Grand Prix FIDE de Jérusalem — 2e Tour —

Maxime Vachier-Lagrave élimine Dmitry Andreikin et s'envole vers le 3e tour pour affronter Ian Nepomniachtchi qui a disposé de Wesley So. Wei Yi sera opposé à David Navara.


La quête du titre de champion du monde d’échecs a débuté par la série du Grand Prix de la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) ; une série de quatre tournois dans lesquels les meilleurs joueurs d’échecs du monde - mais sans le champion du monde en titre Magnus Carlsen - s'affrontent pour deux places qualificatives au tournoi des candidats. Site officiel https://worldchess.com

À partir de cette année les tournois du Grand Prix sont à élimination directe. Un format où le perdant de chaque match est immédiatement éliminé et laisse le vainqueur affronter un autre vainqueur au tour suivant, jusqu’au match final.

Après le Grand Prix FIDE de Moscou, première étape du cycle du Grand Prix 2019 qui s'est déroulée du 16 au 30 mai 2019 à Moscou (Russie), la deuxième étape a eu lieu du 11 au 25 juillet 2019 au Grand Prix FIDE de Riga (Lettonie). La troisième étape du Grand Prix FIDE de Hambourg s'est déroulé du 5 au 17 novembre 2019 au Kehrwieder Theater en Allemagne. Le cycle s'achève donc par cette quatrième et dernière étape, du 10 au 24 décembre 2019 au Grand Prix FIDE de Jérusalem.

Les résultats des matchs du deuxième tour

Maxime Vachier-lagrave - Dmitry Andreikin : 2,5-1,5
Maxime Vachier-Lagrave2780-Dmitry Andreikin2724:½-½(20)
Française
Dmitry Andreikin
2724
-
Maxime Vachier-Lagrave2780:
½-½(24)
Anglaise
Dmitry Andreikin2724-Maxime Vachier-Lagrave2780:0-1
(36)
Sicilienne
Maxime Vachier-Lagrave2780-Dmitry Andreikin2724:½-½(57)Moderne
Wesley So - Ian Nepomniachtchi : 1,5-2,5
Wesley So
2760-Ian Nepomniachtchi2767:½-½(23)
Grünfeld
Ian Nepomniachtchi2767
-
Wesley So2760:
½-½(18)
Espagnole
Wesley So2760-Ian Nepomniachtchi2767:½-½(45)
Anglaise
Ian Nepomniachtchi2767-Wesley So2760:1-0
(65)
Espagnole
Sergey Karjakin - Wei Yi : 2,5-3,5
Sergey Karjakin2754-Wei Yi
2725:½-½(8)
Caro-Kann
Wei Yi
2725
-
Sergey Karjakin2754:
½-½(40)
Nimzo-Indienne
Wei Yi2725-Sergey Karjakin2754:1-0
(38)
Partie du centre
Sergey Karjakin2754-Wei Yi2725:1-0(32)Caro-Kann
Sergey Karjakin2754-Wei Yi2725:0-1(58)
Caro-Kann
Wei Yi2725-Sergey Karjakin2754:½-½(42)Najdorf 6.g3
Dmitry Jakovenko - David Navara : 1,5-0,5
Dmitry Jakovenko2698-David Navara2707:½-½(18)
Italienne
David Navara2707
-
Dmitry Jakovenko2698:
1-0
(37)
Anglaise
Les parties du Grand Prix FIDE de Jérusalem 2019

Les départages du deuxième tour

Dans la première partie en 10 minutes plus 10 secondes par coup, de nouveau une Caro-Kann, Sergey Karjakin semblait avoir une nulle facile. A-t-il voulu forcer alors qu'il était en retard au temps ? Toujours est-il dans le diagramme après 42.h8+ g6 43.g8+ xh6 Tout s'est écroulé pour le Russe. 44.e2 g4 45.h4 c2+ 46.d3 xa2 47.c4 f6 48.xb4 e4 49.c3 e3 50.b4 e2 avec un avantage noir décisif. 0-1 (58)

Karjakin - Wei Yi 
Après 42.♖h8+

Dans la deuxième partie en 10 minutes plus 10 secondes par coup, Wei Yi a opposé la variante avec 6.g3 contre la tranchante Sicilienne Najdorf de Sergey Karjakin. Un choix solide et judicieux face à un adversaire qui doit l'emporter à tous prix. Surtout que si Karjakin est surnommé « le ministre de la défense », il n'est pas le maître de l'attaque. Avec une nulle acquise sans coup férir, le Chinois file au troisième tour affronter le Tchèque David Navara.

