 1-1
4 Zhao, Xue CHN 2565 1-0 0-1 Khurtsidze, Nino GEO 2428 1-1
5 Javakhishvili, Lela GEO 2455 ½-½ 1-0 Lahno, Kateryna UKR 2553 1½-½
6 Kosintseva, Nadezhda RUS 2539 ½-½ ½-½ Mkrtchian, Lilit ARM 2457 1-1
7 Huang, Qian CHN 2465 ½-½ 1-0 Cmilyte, Viktorija LTU 2524 1½-½
8 Sebag, Marie FRA 2521 ½-½ 1-0 Girya, Olga RUS 2467 1½-½
9 Galliamova, Alisa RUS 2468 ½-½ 1-0 Gunina, Valentina RUS 2517 1½-½
10 Cramling, Pia SWE 2516 1-0 0-1 Krush, Irina USA 2470 1-1
11 Hoang, Thanh Trang HUN 2470 ½-½ 0-1 Kosintseva, Tatiana RUS 2515 ½-1½
12 Harika, Dronavalli IND 2512 1-0 ½-½ Danielian, Elina ARM 2476 1½-½
13 Muzychuk, Mariya UKR 2476 1-0 ½-½ Arribas Robaina, Maritza CUB 2273 1½-½
14 Kosteniuk, Alexandra RUS 2501 ½-½ 0-1 Pogonina, Natalija RUS 2478 ½-1½
15 Zatonskih, Anna USA 2489 ½-½ ½-½ Ju, Wenjun CHN 2501 1-1
16 Stefanova, Antoaneta BUL 2491 ½-½ 1-0 Zhu, Chen QAT 2491 1½-½

RÉSULTATS DES 2EMES PARTIES

Entre celles qui ont perdu avec les pièces blanches dans la première partie et celles qui veulent éviter de jouer leur qualification en rapides, voire en blitz, les joueuses ont sorti les défenses noires les plus agressives : 3 Est-Indiennes et 7 Siciliennes en tête. Cependant, la journée a été très mauvaise pour les favorites au Elo. Hou Yifan a perdu, Humpy Koneru, Alexandra Kosteniuk, Viktorija Cmilyte, Kateryna Lahno et Valentina Gunina ont été éliminées.

Yifan-Socko, 24...d4

Nous avions écrit hier que ce serait difficile pour Monika Socko pour inverser la tendance contre Hou Yifan. Et bien, face à la tranquille ligne 4.Dxd4 contre sa Sicilienne, la Polonaise a obtenu une très bonne position et 30 minutes d'avance dès le 12e coup ! Toutefois, la championne du monde est vraiment très forte, et reprend peu à peu les commandes de la rencontre... avant de commencer à manquer de temps aux alentours du 20e coup. Dans la position du diagramme, 24...d4, les choses commencent à très mal tourner pour la Chinoise, qui se retrouve en plus en grand zeitnot. 25.T2c4? est une nouvelle faute et Monika Socko égalise !

Hou Yifan - Monika Socko | Photo http://chess2012.ugrasport.com (DR)
Gunina-Galliamova, 14...Fd7

Valentina Gunina ne semble pas apprécier l'étude des ouvertures, alors 1.d4 d5 2.Ff4. Si le Roi noir est déroqué dès le 6e coup, les Noirs, menés par Alisa Galliamova, ont la paire de Fous et un meilleur centre de pions. Gunina ne profite pas de la position du Roi noir au centre et lorsque Galliamova propose d'échanger les Dames pour rester uniquement avec des avantages, Gunina se retrouve dans l'obligation de jouer 14.Td3?! pour l'éviter. Alisa répond a tempo 14...Fd7 et sa position est préférable. La championne d'Europe panique, joue 15.Cd4? et sur 15...Da5, qui menace de gagner le Cavalier en a4, 16.e4? Cxe4 a plongé les Blancs dans une position perdante !

