Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 1 du Grand-Prix de Rostov

Le choc entre Humpy Koneru et Hou Yifan tourne à l'avantage de la championne du monde. Victoire de Kateryna Lahno sur Alisa Galliamova.

Début de la série du Grand-Prix Féminin 2011-2012 avec celui de Rostov-sur-le-Don (Russie) du 1er au 15 Août 2011. La gagnante de cette série défiera la championne du monde en titre en match de 10 parties au troisième trimestre 2013. 

Le montant total des prix de chaque tournoi est de 40.000 €, dont 6.500 € à la première. 

11 rondes à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du coup numéro un.

Site officiel http://rostov2011.fide.com avec parties en direct à partir de 13 h 00

Analyses, photos et vidéos sur www.russiachess.org

Le classement après la ronde 1 du Grand-Prix Féminin de Rostov-sur-le-Don

Pl. Tit Nom Elo Féd 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Pts
1 GM Lahno Kateryna 2536 UKR *                     1 1,0
  GM Hou Yifan 2575 CHN   *                 1   1,0
3 GM Stefanova Antoaneta 2524 BUL     *             ½     0,5
  GM Kosteniuk Alexandra 2497 RUS       *         ½       0,5
  MI Muzychuk Anna 2538 SLO         *     ½         0,5
  GM Kosintseva Nadezhda 2560 RUS           * ½           0,5
  GM Danielian Elina 2521 ARM           ½ *           0,5
  MI Kovalevskaya Ekaterina 2427 RUS         ½     *         0,5
  GM Kosintseva Tatiana 2557 RUS       ½         *       0,5
  GMF Ruan Lufei 2479 CHN     ½             *     0,5
11 GM Koneru Humpy 2614 IND   0                 *   0,0
  MI Galliamova Alisa 2492 RUS 0                     * 0,0
Résultats de la ronde 1 du 2 août 2011
Antoaneta Stefanova (2524) - Ruan Lufei (2479) : ½-½ (99) Défense Slave
Humpy Koneru (2614) - Hou Yifan (2575) : 0-1 (41) Nimzo-Indienne
Alisa Galliamova (2492) - Kateryna Lahno (2536) : 0-1 (42) Défense Grünfeld
Alexandra Kosteniuk (2497) - Tatiana Kosintseva (2557) : ½-½ (42) Espagnole Archangelsk
Anna Muzychuk (2538) - Kovalevskaya Ekat (2427) : ½-½ (61) Richter-Rauzer
Nadezhda Kosintseva (2560) - Elina Danielian (2521) : ½-½ (76) Caro-Kann d'avance

Pas de délai de 15 minutes pour les retransmission en direct, et à 13 h 00 pile les premiers coups sont arrivés... Une première ronde c'est toujours un peu spécial, la dernière partie jouée remonte parfois à quelques semaines et on ne sait jamais comment l'on va se sentir. Alors on cherche à voir son état de forme et surtout à ne pas perdre ! Un mauvais départ est toujours désagréable, après il faut revenir dans la course, on doute, c'est compliqué...

Cependant, cela n'a pas empêché Alisa Galliamova de sacrifier sa Dame très tôt dans sa partie contre Kateryna Lahno. Dans une défense Grünfeld, l'Ukrainienne innove par 10...Fe6 qui attaque la Dame blanche, et là, 11.exf6 !? échange la demoiselle contre 2 Fous et Cavalier. La décision était audacieuse et risquée. Le temps pour Kateryna de rassembler ses pièces, puis de mettre en route ses pions de l'aile-dame que l'avantage noir devenait significatif. Pressée à la pendule, Galliamova ne peut contenir la fougue de sa jeune adversaire, enchaîne deux mauvais coups : 28.g4 et 29.gxf5 et la position est déjà perdante. Alisa Galliamova tentera tout ce qui est possible pour échapper à la défaite, mais sans succès. Gagner une première ronde avec les Noirs, Lahno ne pouvait espérer mieux !

Dans la partie au sommet entre Hou Yifan et Humpy Koneru, nous avons échappé de peu à « la montagne qui accouche d'une souris ». La Chinoise place une petite nouveauté par 13.Ca6 et n'avait semble-t-il rien contre le fait de répéter les coups. L’Indienne ne l'entendait pas de cette oreille et préféra continuer. Bien qu'affublée d'un pion isolé, Hou Yifan ne risquait pas grand-chose, son adversaire n'étant pas en position de l'attaquer. Finalement, en manque de temps, Humpy se lança dans une série d'échange simplificateurs, avant de donner la partie par 36.h3 ?? et d'abandonner au 41e coup avant de se faire mater. 