MVL -Andreikin
Après 14.b3
MVL -Andreikin
Après 23.g4
MVL -Andreikin
Après 34...bxc5

Il est courant, lorsque les Noirs doivent absolument l'emporter, de rencontrer la défense Moderne contre 1.e4. En une dizaine de coups la position de la deuxième partie du départage transposait dans une structure de Française avec un fianchetto Roi !?, 1er diagramme après 14.b3 0-0 15.d3 fc8 16.a3 d8 17.e1 b6 18.b4 f8 19.d2 c7 20.h4 ac8, mais Dmitry Andreikin n'y est plus. 21.h5 cxd4 22.cxd4 e7 23.hxg6 hxg6 24.g4!, 2e diagramme, Maxime se paye même le luxe de monter une attaque. 24...c2 25.f4 g7 26.g5 e8 27.e3!? Attention à ne pas s'enflammer non plus... 27...8c4?! 28.b2 [28.b5! En privant les Noirs de la case c6, le Russe n'avait plus rien à opposer à l'attaque blanche sur l'aile-Roi.] 28...xb2?! 29.xb2 c6 30.b5 cxe5 31.h2 xg4 32.h7+ f8 33.a3+ c5 34.dxc5 bxc5, 3e diagramme, avec une Tour de plus pour 3 pions pour MVL, mais une position encore dangereuse. 35.c1! Après les échanges 35...xc1+ 36.xc1 xe3 37.xe3, et malgré les 2 pions passés noirs, Maxime s'est envolé vers le troisième tour en proposant nulle dans une position complètement gagnante. Maxime Vachier-Lagrave affrontera au troisième tour son rival pour le tournoi des candidats, le Russe Ian Nepomniachtchi !

Si Ian Nepomniachtchi remporte le tournoi, il sera aux candidats. S'il ne remporte pas le tournoi, Maxime Vachier-Lagrave sera aux candidats et Nepomniachtchi jouera un match contre Kirill Alekseenko pour la Wild Card des candidats.

Andreikin - MVL
Après 15.f4
Andreikin - MVL
Après 24.♘f6+?
Andreikin - MVL
Après 32...♖h3+

Dmitry Andreikin a joué un début irrégulier contre la Sicilienne de Maxime Vachier-Lagrave dans le premier départage. 1.e4 c5 2.c3 d6 3.ge2 f6 4.h3!? e5 5.d3 c6 6.g4 e7 7.g2 h5 8.g5 h7 9.h4 f6!? mais Peter Svidler considérait que le Français avait réfuté cette tentative avec la poussée 7...h5. 10.d5 fxg5 11.hxg5 xg5 12.ec3 g6 13.xe7 xe7 14.d5 d8 15.f4, 1er diagramme et premier moment critique. Selon Peter Svidler il fallait prendre en f4. MVL a cependant préféré 15...f7?! et sur 16.f5! gxf5 17.exf5 la position de Dmitry Andreikin était clairement supérieure. 17...d4?! Le Français est dans les cordes après ce coup douteux. Le pion h4 est sacrifié, même si les Blancs ont d'autres coups intéressants, mais 18.e3?! n'est vraiment pas le meilleur. 18...xf5 19.xd4?! Dmitry Andreikin, en retard en temps, devient imprécis et Maxime revient dans la partie avec 19...g4 20.f3 cxd4 21.c4 dxc3 22.bxc3 a5 23.b1 g5 24.f6+?, 2e diagramme. La faute qui donne une partie gagnante au Français. 24...f7 25.0-0 h3+ 26.h1 xf6 27.xg4+ f4 28.f3 ag8 C'est maintenant le Roi blanc qui se retrouve en danger. 29.xb7 g3 30.b3 f8 31.d4 a6 32.c4 h3+, 3e diagramme. 33.g1 g8+ 34.f2 g2+ 35.e1 a5+ 36.b4 xa2 0-1 Ouf !

