La référence francophone du jeu d'échecs

Coupe du monde FIDE 2019 — Finale —

Teimour Radjabov remporte les départages contre le favori Ding Liren et l'Azerbaïdjanais s'adjuge la Coupe du monde d'échecs FIDE 2019. Maxime Vachier-Lagrave a pris la 3e place.

La Coupe du monde FIDE 2019 aura lieu à Khanty-Mansiysk, en Russie, du 10 septembre au 4 octobre. Retransmission des parties et streaming à partir de 12h00, heure de Paris. Ce tournoi à élimination directe à 128 joueurs (6 tours et une finale), regroupe la plupart des meilleurs joueurs du monde : Ding Liren, Shakhriyar Mamedyarov, Anish Giri, Maxime Vachier-Lagrave, Alexander Grischuk, Ian Nepomniachtchi, Vladislav Artemiev, Levon Aronian, Teimour Radjabov, Yu Yangyi, Wesley So, Hikaru Nakamura, Sergey Karjakin, Dmitry Andreikin, Peter Svidler...

Cérémonie de clôture | Photo https://khantymansiysk2019.fide.com/en/
Les parties de la Coupe du monde d'échecs FIDE 2019
Le vainqueur de la coupe du monde d'échecs 2019 : l'Azéri Teimour Radjabov
Photo https://khantymansiysk2019.fide.com/en/

Les résultats de la Finale

finalePAYSG1G2G3G4 R1R2  r3 r4 B1 B2 SDTotal
Teimour Radjabov
½
0
1
½½½½½1
1

6,0
Ding Liren
½
1
0
½½½½½0
0

4,0
Résultats des parties classiques de la finale
Teimour Radjabov 2758 -Ding Liren2811 :½-½
(33)
Marshall
Ding Liren2811 -Teimour Radjabov 2758 :1-0
(40)
Anglaise
Teimour Radjabov2758-Ding Liren2811:1-0(46)Marshall
Ding Liren2811-Teimour Radjabov2758:½-½(31)Anglaise
Résultats du départage en parties de 25+10 de la finale
Teimour Radjabov 2758 -Ding Liren2811 :½-½(64)Semi-Tarrasch
Ding Liren2811 -Teimour Radjabov 2758 :½-½(40)
Anglaise
Résultats du départage en parties de 10+10 de la finale
Ding Liren2811 -Teimour Radjabov 2758 :½-½(41)
Anglaise
Teimour Radjabov2758-Ding Liren2811:½-½(30)G.D Accepté
Résultats du départage en parties de 5+3 de la finale
Ding Liren2811 -Teimour Radjabov 2758 :0-1(76)
Catalane
Teimour Radjabov2758-Ding Liren2811:1-0
(46)
Sicilienne

Éreintés, épuisés, exténués, harassés après pratiquement 1 mois de compétition, Teimour Radjabov et Ding Liren ont joué des départages pour la Finale, pendant que Yu Yangyi et Maxime Vachier-Lagrave se départageaient pour la 3e place.

Radjabov - Ding Liren
Après 22.c3
Radjabov - Ding Liren
Après 26.b4!
Radjabov - Ding Liren
Après 46.♘xe6+ 1-0

Dans le deuxième blitz en 5 minutes + 3 secondes par coup, Ding Liren était condamné à l'emporter pour jouer un dernier blitz en Armageddon et évidemment le Chinois n'a pas répété le contre-gambit Marshall, sinon préféré une Sicilienne classique, contre laquelle Teimour Radjabov a choisi le positionnel 6.e2 e5 7.b3 e7 8.g5... Et il faut avouer que Ding Liren a obtenu une position compliquée à souhait et une avance au temps après 22 coups ! 2'20"-3'10". 1er diagramme après 22.c3?!, mais juste après le jeu de Ding Liren a perdu de sa précision, Teimour Radjabov a pris un avantage sur l'échiquier et à la pendule ! 22.h4 23.h3 d7? Le moment critique. Il fallait jouer 23...c7! avec avantage noir. « À un moment j'ai perdu la coordination de mes pièces et j'étais mal au temps, peut-être deux minutes de moins. J'ai alors ramené mes pièces et incrusté ma Dame en b6, ce qui s'est révélé être une très bonne décision; de là elle gardait un œil sur f2 en évitant toutes les tactiques à base de Tour prend pion et les menaces que ça pouvait créer. » Teimour Radjabov. 24.b6! e7?! 25.c5 h7 26.b4! avec un grand avantage blanc, 2e diagramme. La suite et la fin se sont déroulées sous le signe du zeitnot réciproque avant de s'achever dans le 3e diagramme après 46.xe6+ 1-0. Teimour Radjabov, celui que l'on n'attendait pas, remporte les départages contre le favori chinois Ding Liren et l'Azerbaïdjanais s'adjuge ainsi la Coupe du monde d'échecs FIDE 2019 !

