Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 9

Les 14 catégories des championnats de France jeunes ont livré leurs verdicts. Les champions, les podiums, les qualifiés d'office pour l'an prochain, etc.

 

La remise des trophées a eu lieu au Parnasse à partir de 17h30 en présence de plusieurs élus. Les lauréats des quatorze catégories et des deux opens ont été récompensés. Plusieurs classements spéciaux ont été réalisés : plus grand nombre de participants, plus grand nombre de féminines, meilleurs clubs, meilleures ligues (à retrouver en bas de page). Nous l'évoquions dans notre compte-rendu de la ronde 4, les Ligues d'Outre-Mer ont montré une belle progression, et celles de Martinique (9 participants), de La Réunion (5 participants) et de la Guadeloupe ont été appelées sur le podium.

 

Poussinets

Dernière ronde rocambolesque pour les deux premiers du classements qui s'inclinent tous les deux. Théo Ciccoli est tout de même champion avec 8/9. Wassel Bousmaha bat Alexandre Bacrot et lui subtilise ainsi la deuxième place. Alexandre est troisième au départage, apportant un podium de championnat de France jeunes supplémentaire à la famille.

Le tournoi poussinets sur le site de la F.F.E.

Poussinettes

Dans la finale de la catégorie c'est la Guingampaise Camille Ginovart qui l'emporte sur Marie Nave, deuxième. Jeanne Barbotte complète le podium.

Le tournoi poussinettes sur le site de la F.F.E.

Poussins

Dimitri Lagarde est finalement champion avec 8/9 suite à la défaite de Stanley Marjenberg (deuxième) contre Marc-Antoine Lomandong. Albert Tomasi, champion en 2011, gagne ses trois dernières parties et arrache la troisième place.

Le tournoi poussins sur le site de la F.F.E.

Poussines

Meriem Bellahcene était déjà championne une ronde avant la fin. Elle parachève son parcours avec une nouvelle victoire pour signer le seul score parfait de ce championnat (9/9). Bérénice De Talance confirme son titre de 2011 en terminant vice-championne. La surprise vient de Corse avec la troisième place de Chjara Sabiani.

Le tournoi poussines sur le site de la F.F.E.

 

Pupilles

Vassili Chesterkine a craqué lors de la dernière ronde, devant s'incliner contre Guillaume Trouvé. Ainsi c'est Fahim Mohammad qui termine premier avec 8/9. Vassili est deuxième, Anand Gautier troisième.

Le tournoi pupilles sur le site de la F.F.E.

Pupillettes

Grosse frayeur pour Mathilde Broly qui perd la dernière partie contre Marie Le Tanneur et voit Noela-Joyce Lomandong revenir à hauteur. Les deux joueuses ont disputé un match de départage et Mathilde obtient tout de même un nouveau titre de championne. Juliette Guerin complète le podium.

Le tournoi pupillettes sur le site de la F.F.E.

Benjamins

Bilel Bellahcene a maîtrisé son championnat, il bat ultimement Cécile Haussernot et glane un énième titre de champion avec 8,5/9. A noter le nouveau doublé de Meriem et Bilel après celui de 2010. Ilyass Msellek est logiquement deuxième. C'est le surprenant Gabriel Stark qui monte sur la troisième marche du podium au départage devant Alexandre Pigeat.

Le tournoi benjamins sur le site de la F.F.E.

Benjamines

Là aussi Isabelle Malassagne profite de la dernière ronde pour se détacher. Battant Rizlène Banat ce samedi elle est championne devant Marie Rouffignac, auteure d'un beau championnat. Le titre d'Isabelle (Orange) peut être considéré comme un demi-titre pour le club local de Nîmes, son club formateur. Mathilde Chung complète le podium au départage devant Rizlène. Enfin concernant les benjamines, n'oublions pas tout de même que Cécile Haussernot a participé en benjamins.

Le tournoi benjamines sur le site de la F.F.E.

Minimes

Gary Giroyan assure la nulle contre Christophe Gelas, auteur d'un retour impressionnant après avoir perdu la première ronde. Gary est de nouveau champion devant Christophe. Yannick Kambrath monte sur le podium à la faveur de sa victoire sur Samuel Malka.

Le tournoi minimes sur le site de la F.F.E.

