Elo FIDE septembre 2017

Fédération Internationale Des Échecs

Magnus Carlsen (2827) découvre que le nouveau numéro 2 mondial est désormais Français, Maxime Vachier-Lagrave (2804) ! Chez les femmes, Yifan Hou possède pratiquement 100 points de plus que la deuxième.

La Fédération Internationale Des Échecs propose trois classements Elo mensuels : celui des parties classiques, des parties rapides et des parties blitz. Pour suivre les variations Elo après chaque partie, le site www.2700chess.com actualise en continu le top 100 masculin et le top 50 féminin.

Top mondial mixte

La Sinquefield Cup a rapporté 5 points Elo à Magnus Carlsen. Le Norvégien conserve bien entendu sa place de numéro un mondial, maintenant avec 2827. Cependant, la meilleure opération a été réalisée par le Français Maxime Vachier-Lagrave avec un bond de 15 points lors de cette Sinquefield Cup. Notre compatriote occupe ainsi au 1er septembre 2017 une deuxième place mondiale dont il peut être fier avec 2804 ! Vladimir Kramnik est troisième sans jouer avec 2803, talonné par Levon Aronian avec 2802. De son côté, Fabiano Caruana a lâché 8 points dans la Sinquefield Cup et perd non seulement quelques places, sinon qu'il sort du club des +2800 avec 2799. Shakhriyar Mamedyarov, sixième avec 2797, n'a pas joué. Viswanathan Anand, qui s'agace d'entendre les journalistes lui demander sans cesse la date de sa retraite, a répondu en effectuant le deuxième meilleur saut après celui de MVL ; +11 points, 2794 Elo, et une jolie septième place mondiale ! Et toc ! Le moins 3 à la Sinquefield Cup de Wesley So lui a coûté 18 points, 2792, et une descente à la huitième place pour cet ancien numéro deux. Alexander Grischuk, discret ces dernier mois, est remonté à la neuvième place avec +5 et 2788 ; un Elo nettement plus conforme à son talent. Et enfin, la dixième place mondiale est occupée par Hikaru Nakamura, malgré son -11, avec 2781 Elo.

On retrouve ensuite Sergey Karjakin +7 et 2780, Anish Giri +5 et 2777, Ding Liren -6 et 2771. Le Russe Peter Svidler n'est pas qu'un commentateur de luxe, c'est encore et toujours un très bon joueur avec +5 et 2756 Elo.

A noter aussi que les +18 points de Yifan Hou placent la Chinoise à la 74e place mondiale avec 2670 Elo. Le plus grand bond Elo du Top 100 est toutefois à mettre à l'actif du grand-maître ukrainien Yuriy Kuzubov avec +36 points Elo, 57e mondial et 2688. À 52 ans l'Anglais Nigel Short ne se contente pas de tweeter, il joue encore et pas si mal que ça apparemment, puisqu'il empoche 10 points Elo, 2698, et occupe la 47e place. Belle performance du grand-maître égyptien Bassem Amin avec +19 points, 2699 et une 45e place. Si le style romantique de Baadur Jobava fait parfois ressembler sa courbe Elo à des montagnes russes, le Géorgien a cette fois gagné 15 points Elo pour revenir à 2702. Après une année 2016 en demi-teinte, Étienne Bacrot a depuis le début de l'année 2017 repris sa marche en avant : +6 en janvier, +12 en juin, +7 en juillet, et +13 au 1er septembre avec un huitième titre de Champion de France, un superbe Elo à 2728 et une 29e place mondiale !

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes

Côté France

Hormis Maxime Vachier-Lagrave (2804) et Étienne Bacrot (2728), Laurent Fressinet rencontre des difficultés à revenir vers les 2700 alors qu'il possédait 2720 Elo en juin 2015. Ses 7 points acquis au Championnat de France lui donnent aujourd'hui 2657. Souhaitons-lui, à l'instar d'Étienne Bacrot, de reprendre sa progression. Vladislav Tkachiev (2660) et Joël Lautier (2658) sont classés inactifs. Christian Bauer n'a pas été récompensé de son beau début de Championnat de France : -4 et 2646. Tigran Gharamian +3 et 2624, Sébastien Mazé +2 et 2614. Romain Édouard a décidé de faire une pause et n'a pas participé au Championnat de France, mais a cependant encore lâché 17 points Elo lors de deux tournois en Espagne. L'ancien 2702 de juin 2014 est à ce jour 2607. Courage Romain, never give up ! Matthieu Cornette -7 et 2602, Maxime Lagarde -9 et 2598, Yannick Gozzoli -10 et 2582.

Étienne Bacrot | Photo Lennart Ootes

Top mondial féminin

Nous l'avons dit, avec ses +18 points Elo Yifan Hou est à la 74e place mondiale avec 2670 Elo, et bien entendu meilleure joueuse du monde. L'autre Chinoise, Ju Wenjun, avec -4 et 2574, a échangé sa place de numéro deux avec Anna Muzychuk, +4 et 2576. Depuis son mariage, l'Indienne Humpy Koneru n'a pas repris la compétition, bientôt un an sans jouer, quatrième avec 2557. Alexandra Kosteniuk n'a pas joué non plus et reste à 2552, huit points devant Mariya Muzychuk et ses 2544. Puis on retrouve Viktoria Cmilyte 2542 et Kateryna Lagno 2541. À noter l'arrivée en trombe d'une nouvelle chinoise, Lei Tingjie, avec +20 points Elo, 2534 et une neuvième place mondiale ! Harika Dronavalli avec -2 et 2528 complète le top 10.

