Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Festival d’échecs «Tower of Concord»

Festival d’échecs «Tower of Concord». Le Chinois Wei Yi l'emporte largement sur le score de 7,5 points à 4,5 face au Russe Ernesto Inarkiev après 6 parties classiques et 6 parties rapides.


Le traditionnel festival d’échecs «Tower of Concord», a débuté en République d’Ingouchie. L'événement principal de ce festival est le «Super Match on Tower ». Un ancien champion d'Europe, le Russe Ernesto Inarkiev, défie le triple champion de Chine, Wei Yi. Le match se compose de 6 parties classiques (90 minutes pour 40 coups + 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup), et 6 parties rapides (15 minutes + 10 secondes par coup). Les dernières parties seront jouées sur la « Tour de la Concorde » à 100 m de hauteur, à Magas. Site officiel http://ruchess.ru/en/ avec parties en direct.

Le festival est organisé par le club de sport Adi Akhmad, le gouvernement de la République d'Ingouchie, le ministère des Sports de la République d'Ingouchie, le ministère de l'Éducation et des Sciences de la République d'Ingouchie ,avec le soutien de la Fédération Russe des Échecs et de l'Union internationale des échecs scolaires..

Nom Féd Elo C1C2 C3 C4 C5 C6R1 R2R3R4R5R6 Total
Wei Yi 2735: 0 1 11 ½½ 1 0 1½ 1 07,5
Ernesto Inarkiev 2690: 1 0 00½½ 0 1 0½ 0 14,5
Résultats des 6 parties classiques du 12 au 18 août 2018
1 Ernesto Inarkiev 2690- Wei Yi 2735 : 1-0 (51)Pion Dame 3.Fg5
2Wei Yi2735 -Ernesto Inarkiev2690 : 1-0 (35)Rossolimo
3Ernesto Inarkiev2690 -Wei Yi2735 : 0-1 (34)Grünfeld 5.h4!?
4Wei Yi2735 -Ernesto Inarkiev2690 :1-0 (85)Anti-Marshall
5Ernesto Inarkiev2690 -Wei Yi2735 : ½-½ (47)Pion Dame 3.Ff4
6Wei Yi2735 -Ernesto Inarkiev2690 :½-½ (29)Gambit Marshall
Résultats des 6 parties rapides des 20 et 21 août 2018
1Wei Yi2735-Ernesto Inarkiev2690:1-0(45)Gambit Réti
2Ernesto Inarkiev2690-Wei Yi2735:1-0(46)Début Pion Dame
3Wei Yi2735-Ernesto Inarkiev2690: 1-0 (76) Anglaise
4Ernesto Inarkiev2690-Wei Yi2735:½-½ (99)Pion Dame
5Wei Yi2735-Ernesto Inarkiev2690: 1-0 (45)Anglaise
6Ernesto Inarkiev2690-Wei Yi2735: 1-0 (25)Pion Dame 3.Ff4
Les parties du match Ernesto Inarkiev vs Wei Yi

Les parties rapides

La première partie rapide (la septième du match) a débuté par le rare gambit Blumenfeld inversé issu du début Réti de Wei Yi : 1.Cf3 d5 2.e3 c5 3.c4 d4 4.b4!? dxe3 5.fxe3 cxb4 6.d4 Cf6 7.Fd3 g6 8.a3 avec même un petit air de gambit Benkö. Surpris par tant d'audace, Ernesto Inarkiev s'est retrouvé très en retard à la pendule - 3 minutes contre 10 en moins de 20 coups - et sous une très forte pression, comme dans le diagramme. Malgré une belle défense, Inarkiev perdra une pièce dans la bataille et devra s'incliner.

Wei Yi - Inarkiev
Après 19.Fa4
Inarkiev - Wei Yi
Après 42.Rg1!?

Dans la huitième et deuxième partie rapide, Ernesto Inarkiev a montré que lui aussi pouvait jouer de manière agressive, efficace et rapide. Le Russe a rapidement pris un avantage, poussant Wei Yi en zeitnot dès le 20e coup. Une partie agréable à rejouer, très tactique. Nous vous donnons seulement la fin avec la marche du Roi 42.Rg1!? (42.Tb6! Tb8 43.Tb5 c4 44.Tc5 était encore plus fort.) 42...Tb8 43.Rf2 Rf8 44.Re2 Re8 45.Rd3 f5 46.Rc4 1-0, le Roi blanc ramasse tout et accompagne le pion à la promotion.

