Deux Français qualifiés au quatrième tour de la Coupe du Monde d'Échecs

Départages : Qualification au quatrième tour en blitz Armageddon de Maxime Vachier-Lagrave aux dépens de David Paravyan ! MVL rejoint ainsi Étienne Bacrot !


Si la qualification d'Étienne Bacrot pour les 16es de finale de la coupe du monde d'échecs s'est rapidement décantée - 1,5 à 0,5 dès le premier départage à la cadence de 25 min. + 10 sec. - celle de Maxime Vachier-Lagrave nous a tenu en haleine jusqu'au bout ! Mais voilà, c'est fait, nous avons deux Français au quatrième tour ! Cocoricoooo !

Les Coupes du Monde d'Échecs 2021, avec 206 participants et 103 participantes, se dérouleront simultanément du 10 juillet (arrivée) au 4 août 2021 (départ) pour la Coupe du Monde d'échecs des femmes, et jusqu'au 8 août 2021 pour la compétition mixte, à Krasnaïa Poliana (la clairière rouge en russe), une commune d'environ 5000 habitants et une station de ski située à 60 km de Sotchi au bord de la mer Noire. Site officiel : https://worldcup.fide.com – Le tableau https://worldcup.fide.com/results

Troisième tour des coupes du monde d'échecs

NomsFédElo
CC2525101055ATotal
Maxime Vachier-Lagrave
2749
:
½
½1
0
½½½½1
5,0
David Paravyan
2625
:
½
½0
1
½½½½0
4,0














Étienne Bacrot
2678
:
½½½1
×××××2,5
Bassem Amin
2703
:
½½½0
×××××1,5














Pauline Guichard
2413
:
0
½×××××××0,5
Anna Muzychuk
2527:1½×××××××1,5














Tan Zhongyi
2511
:
1
1
×××××××2,0
Marie Sebag
2438
:0
0
×××××××0,0
Toutes les parties des Coupes du Monde jouées par les Français·e·s

Troisième tour, départages

Malgré tous leurs efforts dans la deuxième partie classique, Marie Sebag et Pauline Guichard n'ont pas réussi à égaliser et ont été éliminées. Les espoirs français ne reposent donc plus que sur les épaules de Maxime Vachier-Lagrave, opposé au Russe David Paravyan, et celles d'Étienne Bacrot, face à l’Égyptien Bassem Amin, dans le départage. À noter que mercredi 21 juillet sera le premier jour de repos. 

En parties de 25 min. + 10 sec., MVL débutait par une victoire sur la Svechnikov de David Paravyan, pendant qu'Étienne Bacrot annulait avec les Noirs face à Bassem Amin. Dans la partie retour, Maxime s'essayait à la Sicilienne classique et s'inclinait. De son côté, Bacrot l'emportait et filait déjà au quatrième tour. Maxime Vachier-Lagrave et David Paravyan alignaient ensuite les parties nulles, d'abord en 10 min. + 10 sec. puis en 5 min. + 3 sec.

Dans le deuxième blitz, un incident, David Paravyan stoppait les pendules - dans une position gagnante pour MVL - invoquant une triple répétition de la position... À tort ! Et la partie reprit avec plus de 2 minutes pour Maxime contre 7 secondes. Cependant, l'interruption a de toute évidence déconcentré le Français et la partie s'est achevée sur le partage du point. La qualification au quatrième tour allait donc se décider en blitz Armageddon ! La tension était à son comble sur les réseaux sociaux ; dans un Armageddon, on le sait, tout peut arriver. Maxime Vachier-Lagrave se retrouvait avec les pièces blanches, et donc l'obligation de gagner.

David Paravyan refusait de subir, prenait des risques dans l'ouverture, perdait (ou sacrifiait) un pion, et en moins de 10 coups les Blancs étaient clairement mieux. Dans le diagramme après 23...e8 le Français place la combinaison gagnante par 24.xb7! xb7 25.xf6 e7 26.h8+ f7 27.f1+ e6 28.e1+ d5 29.xe7 xe7 30.xa8+ c4 31.a6+ 1-0

MVL - Paravyan
Après 23...♖e8
Maxime Vachier-Lagrave & David Paravyan

Maxime Vachier-Lagrave affrontera au quatrième tour la jeune star indienne Rameshbabu Praggnanandhaa (2608), pas tout-à-fait 16 ans (il est né en août 2005). Quant à Étienne Bacrot il sera opposé au Russe Pavel Ponkratov (2629).

