La référence francophone du jeu d'échecs

Coupe du monde FIDE 2019 — 1er Tour —

Coupe du monde d'échecs FIDE. Ronde 1 — 24 départages — Bilel Bellahcene 1-3 Hikaru Nakamura. Maxime Vachier-Lagrave sera opposé au Letton Igor Kovalenko (2674) au 2e tour.

La Coupe du monde FIDE 2019 aura lieu à Khanty-Mansiysk, en Russie, du 10 septembre au 4 octobre. Ce tournoi à élimination directe à 128 joueurs (6 tours et une finale), regroupe la plupart des meilleurs joueurs du monde : Ding Liren, Shakhriyar Mamedyarov, Anish Giri, Maxime Vachier-Lagrave, Alexander Grischuk, Ian Nepomniachtchi, Vladislav Artemiev, Levon Aronian, Teimour Radjabov, Yu Yangyi, Wesley So, Hikaru Nakamura, Sergey Karjakin, Dmitry Andreikin, Peter Svidler...

Les parties de la Coupe du monde d'échecs FIDE 2019

Les appariements du premier tour

Premier tour
PAYSG1G2 R1R2  r3 r4 B1 B2 SDTotal
Press Shaun

0
0
       0,0
Ding Liren
1
1







2,0












Oparin Grigoriy

½0
       0,5
Movsesian Sergei

½1







1,5


Firouzja Alireza
1
½        1,5
Pashikian Arman

0
½       0,5


Cordova Emilio
0
½       0,5
Dubov Daniil

1
½






1,5


Wojtaszek Radoslaw

0
0
       0,0
Christiansen Johan-Sebast

1
1
       2,0


Nguyen Ngoc Truong Son
½ 0
       0,5
Alekseenko Kirill

½1
       1,5


Gonzalez Vidal Yuri
0 0
       0,0
Harikrishna Pentala

11
       2,0


Fedoseev Vladimir

1
0
½½ 1 1   4,0
Ganguly Surya Shekhar
0
1
½½ 0 0   2,0


Dominguez Perez Leinier

1
1
       2,0
Escobar Forero Alder

0
0
       0,0


Abasov Nijat

½ ½  1 0 1 0½ 1 4,5
Piorun Kacper
½½ 0 1 0 1½ 0 3,5


Pridorozhni Aleksei
½ ½ ½½½0
   2,5
Wang Hao

½½½½½1   3,5


Rodshtein Maxim

1
½        1,5
Bartel Mateusz
0
½       0,5


Pultinevicius Paulius

0
0
       0,0
Grischuk Alexander

1
1
       2,0


Saric Ivan
½ ½  0½     1,5
Bok Benjamin

½½ 1½     2,5


Bu Xiangzhi
½ ½ ½½ 0½   2,5
Xu Xiangyu
½½½½ 1½   3,5


Karthikeyan Murali
½ ½        0,5
Inarkiev Ernesto
½1       1,5


So Wesley

1
1
       2,0
Duran Vega Sergio

0
0
       0,0


Hovhannisyan Robert
0
½        0,5
Demchenko Anton
1
½       1,5


Pichot Alan
½ 0
       0,5
Vidit Santosh Gujrathi
½1
       1,5


Rakhmanov Aleksandr

½ 1
       1,5
Grandelius Nils

½0
       0,5


Megaranto Susanto

0
½        0,5
Karjakin Sergey

1
½       1,5


Sevian Samuel
1
½        1,5
Tari Aryan
0
½       0,5


Vitiugov Nikita
½ 1
       1,5
Urkedal Frode Olav Olsen
½0
       0,5


Huschenbeth Niclas
1
1
       2,0
Naiditsch Arkadij
0
0
       0,0


Gan-Erdene Sugar

0
0
       0,0
Nepomniachtchi Ian

1
1
       2,0


Sarana Alexey
½ ½  0½     1,5
Predke Alexandr
½½ 1½     2,5


Tomashevsky Evgeny
½ ½ ½1     2,5
Petrov Nikita
½½½0     1,5


AravindhChithambaram VR.
½ ½ ½½½½½ 1 4,5
Adams Michael
½½½½½½½ 0 3,5


Yu Yangyi

1
0
½½½ 1   3,5
Ghaem Maghami Ehsan

0
1
½½½ 0   2,5


Iturrizaga Bonelli Eduard
0
½        0,5
Baskaran Adhiban

1
½       1,5


Santos Ruiz Miguel
½
0
       0,5
Wei Yi

½
1
       1,5


Anton Guijarro David
1
0
½ 1     2,5
Narayanan S.L.
0
1
½ 0     1,5


Giri Anish

1
1
       2,0
Mohammad Fahad Rahman

0
0
       0.0


Najer Evgeniy
½ 1        1,5
Gledura Benjamin
½0
       0,5


Lysyj Igor
0
0
       0,0
Xiong Jeffery
1
1
       2,0


Amin Bassem
½ ½  0½     1,5
Tabatabaei M.amin
½½ 1½     2,5


Mekhitarian Krikor Sevag

½ ½  0½     1,5
Andreikin Dmitry

½½ 1½     2,5


Berkes Ferenc
½ 0
       0,5
Jumabayev Rinat
½1
       1,5


Duda Jan-Krzysztof
1
½        1,5
Henriquez Villagra Cristobal
0
½       0,5


Sethuraman S.P.
0
1
 0 0     1,0
Nabaty Tamir
1
0
 1 1     3,0


Rakotomaharo Fy Antenaina

0
0
       0,0
Mamedyarov Shakhriyar

1
1
       2,0


Kasimdzhanov Rustam
1
½        1,5
Bareev Evgeny

0
½       0,5


Shankland Samuel
½
½ ½½ 0½   2,5
Safarli Eltaj
½½½½ 1½   3,5


Nihal Sarin
1
1
       2,0
Cori Jorge
0
0
       0,0


Radjabov Teimour

1 ½        1,5
Ziska Helgi Dam

0
½       0,5


Mareco Sandro
½ ½  0½     1,5
Sjugirov Sanan
½½ 1½     2,5


Yuffa Daniil

½ 1
       1,5
Navara David
½0
       0,5


McShane Luke
½ ½  1½     2,5
Delgado Ramirez Neuris
½½ 0½     1,5


Anwuli Daniel

0
0
       0,0
Vachier-Lagrave Maxime

1
1
       2,0


Kovalenko Igor
1
0
 1½     2,5
Lupulescu Constantin
0
1
 0½     1,5


Jakovenko Dmitry
1
1
       2,0
Martinez Alcantara Jose E
0
0
       0,0


Flores Diego

0 ½        0,5
Jones Gawain C B
1½       1,5


Nakamura Hikaru

½
½  1 1     3,0
Bellahcene Bilel

½
½ 0 0     1,0


Parligras Mircea-Emilian
½ ½ ½ 0     1,5
Nisipeanu Liviu-Dieter
½½½ 1     2,5


Albornoz Cabrera Carlos D
½ 0
       0,5
Svidler Peter

½1
       1,5


Ponomariov Ruslan

0
½        0,5
Esipenko Andrey
1
½       1,5


Aronian Levon

½ 1
       1,5
El Gindy Essam

½0
       0,5


Chigaev Maksim
0
0
       0,0
Maghsoodloo Parham
1
1
       2,0


Abdusattorov Nodirbek
½ ½ ½ 0     1,5
Matlakov Maxim
½½½ 1     2,5


Gelfand Boris

½ ½ ½½ 1 1   4,0
Lu Shanglei
½½½½ 0 0   2,0


Iljiushenok Ilia

½ 0
       0,5
Artemiev Vladislav

½
1
       1,5


Cheparinov Ivan
1
½        1,5
Adly Ahmed
0
½       0,5


Le Quang Liem
½ ½  1½     2,5
Aleksandrov Aleksej
½½ 0½     1,5


Gupta Abhijee
½ ½  1 00 0   2,0
Korobov Anton
½½ 0 11 1   4,0
À suivre avec attention les commentaires du GM Alex Yermolinsky. Le grand-maître américain d'origine russe donne de mémoire en quelques secondes les parties de référence, les joueurs, les plans...
  • Deux parties à la cadence de 90 minutes pour 40 coups, plus 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Si le score est à égalité les joueurs joueront des départages le lendemain.