Ding Liren - Radjabov
Après 61...♘xh3

Dans le premier blitz en 5 minutes + 3 secondes par coup, une Catalane de Ding Liren pour continuer à varier les ouvertures. 31...e3!? était risqué avec 32 secondes contre 55. Et puis, 52...b5? a mené à la position du diagramme après 61...xh3 62.e4 f4 63.e5 h3 64.c6 h2 65.b7 g4 66.c6 h3 67.b7 g3 68.c8+ h4 69.b7 g5 70.e4 g4 71.e6 xe6 72.g2 f4+ 73.h1 h3 74.f3+ f4 75.g2 f2 76.f1 xf3 0-1 Un coup de tonnerre !

Magnus Carlsen à propos des erreurs de Ding Liren : « Il est difficile de critiquer les joueurs alors qu’ils ne disposent que de quelques secondes dans une partie aussi importante. Je sais par expérience qu’il est impossible de très bien jouer dans de telles circonstances. »

Départages entre Ding Liren et Teimour Radjabov en parties de 10 minutes + 10 secondes par coup.

Pour changer un peu, l'ouverture de la partie entre Teimour Radjabov et Ding Liren s'est jouée sur le thème du gambit Dame accepté par transposition suite au premier coup 1.Cf3. Dans le 1er diagramme, après 25.xd4 Ding Liren a pris du temps avant de décider de reprendre du pion par 25...cxd4, mais toujours avec une avance à la pendule : 3'36" - 7'49". Les Blancs doivent rester attentifs, mais la nulle est le résultat normal. 26.d3 h5 27.d1 d7 28.b5 d8 29.c4 d7 30.b5 d8 ½-½. En route vers les blitz en 5é+3" !

Radjabov - Ding Liren
Après 25.♖xd4
Ding Liren - Radjabov
Après 23...♕xb3
Ding Liren - Radjabov
Après 29...♕c3
Ding Liren - Radjabov
Après 34...a4

Étrangement, Ding Liren montrait des signes de nervosité et prenait place plusieurs minutes avant le premier 10'+10". De nouveau une Anglaise de la part de Ding, et à nouveau une égalisation aisée de Teimour Radjabov sur une ligne qui n'a pas excédé 10 coups de théorie. Si L'Azéri prenait du retard à la pendule, cette fois l'échiquier était encore rempli de pièces et la position compliquée. Ding Liren sacrifiait un pion de l'aile-Dame, 1er diagramme après 23...xb3, mais les compensations restaient mystérieuses et les pendules affichaient 5'00"-2'34". 24.b2 a3 25.c5!? bxc5 26.c4+ la structure noire est détruite, mais Radjabov a 2 pions de plus ! 5'02"-1'25". 26.c4+ h8 27.b7 e6 28.d5 xd5 29.xd5 c3, 2e diagramme. 30.bb1 e5 31.c6 a8 32.bc1 d6 33.xc5 xc5 34.xc5 a4 et dans le 3e diagramme, alors que Radjabov ne joue plus qu'avec l'incrément depuis quelques coups, la position est nulle. ½-½ au 41e coup. Belle défense de Ding Liren.

Dans les deuxièmes parties du départage, Yu Yangyi n'avait encore une fois aucune raison de renoncer à affronter la défense Grünfeld de Maxime Vachier-Lagrave. Tout comme Ding Liren qui a logiquement repris le début Anglais face à Teimour Radjabov. Il faut avouer que Yu Yangyi n'a pas joué au même niveau que lors des départages contre Nikita Vitiugov et en à peine une quinzaine de coups Maxime avait échangé les Dames, obtenu une finale très favorable, sans oublier son habituelle avance à la pendule.

Yu Yangyi - MVL
Après 17...♗a4

Après 17...a4, Yu Yangyi est carrément resté scotché, contemplant tristement sa position. 18.c1 b5 19.e2 exd5 20.xe7 et Maxime avait partie gagnée ! Le Français prend ainsi la 3e place avec, peut-être, une Wildcard à la clé pour le tournoi des Candidats !?

Ding Liren - Radjabov
Après 31.♕d1

Sur l'autre échiquier, Ding Liren maintenait une certaine pression sur la position noire et possédait, lui aussi, une avance au temps. Au 21e coup tout était encore possible pour les deux camps, même si la pendule de Teimour Radjabov affichait 7'42" et celle de son adversaire 22'53" ! Toutefois, comme dans la première, l'Azéri tenait la dragée haute à Ding Liren et au 31e coup, après 31.d1 c5! les Noirs n'avaient aucune raison de s'inquiéter, si ce n'est de la pendule : 17'34"-3'36".

Ding Liren manquait une longue pause, échangeait les Tours et poussait d4, mais sans que le module ne bouge d'un iota de 0.00. 32.xc5 bxc5 33.d4 f5 34.h4!? avec 11'37", 34...b8 avec 1'28" et nulle au 40e coup. Direction les parties en 10 minutes + 10 secondes par coup.

