Fischer-Petrosian, 1959

Un bel exemple du jeu de couleur, mais cette fois avec deux modifications de la structure de pions. Les échecs paraissent si simples entre les mains des champions.

Cet article est accessible aux abonnés au service Vidéos. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !

Extrait gratuit

Profitez d'un extrait gratuit de cette leçon en vidéo...