C'est au tour du Néerlandais Anish Giri (2776) de passer à la trappe face à l'Ouzbek Nodirbek Abdusattorov (2634), 16 ans ! | Photo Anastasiia Korolkova

Départage : un match en 2 parties de 25 min. + 10 sec. par coup, si l'égalité persiste, un match en 2 parties de 10 min. + 10 sec. par coup, et si l'égalité persiste encore, 2 blitz de 5 min. + 3 sec. par coup, et enfin, si l'égalité persiste toujours, une blitz Armageddon (ou mort subite), avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs, un incrément de 2 secondes par coup à partir du 61e coup, où le match nul suffit aux Noirs pour être déclarés vainqueurs.

Troisième tour, deuxièmes parties classiques

Le numéro 2 mondial, l'Américain Fabiano Caruana (2806), éliminé de la Coupe du Monde d'Échecs 2021 par le Kazakhe Rinat Jumabayev (2637) sur le score de 1,5 à 0,5 | Photo Anastasiia Korolkova

C'est le principe même de la Coupe du Monde : des matchs couperet ! Une faute, une hésitation, un relâchement coupable, et l'on se retrouve dans la position du fleurettiste qui a trop reculé, dos au mur, forcé à attaquer.

Que cela nous plaise ou non, les premières parties du troisième tour de la coupe du monde d'échecs 2021 ne sont guère encourageantes pour la suite. Marie Sebag et Pauline Guichard ont lâché leur partie en manque de temps et se retrouvent toutes deux condamnées à la victoire.

Étienne Bacrot s'est de nouveau relâché comme lors de la deuxième partie classique du deuxième tour contre Ravi Haria. Et si le prix a payé s'est révélé moins cher, avec le demi-point, le Français pourrait nourrir des regrets si les choses tournent mal dans la deuxième partie avec les pièces noires.

Quant à Maxime Vachier-Lagrave, nous pensons qu'il a bien fait de ne pas insister. Surpris par David Paravyan dans l'ouverture, MVL n'avait aucune raison de s'épuiser dans une position sans grandes perspectives. Surtout que Maxime, après sa belle victoire au Croatia Grand Chess Tour "Rapid & Blitz", n'a pas à craindre les départages.

Paravyan - MVL
Après 16...♕e8
Paravyan - MVL
Après 23...♖c8
Paravyan - MVL
Après 32...♗h6 ½-½

David Paravyan vs Maxime Vachier-Lagrave : Sans surprise, une Najdorf, théorique jusqu'au 1er diagramme après 16...e8 où le Russe innove par le 1er coup de l'ordinateur 17.b4!? [Au lieu de 17.h3 ou 17.c6] La suite est pratiquement forcée : 17...d8 18.b7 xf3 19.xd6 e7 20.d2 hf6 21.e4 xb4! 22.xf6+ xf6 23.xb4 c8, 2e diagramme, avec un léger avantage blanc, facilement contenu par MVL. 24.h4 g4 25.e2 f2 26.d2 e3 27.c3 b6 28.d3 xd2 29.xd2 xd5 30.xe5 e8 31.g3 e3+ 32.d1 h6 ½-½

Sebag - Tan Zhongyi
Après 12.f4!?
Sebag - Tan Zhongyi
Après 21...♖ae8
Sebag - Tan Zhongyi
Après 33...♘e4

Marie Sebag vs Tan Zhongyi : Une partie des quatre Cavaliers, Tan Zhongyi n'ayant aucune raison de refuser la symétrie. Cela n'a pas empêché Marie de prendre le taureau par les cornes dans le 1er diagramme par 12.f4!? exf4 13.xf4 xb3 14.xe7 xe7 15.cxb3 g6 16.d2 g7 17.af1 d5 18.exd5 c5+ 19.d4 xd5 20.c4 d6 21.f3 ae8, 2e diagramme. Marie Sebag, comme Pauline, décide de bousculer son adversaire avec 22.c5!? [22.d5 f5 23.d4 xd4 24.xd4 e5=] 22...d5 23.xa5 e2 24.b5 xa2 25.c4 d8 26.e1, etc. La décision est venue dans le 3e diagramme après 33...e4 34.e6?! [34.xe4!? g7 35.g5] 34...f6 35.h8+ xh8 36.xf8 g8 37.d7 xd5 avec 2 pions de plus, passés et liés. 0-1 au 65e coup après avoir tout tenté.