On se demande ce qui est arrivé à Ekaterina Kovalevskaya. Elle qui avait pourtant choisi la variante de la Sicilienne, même si Anna Muzychuk a astucieusement évité la ligne du sacrifice de qualité en intercalant 8.f4 dans la Richter-Rauzer, et Kovalevskaya est restée scotchée plus d'une heure sur son 15e coup. La partie restait malgré tout équilibrée, bien qu'avec 12 minutes pour 18 coups rien n'est simple. Et encore moins avec 4 minutes pour 16 ! Pourtant, Ekaterina joua avec précision tous les coups jusqu'au contrôle. Mieux encore, dans la finale de Tours, c'est Anna Muzychuk qui devait faire attention car, comme tout le monde le sait, les pions noirs courent plus vite que les pions blancs.

L'ouverture de Nadezhda Kosintseva – une Caro-Kann variante d'avance - ne lui a rien rapporté de positif. Au contraire, Elina Danielan égalisa sans peine et se permit même le luxe de sacrifier un Cavalier pour deux pions et une bonne position. Malheureusement pour l'Arménienne le temps commençait à lui manquer, 32...f4 ? perdait l'important pion e4 et l'avantage passa aux mains de l'ainée des Kosintseva. La finale n'était pas pourtant facile à gagner et Danielan a de l'expérience. Le duel Cavalier+pion vs, deux pions aurait dû tourner à l'avantage de Nadezhda, mais la cadence ne favorise pas les finales, sur 61...Rg5 ?? elle ne vit pas 62.Re3 ! qui gagnait et la partie se solda par la nulle.

La vice-championne du monde, la Chinoise Ruan Lufei ne semblait pas rencontrer de problèmes particuliers contre Antoaneta Stefanova... du moins jusqu'au zeinot. C'est en manque de temps que Ruan perdit un pion, et surtout resta avec un Cavalier archi-dominé. La technique de la Bulgare n'allait certainement pas lui laisser aucune chance. On se demandait si avec deux pions de moins en finale de pièces mineures Ruan Lufei ne ferait pas mieux d'abandonner au lieu d'errer avec son Cavalier sur pratiquement toutes les cases de l'échiquier... mais regardez la position après 63...Ce5 et essayez de trouver le gain. Il faut cependant avouer que la cadence «moderne» (90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup), n'est pas adaptée aux finales. Jouer des positions qui exigent un calcul précis sur plusieurs coups avec, le plus souvent, uniquement l'incrément de 30 secondes, est pratiquement impossible.

Les prédictions selon www.russiachess.org

Ernesto Inarkiev, grand-maître:

Il était difficile d'imaginer un évènement d'une telle force dans lequel l'avant-dernière au classement Elo serait la vice-championne du monde! C'est certainement un pas en avant dans le développement des échecs féminins. Le tournoi sera très serré et pourtant, presque personne ne sera en mesure de conserver son invincibilité. Mes prédictions concrètes, disons les cinq qui vont jouer la victoire, sont: Humpy Koneru, Nadezhda Kosintseva, Kateryna Lahno, Antoaneta Stefanova et Elina Danielian.

Peter Jdanov, éditeur de www.pogonina.com:

La championne du monde Hou Yifan devrait être fatiguée de se déplacer d'un tournoi à l'autre. Jouer la victoire lui sera difficile. Humpy Koneru est restée presque stable, autour de 2600 et peut renforcer son statut ici. Les sœurs Kosintseva sont très fortes. Espérons que Tatiana aura récupéré de ses quatre défaites consécutives à Hangzhou. Anna Muzychuk et Kateryna Lahno sont susceptibles de jouer un tournoi "à plus". Alexandra Kosteniuk, Antoaneta Stefanova, Elina Danielian ont tout dans leurs mains quand elles sont en forme, mais à d'autres moments... Quant à Ruan Lyufey, elle semble plus axée sur sa thèse que sur les échecs.

Vladimir Potkin, champion d'Europe et grand-maître:

La championne du monde Hou Yifan, Humpy Koneru et Kateryna Lahno me semblent les plus susceptibles de jouer les premiers rôles.

Lilit Mkrtchyan, grand-maître féminin:

Je trouve qu'il est difficile de prédire qui va gagner. Tout dépendra de qui sera en forme. Beaucoup de participantes ont prouvé maintes et maintes fois qu'elles peuvent montrer leur grande classe et gagner un tel tournoi. Parmi les Russes les plus susceptibles d'obtenir un bon résultat, à mon avis, les sœurs Kosintseva et Alexandra Kosteniuk.

Alina Kashlinskaya, grand-maître féminin:

Je pense que dans ce premier tournoi du Grand-Prix la principale bataille se fera entre la favorite au Elo, Humpy Koneru et Hou Yifan. Koneru est mieux classée, mais Hou Yifan a récemment joué beaucoup de parties contre des joueurs très forts, y compris des GM masculins, et je pense que cela devrait donner des résultats.

Alisa Galliamova (RUS)

Publié le 02/08/2011 - 00:05 , Mis à jour le 15/08/2011 - 11:23

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment