Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Grand Prix de Tashkent : Ronde 5

Nakamura l'emporte sur Gelfand et devient leader. Défaite de Maxime Vachier-Lagrave.

Du 21 octobre au 2 novembre 2014, la capitale de l’Ouzbékistan accueille le deuxième des 4 Grand Prix du cycle 2014-2015. Onze parties à la cadence de 40 coups en 2 heures, puis 20 coups en 1 heure, et enfin 15 minutes K.O., avec un incrément de 30 secondes par coup à partir du 61e coup. Jours de repos les 25 et 30 octobre. Site officiel : http://tashkent2014.fide.com avec parties en direct et vidéo avec commentaires (en anglais).

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 +/- Virtuel
1 Nakamura, Hikaru 2764 USA 3.5/5 X   ½ 1   ½   ½     1   +9 2773
2 Vachier-Lagrave, Maxime 2757 FRA 3.0/5   X     ½   ½   0 1   1 +5 2762
3 Andreikin, Dmitry 2722 RUS 3.0/5 ½   X     1 ½     ½   ½ +8 2730
4 Jobava, Baadur 2717 GEO 3.0/5 0     X 1   ½     ½   1 +8 2725
5 Karjakin, Sergey 2767 RUS 2.5/5   ½   0 X   ½   1   ½   -2 2765
6 Mamedyarov, Shakhriyar 2764 AZE 2.5/5 ½   0     X   ½   ½ 1   +0 2764
7 Radjabov, Teimour 2726 AZE 2.5/5   ½ ½ ½ ½   X   ½       +1 2727
8 Giri, Anish 2768 NED 2.5/5 ½         ½   X   ½ ½ ½ +-0 2768
9 Jakovenko, Dmitry 2747 RUS 2.5/5   1     0   ½   X   ½ ½ +-0 2747
10 Caruana, Fabiano 2844 ITA 2.0/5   0 ½ ½   ½   ½   X     -12 2832
11 Gelfand, Boris 2748 ISR 1.5/5 0       ½ 0   ½ ½   X   -9 2739
12 Kasimdzhanov, Rustam 2706 UZB 1.5/5   0 ½ 0       ½ ½     X -7 2699
Hikaru Nakamura | Photo Yulia Manakova
résultats de la ronde 5 le 26 octobre à 11h00
Kasimdzhanov, Rustam 2706 - Giri, Anish 2768 : ½-½ (45) Grünfeld
Caruana, Fabiano 2844 - Mamedyarov, Shakhriyar 2764 : ½-½ (34) Slave
Nakamura, Hikaru 2764 - Gelfand, Boris 2748 : 1-0 (97) Sicilienne
Radjabov, Teimour 2726 - Andreikin, Dmitry 2722 : ½-½ (36) Berlinoise
Karjakin, Sergey 2767 - Jobava, Baadur 2717 : 0-1 (31) Caro-Kann
Jakovenko, Dmitry 2747 - Vachier-Lagrave, Maxime 2757 : 1-0 (47) Anglaise

Après deux nulles dans les parties Radjabov-Andreikin et Caruana-Mamedyarov, le premier résultat décisif est la victoire de Baadur Jobava face à Sergey Karjakin. Le premier événement eu lieu avant la partie : Karjakin n'a pas fait attention à l'heure et n'est arrivé que quelques instants avant le début du match.

Karjakin-Jobava
Après 14...Fe6
Karjakin-Jobava
Après 16...Fxh3
Karjakin-Jobava
Après 29...Fh2

Lors de la conférence de presse d'après match, les deux joueurs étaient d'accord, la première erreur des Blancs a été de ne pas jouer 15.Ff5 dans la position du premier diagramme. Sergey Karjakin opta pour 15.Tfe1 et après 15...Dd7 16.Fd2 les Noirs sacrifient le Fou par 16...Fxh3 (2e diagramme). « J'étais sûr d'avoir au moins la nulle, alors pourquoi ne pas sacrifier ? » déclarait Jobava. Les Noirs ont l'initiative, la position est plus simple à jouer que pour les Blancs qui doivent défendre. Sur Twitter, Karjakin indique : « Quand vous voyez une nulle après 20.Tae1 et que vous jouez 20.c5, il est temps de tout reprendre à zéro ». Le GMI russe donne la variante suivante : 20.Tae1 g4 21.Ce5 Dh4 22.c5 Fc7 23.Cc4 Dh2 24.Rf1 g3 25.fxg3 Fxg3 26.Txg3 Dxg3 27.Dc3!. Finalement Sergey Karjakin va gaffer au 30e coup (3e diagramme) : seul 30.Ch3 permettait aux Blancs d'annuler. Le Russe joue 30.Ce2?? et abandonne après 30...Txe2! 31.Txb7 (31.Dxe2 Dg1 mat) Te6 1-0 car  les Blancs doivent donner la Dame pour empêcher le mat.

Jakovenko-MVL
Après12...c5
Jakovenko-MVL
Après 15.c6
Jakovenko-MVL
Après 24.Fxa7

Dmitry Jakovenko a été surpris par le choix d'ouverture de Maxime Vachier-Lagrave. En effet, celui a choisi de rejouer 12...c5 (1er diagramme) comme dans la partie Gajewsky-Vachier Lagrave (Reykjavik 2013), qui s'était achevée par la défaite du Français. Maxime s'est justifié en expliquant qu'il connaissait la ligne pour faire nulle sur cette variante, mais qu'il s'est rendu compte qu'il avait oublié de vérifier quelque chose. Après 13.dxc5 C6d7 13.Dxb7 Da5+ 14.Fd2 Da6 Jakovenko joue une nouveauté, 16.c6 (2e diagramme). Les coups suivants sont forcés : 15...Dxc6 16.Dxc6 Cxc6 17.Tc1 Tac8 18.b3. Les Noirs ont un pion de moins et il semble que l'activité obtenue en compensation ne suffise pas à leur assurer l'égalité. Au 24e coup, les Noirs sacrifient un 2e pion (3e diagramme), mais c'est insuffisant pour leur permettre de revenir dans la partie. Jakovenko possède deux pions passés à l'aile-Dame. Leur avancée irrémédiable pousse les Noirs à l'abandon au 47e coup.

Jakovenko-MVL | Photo Yulia Manakova

La troisième partie décisive de cette journée a été la victoire d'Hikaru Nakamura sur Boris Gelfand. Entré en finale avec un pion de plus, l'Américain va pousser Gelfand à épuiser son temps de réflexion; dans les derniers coups, l'Israélien ne bénéficiait que des 30 secondes de l'incrément et se devait de jouer vite. Il sera poussé à la faute, et Nakamura l'emporte au terme d'une partie marathon (97 coups !).


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (3)

  • rical

    L'orgueil et l'optimisme de Nakamura peuvent le mener très loin même si il est encore un peu à la traine par rapport à carlsen, voir Caruana.
    MVL d'après ce que le pense travaille vraiment les échecs depuis 1/2 ans, c'est très peu par rapport à carlsen ou Kariakin, donc, tout l'avenir lui sourira.
    Il peut encore gagner ce tournoi. Rien n'est joué.

    26/10/2014 20:22
  • johnsteed

    Dommage pour MVL, cette défaite contre Jakovenko... Mais, on ne voit rien pour sauver après la nouveauté théorique.... Encore, un peu de prepa dans les ouvertures pour éviter ces défaites.

    26/10/2014 18:00
  • hallucien

    finalement pas si incompétent que ça Nakamura, même plutôt très bon!

    26/10/2014 17:32