Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 5 du Grand-Prix de Rostov

Nadezhda Kosintseva annule contre Hou Yifan. Kateryna Lahno l'emporte sur Elina Danielan. Alexandra Kosteniuk perd contre Humpy Koneru.

Début de la série du Grand-Prix Féminin 2011-2012 avec celui de Rostov-sur-le-Don (Russie) du 1er au 15 Août 2011. La gagnante de cette série défiera la championne du monde en titre en match de 10 parties au troisième trimestre 2013. 

Le montant total des prix de chaque tournoi est de 40.000 €, dont 6.500 € à la première. 

11 rondes à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du coup numéro un.

Site officiel http://rostov2011.fide.com avec parties en direct à partir de 13 h 00

Voir, voire revoir les prédictions des experts | Galeries photos sur http://rostov2011.fide.com

La journée de repos en images sur http://rostov2011.fide.com/rest-day

Le bilan des 4 premières rondes par le GM Robert Fontaine.
Résultats de la ronde 5 du 7 août 2011
Galliamova Alisa (2492) - Ruan Lufei (2479) : 1-0 (64) Anglaise
Kosteniuk Alexandra (2497) - Koneru Humpy (2614) : 0-1 (68) Espagnole Breyer
Muzychuk Anna (2538) - Stefanova Antoaneta (2524) : ½-½ (68) Caro-Kann d'avance
Kosintseva Nadezhda (2560) - Hou Yifan (2575) : ½-½ (56) Pion empoisonné
Danielian Elina (2521) - Lahno Kateryna (2536) : 0-1 (36) Anglaise symétrique
Kovalevskaya Ekaterina (2427) - Kosintseva Tatiana (2557) : 0-1 (50) Sicilienne fermée

Après un débat théorique sur le gambit Marshall remporté par Hou Yifan face à Anna Musychuk, la championne du monde remet le couvert sur le thème de une Sicilienne variante du pion empoisonné. Nadezhda Kosintseva, avec les Blancs, se retrouve hors-théorie après la nouveauté 22...Tc8, au lieu de 22...Tf6 d'une partie Wang Hao – Sutovsky,E, Ningbo CHN 2011, nulle en 79 coups. Il faudra attendre 25...Dxc2 pour voir Hou Yifan réfléchir pour la première fois, mais Nadezhda n'avait déjà plus que 12 minutes ! Les Blancs ont des compensations pour le pion de moins, la position est équilibrée, mais l'aînée des Kosintseva se précipite pour récupérer le pion par 27...Txe6 ?! qui aboutit à une Tour blanche désagréablement clouée, et les Noirs sont légèrement mieux. Hou Yifan va commettre alors une petite erreur en permettant à son adversaire, par 30...De1, de transposer en finale de Tours et pions, alors que sur 30...Rc7 !? tout était encore possible. Nulle en 56 coups.

Anastasia Karlovich, Hou Yifan et Nadezhda Kosintseva. Sans doute la journée des rayures. | Photo @ http://rostov2011.fide.com

Tatiana Kosintseva a eu besoin de l'aide de son adversaire pour l'emporter. Ekaterina Kovalevskaya avait pourtant obtenu une bonne position avec sa Sicilienne fermée, mais à force d'insister pour une attaque de mat inexistante, la cadette des Kosintseva a tout le temps de jouer sur l'aile-dame. Après le contrôle du temps atteint pas miracle, la position de Ekaterina s'est écroulée. Ekaterina Kovalevskaya s'est quand-même lancée à la recherche d'un perpétuel, mais lui non plus n'existait pas. Alors fallait-il pour Tatiana Kosintseva éviter le dernier piège et jouer 50...Rb8 !, sinon 50...Fd7 ?? et c'était nulle par répétition !

Après un début difficile, Alisa Galliamova semble avoir trouvé son rythme. La championne de Russie conserve un léger avantage sur Ruan Lufei, mais le 26...f5 ?, qui voulait boucher la vue d'un Fou en h3, va coûter cher à la vice-championne du monde. Ruan Lufei perd un pion mais surtout sa position devient très mauvaise. Avec des pièces sans activité à part un Cavalier, Ruan Lufei ne peut que que contempler la réalisation de son adversaire. La perte du pion noir en h7 libérant 3 pions passés scellait le résultat de la partie. A voir, l'amusant 57.Fc2 !?. 