Wei Yi a réglé le problème de la préparation contre Sergey Karjakin avec 1.e4 e5 2.d4!? La partie du centre. Commentaire de Peter Svidler : « Ma vie entière est basée sur un mensonge si c'est bon ! » 2...exd4 3.xd4 c6 4.c4!? Au lieu de l'habituel 4.e3. Après avoir obtenu une position gagnante, Karjakin a perdu le fil de la partie et vient de gaffer dans le diagramme par 37...c4?? 38.xe6! 1-0. En effet, si 38...fxe6 39.d3

Wei Yi - Karjakin
Après 37...♖c4??

Secondes parties classiques

Maxime Vachier-Lagrave et Dmitry Andreikin suivent une partie Lautier - Kasparov de 1997 et atteignent une position identique au 19e coup (voir diagramme). Là où Joël Lautier avait joué 20.Tc7 et la nulle avait été conclue immédiatement. Aujourd'hui, Andreikin a tenté 20.Rf1 Tb8 21.Fc3 Rf8 22.Tc7 Fxb4 28.Txc6 Fxc3 24.Txc3 et nulle dans une position asséchée.

MVL-Andreikin
Après 19...Rf7

Nulle rapide également entre Ian Nepomniachtchi et Wesley So, qui ne récolteront pas de point de bonus à ce tour. Ces deux joueurs étant les seuls (outre MVL) à pouvoir se qualifier pour le tournoi des candidats, c'est une bonne nouvelle pour Maxime.

Après sa nulle en 8 coups hier, Sergey Karjakin avait invoqué la fatigue de son départage contre Harikrishna. Aujourd'hui, lui et Wei Yi ont ravi le public avec une partie échevelée. Les deux joueurs suivent une partie Nakamura - Giri jusqu'à 12.Cg4 (1er diagramme). Karjakin innove avec 12...Cd7 (12...Cxg4 avait été joué dans la partie précitée, nulle en 23 coups). En réponse, les blancs se lancent dans la tactique et sacrifie une pièce : 13.Ch6+!? gxh6 14.Dg4+ Rh8 15.Df5 (menace mat en h7) Cf6 16.Cxd5 (2e diagramme). Là, Karjakin trouve le seul coup qui lui permet de rester dans la partie : 16...Cxd4!. Le feu d'artifice continue par 17.Dxf6+ Dxf6 18.Cxf6 Cf3+! 19.gxf3 Tg8+. La prise par 20.Cxg8 n'est pas envisageable à cause de 20...Txg8+ 21.Rh1 Fxf3 mat. Les blancs optent donc pour 20.Cg4. Les noirs ne peuvent se permettre de récupérer la pièce immédiatement par 20...h5 à cause de 21.Fc3+, c'est pourquoi ils jouent 20...Fe5!.

Wei Yi-Karjakin
Après 12.Cg4
Wei Yi-Karjakin
Après 16.Cxd5
Wei Yi-Karjakin
Après 19...Tg8+

La partie se poursuite de manière spectaculaire : 21.Fe2 Fxb2 (voir diagramme) 22.Txc5 (c'est maintenant la tour qui se sacrifie) bxc5 23.Tb1 Fg7 24.Txb7 h5 25.Txf7 hxg4 26.fxg4. Les blancs ont deux pions contre la qualité et une finale légèrement supérieure. Quelques coups plus tard, les noirs décident de simplifier en rendant la qualité. Les deux joueurs partagent le point au 40e coup après une partie haletante.

Wei Yi-Karjakin
Après 21...Fxb2
Navara-Jakovenko
Après 33.Rxf4

Seul David Navara parvient à se qualifier avant les départages. Le joueur tchèque a battu Dmitry Jakovenko. Dans une partie anglaise qui s'est transformée en étau de Maroczy, les noirs n'ont jamais réussi à trouver du contre-jeu. Les blancs ont tranquillement accru leur avantage, parvenant à se créer un pion passé en d6 (voir diagramme). Dans une position sans espoir, les noirs tentent un sacrifice avec 33...Txc7 34.dxc7 Txd1 35.c8=Dame Fxb4, mais après 36.Dxa6 Fd6+ 37.Re4, Jakovenko abandonne.

Dmitry Andreikin et Maxime Vachier-Lagrave | Photo : Niki Riga | Worldchess

Premières parties classiques

Maxime Vachier-Lagrave, opposé à une défense française, choisit la variante d'échange (1.e4 e6 2.d4 d5 3.exd5 exd5). Cette variante est réputée tranquille. De fait, si le Français obtient la paire de fous, il doit bientôt l'abandonner (19.Cxe4) et propose nulle alors qu'Andreikin a réussi à se créer un pion passé. Proposition acceptée par le joueur russe.