Minimettes

La favorite Andreea Navrotescu assume ultimement son statut pour finir seule première. Linda offre un second podium à la famille Kambrath. Julie Fischer est troisième.

Le tournoi minimettes sur le site de la F.F.E.

Cadets

Dernière ronde un peu surprenante avec les nulles concédées par Jules Moussard et Christophe Sochacki contre Pierre Barbot et Yannis Aubry. Jules est tout de même champion avec 8/9 devant Christophe. Quentin Loiseau est seul troisième.

Le tournoi cadets sur le site de la F.F.E.

Cadettes

Quel championnat étonnant et difficile pour les favorites ! Dans cette dernière ronde Sophie Aflalo s'incline contre Audrey Alonso et Salomé Neuhauser est toute heureuse de pouvoir être championne sans départages. Sophie est vice-championne et c'est Marie Dubois qui complète le podium.

Le tournoi cadettes sur le site de la F.F.E.

Juniors

Cruelle dernière ronde pour Pablo Ollier qui a mené pendant sept jours. Il perd la neuvième ronde contre Thomas Dionisi et doit disputer un match à trois contre Thomas Dionisi et Paul Velten. Le champion est Paul Velten. Thomas Dionisi décroche la deuxième place devant Pablo Ollier.

Le tournoi juniors sur le site de la F.F.E.

Juniores

L'épilogue avait eu lieu hier avec le titre pour Margaux Lefevre devant Oriane Soubirou. Loin derrière c'est Capucine Saucey qui est troisième. Remarque : dans la grille Berger du site de la F.F.E., un point a été ajouté aux joueuses de la poule haute, sans doute pour éviter que des joueuses de la poule basse ne terminent devant elles (ce qui serait illogique) et pour une question de visibilité. Claire Hourlier ne semble pas en avoir bénéficié, sans quoi elle apparaîtrait 4ème.

Le tournoi juniores sur le site de la F.F.E.

Open A

Lucas Bajoni de Nancy Stanislas a mené de bout en bout, terminant par deux nulles. Il obtient ainsi sa qualification pour le championnat de l'an prochain. Thomas Georges est deuxième, Nicolas Cogan devance six joueurs au départage pour prendre la troisième place. (138 joueurs)

Open B

Victoire finale de Louis Ruble de Saint-Mandé seul à 7,5. Alexandre Delafenetre et Alban Cazes complètent le podium. (74 joueurs)

Classement des clubs (somme des 5 meilleurs joueurs)

Le titre de meilleur club demeure toujours en Alsace, Bischwiller succède à Mulhouse, comme en 2010.

1. Bischwiller 39,5
2-3. Cannes, Ste-Foy 34,5
4-6. Monaco, Bois-Colombes, Clichy 33,5
7. Mulhouse 33
8-9. Grenoble, Orange 32,5
10. Créteil, Sautron, Villepinte 32

Le classement complet des clubs

Le classement sur 5 joueurs étant assez serré il nous a semblé intéressant et pertinent de calculer un classement des clubs sur 8 joueurs. Le voici :

Classement des clubs sur 8 joueurs

1. Bischwiller 58
2. Clichy 51,5
3. Cannes 51
4-5. Ste-Foy, Bois-Colombes 50,5
6. Mulhouse 49,5
7-8. Grenonle, Sautron 47
9. Colmar 46
10-11. Créteil, Villepinte 45,5
12-13. Guingamp, Hyères 45
14-15. Montpellier, St-Mandé 43,5
16. Le petit Pouchet Paris 43
17-18. Narbonne, Corsica CC 42,5
19. Echiquier Toulousain 42
20-21. Chevau-légers, Stanislas Nancy 41,5
22. Tours 40
23. Marseille 39,5
24-25. Agneaux St-Lô, Lyon 39
26. Chalons 37
27. Corbas 34,5
28-29. Cherbourg-Octeville, Echiquier Bordelais 33,5
30-31. Echiquier Nîmois, Créons 33
32. Meximieux 32
33. Orcher La Tour 31,5
34. Belfort 30

A noter donc que ces 34 clubs ont qualifié au moins 8 joueurs pour ces championnats. Dans le top 20 on retrouve 12 des 16 clubs de Top Jeunes. Signalons la belle 9ème place de Colmar, porté par les familles Thomas (trois tops 12) et Koch (trois joueurs), ou encore les places du Petit Pouchet (Paris) soutenu par Marie Sebag, de Narbonne et du Corsica Chess Club (Bastia)