Humpy Koneru égalise sans réelle difficulté avec la défense Breyer de la partie Espagnole (9...Cc6-Cb8-Cbd7), et Alexandra Kosteniuk a semblé ensuite hésiter sur la marche à suivre et surtout, si elle devait-elle prendre des risques ou pas. Ce manque (apparent) de détermination a permis à Koneru de bien positionner ses pièces et l'ancienne Championne du monde s'est retrouvée moins bien au temps et positionnellement. Après 33.De1, les Noirs sont mieux. En zeinot, Kosteniuk gaffe par 39.Fxf5 ?? mais Koneru ne voit pas le coup gagnant 40...Rf6 !!, joue 40...Dxg4+ ?, et la Russe peut encore jouer une finale inférieure. Humpy a consommé un temps considérable après le contrôle du temps et a fini par se retrouver avec 1 minute 30'' au 45e coup, pour 12'35'' pour la Russe. Mais ce n'était pas pour rien, puisqu'après 45...Rf8 ce fut au tour de Kosteniuk de consommer pratiquement tout son temps. Cela n'aidera cependant pas la joueuse russe à échapper à la défaite.

La défense Caro-Kann est vraiment particulière. Réputée solide mais passive pendant des décennies, surnommée « la défense des Champions du monde », elle marque cependant pas mal de points. Il s'en est fallu d'un cheveux qu'Anna Muzychuk en fasse les frais aujourd'hui contre Antonatena Stefanova. L'ancienne championne du monde égalise rapidement sitôt la fin de l'ouverture et dès que le Roi ne craint plus rien, la position noire est plus facile à jouer. 25.f3 ?! est sanctionné par les moteurs après le coup juste 25...Tg3 ! Stefanova semblait avoir alors toutes les cartes en mains pour prendre un grand avantage mais, malgré une longue réflexion, la Bulgare ne trouve rien de décisif. La finale de Cavaliers s'est achevée par la nulle et Antonatena Stefanova laisse échapper un troisième demi-point !

Partie très tendue entre Elina Danielan et Kateryna Lahno. Dans une anglaise symétrique, les deux joueuses ont des atouts : L'Arménienne sur le Roi noir, l'Ukrainienne sur le pion e2. Tout s'est finalement décanté dans le zeinot réciproque. Danielan rate le coup intermédiaire qui égalise, 27.Df7+! suivi de 28.Rxg2, joue directement 27.Rxg2?! et avec moins de 2 minutes au 30e coup, Elina se trompe deux fois coup sur coup : 31.Cxb6 ?, puis 32.Dh3 ? et la partie bascule définitivement en faveur des Noirs. La championne du monde de blitz, Kateryna Lahno, profite évidemment de l'occasion pour s'adjuger le point.

Kateryna Lahno | Photo @ http://rostov2011.fide.com

Kateryna Lahno est née le 27 décembre 1989 à Lvov en Ukraine. Grand-maître international elle est la plus jeune femme à avoir obtenu le titre de grand maître international féminin. Née à Lvov, elle a évolué dans la ville de Kramatorsk, renommée pour son excellence échiquéenne.

  • En 2002, elle obtient le titre FIDE de grand maître international féminin à l'âge de 12 ans, 4 mois et deux jours, battant ainsi le record de précocité pour ce titre antérieurement détenu par Judit Polgár.
  • En 2003, elle gagne un tournoi en toutes-rondes à Kramatorsk en obtenant 1 point de plus que ses poursuivants dont trois GMI. Cela lui vaut une performance Elo de 2 622.
  • En 2004, au championnat du monde féminin elle est éliminée au troisième tour par Ekaterina Kovalevskaïa.
  • En 2005, elle est championne d'Europe à Chisinau (Moldavie). Arrivée première ex-æquo avec la maître internationale russe Nadejda Kosintseva sur le score de 9/12, Lahno gagne les 2 parties rapides du départage, ce qui lui assure la victoire.
  • Le 1er août 2006, elle gagne la 4e North Urals Cup avec 7/9 points (5 gains et 4 nulles) et une performance Elo de 2699.
  • Le 4 mai 2008, elle devient championne d'Europe pour la deuxième fois.
  • Le 18 septembre 2010, elle remporte le championnat du monde féminin de blitz à Moscou.

Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Kateryna_Lahno


Publié le 07/08/2011 - 11:00 , Mis à jour le 15/08/2011 - 11:23

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • jujuju

    Bravo les filles, les echecs sont un des rares sport où il est possible d'avoir des résultats comparables aux hommes !

    08/08/2011 09:20
  • MITAL

    Comme il est trés agréable de voir de trés jolies femmes joueuses internationales d'Echecs, mais aussi avec de la classe,de l'intelligence sur votre site... Bravo à Mr Robert Fontaine , lui aussi trés sympathique ...En France, nous avons deux beaux couples et supers joueurs...Ce n'est pas Almira et Laurent qui me contrediront...En plein été et dans ce monde incertain, c'est merveilleux encore de voir des reines et des rois authentiques et plein de passion ...

    08/08/2011 04:46