À signaler la performance de la joueuse turque Ekaterina Atalik avec +23, 2468 et une 22e place. En revanche, l'Allemande Elisabeth Paehtz a perdu 15 points avec 2454 et l'Ukrainienne Anna Ushenina la bagatelle de 27 points Elo avec maintenant 2445. Un mot sur Zhansaya Abdumalik - invitée au Trophée Karpov du Cap d'Agde par Anatoly Karpov lui-même en 2015 - 2370 Elo en 2015 et 2442 en avril 2017, elle avait quelque peu marqué le pas ensuite. Après être passée sous la barre des 2400, la Kazakhe a depuis repris sa progression avec +23 en août et +5 au 1er septembre, et la revoici à 2428 Elo.

Yifan Hou (CHN) 2670 Elo

Côté France

Marie Sebag n'a joué que 15 parties au mois de mai 2017 pour gagner 7 points. La première française est 16e joueuse mondiale avec un Elo à 2495. Les dernières parties d'Almira Skripchenko entre avril et mai 2017 lui ont coûté cher avec une chute à 2399 Elo. La championne de France 2017 Sophie Milliet a quant à elle profité de sa grande forme pour engranger 15 points Elo, remonter à 2377 et à la 82e place mondiale.

Silvia Collas -1 et 2288, mais c'est surtout Pauline Guichard qui a attiré l'attention avec une perte de 37 points Elo en 9 parties au 43e Obert Internacional Ciutat de Badalona en Espagne pour passer de 2322 à 2285 ! Rappelons que les joueuses (et les joueurs) n'ayant jamais obtenu un classement Elo à 2400 points ont un facteur K20 (K10 pour celles et ceux qui ont eu 2400), qui explique des variations Elo parfois importantes. Andreea Bollengier n'a pas joué ; 2260, Natacha Benmesbah a perdu 27 points au Championnat de France et passe de 2271 à 2244. Nino Maisuradze fait encore pire avec une perte de 40 points à 2240. En revanche, excellente opération pour Andreea-Cristiana Navrotescu avec +44 points au 16e tournoi de Charleroi en juillet, +25 au Championnat de France, pour un total de 69 points Elo glanés et 2219. Maria Leconte n'a pas bougé ; 2208. Anda Safranska a perdu 24 points ; 2200. Quant à Cécile Haussernot, révélation du Championnat de France 2017, sa place de vice-championne de France lui a rapportée 53 points Elo, plus les 6 points du 3e Festival de Metz, la voici à 2136.

Sophie Milliet, championne de France 2017
Publié le 31/08/2017 - 13:23 , Mis à jour le 01/09/2017 - 09:55
Les réactions (8)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
patrickG1001 - 01/09/2017 21:33
Correction à mon texte précédent : si Karjakin et Carlsen s'affrontent en demi-finale, les deux autres demi-finalistes seraient (à ce que je comprends) qualifiés d'office pour les candidats (par ex. So et Caruana pour donner une chance à la qualif de MVL par Elo) sans avoir recours à une petite finale. Par contre, pas sûr que la FIDE avait prévu ce cas de figure, quelqu'un en sait plus?

patrickG1001 - 01/09/2017 20:56
Merci Johnsteed, une petite finale serait en effet le plus logique dans ce cas.

C'est d'ailleurs ce que semble dire la FIDE sur son site Internet :
4. World Championship Cycle 2016-2018
4. 1.
The winner and the runner up of the World Cup 2017 will qualify to the Candidates stage of the World Championship cycle 2016-2018. If there is
a 3rd place qualification, a match will be organized together, and with the same terms, with the final match of the World Cup to decide the 3
rd place.
Les deux demi-finalistes ne pourront tous les 2 se qualifier car il est impossible que Carlsen et Karjakin s'affrontent en finale de la World Cup.

johnsteed - 01/09/2017 17:31
Je crois qu'i y a une petite finale pour déterminer le 3ème/4ème si quelqu'un déjà qualifié pour les candidats (Carlsen, Karja) accède à la finale.

patrickG1001 - 01/09/2017 16:55
@Johnsteed, pour cela il faudrait que 2 des trois (So, Caruana, Kramnik) se qualifient par le chemin de la Coupe du Monde. En fait, les seules options pour cela seraient que Kramnik et So ou bien Kramnik et Caruana s'affrontent en finale. La finale So-Caruana est impossible (https://www.fide.com/images/stories/NEWS_2017/FIDE_News/World_Cup_2017/World_Cup_2017_tree.pdf)
Maintenant, avec la présence de Carlsen et Karjakin, si un des deux (au moins) se qualifie pour la finale, je ne sais pas comment seront déterminés les 2 qualifiés par la Coupe du Monde. Quelqu'un sait?

johnsteed - 01/09/2017 12:34
Merci PatrickG1001, la qualification à l'élo reste peu probable, mais peut constituer une roue de secours si Kramnik, Caruana, ou So se qualifient via la coupe du monde.