Meilleures participations

1. Bois-Colombes 19 joueurs

2. Mulhouse 18 joueurs

3. Bischwiller 17 joueurs

Meilleures participations féminines

1. Bois-Colombes 10 joueuses

2-3. Mulhouse, Hyères, Corbas 8 joueuses

Classements des ligues (somme des 5 meilleurs joueurs)

1. Alsace 40

2. Île de France 38

3. Côte d'Azur 37,5

4. Provence 35,5

5. Lyonnais 35

Le classement complet des Ligues

Affaire de familles

Vous l'aurez remarqué à la lecture de nos compte-rendus successifs, les championnats jeunes sont souvent une affaire de familles. Pour l'édition 2012 nous relèverons surtout :

- le second doublé de la famille Bellahcene avec les titres pour Meriem et Bilel.

- le beau doublé podium de la famille Kambrath en minime(te)s avec Linda et Yannick.

- le doublé top 5 en poussin(e)s de la famille Lagarde avec Adeline et Dimitri.

- le doublé top 5 de la famille Lomandong avec Noela-Joyce et Marc-Antoine.

- les doublés top 10 des familles Dodart avec Marion et Guillaume, Gautier avec Anand et Selvan, Malassagne avec Isabelle et Gabriel, Sochacki avec Christophe et Wojtek, et Ollier avec Milan et Pablo.

- le sacre de Camille Ginovart en poussinettes qui fait oublier le tournoi manqué de son frère Axel.

- la troisième place d'Alexandre Bacrot en poussinets, le fils d'Etienne.

- le beau départ d'Elise Tomasi, la soeur d'Albert (3ème en poussins), en poussinettes, 6/6 avant de perdre les trois dernières rondes contre les trois premières du classement final.

- remarque similaire pour Alexandra Bauer, la fille de Christian, à 5/5 avant de finir finalement 10ème.

Les récidivistes

Parmi les quatorze champions de France 2012, neuf ont déjà été titrés par le passé. Voici leur palmarès :

Jules Moussard 6 titres (2002, 2005, 2006, 2009, 2011, 2012)

Bilel Bellahcene 4 titres (2008, 2010, 2011, 2012)

Margaux Lefevre 3 titres (2005, 2007, 2012)

Salomé Neuhauser 3 titres (2006, 2009, 2012)

Gary Giroyan 3 titres (2006, 2010, 2012)

Mathilde Broly 3 titres (2009, 2010, 2012)

Dimitri Lagarde 3 titres (2010, 2011, 2012)

Andreea Navrotescu 2 titres (2010, 2012)

Meriem Bellahcene 2 titres (2010, 2012)

Championnats de France Jeunes 2013

Les championnats 2013 auront lieu à Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme. Certains joueurs ont déjà obtenu leur qualification à Nîmes :

- en réalisant 6 points s'ils ne changent pas de catégorie la saison prochaine

- en réalisant 6,5 points s'ils changent de catégorie

- en remportant l'Open A ou l'Open B

Équipe de France Jeunes

Les 12 champions de France (poussinet(te)s à cadet(te)s) sont sélectionnés en équipe de France pour disputer :

- les championnats d'Europe Jeunes en République Tchèque du 16 au 26 août 2012

- les championnats du Monde Jeunes en Slovénie du 7 au 19 novembre 2012.

8 autres jeunes complèteront la sélection. Les champions de France junior(e)s, Margaux Lefevre et Paul Velten, sont quant à eux qualifiés pour les championnats du Monde Juniors à Athènes du 1er au 16 août 2012.

Quelques joueurs du top 100 français présents à Nîmes

(En tant qu'entraîneur, parent ou même joueur. Liste non exhaustive.)

1 Bacrot, Etienne g FRA 2706

4 Bauer, Christian g FRA 2679

5 Gharamian, Tigran g FRA 2671

9 Hamdouchi, Hicham g FRA 2617

10 Edouard, Romain g FRA 2607

14 Degraeve, Jean-Marc g FRA 2569

18 Gozzoli, Yannick g FRA 2549

27 Sebag, Marie g FRA 2512

28 Riff, Jean-Noel m FRA 2509

30 Bricard, Emmanuel g FRA 2503

36 Koch, Jean-Rene m FRA 2484

37 Wirig, Anthony g FRA 2481

46 Guidarelli, Laurent m FRA 2467

46 Fargere, Francois g FRA 2467

58 Lazarev, Vladimir g FRA 2440

61 Anic, Darko g FRA 2432

73 David, Vincent m FRA 2409

74 Benitah, Yohan m FRA 2408

76 Jolly, Jean-Francois m FRA 2407

76 Sochacki, Christophe m FRA 2407

79 Mullon, Jean-Baptiste m FRA 2405

81 Colin, Vincent m FRA 2402

81 Bedouin, Xavier m FRA 2402

88 Terrieux, Kevin m FRA 2395

94 Moussard, Jules m FRA 2390

97 Milliet, Sophie m FRA 2385


Publié le 22/04/2012 - 18:10 , Mis à jour le 22/04/2012 - 18:40

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (5)

  • Echiquiernazairie

    Bonjour,

    Je rejoins complètement les propos de cyrano68. De nombreux parents, entraineurs, responsables de clubs m'ont aussi fait par de ces propos.
    On peut se poser la question sur le choix du prochain lieu des championnats de France jeunes 2012.

    26/04/2012 15:45
  • cyrano68

    Je suis tout à fait d'accord avec les critiques de Sergelie. Le travail des bénévoles n'est pas en cause et l'accueil a été sympathique. Mais les conditions de jeu étaient loin d'être satisfaisantes, surtout pour les petits, avec un parking non sécurisé, et la communication autour de l'événement inexistante : aucune affiche, aucun fléchage, aucune publicité dans la ville ! Quel contraste avec l'animation d'Aix-les-bains ou la belle salle de Troyes ! Des gens m'ont même demandé s'il s'agissait du salon de l'ameublement... qui lui était signalé !

    22/04/2012 23:06
  • sergelie

    2 rondes pour les petits, ça passe plutôt bien, même pour ceux qui sont habitués à jouer systématiquement des parties de 1h30 / 2h (expérience vécue). En revanche, le temps entre les deux rondes est mal calculé... Résultat cette année, les appariements tombaient sur internet 2 ou 3 minutes avant le début de la ronde (bonjour le stress inutile).
    Et si on ajoute à ça les 300 m de parking poussiereux (et en travaux) à traverser pour aller de la salle commune à la salle de jeu, l'absence d'accueil digne de ce nom des parents à proximité immédiate des minots, la surprise d'un match de foot au stade d'accueil des petits (avec vrais morceaux de supporters bierophiles devant) le vendredi soir, l'absence de fléchage aux abords ou la cohue à la porte d'entrée des gamins, on ne peut pas dire que ce championnat soit de tout repos...
    Par ailleurs, je n'ai pas du tout l'impression que le nombre de nulles ait diminué chez les petits. Alors pourquoi leur avoir infligé ça ?

    22/04/2012 18:26
  • JPG64

    Histoire de faire contre poids à la remarque de "géométrie", je dirai qu'au contraire, c'est beaucoup mieux pour les petits de jouer 2 rondes dans l'après midi. Ils sont habitués à jouer des parties plus courtes que leurs ainés et souvent d'en jouer 2 quand les grands en jouent une (cf. rencontres interclubs).
    En outre, de regrouper le championnat sur moins de journées permet au contraire de favoriser leur accompagnement : souvent fait par les parents (ils sont trop jeunes pour partir uniquement avec entraineurs et copains) pour lesquels il est plus facile de se libérer 5 jours que 8...
    Enfin, je pense que la fatigue serait plus grande après 8 jours de championnats au lieu de 5, jouer davantage de parties dans le même laps de temps ne générant pas particulièrement plus de fatigue. Par contre cela limite les temps d'attente qui peuvent être anxiogènes pour les plus jeunes et leurs accompagnants.
    Merci à la FFE d'organiser les choses ainsi.

    22/04/2012 16:54
  • Geometrie

    Le rythme de 2 rondes est trop éprouvant pour les petits. Le tournoi des petits devrait se caler sur le tournoi des grands avec un temps identique de jeux (voir les tournois FIDE des U8 et U10). Un championnat de France adulte open avec une partie par jour est moins fatiguant et plus agréable pour tout le monde : joueur, entraineur et parent.

    21/04/2012 23:53