Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Grand Prix de Tbilissi : Ronde 6

Victoires de Radjabov sur Grischuk et de Svidler sur Andreikin. Maxime Vachier-Lagrave mène pratiquement de bout en bout mais doit se contenter de la nulle face à Rustam Kasimdzhanov.

La troisième étape de la série Grand Prix 2014-2015 a lieu à Tbilissi (Géorgie) du 14 au 27 février 2015. Ce tournoi suit la première et deuxième étape qui ont eu lieu à Bakou  et à Tachkent en 2014. Fabiano Caruana et Boris Gelfand ont pris la première place du Grand Prix de Bakou, Dmitry Andreikin celle de Tachkent. Après deux étapes Fabiano Caruana mène au classement général avec 230 points. Il est suivi par Hikaru Nakamura (207 points) et Dmitry Andreikin (190 points). Site officiel http://tbilisi2015.fide.com avec parties en direct et vidéo.

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Perf. +/-
1 Tomashevsky, Evgeny 2716 RUS 4.5/6 X   ½ ½   ½ 1 1     1   2946 +18
2 Radjabov, Teimour 2731 AZE 3.5/6   X   ½   ½ 1   ½ ½ ½   2803 +6
3 Giri, Anish 2797 NED 3.5/6 ½   X   ½       1 ½ ½ ½ 2785 -1
4 Dominguez Perez, Leinier 2726 CUB 3.5/6 ½ ½   X ½       ½ ½   1 2790 +6
5 Kasimdzhanov, Rustam 2705 UZB 3.5/6     ½ ½ X   0 1 1 ½     2824 +10
6 Jakovenko, Dmitry 2733 RUS 3.5/6 ½ ½       X ½ ½     1 ½ 2798 +6
7 Grischuk, Alexander 2810 RUS 3.0/6 0 0     1 ½ X       1 ½ 2719 -8
8 Mamedyarov, Shakhriyar 2759 AZE 2.5/6 0       0 ½   X   1 0 1 2670 -8
9 Svidler, Peter 2739 RUS 2.5/6   ½ 0 ½ 0       X ½   1 2688 -4
10 Vachier-Lagrave, Maxime 2775 FRA 2.5/6   ½ ½ ½ ½     0 ½ X     2685 -8
11 Jobava, Baadur 2696 GEO 2.0/6 0 ½ ½     0 0 1     X   2632 -5
12 Andreikin, Dmitry 2737 RUS 1.5/6     ½ 0   ½ ½ 0 0     X 2567 -13
Résultats de la Ronde 6 du 21 février 2015 à 12h    
Radjabov Teimour 2731 - Grischuk Alexander 2810 : 1-0 (24) Najdorf
Mamedyarov Shakhriyar 2759 - Jakovenko Dmitry 2733 : ½-½ (76) Viennoise
Giri Anish 2797 - Jobava Baadur 2696 : ½-½ (59) Anglaise
Dominguez Perez Leinier 2726 - Tomashevsky Evgeny 2716 : ½-½ (38) Anti-Marshall
Svidler Peter 2739 - Andreikin Dmitry 2737 : 1-0 (44) Berlinoise
Vachier-Lagrave Maxime 2775 - Kasimdzhanov Rustam 2705 : ½-½ (30) Petrov
Radjabov-Grischuk
Après 15.Tb3
Radjabov-Grischuk
Après 19...Db2
Radjabov-Grischuk
Après 23...Db6

Teimour Radjabov a décidé de jouer la variante du «pion empoisonné» à l'ancienne, c'est-à-dire avec 10.e5 au lieu de 10.f5. Un des secondants de l'Azéri, le GM français Igor Nataf, avait donné en 2005 un coup de jeune à cette ligne plus ou moins abandonnée. Et c'est dans la position du premier diagramme, après 15.Tb3, qu'Alexander Grischuk a pris énormément de temps avant de poursuivre par 15...Dxa2. 1h40-0h35. Radjabov n'a même pas pris 1 minute pour répondre par 16.Fe2, et ce n'est que sur 16...Cc5!? que Teimour a commencé à réfléchir ! Et 48 minutes plus tard, 17.Cc3! Cxb3 18.Cxb3 Fb4?! 19.Fxh5 Db2, deuxième diagramme. Les Noirs semblent pouvoir reprendre la pièce en c3, mais 20.0-0! attaque la case f7 et surtout libère la case e1 pour un Fou qui défendra le Cavalier c3 ! Selon l'ordinateur il aurait fallu jouer 20...0-0, même si après 21.Fe1 les Blancs restaient avec un grand avantage. Alexander Grischuk, avec seulement 6 minutes à la pendule, a préféré 20...Dxc3?, qui a donné une attaque irrésistible à Teimour Radjabov : 21.Fxf7+ Re7 22.Df2! Rd7 23.Db6!, troisième diagramme, c'en est trop pour la position des Noirs. 23...Tf8 24.Fe1! 1-0. Cette fois, le pion empoisonné l'était vraiment !

Le premier coups a été joué par Zurab Azmaiparashvili | Photo Maria Emelianova | (DR)
MVL-Kasimdzhanov
Après 16...0-0-0
MVL-Kasimdzhanov
Après 25.Fd4
MVL-Kasimdzhanov
Après 30...The8

Maxime Vachier-Lagrave et Rustam Kasimdzhanov n'en étaient pas à leur première défense Petrov avec 5.Cc3, joué par Anderssen contre Loewenthal à Londres en 1851. En revanche, 11...a6 au lieu de 11...h6, a permis au Français de jouer 12.Cg5. Ce 11...a6 était-il une préparation ou une improvisation, nous ne le saurons peut-être jamais. Toujours est-il qu'après 12...Ff5 13.f3 h5, pour parer 14.g4. 14.Fc4 Ce5 15.Fb3 Fxg5!? 16.hxg5 0-0-0, comme dans le premier diagramme, la position blanche est préférable. Nous n'avons pas vraiment compris pourquoi Rustam s'est séparé de sa paire de Fous. 17.Fd4 f6!? est encore un coup difficilement explicable. 18.gxf6 gxf6 19.Df4 Tdf8 20.c4! Cg6 21.Dd2, l'avantage blanc est maintenant nettement palpable. La paire de Fous évidemment, mais aussi les pions noirs f6 et h5 faibles et la poussée c4-c5 gênante. 21...Dc6 22.Da5 Ce5 23.c5, Maxime se débarrasse de son pion doublé. 23...dxc5 24.Fxc5 Td8 25.Fd4, comme dans le deuxième diagramme. La position blanche est excellente, mais la victoire ne viendra pas toute seule. 0h25-0h15. La suite va nous donner raison. 25...Dd7 26.Fa4 Dg7 27.f4 Dg4 28.Thf1 Cc4 29.Dc3 b5 30.Fb3 The8, troisième diagramme. MVL n'a plus aucun avantage et, avec 8 minutes pour les Blancs, 4 pour les Noirs, sans incrément avant le 61e coup pour jouer 10 coups, les joueurs ont sagement convenu de la nulle.

Peter Svidler | Photo Anastasiya Karlovich | (DR)
  • Première victoire pour Peter Svidler. Au terme d'une partie compliquée, Dmitry Andreikin ne peut empêcher une transposition en finale de Tours avec un pion de moins. Avec son Roi coupé sur l'aile-Dame, Andreikin n'a rien à opposer à l'avance de la majorité de pions de Svidler sur l'aile-Roi et abandonne sitôt le premier contrôle du temps atteint.
     
  • Shakhriyar Mamedyarov a failli subir le même sort dans une Viennoise, variante Glek avec 3.g3. Son adversaire du jour, Dmitry Jakovenko, l'emmène dans une finale de Tours à égalité de pions, mais les pions doublés blancs en c2 et c3 sont très faibles. Mamedyarov, bien que condamné à une défense passive, va cependant transposer dans une position nulle.
     
  • Après avoir lutté pour la nulle hier face à Anish Giri, Evgeny Tomashevsky a une nouvelle fois dû batailler pour arracher le demi-point contre le Cubain Leinier Dominguez, et conserver, seul, la tête du Grand-Prix.
Giri-Jobava
Après 49...Tb6

Si Anish Giri espérait un jeu aventureux et risqué, voire suicidaire, de la part de Baadur Jobava, il a dû être déçu. Le Géorgien lui a opposé une défense Grünfeld, solide, où seule la paire de Fous blanche permettait de préférer la position du Néerlandais. Et c'est justement cette paire de Fous, conservée jusqu'en finale, qui va faire souffrir Jobava. Toutefois, dans la position du diagramme après 49...Tb6, en s'emparant immédiatement du pion par 50.Txh7, Anish Giri a offert l'opportunité à Baadur de contre-attaquer par 50...Tc6 51.h5 Tc3! 52.Fe4 gxh5 53.Txh5 Cde3. Le pion b3 va tomber et les Cavaliers ne sont pas inférieurs aux Fous maintenant. Nulle au 59e coup.


Publié le 21/02/2015 - 11:30 , Mis à jour le 21/02/2015 - 18:10

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • ZORGLUB94

    @rical Pour MVL je ne sais pas mais pour Caruana il me semble avoir lu qu'il était un coureur de grand fond ce qui suppose une grande résistance physique et mentale. Donc ses contre-performances actuelles ne sont pas liées à une supposée faiblesse physique.

    21/02/2015 23:07
  • gatazo17

    GRISHUK! Cuanto talento desaprovechado....

    21/02/2015 15:23
  • rical

    malgré tout leur talent ??

    21/02/2015 14:08
  • rical

    Il est comme Caruana, physique peut être pas très résistant ?

    21/02/2015 14:07