Marie Sebag | Photo Anastasiia Korolkova
A. Muzychuk - Guichard
Après 17...f5
A. Muzychuk - Guichard
Après 22...♘d6
A. Muzychuk - Guichard
Après 35.♖c1

Anna Muzychuk vs Pauline Guichard : Une partie des trois Cavaliers, Pauline refusant celle des quatre avec 3...g6 au lieu de 3...Cf6. Dans le 1er diagramme les pièces noires sont toutes en place et il faut faire quelque chose. Alors 17...f5 18.exf5 d5?! Les Noirs jouent sur le clouage du pion f5 et la faiblesse du pion f2, mais sans doute est-ce trop demander à la position. Il faut reconnaître que 18...xf5 19.xe8 xe8 20.e1 offrait peu d'espoir à la Française d'obtenir une position d'attaque. 19.e3! La menace 20.c5 force 19...xf5, qui coûte un pion sur 20.xa7. Pauline Guichard vient de brûler ses vaisseaux et doit tout jouer sur une attaque directe. 20...f6 21.a4 d4?! Une partie « normale » ne mènerait nulle part. 22.c5 d6, 2e diagramme. Anna Muzychuk ne va prendre aucun risque et consolider sa position 23.f1 f7 24.xd4 xd4 25.xd4 xd4 26.xd4 e2, etc. et dans le 3e diagramme les Noirs n'ont plus aucune chance de gain. ½-½ au 48e coup.

Pauline Guichard | Photo Anastasiia Korolkova

Troisième tour, premières parties classiques

Début en douceur pour MVL. Face à la variante accélérée du Dragon, Maxime Vachier-Lagrave, après mûre réflexion, a renoncé à placer un étau de Maroczy sur la position du Russe David Paravyan. Un peu moins de 15 coups théoriques plus tard, la partie était équilibrée et les joueurs ont commencé à répéter pour signer la nulle au 23e coup.

Tan Zhongyi - Sebag
Après 21.♗f4
Tan Zhongyi - Sebag
Après 26.♕d2
Tan Zhongyi - Sebag
Après 29.♖xa6 1-0

Amère défaite pour Marie Sebag. Pourtant, la Française avait parfaitement géré sa variante Najdorf jusqu'à obtenir, dans le 1er diagramme après 21.f4, une bonne position contre la Chinoise Tan Zhongyi. Sous la forte pression du temps, Marie se lance à l'attaque 21...a4? [La machine donne 21...f8! 22.hf1 e6 23.g3 hf8 et les Noirs n'ont rien à craindre.] 22.d4 xc3 Les Noirs n'ont pas le choix. [Sur le retour 22...b6 23.hd1 et le pion d6 tombe.] 23.d3 b5 24.xd6 e2+ [Si 24...xd6 25.xd6+-] 25.b2 f4 26.d2, 2e diagramme. Les Noirs doivent donner la qualité. 26...xd6 27.xd6 e6 28.d5 b8 29.xa6 1-0, la position du 3e diagramme est sans espoir. 

Guichard - A. Muzychuk
Après 31.♗f3?!
Guichard - A. Muzychuk
Après 33...♖g4
Guichard - A. Muzychuk
Après 41...♔g6

Le zeitnot, encore lui, a aussi causé la perte de Pauline Guichard. Dans la position du 1er diagramme, le pion de plus d'Anna Muzychuk ne compte pratiquement pas, mais avec moins de 2 minutes à la pendule, la Française pense trouver se faciliter la tâche en finale de pièces lourdes et joue 31.f3?! xf3 32.xf3 g6 33.g3 g4, 2e diagramme dans lequel il fallait jouer 34.e3 pour empêcher le prochain coup des Noirs, et non pas 34.d3?! e4! 35.h2 e2 36.f4 xf4 37.gxf4 xf2+ 38.g3 f1 39.d7 a1 40.xb7 xa3+ 41.g2 g6, 3e diagramme. Le zeitnot est passé, la poussière retombée, mais avec 2 pions de moins la partie blanche est perdue. 0-1 au 45e coup.

Bacrot - Amin
Après 35...♕e2
Bacrot - Amin
Après 38...♗e5
Bacrot - Amin
Après 42...♔xd8 ½-½

Apparemment Étienne Bacrot a eu sa chance contre la variante Breyer de l'Égyptien Bassem Amin. Selon le module, dans le 1er diagramme après 35...e2, il fallait jouer l'immédiat 36.xe2 xe2 37.h6 e6 38.f4 e7 39.g4 avec un avantage blanc décisif. Étienne a joué à la place 36.f6+?! h8 37.xe2 xe2 38.c3 e5, 2e diagramme, où le Français rate une autre opportunité en préférant 39.d8+ au lieu de 39.xe5 xe5 40.f4 qui devrait gagner. La partie a continué par 39...g7 40.e8+ f8 41.f1 e7 42.xe2 xd8 ½-½ et dans ce 3e diagramme les joueurs ont convenu de la nulle.

Marie Sebag

Le compte rendu du deuxième tour de la Fédération Internationale des Échecs le confirme : « La plus étonnante surprise du deuxième tour a été la défaite du GM Alireza Firouzja (2759), face au GM Javokhir Sindarov (2558), Quatre nulles, dans les parties classiques et dans les rapides de 25 minutes, ont été suivies d'une défense indienne du Roi très animée, dans laquelle Sindarov a placé un très beau sacrifice de pion positionnel avec …f3!, puis …Ch5-f4, s'emparant de l'initiative et remportant finalement une partie décisive. Représentant la France pour la première fois, l'élimination de Firouzja est un coup dur pour ses fans du monde entier. » Ironie de l'histoire, le meilleur joueur iranien, le GM Parham Maghsoodloo (2698), a perdu aussi, contre le GM Kiril Georgiev (2594), âgé de 55 ans, et avec plus de 100 points Elo de moins.

Le système des coupes du monde

Le système des Coupes du Monde d'échecs est de six tours (cinq pour les femmes), de matchs de deux parties parties classiques par tour (départages si nécessaire) - les vainqueurs passant au tour suivant - plus un septième tour (un sixième pour les femmes), la finale, composée d'un match entre les deux premiers joueurs en deux parties classiques (départages si nécessaire), et un second match - identique à celui de la finale - pour la troisième place.

De très forts joueurs ont renoncé à participer et ont donc été remplacés : Teimour Radjabov par Boris Gelfand, Ding Liren par Anton Korobov, Evgeny Shtembuliak par Vladimir Malakhov, Ju Wenjun (qualifiée en qualité de championne du monde femme) par Dmitry Jakovenko, Ian Nepomniachtchi par Pentala Harikrishna, Wesley So par Santosh Gujrathi Vidit, Richard Rapport par Alexander Areschenko, Wang Hao par A. R. Saleh Salem et Viswanathan Anand par Jorden van Foreest.

Ju Wenjun - qui aurait pu jouer aussi la coupe des femmes - a renoncé et a été remplacée par Zhansaya Abdumalik, Hou Yifan a été remplacée par Natalija Pogonina et Humpy Koneru remplacée Olga Girya.

Les deux finalistes de la Coupe du monde sont qualifiés pour le tournoi des candidats prévu au premier semestre 2022. Si un des finalistes est déjà qualifié, sa place sera attribuée : 1. au joueur suivant, mais pas au-delà de la 4e place, 2. au joueur suivant non qualifié par les Grand Prix 2020-2021.

Chez les femmes, les trois premières joueuses sont qualifiées pour le tournoi des candidates, prévu aussi au premier semestre 2022. Si Ju Wenjun, et/ou Aleksandra Goryachkina, et/ou les joueuses se qualifient via les Grand Prix 2019-2020, alors les places seront attribuées: 1. à la 4e place de la Coupe du monde, 2. à d'autres épreuves de qualification conformément au règlement.

Le calendrier des coupes du monde d'échecs

Coupe du Monde hommes
Coupe du Monde femmes
12.07.2021 Tour 1 Partie 1
12.07.2021 Tour 1 Partie 1
13.07.2021 Tour 1 Partie 2
13.07.2021 Tour 1 Partie 2
14.07.2021 Tour 1 Tie-break
14.07.2021 Tour 1 Tie-break







15.07.2021 Tour 2 Partie 1
15.07.2021 Tour 2 Partie 1
16.07.2021 Tour 2 Partie 2
16.07.2021 Tour 2 Partie 2
17.07.2021 Tour 2 Tie-break
17.07.2021 Tour 2 Tie-break







18.07.2021 Tour 3 Partie 1
18.07.2021 Tour 3 Partie 1
19.07.2021 Tour 3 Partie 2
19.07.2021 Tour 3 Partie 2
20.07.2021 Tour 3 Tie-break
20.07.2021 Tour 3 Tie-break







21.07.2021 Jour de repos

21.07.2021 Jour de repos







22.07.2021 Tour 4 Partie 1
22.07.2021 Tour 4 Partie 1
23.07.2021 Tour 4 Partie 2
23.07.2021 Tour 4 Partie 2
24.07.2021 Tour 4 Tie-break
24.07.2021 Tour 4 Tie-break







25.07.2021 Tour 5 Partie 1
25.07.2021 Tour 5 Partie 1
26.07.2021 Tour 5 Partie 2
26.07.2021 Tour 5 Partie 2
27.07.2021 Tour 5 Tie-break
27.07.2021 Tour 5 Tie-break







28.07.2021 Tour 6 Partie 1
28.07.2021 Jour de repos
29.07.2021 Tour 6 Partie 2



30.07.2021 Tour 6 Tie-break
29.07.2021 Tour 6 Partie 1




30.07.2021 Tour 6 Partie 2
31.07.2021 Jour de repos

31.07.2021 Tour 6 Tie-break







01.08.2021 Tour 7 Partie 1
01.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 1
02.08.2021 Tour 7 Partie 2
02.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 2
03.08.2021 Tour 7 Tie-break
03.08.2021 Finale & pour la 3e place Tie-break







04.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 1



05.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 2



06.08.2021 Finale & pour la 3e place Tie-break



Cadence et départages

La cadence des parties classiques est de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. En cas d'égalité après ces 2 parties classiques, un match en 2 parties de 25 minutes + 10 secondes par coup, si l'égalité persiste, un match en 2 parties de 10 minutes + 10 secondes par coup, et si l'égalité persiste encore, 2 blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup, et enfin, si l'égalité persiste toujours, une partie « mort subite », avec 5 minutes pour les Blancs, seulement 4 minutes pour les Noirs, avec un incrément de 2 secondes par coup à partir du 61e coup, où le match nul suffit aux Noirs pour être déclarés vainqueurs. Que ce soit en cadence classique, rapide ou blitz, les joueurs ne peuvent proposer de partager le point avant le 30e coup des Noirs.

Les prix

Le montant total des prix est de 1.892.500 dollars (environ 1.600.000 €)pour Coupe du Monde d'Échecs mixte. Les perdants du premier tour repartiront avec la somme de 3.750 dollars, ceux du 2e tour 6.000 dollars, ceux du 3e tour 10.000 dollars, ceux du 4e tour 16.000 dollars, ceux du 5e tour 25.000 dollars, ceux du 6e tour 35.000 dollars. Le quatrième recevra 50.000 dollars, le troisième 60.000 dollars, le finaliste 80.000 dollars, et le vainqueur 110.000 dollars. 20% de tous les prix sont retenus par la FIDE.

Le montant total des prix est de 676.250 dollars (environ 570.000 €) pour la Coupe du Monde d'échecs des femmes. Les perdantes du premier tour repartiront avec la somme de 3.750 dollars, celles du 2e tour 5.000 dollars, celles du 3e tour 6.750 dollars, celles du 4e tour 9.500 dollars, celles du 5e tour 14.000 dollars. La quatrième recevra 20.000 dollars, la troisième 25.000 dollars, la finaliste 35.000 dollars, et la gagnante 50.000 dollars. 20% de tous les prix sont retenus par la FIDE.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • sirtchouf

    Il est vrai que Carlsen est déjà l'un des plus grands champions du monde de tous les temps, selon moi. De plus, il a révolutionné à sa manière le jeu en limitant l'importance des préparations maisons et les lignes théoriques à ne plus en finir...Et, en effet, il est peut-être le meilleur joueur des finales. Cela dit, ça serait beau pour lui de gagner la coupe et de battre ensuite Nepomniachtchi, ce qui loin d'être évident

  • ludor

    1. OK
    2.OK
    3.OK
    Mais il n'a plus besoin de montrer au monde qui est le patron!!!!!
    Il gagne encore avec des positions dites "nulles" par les ordis.... On a peut-être le plus grand champion de tous les temps en finale!!!!! (et en + en milieu de jeux il est extraordinaire!!)

  • sirtchouf

    On pourrait se demander pourquoi Carlsen joue la coupe du mode.
    Selon moi, il y a au moins trois motivations:
    1: S'entrainer;
    2: Gagner la coupe;
    3: Gagner la coupe + la championnat du monde pour montrer
    au monde qui est le patron

  • ludor

    Allez Maxime et Etienne, tout de bon pour la suite!!!!!