Premières parties des départages : Teimour Radjabov et Ding Liren ont joué une défense semi-Tarrasch qui a suivi longtemps des parties connues de Carlsen, Giri, Aronian, So, pendant que Yu Yangyi, avec les Noirs, remplaçait sa Petrov par une Sicilienne, contre laquelle Maxime Vachier-Lagrave transposait dans une sorte de Française avec un fianchetto Roi rapidement sortie des bases. Contrairement à Ding Liren, Teimour Radjabov prenait pas mal de temps dans l'ouverture, pour accuser 14 minutes de retard dès le 14e coup - 12'50" - 26'31" - À peu près la même différence que sur l'échiquier d'à côté, en faveur de MVL, avec cependant un avantage blanc.

Teimour Radjabov sacrifiait son pion h2 pour de bonnes compensations : paire de Fous et 2 pions centraux en c4 et d4, alors que Yu Yangyi cherchait à tous prix des complications, mais voyait sa position se dégrader sans pour autant rattraper son retard à la pendule - 19'59" - 11'02" - après 19.Dc3 a5. Pendant ce temps Ding Liren soignait sa défense tout en conservant une confortable avance au temps, environ 8 minutes après 21...Td8. Maxime triplait les pièces lourdes sur la colonne "d" avec avantage et 8 minutes d'avance : 16'41" - 8'11". 

MVL - Yu Yangyi
Après 19...a5
Radjabov - Ding Liren
Après 23...h4!

Avec seulement 5'34", le 23.a4?! de Teimour Radjabov effaçait les compensations et laissait Ding Liren - avec 16 minutes - développer une attaque directe sur l'aile-Roi : 23...h4! avec l'idée ...Ch5 et ...Cf4 est très fort ! Au même moment la machine affichait un terrible +4.53 en faveur de Maxime Vachier-Lagrave, bien que 28.Td6! était plus précis que 28.Td7 à cause de 28...Fc6! trouvé par le Chinois. Toutefois, la combinaison 29.Cf6+! et 30.Fxc6 restait une bonne opération. 

Ding Liren ne lâchait rien, réalisait son objectif ...Ch5 et ...Cf4, et après le 27.De4?! de Radjabov la partie s'acheminait vers un gain noir, même si 27...h3! aurait été pratiquement décisif, au lieu de 27...Cg6?!. Teimour, avec seulement 1'38" n'a plus le temps de trouver des défenses et 28.Tb2?! h3! remettait son adversaire sur les bons rails. 29.gxh3 Tf4 30.Dh1?, avec une quarantaine de secondes, 30...Ch4! 31.Te3 Tf5 32.Tb5. Ding Liren a-t-il joué la pendule avec 32...e5? Toujours est-il après 33.c5! plus rien n'était clair ! Teimour Radjabov a alors repris espoir et avec les derniers coups, joués en bullet, a arraché le demi-point !

Radjabov - Ding Liren
Après 32...e5?
MVL - Yu Yangyi
Après 62.♔b5

La fin de la partie entre Maxime et Yu Yangyi a été plus calme et le Français a facilement réalisé ses deux pions grappillés ici et là, ne laissant aucune chance à son adversaire de revenir en maintenant une belle avance à la pendule, près de 6 minutes. Une bonne partie de MVL qui a réussi à éviter les complications recherchées par Yu Yangyi.

Éreintés après pratiquement 1 mois de compétition | Photos https://khantymansiysk2019.fide.com/en/
Ding Liren - Radjabov
Après 9.bxc3
Ding Liren - Radjabov
Après 14.exf3
Ding Liren - Radjabov
Après 29.♖c8

Nous devons l'avouer, on voyait surtout Teimour Radjabov comme un agneau sacrifié à Ding Liren, et plus encore après ses déclarations concernant le tournoi des candidats - j'y vais, j'y vais pas, je ne sais pas, on verra... Et pourtant, voilà l'Azéri à égalité avec le Chinois avant la quatrième partie du match pour la première place; la dernière en cadence classique. L'ouverture a été une véritable surprise ! 1.c4 f6 2.c3 e5 3.f3 c6 4.g3 d5 5.cxd5 xd5 6.g2 c5!? La variante Grischuk, une Dragon avec un tempo de moins. 7.xe5!? au lieu du classique et fréquent 7.0-0. 7...xc3 8.xc6+!? bxc6 9.bxc3. 1er diagramme. De toute évidence Ding Liren n'avait pas envie de se reprendre 20 à 25 coups de préparation adverse et s'est tourné vers une position déséquilibrée. 9...d5 10.f3 h3 11.b3 g2 12.xd5 cxd5 13.g1 xf3 14.exf3 avec la finale du 2e diagramme que l'on peut considérer comme un succès pour les Noirs malgré le demi-pion de moins. 14...d4! 15.b1 0-0-0 16.b5 he8+ 17.d1 b6 18.cxd4 xd4 19.f1 e6 1h09-0h46. 20.b2 a6 21.xd4 xd4 22.b2 da4 Teimour Radjabov va récupérer son pion. 23.e1 d7 24.b8 xa2 25.ee8 a1+ 26.e2 e6+ 27.xe6 xe6 28.e8+ f6 29.c8, 3e diagramme. 29...c1 30.a8 a1 31.c8 ½-½