Avec 20 coups, cette partie est néanmoins la 2e plus longue de la journée. Nulle au bout de 8 coups entre Karjakin et Wei Yi, nulle en 18 coups entre Jakovenko et Navara. Avec 23 coups, Wesley So et Ian Nepomiachtchi font figure de marathoniens ! Leur partie se solde elle aussi par le partage du point.

Rendez-vous demain avec des joueurs qu'on espère plus combatifs.

Le tableau complet du tournoi

Cliquez sur l'image pour agrandir | Source : Wikipedia

Le classement provisoire du Grand Prix

PL.JoueursMoscouRigaHambourgJérusalemPoints
1 Alexander Grischuk  7 3 10 20
2 Maxime Vachier-Lagrave  8 5 ⩾3 16
3 Ian Nepomniachtchi  9 0 ⩾3 12
4 Shakhriyar Mamedyarov  0 10 0 10
5 Jan-Krzysztof Duda  0 1 7 8
6 Wesley So  1 3 2 6
7
Daniil Dubov  2 0 3 5
7
Radosław Wojtaszek  5 0 0 5
9 Wei Yi  2 0 ⩾3 5
10 David Navara  0 1 ⩾4 5
11 Peter Svidler  2 0 2 4
12 Veselin Topalov  1 2 0 3
13 Hikaru Nakamura  3 0 0 3
14 Sergey Karjakin  0 1 1 2
15 Yu Yangyi  1 1 0 2
16 Dmitry Jakovenko  0 0 1 1
17
Anish Giri  0 0 0 0
17
Nikita Vitiugov  0 0 0 0
17
Pentala Harikrishna  0 0 0 0
20 Teimour Radjabov  0 0 0
21 Levon Aronian  0 0 0

Classement après le 2e tour du Grand Prix de Jérusalem (source : Wikipedia). Le symbole ⩾ indique que le joueur gagnera au moins le nombre de points indiqués, mais qu'il a la possibilité d'en marquer encore plus puisqu'il n'est pas éliminé.

Participants au Grand Prix FIDE de Jérusalem

NomPaysEloÂge
1Maxime Vachier Lagrave
278029 ans

Levon Aronian - Forfait -

277537 ans
2
Shakhriyar Mamedyarov
277234 ans
3
Anish Giri
276925 ans
4
Ian Nepomniachtchi
276729 ans

Teimour Radjabov - Forfait -

2765
32 ans
5Wesley So
276026 ans
6Wang Hao
275630 ans
7
Sergey Karjakin
2754
29 ans
8Yu Yangyi
273825 ans
9Veselin Topalov
2737
44 ans
10Radoslaw Wojtaszek
272532 ans
11Wei Yi
272520 ans
12Dmitry Andreikin
272429 ans
13Pentala Harikrishna
2724
33 ans
14David Navara
270734 ans
15Dmitry Jakovenko
2699
36 ans
16Boris Gelfand
268451 ans

Suite à leur forfait pour raisons de santé, Teimour Radjabov et Levon Aronian ont été remplacés par Wang Hao et Dmitry Andreikin.

À ce jour sont qualifiés : Fabiano Caruana, finaliste du championnat du monde 2018 ; Teimour Radjabov et Ding Liren, qualifiés par la Coupe du monde ; Wang Hao, qualifié par le FIDE Grand Swiss ; Alexander Grischuk et Maxime Vachier-Lagrave, qualifiés par le Grand Prix ; Anish Giri, qualifié au Elo, et enfin, la Wild Card nommée par les organisateurs du tournoi des candidats. Suivre la course aux candidats sur la page de Martin Bennedik.