  • Départages : deux parties rapides de 25 minutes avec un incrément de 10 secondes par coup.
  • Si encore égalité, deux parties en 10 minutes + 10 secondes par coup.
  • Si l'égalité persiste, deux parties en 5 minutes + 3 secondes par coup.
  • Et enfin, si nécessaire, un blitz Armageddon avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs (avec un incrément de 2 secondes par coup après le 61e coup), où le match nul qualifie les Noirs pour le tour suivant.

Sur Facebook, Igor-Alexandre Nataf a écrit : « J'ai pas compris les 2 nulles de Bilel Bellahcene contre Nakamura, lors des parties lentes. Il était nettement mieux dans les 2. Pourquoi ne pas avoir refusé les propositions de nulles et joué à mort dans ces deux parties ? Au lieu de ça il a préféré tenter sa chance en rapide alors que Naka est monstrueux dans ces cadences... Franchement je ne vois pas la logique, j'ai réfléchi dans tous les sens, j'ai toujours pas compris ce choix... »

Dans le premier rapide de départage, Hikaru a joué une Berlinoise, tranquille, égale, plate, fade, et puis le Cavalier noir s'est révélé bien plus fort que le Fou blanc : 0-1 ! Dans le deuxième rapide, face à une solide Anglaise, Bilel Bellahcene n'a jamais eu la moindre chance de jouer pour le gain : 1-0.

Ruslan Ponomariov : « Après la première partie match, j'ai littéralement passé 2 heures de 19h57 à 21h56 pour un test anti-dopage au lieu de me reposer et de me préparer pour la seconde partie. Pourquoi si longtemps ? »

Hikaru Nakamura a concédé une seconde partie nulle à Bilel Bellahcene. Un joli résultat de Bilel, qui pousse ainsi la star américaine aux départages.

Au chapitre des surprises : Radoslaw Wojtaszek 0-2 Johan-Sebastian Christiansen ; Daniil Yuffa 1,5-0,5 David Navara ; Arkadij Naiditsch 0-2 Huschenbeth Niclas ; Andrey Esipenko 1,5-0,5 Ruslan Ponomariov ; Nihal Sarin 2-0 Jorge Cori ; Alireza Firouzja 1,5-0,5 Pashikian Arman ; Jeffery Xiong 2,0 Lysyj Igor ; Sam Sevian 1,5-0,5 Tari Aryan.

Dans la deuxième partie, Maxime Vachier-Lagrave (2774), en une quinzaine de coups d'une partie Espagnole, laissait Daniel Anwuli (2284) dans une position difficile. Cependant, le Nigérian ne baissait pas les bras et se défendait bien. Ce n'est que vers le 30e coup, alors que la pendule des Noirs n'affichaient plus que 5 minutes, que la partie a véritablement basculé en faveur du Français. Dans le diagramme après 37...f6 les Blancs ont joué le fort 38.b6! xb6?! 39.axb6 c8?! 40.xc8 xc8 41.b7 b8 42.c6 d8 43.c8 1-0.

MVL - Anwul
Après 37...♗f6
Bilel Bellahcene
Christiansen - Wojtaszek
Après 12...b5
Christiansen - Wojtaszek
Après 22.♖xf8
Christiansen - Wojtaszek
Après 32.♕h3!?

Le Polonais Radoslaw Wojtaszek (2739), après avoir perdu la première partie face au Norvégien Johan-Sebastian Christiansen (2558), se retrouvait donc obligé de l'emporter dans la deuxième pour jouer des départages. Après 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.g5 bd7 7.e2 h6 8.h4 g6 9.f4 e5 10.fxe5 dxe5 11.0-0-0 c7 12.b3 b5, 1er diagramme, la position était connue de Wojtaszek, puisque 13.f3 g7 14.d3 0-0 15.b1 b7... lui avait apporté le point dans Kurnosov,I (2649)-Wojtaszek,R (2710) Jurmala 2013, 0-1 (46). Sauf que Christiansen lui avait réservé une surprise sous la forme d'un sacrifice de qualité par 13.xd7!?. Si ce coup est inférieur à 13.f3, il mène plus facilement à une égalité sans complications, le résultat recherché par les Blancs. 13...xd7 14.d5 b8 15.a5 En éliminant un d7, les Noirs ont gagné la case d5 (l'autre d7 étant fixé à cause de f6+), et avec 15.a5, les Blancs pourraient éliminer un b7 et préserver leur d5. 15...c5!? - 1h34-1h02 - a enfin forcé les Blancs à réfléchir. 16.d2 g5 17.g3 d6 18.e2 0-0 19.f1 f6 20.h4 g7 21.hxg5 fxg5 22.xf8, 2e diagramme, dans lequel il fallait reprendre en f8 avec la Dame, et non pas par 22...xf8?! à cause de 23.b4! avec un grand avantage blanc. La raison est qu'après 23...a7 24.c3 le pion e5 est indéfendable, alors que sur 22...xf8 23.b4 Radoslaw Wojtaszek aurait pu répondre par 23...f2 ou 23...d6. 24...g6 25.c6 b8 26.xe5 xe5 27.xc8 a7 28.f2 f7 29.c5 f8 30.b7+ f7 31.c8 f8 32.h3!?, 3e diagramme. Johan-Sebastian Christiansen, avec 2 minutes à la pendule, refuse de répéter alors qu'une nulle le qualifiait. 32...c6 33.xf8+ xf8 34.b1 g7 35.d3 a7 36.f5 d4 37.a3 d6 38.e2 c6 39.d3 d6 40.e2 c6 Radoslaw Wojtaszek, perdant, tente une nouvelle proposition de répéter, mais Johan-Sebastian Christiansen n'a aucune raison de renoncer à infliger un 2 à 0 à un top joueur, sans oublier les points Elo qui vont avec, alors 41.h5! d6 42.c8 c4 43.c7 1-0.

Un Norvégien peut en cacher un autre, Johan-Sebastian Christiansen (2558) a éliminé le Polonais Radoslaw Wojtaszek (2739) sur le score de 2 à 0 !

Les 128 joueurs ont semblé un peu à l'étroit pour la première partie du 1er Tour, même si ça ne dure pas longtemps dans une compétition à élimination directe. En revanche, on a pu voir les top joueurs gênés - peu habitués à ce bruit produit par la masse et le passage des arbitres entre les tables - relever régulièrement la tête de leur échiquier et lancer des regards plein de reproches à droite et à gauche à la recherche des coupables 😄

Les appariements fort/faible d'un premier tour d'une Coupe de monde d'échecs laissent peu de place aux surprises, et tous ceux qui sont venus faire « un petit tour et puis s'en vont » devront se consoler avec les 6.000 dollars (environ 5.400 €) offerts aux perdants du 1er tour. L'adversaire de Maxime Vachier-Lagrave, le FM Daniel Anwuli, et désormais MI suite à sa victoire du zonal 4.4, qui s'est déroulé du 21 au 27 avril 2019 au Ghana, devant 53 joueurs de 7 fédérations, va certainement faire partie de ce groupe.

À noter une surprise : Radoslaw Wojtaszek (2739) 0-1 Johan-Sebast Christiansen (2558) et deux petites surprises dans la première partie du premier tour : Aronian Levon ½-½ El Gindy Essam & Nakamura Hikaru ½-½ Bellahcene Bilel.

Essam El-Ghindy | Photo Amruta Mokal https://twitter.com/amrutamokal

Essam El-Ghindy ou El Gindy est un joueur d'échecs égyptien, né le 14 juillet 1966 au Caire. Grand maître international depuis 2008, El-Gindy a remporté cinq fois le championnat d'Afrique. Il a représenté l'Égypte lors des olympiades de 1996, 1998 et 2014. El-Gindy a participé au Championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 1999 au Championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2004, à la coupe du monde d'échecs en 2007, 2009, 2011, 2013 et 2017 (éliminé à chaque fois au premier tour). Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Essam_El-Gindy

Anwuli - MVL
Après 15...♗xg2
Anwuli - MVL
Après 22...♖d8
Anwuli - MVL
Après 51...♔f1 0-1

Si le Nigérian Daniel Anwuli (2284) a longtemps suivi la théorie d'une Anglaise des quatre Cavaliers, la ligne choisie n'a pas bonne réputation. Après 1.c4 f6 2.c3 e5 3.f3 c6 4.g3 b4 5.g2 0-0 6.0-0 e4 7.g5 xc3 8.bxc3 e8 9.f3 exf3 10.xf3 d5 11.cxd5 xd5 12.e3, les Blancs avaient péniblement annulé par 12.d3 ; 12.b2 et 12.d4. 12...f5 13.d4 e4 et maintenant un sacrifice pion par 14.c4, au lieu de 14.xe4 xe4 15.f5 e5 16.d4 xc3, etc. 0-1 (42) Vaisser,A (2530)-Ionov,S (2360) Uzhgorod 1988. Maxime Vachier-Lagrave (2774) a encaissé le pion par 14...xc4 15.b2 xg2 et ici, dans une position difficile, Daniel Anwul a tenté 16.xf6?! xd4!16...gxf6?! 17.g4+ f8 18.a3+ e7 offrait inutilement du jeu — 17.xd4 gxf6 18.xg2 d5+ 19.g1 e6 20.g4+ g5 21.f3 c6 22.f1 d8, 2e diagramme, avec un avantage noir pratiquement décisif. 23.f2 a5 MVL est prêt à rendre le pion pour tout échanger en f6 et remporter facilement la finale avec une qualité de plus. 24.h4 g6 25.h2 xd4!? — Le Français rend sans attendre la qualité pour faire parler sa technique. — 26.exd4 e4 27.c3 d5 28.c5 d6 29.xd5 xd5... Passons directement au diagramme final après 51.g3 f1 0-1.

Daniel Anwuli & Maxime Vachier-Lagrave

Le tirage au sort des couleurs du premier tour sera effectué lors de la cérémonie d'ouverture prévue lundi 9 septembre 2019. Première partie du premier tour mardi 10 septembre à 12h00 (heure de Paris), jours de repos jeudi 19 et dimanche 29 septembre, cérémonie de clôture vendredi 4 octobre 2019. Les deux finalistes sont qualifiés pour le tournoi des candidats 2020 qui déterminera le prochain challenger du champion du monde Magnus Carlsen.

Le format de la Coupe du monde consiste en six tours à élimination directe de deux parties à la cadence classique de 90 minutes pour 40 coups, plus 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Si le score est à égalité, les joueurs joueront des départages le lendemain en deux parties rapides de 25 minutes avec un incrément de 10 secondes par coup. Si encore égalité, deux parties en 10 minutes + 10 secondes par coup. Si l'égalité persiste, deux parties en 5' + 3", et enfin, si nécessaire, un blitz Armageddon avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs (avec un incrément de 2 secondes par coup après le 61e coup), où le match nul qualifie les Noirs pour le tour suivant. La finale (le septième tour), se joue en quatre parties classiques avec, si nécessaire, des départages.

