Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Grand Prix de Bakou : Ronde 4

Caruana l'emporte sur Mamedyarov au terme d'une partie très tactique.

Du 1er au 15 octobre 2014, la capitale de l’Azerbaïdjan accueille le premier des 4 Grand Prix du cycle 2014-2015. Onze parties à la cadence de 40 coups en 2 heures, puis 20 coups en 1 heure, et enfin 15 minutes K.O., avec un incrément de 30 secondes par coup à partir du 61e coup. Jours de repos les 6 et 11 octobre. Site officiel : http://baku2014.fide.com avec parties en direct. Découvrez le nouveau site des www.grand-prix.fide.com

Le GM Emil Sutovsky commente en direct le Grand Prix de Bakou avec le GM Evgenij Miroshnichenko en anglais. Emil Sutovsky ajoutait sur sa page Facebook : «Nous espérons que sera exceptionnel et non pas juste un commentaire en direct comme pour n'importe quel autre tournoi.» Sergey Shipov commente en russe, Anar Allahverdiyev et Farid Abbasov en azéri.

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Perf. +/-
1 Gelfand, Boris 2748 ISR 3.0/4 X ½             ½ 1 1   2971 +12
2 Caruana, Fabiano 2844 ITA 3.0/4 ½ X   ½       1       1 2953 +5
3 Svidler, Peter 2732 RUS 2.5/4     X ½ ½   ½         1 2835 +5
4 Nakamura, Hikaru 2764 USA 2.5/4   ½ ½ X           ½ 1   2868 +6
5 Kasimdzhanov, Rustam 2706 UZB 2.0/4     ½   X ½ ½   ½       2727 +1
6 Tomashevsky, Evgeny 2701 RUS 2.0/4         ½ X   ½ ½ ½     2755 +3
7 Radjabov, Teimour 2726 AZE 2.0/4     ½   ½   X       ½ ½ 2731 +0
8 Karjakin, Sergey 2767 RUS 2.0/4   0       ½   X 1 ½     2773 +0
9 Dominguez Perez, Leinier 2751 CUB 1.5/4 ½       ½ ½   0 X       2643 -6
10 Grischuk, Alexander 2797 RUS 1.5/4 0     ½   ½   ½   X     2658 -8
11 Andreikin, Dmitry 2722 RUS 1.0/4 0     0     ½       X ½ 2557 -8
12 Mamedyarov, Shakhriyar 2764 AZE 1.0/4   0 0       ½       ½ X 2563 -10
Résultats de la ronde 4 du 05 octobre 2014 à 12h00
Kasimdzhanov Rustam 2706 - Svidler Peter 2732 : ½-½ (45) Espagnole échange
Andreikin Dmitry 2722 - Radjabov Teimour 2726 : ½-½ (41) Sicilienne dragon
Caruana Fabiano 2844 - Mamedyarov Shakhriyar 2764 : 1-0 (34) Défense Slave
Grischuk Alexander 2797 - Nakamura Hikaru 2764 : ½-½ (48) Est-Indienne
Dominguez Leinier 2751 - Gelfand Boris 2748 : ½-½ (33) Sveshnikov
Tomashevsky Evgeny 2701 - Karjakin Sergey 2767 : ½-½ (31) Ouest-Indienne

Seul leader après la ronde 3, Boris Abramovitch Gelfand est né le 24 juin 1968 à Minsk en Biélorussie (URSS). Gelfand vit aujourd’hui en Israël où il émigra en 1998 et possède la nationalité israélienne. Au 1er novembre 2013, après sa victoire au Grand prix FIDE de Paris (septembre-octobre 2013), il était septième joueur mondial avec un classement Elo de 2777 points, son record. Source http://fr.wikipedia.org

Caruana-Mamedyarov
Après 16...0-0-0
Caruana-Mamedyarov
Après 21...Tg2
Caruana-Mamedyarov
Après 24...Dxg4

Tout le monde connait le style agressif de Shakhriyar Mamedyarov, et aujourd'hui encore l'Azéri s'est lancé à l'attaque après son 16...0-0-0 du premier diagramme. 17.Ce2 Tdg8 18.Cf4 Txf4!?, les Noirs brûlent leur vaisseau mais ils n'avaient plus guère le choix. 19.exf4 Fxf3 20.gxf3 Dxf4 21.Re2 Tg2, deuxième diagramme. Les Noirs menacent 22...Cg4! qui gagne mais Fabiano Caruana trouve la bonne défense en jouant 22.Dc1!. Si la Dame noire recule les Blancs gagnent le pion h6 et ont le temps de revenir en défense. Mamedyarov a préféré 22...Dg3, mais sa position est perdante sur le très fort 23.Df1 avec la menace d'échanger les deux seules pièces noires en attaque par 24.Tg1. Emil Sutovsky, aux commentaires avec Evgenij Miroshnichenko, a dit au sujet de Mamedyarov : «Rappelez-vous son jeu pitoyable à Shamkir. Mamedyarov semble avoir du mal à jouer à la maison. Il a beaucoup d'amis et d'admirateurs en Azerbaïdjan et il lui est difficile de suivre un planning approprié.» En effet, après 23.Df1 l'Azéri pouvait abandonner. D'un autre côté, l'Italien Fabiano Caruana a démontré à plusieurs reprises sa solidité et ce n'était sans doute pas le meilleur adversaire contre qui se jeter de la sorte. Désespéré, Shakhriyar a encore tenté 23...Cg4? 24.fxg4 Dxg4+, troisième diagramme, avec une Tour de moins ! Sur 25.Re1 les Noirs avaient encore un «truc» sous la forme de 25...Ce5?! et si 26.dxe5? (26.Fe2!) Mamedyarov aurait pu s'en sortir par 26...Dxb4+ 27.Rd1 Dxb2. Caruana a joué 25.Rd2, mais sur 25...Df4+ 26.Re2 Dg4+ il est revenu dans la suite 27.Re1 qui autorise les Noirs à jouer leur dernière carte 27...Ce5?!. Caruana ne tombe pas dans le piège et son 28.Fe2! scelle pratiquement la victoire !