Dans la neuvième partie du match et troisième partie rapide, Ernesto Inarkiev a bien entendu évité de retomber dans le gambit Blumenfeld inversé. Cependant, dès le 8e coup, le Russe va prendre un mauvais chemin avec ce 8...Cg4-e5?!. Wei Yi profite immédiatement de cette faute stratégique avec 9.c5! - le pion est imprenable à cause de la fourchette de pion d2-d4 - et après 9...Dc7 10.d4 Ced7!? 11.e4 Fe7 12.O-O O-O 13.Fe3 les Blancs possédaient un clair avantage positionnel. Inarkiev ne s'en sortira pas.

Wei Yi - Inarkiev
Après 8...Ce5?!
Inarkiev - Wei Yi
Après 14...e6

Dans la dixième partie du match et quatrième partie rapide, Ernesto Inarkiev a répété son début de la huitième, sauf que Wei Yi a intercalé, après 1.d4 Cf6 2.Cf3 g6 3.Cbd2 d5 4.e3 Fg7 5.b4, un 5...a5. Dans le diagramme après 14...e6, les Blancs possèdent un petit avantage, qui va être gâché par la manœuvre douteuse 15.Fd6!? Ff8 16.Fg3?!. Les Noirs sautent donc sur l'occasion de se défaire de leur pion faible par 16...c5! avec égalité. Inarkiev arrachera la nulle en finale de Tours après avoir été totalement perdant.

Dans la onzième partie du match et cinquième rapide, Ernesto Inarkiev, avec les pièces noires, a mal négocié son ouverture. En une vingtaine de coups, comme dans le diagramme ci-contre après 24...Te7, l'avantage blanc était déjà décisif; sans oublier la phrase de Wilhelm Steinitz : « Donnez-moi un Cavalier en 6e et je gagnerais toutes mes parties. » Si seulement 45 points Elo séparent les deux joueurs, le Chinois Wei Yi s'est montré largement supérieur à son adversaire russe; en parties classiques comme en rapides.

Wei Yi - Inarkiev
Après 24..Te7
Inarkiev - Wei Yi
Après 24...Cd3??

Dans la douzième et dernière partie du match, la sixième rapide, Ernesto Inarkiev, avec les pièces blanches, est revenu à son système avec 1.d4 Cf6 2.Cf3 g6 3.Ff4, qu'il semble avoir suffisamment amélioré pour poser de nouveaux problèmes à Wei Yi. Cependant, malgré une position agressive, Inarkiev ne trouve le moyen de poursuivre son action et Wei Yi s'empare de l'initiative. Les Blancs sont en difficultés, mais dans le diagramme, 24...Cd3?? est une terrible gaffe ! Wei Yi s'inclinera immédiatement après 25.Ce4! avec gain d'une pièce.

Les parties classiques

Alors que dans la quatrième partie du match Wei Yi avait préféré refuser le gambit Marshall, cette fois, dans la sixième partie, sans doute après avoir révisé ses variantes, le Chinois a accepté de réciter une longue suite théorique, bien connue aussi de son adversaire Ernesto Inarkiev. Ainsi, en quelques minutes, les coups ont défilé si vite qu'après 20 coups les deux joueurs se sont retrouvés avec plus de temps à la pendule qu'au premier coup. Dans le diagramme ci-contre, Wei Yi vient de jouer 21.Cd5 au lieu de 21.b3 d'une rencontre ½-½ (35) Harikrishna,P (2752)-Inarkiev,E (2732) Monzon ESP 2016.

Wei Yi - Inarkiev
Après 21.Cd5

L'avantage de la paire de Fous ne pouvant être conservé, la position tend déjà vers la nulle. Sur 21...Tad8, Wei Yi, contrairement à Liviu-Dieter Nisipeanu dans ½-½ (31) Nisipeanu,L (2687)-Nybäck,T (2580) Baku AZE 2016 avec 22.Tad1, s'en est immédiatement emparée par 22.Cxb4 Dxb4 23.a3, les Fous de couleur opposée accentuant le facteur nul. 23...Dc5 24.Fc3 Tfe8 25.Tae1 f6 26.Txe8+ Txe8 27.Txe8+ Fxe8 28.Da8 Dc6 29.Dxc6 ½-½.