Ding Liren et Teimour Radjabov | Photo https://khantymansiysk2019.fide.com/en/
Radjabov - Ding Liren
Après 20.h4
Radjabov - Ding Liren
Après 26.♘e6!?
Radjabov - Ding Liren
Après 30...♖c4

Teimour Radjabov et Ding Liren ont révisé une fois de plus leur leçon sur le contre-gambit Marshall dans la troisième partie du match pour la première place. L'Azéri a cependant varié de la première partie avec 16.e3 au lieu 17.d2, et après 17...xd3 17.d2 f5 18.d4 fd8 19.a4 h6 20.h4, dans le 1er diagramme, habituellement, dans cette position, aucun des joueurs ne veut prendre la Dame de son adversaire. Par exemple, si les Noirs prennent en f3, après xf3, le Cavalier blanc est très bien placé pour surveiller les cases d4 et e5. Ding Liren a continué par 20...ac8 et Radjabov a échangé les Dames : 21.xf5 au lieu de 21.axb5 comme dans ½-½ (37) So,W (2799)-Ding,L (2769) Berlin 2018 et ½-½ (35) Karjakin,S (2750)-Ding,L (2805) Saint Louis 2019. 21...xf5 22.e4 avec une première réflexion du joueur chinois, avant de poursuivre par 22...f8?! [22...c5 23.xd6 (23.xd5 cxd4) 23...xd6 avec égalité. Radjabov] 23.c5 b4!? Acrobatique. 24.e5 et avec des pendules à 1h31-1h01 il n'y avait aucun doute que Teimour Radjabov était encore dans sa préparation. Les Blancs ont réussi à conserver une certaine tension et peuvent être satisfaits de leur ouverture. 24...g6 25.axb5 cxb5! La meilleures façon de reprendre. Et là les Blancs placent le surprenant 26.e6!? du 2e diagramme. 26...xe6!. Si 26...fxe6? les Blancs gagnent du matériel par 27.xf5! gxf5 28.xe6+ h7 29.xf5+ g8 30.xc8 xc8 31.cxb4 avec une finale pour ainsi dire gagnante. 27.xe6 fxe6 28.xe6+ h7 29.xc8 xc8!? [29...c2 30.c1 xd4 31.cxd4 à égalité. Radjabov] 30.cxb4 c4 3e diagramme, ce qui a au moins le mérite de faire réfléchir Radjabov pour la première fois de la partie.

Radjabov - Ding Liren
Après 38.♖d2
Radjabov - Ding Liren
Après 42.♖d7+
Radjabov - Ding Liren
46.♔g5 1-0

31.f6 g7 32.e7 c6 33.a2 g8 34.c5 f7?! - 34...f8! Radjabov -  35.g2 e6 36.b3 h5 37.f3 f5 38.d2 1er diagramme. Mine de rien, la position noire simple à défendre en apparence - avec ce demi-pion blanc de plus - se révèle problématique. 38...e5 39.d5 e6?! Apparemment il fallait jouer 39...f6!?. 40.e4 f6 41.f4 c3 42.f5+ f7 43.d7+, 2e diagramme avec un avantage blanc décisif. 43...g8 44.d6! gxf5+ 45.xf5 g7 46.g5 1-0 comme dans le 3e diagramme. Une victoire surprise alors que Ding Liren semblait infranchissable.

Une deuxième partie du match importante pour Ding Liren, puisque le 1er octobre est aussi la fête nationale de la République populaire de Chine, célébrée à l'occasion de sa création le 1er octobre 1949.

Ding Liren - Radjabov
Après 18...♘f7
Ding Liren - Radjabov
Après 24.♘d5
Ding Liren - Radjabov
Après 29.♘e3

Ding Liren et Teimour Radjabov se sont opposés sur le thème de l'Anglaise variante Mikenas/Carls : 1.c4 f6 2.c3 e6 3.e4 c5 4.e5 g8 5.f3 c6 6.d4 cxd4 7.xd4 offrant le pion e5. 7...xe5. L'Azéri a d'abord préféré 11...d6 au lieu de l'échange des Dames, comme dans la partie ½-½ (43) Kortschnoj,V (2610)-Timman,J (2630) Brussels 1991 Candidates, mais c'est finalement dans le 1er diagramme que Radjabov est sorti des bases avec 18...f7, au lieu de 18...f5 comme dans 0-1 (64) Grant,J (2249)-Eggleston,D (2368) Edinburgh 2009. Ding Liren a joué assez vite 19.f4 d7 20.h4 Avec l'aile-Dame noire gelée face à la paire de Fous blanche et une ruée de pions sur leur roque, les Noirs commencent à éprouver quelques difficultés. Si la Dame blanche réussie à passer sur l'aile-Roi ça risque de faire mal. 20...a5 21.g5 h8 22.b3 a coûté 23 minutes, mais les Blancs ont besoin de leur Dame de l'autre côté de l'échiquier. 22...fc8 23.b1 e5?! - 0h37-0h30 - Un coup nerveux qui abandonne la case d5 au Cavalier. 24.d5 2e diagramme. Teimour aurait dû conserver son calme plutôt que de provoquer des complications. 24...f5+ 25.a1 e6 26.gxf6 gxf6 27.a3 Ding Liren prend son temps, les Noirs n'ont pas de véritable contre-jeu. Si 27...g8 pour contester la colonne "g", alors 28.c7. 27...ab8 Justement avec l'idée de contester la colonne "g" sans perdre la qualité. 28.g2 g8 29.e3, 3e diagramme dans lequel la case d5 est béante. 

29...d4 30.xd4 exd4 31.xf5 xf5 32.d5 xg1 33.xg1 h6 34.b6 d7 35.xd4, diagramme ci-contre, avec un avantage blanc décisif. 35...e7 36.a2 f5 37.c3 b6 38.h5 e8?! 39.h6 La fin est proche, la menace est 40.e1!. 39...e3 40.e1 1-0 Une partie qui illustre à la perfection l'idée principale de 1.c4, qui est de construire une position à partir de la case d5.

Ding Liren - Radjabov
Après 35.♕xd4
Radjabov - Ding Liren
Après 27.a4
Radjabov - Ding Liren
Après 33.♖xb5 ½-½

La première partie du match pour la première place s'est déroulée sur le thème du contre-gambit Marshall et nous avons assisté à une très longue récitation théorique, jusqu'au 27.a4 du 1er diagramme (1h24-1h29), au lieu de 27.f3 des parties ½-½ (57) Polgar,J (2707)-Aronian,L (2739) Wijk aan Zee 2008 ; ½-½ (43) Caruana,F (2819)-Aronian,L (2763) Karlsruhe/Baden Baden 2019 ; ½-½ (56) Radjabov,T (2734)-Aronian,L (2797) Wijk aan Zee 2015 ; ½-½ (35) Nakamura,H (2613)-Aronian,L (2684) Caleta 2005 et la dernière entre les mêmes joueurs : ½-½ (43) Radjabov,T (2756)-Ding,L (2812) Shamkir 2019. La partie n'ira pas beaucoup plus loin : 27...e2 28.axb5 axb5 29.xd5+ cxd5 30.d1 xb2 31.xd5 b3 32.f3 xc3 33.xb5 ½-½, 2e diagramme. Circulez, y'a rien à voir...

Les résultats du match pour la 3e place

3e place
PaysG1G2G3G4 R1R2  r3 r4 B1 B2 SDTotal
Yu Yangyi½
½½½0
0




2,0
Maxime Vachier-Lagrave½
½½½11




4,0
Résultats des parties classiques du match pour la 3e place
Yu Yangyi2763 -Maxime Vachier-Lagrave
2774 :½-½
(36)
Grünfeld
Maxime Vachier-Lagrave2774 -Yu Yangyi2763 :½-½(30)
Petrov
Yu Yangyi2763-Maxime Vachier-Lagrave2774:½-½(32)Grünfeld
Maxime Vachier-Lagrave2774-Yu Yangyi2763:½-½(30)Petrov
Résultats du départage en parties de 25+10 pour la 3e place
Maxime Vachier-Lagrave2774 -Yu Yangyi2763 :1-0
(66)
Sicilienne
Yu Yangyi2763-Maxime Vachier-Lagrave2774:0-1
(24)
Grünfeld

À la question de Eteri Kublashvili - Comment estimez-vous vos chances aux départages ? Maxime Vachier-Lagrave a répondu : « Je ne m'en soucie plus vraiment ! Bien sûr je m'en soucie, mais demain sera le dernier jour et il sera le bienvenu ! » En effet, on peut comprendre que les joueurs commencent à en avoir marre; ils y sont depuis le 9 septembre !