Programme du Grand Prix de Jérusalem 2019

Cérémonie d'ouverture le 10 décembre 2019
1er Tour16 joueurs11 et 12 décembre 2019Départage13 décembre 2019
2e Tour8 joueurs14 et 15 décembre 2019Départage16 décembre 2019
Demi-finale4 joueurs17 et 18 décembre 2019Départage19 décembre 2019
Jour de repos le 20 décembre 2019
Finale2 joueurs21 et 22 décembre 2019Départage23 décembre 2019

Formule, cadences, départages et prix

Chaque Grand Prix comporte quatre manches. Chaque manche consiste à jouer deux parties à la cadence classique de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

En cas d'égalité après deux parties classiques, les joueurs se départageront le lendemain en deux parties rapides de 25 minutes plus 10 secondes par coup. Si le score est encore à égalité, deux parties de 10 minutes plus 10 secondes par coup. Si le match est toujours à égalité, 2 parties blitz de 5 minutes plus 3 secondes par coup. Si le score est encore et toujours égal, un blitz Armageddon : le joueur qui remporte le tirage au sort choisit sa couleur. Les Blancs reçoivent 5 minutes, les Noirs 4 minutes, avec un incrément de 2 secondes par coup pour chaque joueur à partir du 61e coup. En cas de match nul le joueur avec les pièces noires est déclaré vainqueur.

Les éliminés du premier tour reçoivent 5.000 € et 0 point. 8.000 € et 1 point au deuxième tour. 10.000 € et 3 points au troisième tour. 14.000 € et 5 points au quatrième tour. Le vainqueur repartira avec 24.000 € et 8 points. Les joueurs qui remportent leur match sans passer par les départages reçoivent 1 point de bonus supplémentaire.

Chaque tournoi offre 130.000 € de prix. Les prix pour le classement général de la série étant de 280.000 €, le montant total des prix pour la série du Grand Prix est donc de 800.000 €. Voir le règlement complet de la série du Grand Prix FIDE 2019 sur https://www.fide.com/FIDE/handbook/FIDE_GP_Regulations_2019.pdf

Vieille ville : panorama du Mur occidental (Mur des Lamentations) surmonté du dôme du Rocher et de la mosquée al-Aqsa. | Photo Assaf Shtilman — Travail personnel

Jérusalem (ou Salem, également nommée Hiérosolyme ou Solyme en ancien français, est une ville du Proche-Orient que les Israéliens ont érigée en capitale, que les Palestiniens souhaiteraient comme capitale et qui tient une place centrale dans les religions juive, chrétienne et musulmane. La ville s’étend sur 125,1 km² pour une population de 901 300 habitants en 2017. La ville, chef-lieu du district de Jérusalem, est cosmopolite : s'y mêlent de nombreuses religions, peuples, groupes socio-économiques. La vieille ville, d'une superficie assez réduite (moins de 1 km²), est historiquement composée de quatre quartiers avec : un quartier arabe, un quartier arménien, un quartier chrétien, et un quartier juif. Ces quartiers sont entourés de remparts dont la partie visible aujourd'hui a été érigée entre 1535 et 1538. La municipalité est située à 33 km de la Mer Morte. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9rusalem


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (52)

  • Kaspalov

    Pour la dramaturgie c'est effectivement très bien. Attachons-nous à nos fauteuils, le spectacle va commencer.

  • Shasha

    Finalement c'est bien que Nepomniachtchi ai battu So, ça maintient le suspense. Sinon Maxime aurait été qualifié sans même avoir à battre un concurrent direct ce qui aurait rendu la suite de ce grand prix sans intérêt. Leur match sera sûrement le plus intéressant du tournoi sans que leur place aux candidats soit jouée pour autant puisque les deux auront une autre chance en cas de défaite : Maxime pourra toujours espérer une défaite de Nepomniachtchi en finale et Nepomniachtchi pourra quand à lui toujours espérer la wild card en battant Alekseïenko.

  • pat217125

    D'accord avec Golem1

  • Caravelle

    J pense que ça va le faire
    Les ratés de de cette année genre '"j'ai joué trop vite" ou "j ai joué sans réfléchir " l'ont servi.
    Et S. Mazé est avec lui, Étienne doit bosser à distance, tout son staff a conscience du moment.
    Donc j'y crois car il a 100 % le niveau requis.

  • Golem1

    MVL dans les tournois ou il y a un enjeux éprouve des difficultés je trouve.
    En 2017 à Tbilissi face à Aronian , cette année face à Mamedyarov ,à Hambourg face à Grischuk . C'est dommage car depuis sa victoire à la sinquefield cup 2017 il a du mal à confirmer. Il lui manque pas grand chose et il peut le faire.
    Espérons que c'est la bonne !