En acceptant le gambit Marshall, Wei Yi était apparemment satisfait de terminer la séance de parties classiques avec le demi-point. Face à lui, Ernesto Inarkiev n'ayant jusqu'à maintenant jamais réussi à obtenir un avantage avec les pièces noires, l'était apparemment aussi; préférant repousser la suite du match en parties rapides où il aura peut-être des chances de remonter ses deux points de retard.

Le lieu du match | Photo http://ruchess.ru/en/
Inarkiev - Wei Yi
Après 11...exd4
Inarkiev - Wei Yi
Après 17...Td8!?
Inarkiev - Wei Yi
Après 27...Rg7

Ernesto Inarkiev a repris l'idée de la première partie pour débuter la cinquième du match : 1.d4 Cf6 2.Cf3 g6, sauf que cette fois, au lieu de 3.Fg5, il a préféré 3.Ff4. C'est Wei Yi qui va sortir le premier de la théorie avec le 11...exd4 du 1er diagramme. Après environ 10 minutes de réflexion, le Russe a continué par 12.Cc4!? pour s'en prendre sans attendre au pion d6 au prix d'un pion. Et sur 12...Cc6 les Blancs devaient se décider entre 13.Cxd4 et 13.Cxd6. Ce sera 13.Cxd6 dxc3 14.bxc3 Fxc3 Le pion de moins est compensé par un meilleur développement blanc après 15.Tc1, sans oublier qu'Ernesto peut aussi s'emparer de la paire de Fous quand il veut. Est-ce suffisant pour le pion ? L'avenir le dira... Wei Yi a joué le meilleur coup selon nous, 15...Fb4, puisque qu'en titillant le pion b7 le Cavalier empêche la sortie du Fc8 et donc de la Ta8. Et le Russe aussi avec le très bon 16.Fb5! De7 avec la menace 17...Td8. Les Blancs décident de récupérer leur pion par 17.Fxc6, mais les Noirs intercalent le 17...Td8!? du 2e diagramme ! 18.Cxc8 Taxc8 19.Fd5 Fc3 20.Db3!? Cxd5 21.Tfd1 exploitant la liaison défensive quelque peu acrobatique des pièces noires, comme suspendues. La suite est plus ou moins forcée : 21...Tc5 22.Fe5 Fxe5 23.Txc5 Dxc5 24.Cxe5 Td6! 25.Dxb7 Le pion est enfin récupéré. 25...Cc7 26.Txd6 Dxd6 27.Dc8+ Rg7, 3e diagramme, avec une «petite combinaison» qui gagne un pion par 28.Dh8+! Rxh8 29.Cxf7+ Rg7 30.Cxd6. On dit souvent que les finales de Cavaliers sont identiques aux finales de pions, et le pion de plus devrait donc être décisif. Sauf qu'ici le meilleur placement du Roi noir compense le pion perdu. Le pion sera d'ailleurs récupéré et la nulle signée au 47e coup. Une bonne partie d'Ernesto Inarkiev qui s'est cependant heurté à une très bonne défense de Wei Yi.

Wei Yi et Ernesto Inarkiev | Photo http://ruchess.ru/en/
Wei Yi - Inarkiev
Après 19.Cxb5
Wei Yi - Inarkiev
Après 52.Tc6!
Wei Yi - Inarkiev
Après 61.Rxf4

Dans cette quatrième partie du match, les deux joueurs ont tout fait pour éviter les lignes habituellement jouées par leur adversaire. Dans une Espagnole, pour échapper au gambit Marshall, Wey Yi joue plus volontiers. 9.a4 à la place de 9.h3, et Ernesto Inarkiev préfère répondre 9...d6 au lieu de 9...d5. Devant la vitesse des coups d'Inarkiev, le Chinois n'a pas continué par 11.Cbd2, déjà connu dans une partie ½-½ (26) Leko,P (2720)-Inarkiev,E (2695) Sochi RUS 2012, ni par 11.Cxe5, qu'il avait affronté dans ½-½ (36) Wang Hao (2683)-Wei Yi (2725) Ho Chi Minh City VIE 2017 et a joué 11.a4. Dans le 1er diagramme après 19.Cxb5 il reste 3 parties de +2600 Elo dans les bases de données, avec 1 gain blanc et 2 nulles. Les Noirs récupèrent leur pion par 19...Fxg2 20.Rxg2 Dc6+ 21.Rh2 Dxb5 22.Df4 et enfin un nouveau coup, 22...c5!?, au lieu de 22...Dxb2 23.Dxc7 qui avait donné ½-½ (40) Palac,M (2600)-Adams,M (2720) Eilat ISR 2012 et 1-0 (40) Ivanchuk,V (2729)-Ding Liren (2781) Danzhou CHN 2017. Si les Blancs sont un chouïa mieux (le pion c5 est plus faible que le pion c2), les chances de gain sont très réduites. 23.b3 Da5 24.Te2 Da1 25.Dd2 Da8 26.Df4 g6!? On attendait plutôt une proposition de répéter la position par 26...Da1. 27.Te5 Db8 28.Rg3 Dd6 29.Te4 Dc6! L'échange des Dames en f4 serait mauvais pour les Noirs; le Roi blanc étant nettement mieux placé que son homologue noir. On a longtemps eu l'impression qu'il ne se passait rien, mais une imprécision par 46...Re6?! et tout-à-coup les Noirs ont des problèmes. Dans le 2e diagramme, après 52.Tc6! les Noirs n'ont qu'un coup, 52...g5 53.hxg5 fxg5 54.Th6 h4 55.Th5 Rg6 56.Rg4 h3 57.Txh3 À envisager était 57.fxg5, mais la suite choisie par Wei Yi gagne aussi un pion. 57...gxf4 58.Th8 Rf6 59.Th6+ Rg7 60.Tc6 Rf7 61.Rxf4, comme dans le 3e diagramme.

Sous pression sur l'échiquier et à la pendule, Ernesto Inarkiev va craquer à partir du diagramme ci-contre par 67...Rd7?, une faute qui coûte son dernier pion après la manœuvre d'encerclement 68.Tc4 Th5+ 69.Rd4 Tb5 70.Tc5 Tb8 71.Rc4 Rd6 72.Tb5 b3 73.cxb3, etc. 1-0 au 85e coup. Une réalisation du gain à rejouer. Une victoire qui permet à Wei Yi de mener sur le score de 3 points à 1. L'imprécision 46...Re6?! au lieu de 46...Rf8! a coûté cher à Ernesto Inarkiev !

Wei Yi - Inarkiev
Après 67.Rd5
Ernesto Inarkiev | Photo http://ruchess.ru/en
Inarkiev - Wei Yi
Après 11...Db6
Inarkiev - Wei Yi
Après 16.d6!
Inarkiev - Wei Yi
Après 31...a5

Ernesto Inarkiev et Wei Yi se sont livrés un beau combat dès les premiers coups de la troisième partie. Dans une défense Grünfeld : 1.d4 Cf6 2.Cf3 g6 3.c4 Fg7 4.Cc3 d5 le joueur russe a lancé les hostilités avec 5.h4!?, ce à quoi le joueur chinois a répondu par 5...c5, au lieu du plus fréquent 5...c6, joué par Grischuk et Carlsen par exemple. Et après 6.dxc5 O-O!? l'aventure pouvait commencer. 7.cxd5 Ca6 8.h5!? Cxc5 9.hxg6 fxg6!? Au lieu de suivre aveuglément le principe de la reprise vers le centre par 9...hxg6. 10.Fh6 Fxh6 11.Txh6 Db6, 1er diagramme, avec la terrible menace 12...Cg4!, parée par 12.Th4. Cependant, sur 12...Ff5!?, au lieu de l'attendu 12...Dxb2 pour récupérer le pion sacrifié, les Noirs ont obtenu une belle avance de développement sur un Roi blanc coincé au centre de l'échiquier. 13.Dd2 Cce4 14.Cxe4 Fxe4 15.d6!, 2e diagramme, avec la menace 16.Txe4 Cxe4 17.Dd5+ et 18.Dxe4. Wei Yi a joué 15...Dxd6 16.Dxd6 pour soulager la pression. 16...exd6 17.Tad1 Tac8 18.e3 d5 19.Fd3 Fxd3 20.Txd3 Tc1+ 21.Re2! Le bon coup. Sur 21.Rd2?! ou 21.Td1?! les Noirs prenaient l'avantage. 21...Tfc8. Malgré la très bonne défense d'Ernesto Inarkiev, Wei Yi conserve une certaine initiative pour compenser son pion isolé en d5. 22.Ce1 Inarkiev juge que le gros de l'orage est passé et pense pouvoir manœuvrer. 22...Tb1 23.Tb3 b6 24.Td4 Ce4! Le Chinois trouve le moyen d'échanger son pion isolé. 25.Txd5 Tcc1 26.Cf3 Tf1 27.Cf3 Txf2+ 28.Rd3 Cd6 29.Cd4 Td1+ 30.Rc3 Ce4+ 31.Rb3 a5, 3e diagramme. Il faut se rendre à l'évidence, l'orage n'était pas passé, au contraire, il redouble d'intensité ! et Ernesto Inarkiev va craquer. 32.Te5? Cd6 33.Td5 Td3+ 34.Ra4 Txb2 0-1, il faut donner une Tour pour empêcher le mat par 35...Tb4#.