MVL - Yu Yangyi
Après 10...♗f6
MVL - Yu Yangyi
Après 19.♖d2
MVL - Yu Yangyi
Après 29...♕xf5

Après avoir frôlé la finale, nous étions nombreux à penser qu'une troisième place à la coupe du monde serait un prix de consolation minimum pour Maxime Vachier-Lagrave. Toutefois, la réalité est tout autre et c'est Yu Yangyi qui a obtenu les meilleures chances avant la quatrième partie du match pour la troisième place. 1.e4 e5 2.f3 f6 3.xe5 d6 4.f3 xe4 5.c3 xc3 6.dxc3 e7 7.e3 c6!? La nuance de Yu Yangyi comparée à la 2e partie du match. 8.d2 f5 9.0-0-0 d7 10.c4 f6, 1er diagramme, avec 1 seule partie dans les bases : 1-0 (34) Bos Swiecik,I (2240)-Rzeczycka,B (2090) Poznan 1989, immédiatement abandonnée par 11.d4. La partie a continué avec 11...xd4 12.xd4 xd4 13.xd4 0-0 14.he1 b6 15.d5 ae8 16.c4 e6 17.xe6 xe6 18.xe6 fxe6 19.d2, 2e diagramme. Si le pion faible en e6 peut revivre, ce n'est pas aussi simple pour le pion doublé sur "ç". Cette variante avec 5.c3 semble parfaitement maîtrisée par Yu Yangyi. 19...a5 20.a4 f6 21.b3 d5!? Le Chinois prend des risques, alors que 21...f7 et 22...e5 menait au partage du point. 1h08-0h44. 22.e2 f5 23.b2 d6 24.h4 h6 25.d3 e5 26.g4 e7 27.g3 f6 28.f3 f5 29.xf5 xf5 3e diagramme. 30.e2 f7 ½-½

Selon Maxime Vachier-Lagrave sa position était meilleure, cependant il n'a pas pu augmenter cet avantage et après plusieurs échanges le jeu s'est équilibré.

Yu Yangyi et Maxime Vachier-Lagrave | Photo https://khantymansiysk2019.fide.com/en/
Yu Yangyi - MVL
Après 9.d5
Yu Yangyi - MVL
Après 16.♗f3
Yu Yangyi - MVL
Après 21.♖e2

Yu Yangyi avait obtenu une assez bonne position dans la première partie, il n'avait donc aucune raison de renoncer à affronter la défense Grünfeld de Maxime Vachier-Lagrave dans la troisième partie du match pour la troisième place, mais avec toutefois une petite idée derrière la tête : le très rare 9.d5!? du 1er diagramme qui offre un pion sur 9...a5 10.d3 0-0 11.b1 e6 12.c4 f5! au lieu de 12...b6 13.d2 c6 ½-½ (13) Ivanov,I (2510)-Yermolinsky,A (2615) Durango 1992. 13.0-0 fxe4 14.xe4 xc4 15.f4 d6 16.f3 et un 2e diagramme avec des pendules à 1h33-1h14. Le module d'analyse n'a ici pas du tout apprécié le 16...exd5?! du Français, et lui préférait 16...e5 17.e6 xe6 18.dxe6 e4 19.g4 b6. Analyse ou improvisation de la part de MVL ? 17.xd5+ h8 avec une première réflexion de Yu Yangyi. Trente minute pour reprendre le pion sacrifié par 18.xc5. Il faut noter que ce Cavalier noir en d6 manque de point d'appui. 18...f5 19.b2 xb2 [Et surtout pas 19...xb1?? 20.xg7+ xg7 21.e6+ 1-0] 20.xb2 f6 21.e2, 3e diagramme, dans lequel les Blancs exercent une pression très désagréable sur les pions noirs de l'aile-Dame, sans oublier un Roi plus en sécurité et un meilleur contrôle des cases centrales.

Yu Yangyi - MVL
Après 24...♖ac8
Yu Yangyi - MVL
Après 28...♕b2
Yu Yangyi - MVL
Après 32.♘e3 ½-½

21...fc8 22.a5 c4!? Maxime décide de jouer actif. 23.d5 d4 24.e7! De désagréable la position noire passe à très désagréable après cette entrée sur la septième rangée. De plus, si la Dame noire contrôle pour le moment la grande diagonale a1-h8, elle a peu de cases pour conserver ce contrôle indispensable. 24...ac8, 1er diagramme. 25.d1?! Ce n'est pas le plus fort selon le module qui préférait 25.a3!. Lors de la conférence de presse Yu Yangyi et MVL ont confirmé la force de ce coup. Maxime a même confié qu'après 25.a3! il n'avait pas trouvé comment continuer et que sa position était très mauvaise voire perdante. Maxime profite de l'imprécision pour reprendre du poil de la bête par 25...c1! 26.ee1 c4 27.b4 xd1 28.xd1 b2, 2e diagramme. 29.e7 g7 30.g4 d7 31.xg7+ xg7 32.e3 ½-½ 3e diagramme. Une seule imprécision de Yu Yangyi, dans une position supérieure, a suffit pour permettre à Maxime Vachier-Lagrave d'arracher le demi-point. Dernière partie demain !

