Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Grand Prix de Tbilissi : Ronde 11

Evgeny Tomashevsky, «le Professeur», remporte le Grand Prix, Dmitry Jakovenko est 2e, Teimour Radjabov 3e. Maxime Vachier-Lagrave partage la 8-10e place.

La troisième étape de la série Grand Prix 2014-2015 a lieu à Tbilissi (Géorgie) du 14 au 27 février 2015. Ce tournoi suit la première et deuxième étape qui ont eu lieu à Bakou  et à Tachkent en 2014. Fabiano Caruana et Boris Gelfand ont pris la première place du Grand Prix de Bakou, Dmitry Andreikin celle de Tachkent. Après trois étapes Evgeny Tomashevsky mène au classement général avec 252 points. Il est suivi par Shakhriyar Mamedyarov (235 points) et Fabiano Caruana (230 points). Voir le classement complet au bas de cet article, ainsi que toutes les informations dans l'article de présentation. Site officiel http://tbilisi2015.fide.com

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Perf. +/-
1 Tomashevsky, Evgeny 2716 RUS 8.0/11 X ½ ½ ½ 1 1 ½ 1 1 1 ½ ½ 2921 +30
2 Jakovenko, Dmitry 2733 RUS 6.5/11 ½ X ½ ½ ½ ½ 1 ½ 1 ½ ½ ½ 2809 +12
3 Radjabov, Teimour 2731 AZE 6.0/11 ½ ½ X ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 ½ ½ 2780 +7
4 Dominguez Perez, Leinier 2726 CUB 5.5/11 ½ ½ ½ X ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ 1 2745 +3
5 Kasimdzhanov, Rustam 2705 UZB 5.5/11 0 ½ ½ ½ X 1 ½ ½ ½ 0 1 ½ 2747 +7
6 Mamedyarov, Shakhriyar 2759 AZE 5.5/11 0 ½ ½ ½ 0 X ½ 1 0 1 ½ 1 2742 -3
7 Giri, Anish 2797 NED 5.5/11 ½ 0 ½ ½ ½ ½ X ½ ½ ½ 1 ½ 2738 -9
8 Vachier-Lagrave, Maxime 2775 FRA 5.0/11 0 ½ ½ ½ ½ 0 ½ X 1 ½ ½ ½ 2704 -10
9 Jobava, Baadur 2696 GEO 5.0/11 0 0 ½ 1 ½ 1 ½ 0 X 0 1 ½ 2712 +3
10 Grischuk, Alexander 2810 RUS 5.0/11 0 ½ 0 ½ 1 0 ½ ½ 1 X ½ ½ 2701 -16
11 Svidler, Peter 2739 RUS 4.5/11 ½ ½ ½ ½ 0 ½ 0 ½ 0 ½ X 1 2679 -9
12 Andreikin, Dmitry 2737 RUS 4.0/11 ½ ½ ½ 0 ½ 0 ½ ½ ½ ½ 0 X 2642 -14
  • Le résultat final de Maxime Vachier-Lagrave peut être vu comme le verre à moitié plein ou à moitié vide. 5 points sur 11 et 10 points Elo perdus, ne peuvent évidemment pas être regardés comme une bonne performance. Cependant, la qualité du jeu du Français était là. Ceux qui ont suivi les parties avec nous au travers des articles auront remarqué que MVL s'est retrouvé assez souvent avec peu de temps, ce qui l'a certainement empêché de concrétiser quelques positions favorables. Encore une fois, une huitième place n'est pas un très bon résultat, mais le minuscule demi-point qui sépare le quatrième du dixième relativise considérablement cette «contre-performance».
Cérémonie de clôture | Photo Goran Urosevic | (DR)
Résultats de la Ronde 11 du 27 février 2015 à 10h
Tomashevsky Evgeny 2716 - Radjabov Teimour 2731 : ½-½ (31) Est-Indienne
Jobava Baadur 2696 - Andreikin Dmitry 2737 : ½-½ (44) Chebanenko
Jakovenko Dmitry 2733 - Kasimdzhanov Rustam 2705 : ½-½ (31) Gambit Dame
Grischuk Alexander 2810 - Vachier-Lagrave Maxime 2775 : ½-½ (50) Anglaise
Mamedyarov Shakhriyar 2759 - Svidler Peter 2739 : ½-½ (13) Néo-Grünfeld
Giri Anish 2797 - Dominguez Leinier 2726 : ½-½ (63) Bogo-Indienne
Evgeny Tomashevsky | Photo Maria Emelianova | (DR)

Evgueni Iourievitch Tomachevski est né le 1er juillet 1987 à Saratov en Russie, d'une mère médecin et d'un père professeur et docteur en sciences de l'ingénierie. Evgueni apprend à jouer aux échecs à l'âge de quatre ans, dans le milieu familial. En janvier 1994 il demande à ses parents de l'envoyer dans un club d'échecs. Son premier entraîneur a été la MFF Alexandra Shestoperova, et il a ensuite pris l'habitude de travailler avec son mari, le MI Alexey Shestoperov. Evgueni Tomachevski a régulièrement exprimé sa reconnaissance envers ces deux personnes qui, dans les difficiles années 1990, en Russie, ont fait beaucoup pour l'aider à s'établir comme joueur d'échecs.

En 2001 il remporte le championnat de Russie des moins de 18 ans à Rybinsk et en 2004 il est 2e du championnat du monde des moins de 18 ans. En 2007, il est 2e de l'Open Aeroflot. En 2009, Tomachevski remporte le 10e championnat d'Europe individuel au départage. Il a joué au 4e échiquier pour Russie 2 à l'Olympiade de Khanty-Mansiïsk en Russie, et pour Russie 1 à l'Olympiade 2012 d'Istanbul, aidant son équipe à obtenir une médaille d'argent. Son score aux Olympiades est de 7,5 sur 13 (+3 =9 -1). En 2013 il fait partie de l'équipe de Russie qui termine troisième aux Championnats d'Europe par équipe à Varsovie. Il est surnommé «le professeur» par ses collègues parce qu'il lui arrive de lire des ouvrages philosophiques et aussi parce qu'il porte des lunettes.

Hier, le vainqueur avant la limite déclarait préférer attendre la fin du tournoi avant de s'exprimer plus en détail. Pour le moment : «Je me sens exactement comme n'importe quel autre gagnant d'un tournoi. Le sentiment qui prévaut est la fatigue et je commence seulement à réaliser mon succès. Dans le même temps, l'euphorie commence à croître lentement au fond de moi. »

Jobava-Andreikin
Après 11.Txa8
Jobava-Andreikin
Après 17...Fxf3
Jobava-Andreikin
Après 20.Fg2

Hier, Evgeny Tomashevsky avait rendu hommage à la sportivité de Dmitry Andreikin qui, malgré sa dernière place, avait joué pour le gain contre lui. Aujourd'hui encore, Andreikin a démontré de belles qualités agressives pour affronter Baadur Jobava. Dans une Slave Chebanenko 1.d4 d5 2.c4 c6 3.Cc3 Cf6 4.Cf3 a6, le Géorgien a, comme à son habitude, évité les grandes variantes pour jouer 5.Fg5. Et le duel a immédiatement pris une tournure tactique : 5...dxc4 6.a4 h6 7.Fxf6 exf6 8.e3 b5!? le Russe sacrifie la qualité. 9.axb5 cxb5 10.Cxb5 axb5 11.Txa8 premier diagramme. La partie a continué par 11...Fb7 12.Ta1 Fb4+ 13.Cd2 Dd6 14.f3 0-0 15.Tf2 f5 16.g3 Fxd2 Les Noirs décident de prendre un pion pour la qualité. 17.Dxd2 Fxf3, deuxième diagramme. Ici, les Blancs auraient pu jouer simplement 18.Tg1 ou 18.Fg2 avec une égalité approximative. Cependant, Jobava ne mange pas de ce pain-là, alors 18.Rxf3!? Dd5+ 19.Rf2 Dxh1 20.Da5 Cc6 21.Fg2!? comme dans le troisième diagramme. Le GM Ivan Sokolov, qui passe régulièrement aux commentaires en direct, s'amusait beaucoup à manipuler les variantes à partir de cette position, à la recherche d'un mat «somewhere». Toutefois, sur 21...Dxg2+ 22.Rxg2 Cxa5 23.Txa5 Tb8 24.Rf3 b4, nous n'avons eu droit qu'à une «boring ending», toujours selon Ivan Sokolov. En fait, cette finale n'était pas aussi ennuyeuse que ça; les Blancs ont un pion de moins, mais un pion passé sur la colonne "d". Andreikin va ensuite se créer lui aussi un pion passé sur la colonne "f", les deux camps devaient donc rester précis. Une finale pratique et intéressante à rejouer.

Vladimir Tukmakov, Dmitry Jakovenko, Peter Svidler et Rustam Kasimdzhanov. Photo Maria Emelianova
Grischuk-MVL
Après 14...Dd6
Grischuk-MVL
Après 18.Tc2
Grischuk-MVL
Après 28...h5

Alexander Grischuk et Maxime Vachier-Lagrave ont débattu sur le thème de l'Anglaise 1.c4 e5 pour arriver à la position du premier diagramme avec la nouveauté 14...Dd6, au lieu de 14...Tb8 joué dans ½-½ (58) Movsesian,S (2696)-Rublevsky,S (2695) Rhodes GRE 2013 et surtout 14...Ff8 dans 1-0 (61) Grischuk,A (2780)-Mamedyarov,S (2761) Beijing CHN 2013. Il est toujours étonnant de voir Alexander Grischuk consommer beaucoup de temps dans des positions qu'il connait pourtant. Alors que Maxime possédait encore 1h33 à la pendule, le Russe a joué 15.Tc3 avec seulement 0h44. 15...Fxf3!? forçait les Blancs à prendre par 16.exf3 pour ne pas perdre un pion et 16...Cd4 forçait pratiquement les Blancs à se séparer de leur paire de Fou par 17.Fxd4 exd4 18.Tc2, comme dans le deuxième diagramme, avec une première réflexion du Français avant de répondre par 18...c6. 0h37-1h13. Avançons de quelques coups, 19.Db3 Dd7 20.Te2 Ff8 21.Te4 b5 22.f4 Txe4! Force cette fois à prendre par 23.Fxe4 pour ne pas offrir une majorité de pions 4 contre 2 aux Noirs. 23...Tc8 0h21-1h02, la position noire est agréable, MVL a un plan simple : pousser ses pions ! Ce qui explique le 24.a4 des Blancs - qui a coûté quand-même 10 minutes - qui cherche à limiter au maximum le nombre de pions. 24...c5 tempo ! 25.axb5 axb5 26.Tc1 g6 27.Rg2 Rg7 28.h3 avec seulement 4 minutes, alors qu'après 28...h5 Maxime possède encore 53 minutes. Troisième diagramme.

Grischuk-MVL
Après 37.Rg2
Grischuk-MVL
Après 47...Fb6
Grischuk-MVL
Après 50...Fxf2

Evidemment la position est proche de la nulle, mais rien n'empêche le Français de continuer à jouer. 29.h4 Fe7 30.Dd5! Il était en effet temps pour Alexander Grischuk d'aplanir la position. 30...Dxd5 31.Fxd5 avec 1'40". Maxime joue alors sa dernière carte 31...c4!? avant que les Blancs ne jouent 32.b3. 32.dxc4 d3 33.b3 Fb4 34.Td1 bxc4 35.bxc4 d2 36.Rf3 avec 17 secondes. 36...Te8 37.Rg2?!, comme dans le premier diagramme, offre une occasion de faire une petite frayeur à Gischuk par 37...Te1! 38.Ff3 seul coup ! 38...f5 39.c5 Rf6 40.c6 Re7. Le contrôle du temps est passé, et bien que les Blancs n'aient que des coups de Roi (!), les Noirs ne devraient pas passer. Il suffit aux Blancs de faire la navette entre la case h3 et g2...

C'est certainement la raison pour laquelle MVL a échangé les Tours. 41.Rh3 Rd6 42.Rg2 Fa5 43.Rh3 Txd1!? 44.Fxd1 Rxc6 La première réaction serait d'affirmer de façon péremptoire que c'est nulle. Toutefois, après 45.Rg2 Rc5 46.Rf1 Rb4 47.Re2 Fb6, deuxième diagramme, c'est justement la couleur opposée des Fous qui donne de l'intérêt. Grischuk a respecté la règle qui veut que l'on place ses pions sur la couleur opposée à son propre Fou, ce qui maintenant lui pose un problème. Alexander Grischuk trouvera son salut dans l'activité par 48.Fc2 Rc3 49.Fa4 Fc5 50.Rd1 Fxf2 et ½-½ comme dans le troisième diagramme. Les pions noirs aussi vont tomber après 51.Fe8.

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Maria Emelianova | (DR)

Classement du Grand-Prix après 3 tournois

Joueurs Féd Elo 02/2015 Baku Tashkent Tbilisi Khanty Total
1  Evgeny Tomashevsky RUS 2716 82   170 x 252
2  Shakhriyar Mamedyarov AZE 2759 35 125 75   235
3  Fabiano Caruana ITA 2811 155 75   x 230
4  Teimour Radjabov AZE 2731 50 50 110   210
5  Hikaru Nakamura USA 2776 82 125   x 207
6  Dmitry Andreikin RUS 2737 20 170 10   200
7  Boris Gelfand ISR 2747 155 15   x 170
8  Dmitry Jakovenko RUS 2733   30 140 x 170
9  Sergey Karjakin RUS 2760 82 75   x 157
10  Rustam Kasimdzhanov UZB 2706 35 15 75   125
11  Alexander Grischuk RUS 2810 82   40 x 122
12  Anish Giri NED 2797   40 75 x 115
13  Baadur Jobava GEO 2696   75 40 x 115
14  Maxime Vachier-Lagrave FRA 2775   75 40 x 115
15  Peter Svidler RUS 2739 82   20 x 102
16  Leinier Domínguez CUB 2726 10   75 x 85

Publié le 08/03/2015 - 01:00 , Mis à jour le 12/03/2015 - 08:18

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • stantigone

    @ rical : J'ai une tendance à penser que dans le top 20 (dans les niveaux, pas dans les styles), il y a assez peu de différence hormis Carlsen ; enfin pour l'instant.

    01/03/2015 10:44
  • rical

    Quand on voit le classement de Giri, Gritchouk et bien sur MVL, assez bizarre
    ces rapports de force qui varient d'un tournoi à l'autre.

    27/02/2015 19:16
  • gatazo17

    MVL y Grischuk, decepcionantes :-(

    Gran Tomashevsky

    27/02/2015 16:51
  • fzbof

    petite erreur : MVL n'a pas fini sa partie c'est Svidler qui annule en 13 coups...

    27/02/2015 11:46