Caruana-Mamedyarov
Après 31...Dxc5

Pratiquement, parce que rien n'est simple dans cette position. 28...De4 29.Rd1! Le Roi se décloue pour pouvoir échanger le Ce5 si celui-ci va en c4 ou en g4. Evidemment, 29.dxe5?? serait une gaffe terrible après 29...Dxb4+ et 30...Dxb2. Shakhriyar Mamedyarov n'abdique pas pour autant et continue par 29...Fg5?! qui abandonne le Cavalier. 30.dxe5 Dxb4 31.Rc2 Dxc5+, diagramme ci-contre. Les Noirs n'ont que trois pions pour Tour et Cavalier, mais les Blancs n'ont qu'un seul coup pour gagner : 32.Rb1! Txf2 33.Dd1 De3 34.Te1, cette fois les Noirs n'ont vraiment plus rien et Shakhriyar Mamedyarov abandonne. Quelle partie !

Fabiano Caruana à 14 points Elo de Magnus Carlsen | Photo Maria Emelianova | (DR)
Grischuk-Nakamura
Après 38...Fe5
Grischuk-Nakamura
Après 47...Ff4

Le premier diagramme donne une idée assez précise des difficultés rencontrées par Alexander Grischuk dans sa partie contre Hikaru Nakamura. Dans une défense Est-Indienne apparemment avantageuse pour les Blancs à la sortie de l'ouverture, l'Américain a réussi à monter une forte attaque sur l'aile-Roi qui a obligé le joueur russe à se recroqueviller en défense. Le contrôle du temps est atteint après 39.f4 Ff6 40.Df3 Dg6 41.Rh1 Dh6 42.Rg1 Dg6 43.Rh1 et les Noirs ont continué par 43...b6. Le chemin vers une victoire noire n'est pas clair même si les Blancs peuvent à peine bouger. Nakamura cherche et cherche encore, et après 44.b3 Dh6 45.Rg1 Dg6 46.Rh1 Dh6 47.Rg1 se décide pour 47...Fh4!? comme dans le deuxième diagramme. La nulle sera signée après 48.Rf1 Ff6 parce que la position se répéterait trois fois sur 49.Rg1. Grischuk s'en sort bien. Premier jour de repos demain lundi, ronde 5 mardi 7 octobre à partir de 12h00.


Publié le 05/10/2014 - 11:00 , Mis à jour le 14/10/2014 - 16:45

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • fzbof

    Je pense qu'en match il faut se préparer contre un seul adversaire (on peut aller plus loin sur les ouvertures, d'où des parties qui nous paraissent ennuyeuses mais ne le sont pas pour tout le monde !) ici il y a 11 adversaires, impossible de faire la même préparation... et puis, je l'ai déjà dit, la cadence favorise le zeitnot avec plus d'erreurs...

    06/10/2014 13:45
  • EuropeEchecs

    @ZORGLUB94 : Dans un match l'important est de marquer un (1) point de plus que son adversaire, même si toutes les autres parties sont annulées en 15 coups. Alors que dans un tournoi il faut tenir compte des résultats des autres joueurs et donc prendre plus de risques.

    06/10/2014 00:00
  • ZORGLUB94

    Il semble bien qu'il y ait plus de parties intéressantes dans les tournois que dans les matchs ! Quelle en est la raison ? A la variété des joueurs rencontrés ? A un plus grande prise de risques que dans les matchs ? Moins de variété d'ouverture dans les matchs ?

    05/10/2014 23:48
  • ins-1313

    J'ai, comme bcp sans doute, voté en faveur d'une probable victoire de CARUANA. Alors, je ne sais pas pour tous ceux qui suivent, mais en ce me concerne, je le trouve IMPRESSIONNANT!! Je n'ai pas trouvé d'autres ultra - latif !

    05/10/2014 21:16
  • euphorbe

    le probléme c est que le live ne marche jamais.ca tourne dans le vide.
    on peut quand méme suivre les parties c est déja mieux que rien.

    05/10/2014 14:58