Maxime Vachier-Lagrave | Photo https://khantymansiysk2019.fide.com/en/
MVL - Yu Yangyi
Après 11...♗g4
MVL - Yu Yangyi
Après 19...♖e8
MVL - Yu Yangyi
Après 25...♗d7

Une défense Petrov dans la deuxième partie du match pour la troisième place de la part de Yu Yangyi ne pouvait en aucun cas surprendre MVL. Dans le 1er diagramme, le Chinois vient d'innover par 11...g4 au lieu de 11...d7 et Maxime a répondu par 12.e2. Toutefois, après 12...a6 13.h3 d7 la « nouveauté » de Yu Yangyi a fait long feu et ne semble qu'aider les Blancs à lancer leurs pions sur le roque ennemi. 14.g4 f8 15.f1 g6 16.g5 g7 17.d2 xe1 18.xe1 f8 19.f4 e8, 2e diagramme. Yu Yangyi, prudent, va vider le potentiel d'attaque de son adversaire le plus rapidement possible. 20.h4 xe1+ 21.xe1 e8 22.xe8+ xe8 23.e4 xe4 24.xe4 c6 25.d2 d7, 3e diagramme, avec égalité. Bonne défense de Yu Yangyi qui a très tôt évalué le danger de l'attaque blanche en prenant les mesures adéquates pour sécuriser sa position. 26.d3 f5 27.g5 b5 28.f2 c5 29.b3 f7 30.h4 h5 ½-½

Yu Yangyi & Maxime Vachier-Lagrave | Photo https://khantymansiysk2019.fide.com/en/
« Je suis presque d'accord avec vous, mais les règles de la FIDE du Grand Suisse interdisent aux joueurs de se retirer sans motif valable du tournoi après la signature de l'accord. Sinon, je me serais inscrit au tournoi en juillet si j'avais su que j'avais la possibilité de me retirer à n'importe quel moment. » Maxime Vachier-Lagrave
Yu Yangyi - MVL
Après 15.e5!?
Yu Yangyi - MVL
Après 25...♖xe8
Yu Yangyi - MVL
Après 31.♖d1

La première partie du match pour la troisième place a aussi pris la forme d'une récitation théorique, cette fois sur la défense Grünfeld : 1.d4 f6 2.c4 g6 3.c3 d5 4.f3 g7 5.b3 dxc4 6.xc4 0-0 7.e4 c6 8.e2 e5 9.d5 d4 10.xd4 exd4 11.xd4 c6 12.c4 b5 13.xc6 d7 14.d6 e8 avec maintenant la nouveauté de Yu Yangyi 15.e5!?, au lieu de 15.g5 ½-½ (33) Vidit,S (2711)-Vachier Lagrave,M (2780) Blitz Internet 2018; ou encore 15.d3 0-1 (38) Navara,D (2726)-Vachier Lagrave,M (2794) Allemagne 2018. Maxime était prêt pour ce nouveau coup et la récitation s'est poursuivie : 15...g4 16.e6 fxe6 17.h3 e5 18.dxe6 xe6 19.xd8 axd8 20.xb5 c4 Les Noirs donnent une qualité pour deux pièces mineures et deux pions. 21.xe8 d3+ 22.f1 xc3 23.bxc3 xc1+ 24.g1 e2+ 25.h2 xe8 2e diagramme, des pendules à 1h29 et 1h34, et une première réflexion de Yu Yangyi pour continuer par 26.he1 et une première réflexion de Maxime pour répondre par 26...f7 - 1h17-1h14 - 27.c4 Le pion "ç" n'étant pas défendable, autant le rendre avec gain de temps. 27...xc4 28.ac1 b5 Pour sécuriser le pion "a", si nécessaire, tout en gardant la Tour e8 défendue, déclouant ainsi le Cavalier. 29.c7 a6 30.a7 Devoir supporter une Tour ennemie sur la septième rangée n'est jamais agréable. 30...e4 - 0h45-1h07 - 31.d1, 3e diagramme, avec la menace 32d8+ et gain du pion a6.

31...d4 32.xd4 xd4 33.a4!? Yu Yangyi aurait sans doute pu tenter d'activer son Roi, beaucoup plus libre que son homologue noir. 33...xa4 34.xa6 b3 Les Noirs n'ont plus rien à craindre. 35.a7 f7! Permet au Roi de sortir. 36.g3 ½-½

« La finale deux Tours contre Tour, Fou et Cavalier était un peu déplaisante pour moi, mais la bonne chose a été que j'ai joué 25 coups en pratiquement 5 minutes et j'avais donc largement le temps de trouver les bons coups pour éviter les problèmes. » Maxime Vachier-Lagrave

À la question : Êtes-vous déçu d'avoir perdu la demi-finale ? Maxime a répondu : « Bien sûr, mais en même temps c'était mérité. J'ai eu deux bonnes journées pour me reposer et penser à autre chose qu'aux échecs ! »

« Ding Liren qualifié pour le tournoi des candidats, Anish Giri mène désormais la course à la qualification au classement Elo. Giri possède 6 points d’avance sur Maxime Vachier-Lagrave sur la moyenne Elo. Maxime devrait gagner 25 points sur Giri dans la liste de novembre pour le dépasser. » Martin Bennedik

Peter Heine Nielsen : Le problème réside dans la manière d'utiliser le classement Elo. Utiliser la moyenne Elo n'est pas une bonne chose, car elle favorise les bons résultats en début de période par rapport à la fin. Et cela crée une situation regrettable où Anish Giri optimise ses chances en jouant le moins possible. Les règles sont le problème.