Le montant total des prix s'élève à 1.600.000 dollars (environ 1.500.000 €), dont 6.000 dollars aux éliminés du 1er tour (environ 5.400 €), 10.000 dollars à ceux du 2e tour (environ 9000 €), 16.000 dollars au 3e tour (environ 14.500 €), 25.000 dollars au 4e tour  (environ 22.600 €), 35.000 dollars au 5e tour (environ 31.500 €), 50.000 dollars pour la 4e place (environ 45.000 €), 60.000 dollars pour la 3e place (environ 54.000 €), 80.000 dollars pour le finaliste (environ 72.500 €) et 110.000 dollars pour le vainqueur (environ 99.600 €).

Des joueurs venus de 47 pays participent. La Russie est la plus représentée avec 28 participants ; l'Inde - 10 ; la Chine - 7 ; Les États-Unis - 6. En l'absence de Magnus Carlsen et de Fabiano Caruana, le favori au classement Elo est le Chinois Ding Liren (2805). Le plus jeune participant à la Coupe du monde FIDE 2019 est Nodirbek Abdusattorov, 14 ans, originaire d'Ouzbékistan. L'Indien Nihal Sarin a deux mois de plus. Le joueur le plus âgé est le grand maître Essam El-Gindy, âgé de 53 ans et originaire d'Égypte.

Qualification des 128 participants

  • le champion du monde Magnus Carlsen, qui renonce à participer et est remplacé par un joueur choisi selon la moyenne Elo
  • les quatre demi-finalistes de la Coupe du monde d'échecs 2017 (Levon Aronian, Ding Liren, Maxime Vachier-Lagrave et Wesley So)
  • la championne du monde Ju Wenjun, qui renonce à participer et est remplacée par un joueur choisi selon la moyenne Elo
  • les deux champions du monde junior 2017 et 2018 (Aryan Tari et Parham Maghsoodloo)
  • 24 joueurs issus du Championnat d'Europe individuel 2018
  • 22 joueurs issus du Championnat d'Europe Individuel 2019
  • 20 joueurs des continents nord et sud américains (issus des tournois zonaux et championnats continentaux 2018 et 2019)
  • 20 joueurs d'Asie et d'Océanie (issus des tournois zonaux et championnats continentaux 2018 et 2019)
  • 6 joueurs du continent africain
  • 18 joueurs ayant obtenu la meilleure moyenne Elo entre août 2018 et juillet 2019 et non qualifiés par les voies précédentes
  • 5 joueurs nommés par le Président de la FIDE
  • 4 joueurs russes nommés par le comité d'organisation local de Khanty-Mansiïsk
  • 1 joueur qualifié lors de l'ACP Tour : Baskaran Adhiban.

Source https://en.wikipedia.org/wiki/Chess_World_Cup_2019 & https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_du_monde_d%27%C3%A9checs_2019

Le palmarès des Coupes du Monde d'Échecs

AnnéePaysLieuVainqueurFinalisteJoueurs
2000
Shenyang
Viswanathan Anand Evgeny Bareïev 24
2002
HyderabadViswanathan AnandRustam Kasimdzhanov24
2005
Khanty-MansiïskLevon Aronian
Ruslan Ponomariov128
2007
Khanty-MansiïskGata Kamsky
Alexeï Shirov
128
2009
Khanty-MansiïskBoris Gelfand
Ruslan Ponomariov
128
2011
Khanty-MansiïskPeter Svidler
Alexander Grischuk
128
2013
TromsøVladimir Kramnik
Dmitri Andreikin
128
2015
BakuSergey Karjakin
Peter Svidler
128
2017
TbilissiLevon Aronian
Ding Liren
128
2019
Khanty-Mansiïsk

128

En 2000 et 2002, la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) organisait la première puis la deuxième Coupe du monde. Ces tournois à élimination directe n'étaient pas liés au championnat du monde d'échecs. Depuis 2005, un événement du même nom fait partie du cycle du championnat du monde d'échecs. Il est organisé tous les deux ans, avec 128 joueurs à élimination directe, dans le même style que les championnats du monde FIDE de 1998, 1999, 2000, 2001-2002 et 2004.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • patbru54

    Et c'est pas la seule....

  • jplie

    navarra eliminédes le premier tour c 'est une surprise de taille