Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Dernière ligne droite, dans la sérénité...

Communiqué de Léo Battesti : «Allez trêve d’hypocrisie. Je suis très serein.»

Allez trêve d’hypocrisie. Je suis très serein. Le 31 mars notre démarche bénéficiera d’une large adhésion des clubs...

Les réunions de ce week-end, particulièrement en Haute-Savoie et en Alsace, ont vu la participation d’un nombre important de présidents de club exprimant leur soutien à une stratégie de développement efficace et moderne.

J’avoue me dépenser sans compter dans cette campagne. J’ai en effet compris, dès le début,  qu’il fallait absolument que le débat soit la plus belle des réponses aux attaques personnelles. Face à l’intoxication, nous avons eu raison de rester concentrés sur nos orientations et nos projets. L’impact du «Dico de campagne» en est une belle illustration.

Pendant près de 9 mois j’ai beaucoup appris et évolué sur bien des points. Mais, surtout, j’ai pu constater l’importance de notre fédération. Elle est, sans conteste possible, la plus puissante organisation échiquéenne au monde comme l’affirment d’ailleurs de nombreux observateurs internationaux. Rien d’étonnant, dès lors, que nous soyons les seuls à organiser une telle procédure démocratique. Dans l’immense majorité des pays, quelques responsables se réunissent un ou deux jours et tranchent en catimini.

La campagne FFE c’est une autre dimension. J’ai, personnellement, organisé des débats à Pau, Cap d’Agde, Paris, Carquefou, Liffré, Guinguamp, Caen, Pontoise, Balma, Salon de Provence, Cappelle la Grande, Attignant, Hyères, Nice, Sévrier, Mulhouse, Nancy... et je serai les week-end prochain à Montreuil, Limoges et Saint-Laurent-Nouan.  Cette vingtaine de rendez-vous m’ont grandement enrichi et seront précieux pour l’avenir.

Dans toutes les régions des femmes et des hommes mènent campagne avec la même ferveur. Je voudrais remercier, au delà de mes colistiers, tous ceux qui veulent construire une grande fédération fraternelle et dynamique. Quant à ceux qui doutent de nos choix et soutiennent une autre liste, qu’ils sachent que dès le 31 mars nous leur tendrons la main, car nous sommes tous membres d’une même famille.

Gens una sumus


Publié le 20/03/2013 - 07:55 , Mis à jour le 20/03/2013 - 22:08

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (1)

  • centupion

    Les tensions sont inévitables.
    Les petites phrases blessantes aussi.
    Il n'y a aucun exemple de confrontation de ce type qui se passe autrement.
    Je trouve au contraire qu'il en sortira quelque chose de positif.

    17/03/2013 20:47