Anish Giri : La dernière chance d'arrêter ma marche vers le prochain cycle du Championnat du monde est de voter pour me retirer du tournoi des candidats. Je propose un sondage Twitter de notre chef de l’opposition Peter Heine Nielsen, puis de l’envoyer au bureau présidentiel de la FIDE, dont Magnus Carlsen fait également partie. Maintenant, retour à la préparation.
  • La finale et le match pour la 3e place se déroulent en quatre parties à la cadence de 90 minutes pour 40 coups, plus 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.
  • Si le score est à égalité il y aura des départages le 4 octobre 2019.
  • Les départages sont composés de deux parties rapides de 25 minutes chacun avec un incrément de 10 secondes par coup.
  • Si égalité, deux parties en 10 minutes + 10 secondes par coup.
  • Si l'égalité persiste, deux parties en 5 minutes + 3 secondes par coup.
  • Et enfin, si nécessaire, un blitz Armageddon avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs (avec un incrément de 2 secondes par coup après le 61e coup), où le match nul donne la victoire aux Noirs.

Le montant total des prix s'élève à 1.600.000 dollars (environ 1.500.000 €), dont 6.000 dollars aux éliminés du 1er tour (environ 5.400 €), 10.000 dollars à ceux du 2e tour (environ 9000 €), 16.000 dollars au 3e tour (environ 14.500 €), 25.000 dollars au 4e tour  (environ 22.600 €), 35.000 dollars au 5e tour (environ 32.000 €), 50.000 dollars pour la 4e place (environ 45.500 €), 60.000 dollars pour la 3e place (environ 54.800 €), 80.000 dollars pour le finaliste (environ 73.000 €) et 110.000 dollars pour le vainqueur (environ 100.500 €).

Le palmarès des Coupes du Monde d'Échecs

AnnéePaysLieuVainqueurFinalisteJoueurs
2000
Shenyang
Viswanathan Anand Evgeny Bareïev 24
2002
HyderabadViswanathan AnandRustam Kasimdzhanov24
2005
Khanty-MansiïskLevon Aronian
Ruslan Ponomariov128
2007
Khanty-MansiïskGata Kamsky
Alexeï Shirov
128
2009
Khanty-MansiïskBoris Gelfand
Ruslan Ponomariov
128
2011
Khanty-MansiïskPeter Svidler
Alexander Grischuk
128
2013
TromsøVladimir Kramnik
Dmitri Andreikin
128
2015
BakuSergey Karjakin
Peter Svidler
128
2017
TbilissiLevon Aronian
Ding Liren
128
2019
Khanty-MansiïskTeimour Radjabov
Ding Liren128

En 2000 et 2002, la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) organisait la première puis la deuxième Coupe du monde. Ces tournois à élimination directe n'étaient pas liés au championnat du monde d'échecs. Depuis 2005, un événement du même nom fait partie du cycle du championnat du monde d'échecs. Il est organisé tous les deux ans, avec 128 joueurs à élimination directe, dans le même style que les championnats du monde FIDE de 1998, 1999, 2000, 2001-2002 et 2004.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (10)

  • manonchess

    Bravo à MVL, 3ème sur 128 joueurs dans un tournoi aussi relevé est une grande performance.
    Pour les "candidats" il est dit plus haut qu'utiliser la moyenne des elo "favorise les bons résultats en début de période par rapport à la fin"... à priori dont acte : difficile de contourner ce biais sauf peut-être introduire un coefficient de pondération (positif) tenant compte du nombre de tournois joués et de leur catégorie, ce qui améliorerait le système mais ne le rendrait pas pour autant parfait.

  • Taxiarque

    Bravo au vainqueur et à ses suivants. Un véritable parcours du combattant que cette coupe du monde.
    Bravo particulièrement à MVL pour sa ténacité (rebondir après une élimination demande beaucoup de détermination), en espérant qu'une wildcard lui sera donné.

  • Caravelle

    Le grand retour de Teymour au 1er plan ! Cool pour lui.

  • Caravelle

    Bravo Maxime, et bon repos !

  • Caravelle

    Très juste constat d'EE, c'est Yu qui mène la danse dans ce match. Maxime doit trouver les ressources pour jouer son meilleur jeu car son adversaire est surmotivé.