 

Pogonina-Kosteniuk, 25...Ta7

A l'inverse, Natalija Pogonina et Alexandra Kosteniuk ont suivi une partie Kosintseva,N (2459)-Galliamova,A (2469) Samara 2005, 1-0 (41) jusqu'au 24e coup, dans laquelle les Noirs sacrifient deux pions pour attaquer le grand-roque blanc. Kosteniuk joue ensuite 24...Da6, au lieu de 24...Db6, puis récupère un pion, laissant un Cavalier blanc en h5, totalement hors-jeu et une situation très peu claire. Alexandra Kosteniuk hésite sur la suite à donner à la partie et après 25...Ta7, voir le diagramme, 26.Td3 (pour recycler le Cavalier via g3), 26...Txg2 Thd1, les Blancs sont mieux. Natalija Pogonina joue parfaitement la finale et remporte une victoire méritée.

 

Lahno-Javakhishvili, 20...Cd5

Une faute tactique inhabituelle de la part de Kateryna Lahno a coûté sa qualification pour le tour suivant. Dans la position du diagramme, après 20...Cd5, au lieu de 21.Cxd5 avec un équilibre approximatif, la numéro 7 mondiale joue 21.exd6 Ff6 22.Cxd5 Fxd4+ 23.Ce3 Da7 qui donne un avantage pratiquement décisif aux Noirs. Lahno tente alors sa chance dans une finale de pièces lourdes : d'abord avec Dames et 4 Tours, puis 4 Tours et enfin, avec seulement une Tour de chaque côté. Rien à faire, la finale est perdue et Kateryna Lahno quitte déjà la compétition.

 

Marie Sebag - Olga Girya | Photo http://chess2012.ugrasport.com (DR)
Girya-Sebag, 23...Cd7

A noter le petit jeu entre Girya et Sebag dans l'ouverture. D'une Sicilienne fermée elles sont passées dans une variante ouverte, avant de transposer dans une sorte de dragon où si les Blancs ne jouent pas les grandes lignes d'attaque, les Noirs ont un excellent jeu. Toutefois, Olga Girya trouve le moyen de prendre un avantage, comme le montre le diagramme après 23...Cd7. Le 24.Cc6 de la joueuse russe est un fort coup et après 24...Fxc6?! 25.dxc6 Ce5 26.Txa6 Txb3 27.Ta7, l'avantage blanc est clair ! Marie Sebag brouille alors les cartes, pousse son adversaire au zeitnot et gagne un pion sur son 40e coup ! La finale est technique, mais la Française l'emporte et est au troisième tour !

Zhukova-Koneru, 23...Ca6

Une autre transposition a eu lieu dans la partie du jour entre Natalia Zhukova et Humpy Koneru. L'Indienne devant absolument gagner avec les Noirs elle a choisi un début indien et les joueuses se sont lancées dans la course habituelle de ce début : attaque à l'aile-Roi pour les Noirs, attaque à l'aile-Dame pour les Blancs. Après 18 coups les Blancs ont ouvert l'aile-Dame, alors que rien n'a encore été fait de l'autre côté. Dans la position du diagramme, après 23...Ca6, Natalia Zhukova ne résiste pas à combiner par 24.Fxa5 Dxa4 25.Cxd6 Ta7 26.Cxe8 Cxe8 27.exf5 avec un situation confuse. 39...Ff5?? est une gaffe qui coûte la partie et offre une belle qualification à la joueuse ukrainienne.

Natalia Zhukova - Humpy Koneru | Photo http://chess2012.ugrasport.com (DR)

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • fzbof

    L'élimination des meilleures ne garantit rien pour Marie, le niveau est tellement serré !!! le prochain tour contre Galliamova ne sera pas une partie de plaisir. Allez Marie !!!

    16/11/2012 17:42
  • Copeau

    Eh ben, Marie reste le 3ème Elo, c'est l'hécatombe sur les premiers échiquiers !!!

    16/11/2012 14:35
  • jaskarov

    Bravo Marie! Continue cool! Confiance.

    16/11/2012 00:24
  • gerando

    Ces championnats à répétition sont aussi un moyen de faire émerger un circuit professionnel féminin qui n'est pas aussi développé que chez les garçons.

    14/11/2012 15:02
  • fzbof

    Mais Yifan démontre avec brio la légitimité de son titre (en particulier lors des Grands Prix). Anand pourrait il faire de même dans des tournois avec les meilleurs ??? Les derniers exemples (rares il est vrai) me font douter

    14/11/2012 13:48