Wei Yi | Photo Yerazik Khachatourian
Wei Yi - Inarkiev
Après 13...g6
Wei Yi - Inarkiev
Après 24.Dxe5
Wei Yi - Inarkiev
Après 28...Fd7

Ernesto Inarkiev a remporté la première partie après avoir échangé une Tour et 2 pions contre deux Cavaliers; un déséquilibre matériel qui lui a permis par la suite de monter une attaque directe sur le Roi noir. Dans la deuxième partie, Wei Yi a montré pourquoi sur 49 parties il n'a perdu que 3 fois contre la défense Sicilienne; 2 fois en rapide et 1 fois en blitz. Dans le 1er diagramme, le Russe vient d'innover par 13...g6. Attention, c'est parti ! 14.b4! cxb4 15.a3! bxa3 16.Fxa3 Fe7 17.d4 Cc6 18.Tad1 Da5?! 19.Cc4 Dc7 20.e5 dxe5 21.Fxc6+ bxc6 22.Fxe7, 2e diagramme, une situation qui a scotché Ernesto Inarkiev pendant plus de 30 minutes. 22...Dxe7 23.Cb6! Tab8?! 24.Dxe5, 2e diagramme, avec attaque sur les deux Tours noires. 24...Txb6 25.Dxh8+ Df8 26.Dxh7 et Wei Yi reste avec une qualité nette de plus, toutes les cases noires, alors que le Fc8 est très mauvais. 26...Tb5 27.Dh4 Db4 28.Te5 Fd7, plus mauvais tu meurs... 3e diagramme. 29.De4 a5 30.Txb5 cxb5 31.Da8+ Re7 32.d5! Wei Yi achève cette partie comme il l'a commencé : en boulet de canon ! 32...Dg4 33.d6+ Rf6 34.Dh8+ Rf5 35.Td4 1-0.

Ernesto Inarkiev est un grand maître d'échecs russe né le 9 décembre 1985 à Och. Installé à Elista en 1999, Inarkiev reçut la formation de Mark Dvoretski. Il a remporté le championnat d'Europe d'échecs individuel en mai 2016. Inarkiev a obtenu son meilleur classement Elo en juin 2016 avec 2729 points Elo.
Wei Yi, né le 2 juin 1999 à Wuxi, est un joueur d'échecs chinois, grand maître international depuis 2013 (à treize ans et huit mois) et champion de Chine 2015, 2016 et 2017. Troisième joueur chinois derrière Yu Yangyi et Ding Liren et 23e joueur mondial; il fait partie des enfants prodiges comme Magnus Carlsen.

Le programme du match

ProgrammePartie Jour Heure
Classique 1 Dimanche 12 août 2018 14h00
Classique 2Lundi 13 août 201814h00
Classique 3Mardi 14 août 201814h00
Classique 4Jeudi 16 août 201814h00
Classique 5Vendredi 17 août 201814h00
Classique 6Samedi 18 août 201814h00
Rapide1Lundi 20 août 201814h00
Rapide2Lundi 20 août 201815h25
Rapide3Lundi 20 août 201816h50
Rapide4Lundi 20 août 201818h15
Rapide5Mardi 21 août 201814h00
Rapide6Mardi 21 août 201815h20
Tower of Concord ou Tour Magas construite en 2013 dans le centre de la capitale de la République d'Ingouchie, à Magas. La hauteur de la tour est de 100 mètres. C'est le plus haut bâtiment d'Ingouchie et la plus haute tour d'observation du Caucase du Nord. Photo https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%91%D0%B0%D1%88%D0%BD%D1%8F_%D0%A1%D0%BE%D0%B3%D0%BB%D0%B0%D1%81%D0...

Publié le 08/19/2018 - 04:00 , Mis à jour le 08/21/2018 - 16:00

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment