La référence francophone du jeu d'échecs

Grand Prix FIDE de Moscou — 1er Tour —

Daniil Dubov a sorti la tête de série numéro un Anish Giri. Levon Aronian, Sergey Karjakin, Nikita Vitiugov, Shakhriyar Mamedyarov, Dmitry Jakovenko, Teimour Radjabov et Jan-Krzysztof Duda éliminés.

La nouvelle quête du titre de champion du monde d’échecs débute par la série du Grand Prix de la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) ; une série de quatre tournois dans lesquels les meilleurs joueurs d’échecs du monde - mais sans le champion du monde en titre Magnus Carlsen - s'affrontent pour deux places qualificatives au tournoi des candidats.

À partir de cette année les tournois du Grand Prix sont à élimination directe. Un format où le perdant du match est immédiatement éliminé et où le vainqueur affronte un autre vainqueur au tour suivant, jusqu’au match final. Chaque tournoi offre 130.000 € de prix total, dont 24.000 € au vainqueur. Les prix pour le classement général de la série du Grand Prix étant de 280.000 €, ce qui porte le total des prix pour la série du Grand Prix à 800.000 €.

Site officiel https://worldchess.com avec parties en direct à partir de 14 heures (heure de Paris), avec des commentaires sur place, en anglais par les grands-maîtres Evgeny Miroshnichenko et Daniil Yuffa, et en russe, dans le salon russe et sur invitation VIP.

Parmi les partenaires du Grand Prix FIDE 2019, citons : PhosAgro, une entreprise russe d'extraction de phosphate et de produits fertilisants ; dont le président, Andrey Guryev, est aussi vice-président de la Fédération Russe des échecs. Kaspersky Lab, une multinationale spécialisée dans la sécurité proposant des antivirus, anti-spyware, anti-spam ainsi que d'autres outils de sécurité. Russian Post l'opérateur postal national de la Russie. PRYTEK une plate-forme d'investissement et de transfert technologique. Beluga et BMW.

Les parties du Grand-Prix de Moscou 2019

les résultats du premier tour

Anish Giri 2787 -Daniil Dubov 2690 :½-½ (36)
Anglaise
Daniil Dubov2690
-Anish Giri 2787 : 1-0
(36)
Gambit Dame
Teimour Radjabov 2759 -Hikaru Nakamura 2761 : ½-½ (12) Anglaise
Hikaru Nakamura 2761 -Teimour Radjabov 2759 :½-½ (14) Gambit Dame
Hikaru Nakamura2761-Teimour Radjabov2759:1-0(45)Gambit Dame
Teimour Radjabov2759-Hikaru Nakamura2761:½-½(30)
Gambit Dame
Jan-Krzysztof Duda 2728 -Wesley So 2754 : 1-0 (25) Italienne
Wesley So 2754 -Jan-Krzysztof Duda 2728 : 1-0(55) Dragon
Wesley So2754-Jan-Krzysztof Duda2728:1-0(43) Italienne
Jan-Krzysztof Duda2728-Wesley So2754:½-½(72)
Italienne
Sergey Karjakin 2752 -Alexander Grischuk 2772 :½-½ (14) Semi-Slave
Alexander Grischuk 2772 -Sergey Karjakin 2752 : 1-0(52) Ragozine
Ian Nepomniachtchi 2773 -Levon Aronian 2762 : 1-0 (72) Espagnole
Levon Aronian 2762 -Ian Nepomniachtchi 2773 :½-½(36)Anglaise
Wei Yi 2736 -Dmitry Jakovenko 2708 :½-½ (23) Anglaise
Dmitry Jakovenko 2708 -Wei Yi 2736 : 0-1(33) Espagnole
Nikita Vitiugov 2734 -Peter Svidler 2739 :½-½ (18) Anglaise
Peter Svidler 2739 -Nikita Vitiugov 2734 : 1-0(46) Espagnole
Radoslaw Wojtaszek 2724 -Shakhriyar Mamedyarov 2781 : 1-0 (67) Grünfeld
Shakhriyar Mamedyarov 2781 -Radoslaw Wojtaszek 2724 :½-½(46) Anglaise

les départages du premier tour

La deuxième journée du premier tour a donné complètement tort à Hikaru Nakamura et sa prévision des 80% de matchs aux départages. Et c'est tant mieux pour l'intérêt des parties classiques ! Selon les appariements, nous savons déjà que Ian Nepomniachtchi affrontera Wei Yi au prochain tour et que Radoslaw Wojtaszek sera opposé à Peter Svidler. Il reste à définir l'adversaire de Daniil Dubov ; Teimour Radjabov ou Hikaru Nakamura et celui d'Alexander Grischuk ; Wesley So ou Jan-Krzysztof Duda.

Hikaru Nakamura vs Teimour Radjabov
Wesley So vs Jan-Krzysztof Duda

Les départages se déroulent en deux parties rapides avec 25 minutes et 10 secondes par coup. Si le score est encore à égalité, deux parties de 10 minutes et 10 secondes par coup. Si le match est toujours à égalité, 2 parties de blitz de 5 minutes et 3 secondes par coup. Si le score est encore et toujours égal, un blitz Armageddon : le joueur qui remporte le tirage au sort choisit sa couleur. Les Blancs reçoivent 5 minutes, les Noirs 4 minutes, avec un incrément de 2 secondes par coup pour chaque joueur à partir du 61e coup. En cas de match nul le joueur avec les pièces noires est déclaré vainqueur.

Nakamura - Radjabov
Après 35.f5
So - Duda
Après 21.exf5
So - Duda
Après 24.Cd4

Première partie : Hikaru Nakamura et Teimour Radjabov ont débattu une nouvelle fois sur le thème du Gambit de la Dame, mais sans réussir à déséquilibrer une position symétrique au matériel identique : Dame, Tour et 2 Cavaliers... jusqu'à ce que le temps commence à manquer au joueur azéri. Dans le 1er diagramme après 35.f5, l'erreur 35...e5? coûte la partie après 36.Dd5! De3 37.Cg6! Cxg6 38.hxg6 Df4+ 39.Rh3 Df1+ à la recherche d'un perpétuel que jamais il ne trouva. 40.Rh4 De1+ 41.Rh5 1-0.

Première partie : La partie italienne de Wesley So est restée longtemps équilibrée, et puis, après 18.Tad1, Jan-Krzysztof Duda a pris plus de 6 minutes, sans véritable raison, pour se retrouver avec des pendules à 13 minutes pour Wesley et seulement 5 pour le Polonais. Ce qui devait arriver arriva dans le 2e diagramme après 21.exf5, la faute 21...Cf8? au lieu de 21...Ce7. Wesley So avait alors tout le temps nécessaire pour calculer après 22.dxe5 dxe5 le sacrifice 23.Fxh6! et si 23...gxh6 24.Dxh6 De7 25.Cd4, 2e diagramme, avec de terribles menaces, mais a préféré 23.Dxd8?! Tbxd8 24.c4 C8d7 25.g4 Tb8 26.cxb5 cxb5 27.Rg2 Cb6... avec égalité. Wesley So l'emportera malgré tout après un sacrifice erroné de Jan-Krzysztof Duda, qui ne jouait plus qu'avec une poignée de secondes. Le temps perdu ne se rattrape jamais...

Dans la deuxième partie de 25 minutes plus 10 secondes par coup, Teimour Radjabov a choisi la même ouverture que celle utilisée contre lui par Hikaru Nakamura dans la première partie : un Gambit de la Dame, mais sans rien obtenir de tangible. La partie nulle qui a sanctionné cette revanche a laissé filer Hikaru Nakamura au deuxième tour. L'Américain y affrontera le Russe Daniil Dubov.

Amusant, Jan-Krzysztof Duda aussi s'est décidé pour le même début de partie que celui joué par Wesley So dans la première partie : une Italienne... pour rester avec un avantage sur l'échiquier et à la pendule aux alentours du 30e coup. Et puis, dans le diagramme après 38...Tb2, Jan-Krzysztof Duda a effectué le sacrifice que Wesley So avait raté dans la 1re partie : 39.Fxh6!? gxh6 40.Fxc6 Fxc6 41.Te6 h5 42.Tg3 Cc1!, mais aucune chance de gain. Nulle au 72e coup.

Duda - So
Après 38...Tb2

Wesley So se qualifie ainsi pour le deuxième tour, mais sans convaincre. Quant à Jan-Krzysztof Duda, il doit sans doute regretter encore sa variante du Dragon de la deuxième partie classique.

Les départages | Photo https://worldchess.com

Deuxièmes parties classiques du premier tour

Dubov - Giri
Après 18...Fb4
Dubov - Giri
Après 22.Rb1
Dubov - Giri
Après 28...Tf8

Daniil Dubov, à partir d'un Gambit de la Dame, a obtenu la position du 1er diagramme après 18...Fb4. Et maintenant, au lieu d'un tranquille 19.Cd2 Dc5 20.Dxc5 Fxc5 21.Cb5 Fb6 22.Cd6+ avec un léger avantage, le Russe a joué le très provocateur 19.O-O-O!?, certainement pour perturber Anish Giri avec déjà peu de temps. 19...Da5 20.Cb5 Ca6 - 0h49-0h15 - 21.Dd7+ Rf8 22.Rb1, 2e diagramme. 22...Fa3? Simple, logique, et mauvais ! Daniil Dubov ne laisse pas passer une seconde chance après son gain raté de la veille et élimine Anish Giri par le très fort coup défensif 23.Td3!! Db4+ 24.Rc2 Da4+ 25.Rd2 Fb4+ 26.Re2 Rg8 27.Ce5 Dc2+ 28.Rf3 Tf8, 3e diagramme, 29.Thd1 h5 30.Dd4 Th7 31.Df4 Fc5 32.Cd4, etc. 1-0 au 36e coup. Et c'est ainsi que le Russe Daniil Dubov, « Petit Poucet » du tournoi avec 2690 Elo, a sorti la tête de série numéro un, le Néerlandais Anish Giri, 2787.

« Un tel désordre régnait sur l'échiquier [...] J'étais probablement mieux après 12.Cbd2, mais ce n'est pas très important. Quand j'ai fait le grand roque la partie est complètement sortie du canal habituel [...] Lorsque mon Roi est arrivé en e2 c'est alors que j'ai réellement cru dans la victoire. Ce qui s'est passé auparavant - seul le diable le sait... [...] Inutile de dire que je voulais gagner au moins un match pour prouver qu'on ne m'avait pas donné une wildcard pour rien. » Daniil Dubov sur http://chess-news.ru/node/25944

Daniil Dubov | Photo Niki Riga https://www.facebook.com/niki.riga2
So - Duda
Après 20...Fe6
So - Duda
Après 27.Tc5
So - Duda
Après 34.a4

Le début de partie le plus surprenant a été le choix de la tranchante variante du dragon de la Sicilienne par Jan-Krzysztof Duda contre Wesley So, alors que le Polonais n'a besoin que d'une nulle pour passer le premier tour. L'Américain est sans doute surpris, mais récite la théorie sur 20 coups, jusqu'au 20...Fe6 du 1er diagramme de Duda, avec des compensations pour la qualité sacrifiée. 21.Tb2 - 0h56-1h32 - 21...Fxc4 22.Thb1 d5 23.exd5 Cf4 24.Tb7 De5 25.T1b4 Wesley So s'empare maintenant de l'initiative. 25...Cxd5 26.Txc4 Tf8 27.Tc5, les Blancs rendent la qualité, 2e diagramme, 27...Cxc3 28.Txe5 Fxe5 29.Cc6 Fg7?! Jan-Krzysztof Duda, avec une grande avance au temps - 0h18-0h59 - joue trop vite. 30.Fxa7! e5 31.Rb2 e4 32.fxe4 Cxe4+ 33.Rb3 Cxg5 34.a4, 3e diagramme, le pion "a" passé et accompagné est trop fort. 1-0 au 55e coup.

Radoslaw Wojtaszek a choisi une stratégie totalement différente de son compatriote avec une défense Ragozine et des échanges de pièces contre Shakhriyar Mamedyarov. L'Azéri n'a rien obtenu du tout, et la finale à 4 Tours et des Fous de couleur opposée - survenue en une vingtaine de coups - a débouché sur une nulle. Shakhriyar Mamedyarov sort ainsi par la petite porte...

Dmitry Jakovenko s'acheminait vers une victoire, lorsqu'un 20.Df3? au lieu de 20.Dd3! (selon le joueur chinois en conférence de presse), offrait l'opportunité à Wei Yi de renverser la situation à son avantage.

Alexander Grischuk a battu son compatriote et « camarade » Sergey Karjakin, dans une partie où Grischuk a toujours eu un avantage, léger, mais durable. Karjakin, connu pour ses talents défensifs, n’a cependant jamais été en capacité d’égaliser complètement. Nous écrivons « camarade », parce que Grischuk avait expliqué - lors d'un tournoi précédent - que le mot « friend » en anglais n'a pas le même sens en russe. En russe il y a une différence entre « ami » et « camarade » et que Sergey Karjakin était plus un « camarade » qu'un « ami ».

Alexander Grischuk a éliminé Sergey Karjakin

premières parties classiques du premier tour

Avec le système coupe entre très forts joueurs, le pire qui puisse arriver c'est de voir des nulles rapides en cadence classique ; repoussant la décision en parties rapides voire en blitz, ou même en Armageddon ! Ce qui, évidemment, tue littéralement l'intérêt des deux parties classiques. Teimour Radjabov et Hikaru Nakamura semblent avoir choisi ce chemin avec un partage du point en seulement 12 coups dans une position connue. À noter qu'il n'y a aucune règle limitant la nulle par accord mutuel.

Teimour Radjabov : « Je suis d'accord avec les nulles aussi - c'est quand-même décisif ici, vous ne pouvez pas vous échapper qu'avec des nulles ! » Hikaru Nakamura : « Je pense qu'il y aura beaucoup de nulles dans cet événement malgré le changement. de format. » Avant d'ajouter : « Vous allez voir qui sont les meilleurs joueurs en rapide. Je parie que 80% ou plus des matchs vont aller aux départages. » Au moins cela a le mérite d'être clair...

Peter Svidler sur le 18.f4 de Nikita Vitiugov : « Mon évaluation, alors que je m'attendais à ce que ce coup apparaisse sur l'échiquier, était que j'étais en difficulté. Lorsque le coup a été accompagné d'une offre de nulle, je me suis dit : Ouais, c'est un bon deal ! »

Olimpiu G. Urcan sur Twitter : « Jeu créatif et agressif avec les Noirs de Daniil Dubov face à Anish Giri. S'il parvient à ses fins, ce devrait être un chef-d'œuvre mémorable. » Malheureusement ce ne fut pas le cas. Pourtant, le Russe avait toutes les cartes en mains avec une position clairement meilleure et un adversaire en zeitnot extrême dès le 25e coup, avec moins d'une minute (plus l'incrément). Toutefois, une imprécision de Dubov par ci, une autre par là, et le Néerlandais s'en sortait par miracle. En conférence de presse Giri confirmait qu'il était perdu d'un : « Je pensais déjà à comment gagner demain avec les Noirs, mais ensuite Daniil a gaffé quelque chose et il m'a offert le partage du point. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il avait gaffé et il ne me restait que 30 secondes, donc je n'avais pas le temps de chercher à comprendre et j'ai pensé, O.K., ça va. » Anish Giri au sujet de son match avec Daniil Dubov : « D’une certaine façon je sens que je suis un outsider, avec les pièces noires, avec les pièces blanches, en départage rapide, et aussi en départage en blitz... »

La salle de jeu au 1er tour | Photo https://worldchess.com

Shakhryiar Mamedyarov a gaffé au 56e coup et offert le gain à Radoslaw Wojtaszek. Levon Aronian, après un sacrifice de pièce pour deux pions, obtenait l'équilibre, avant de gaffer, lui aussi, contre Ian Nepomniachtchi.

Duda - So
Après 10.Cbd2
Duda - So
Après 15.Cxe5
Duda - So
Après 23.c5

Pour compenser quelques nulles rapides, un mélange de variantes de Wesley So ! Opposé au Polonais Jan-Krzysztof Duda, après 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fc4 Fc5 4.c3 Cf6 5.d3 O-O 6.O-O d5 7.exd5 Cxd5 8.a4 a6 9.Te1 Fg4 10.Cbd2, 1er diagramme, le joueur américain a joué l'erroné 10...Rh8?! (au lieu du retrait préventif 10...Fa7), qui offre aux Blancs un tempo et perd un pion après 11.h3 Fh5 12.Ce4 Le tempo. 12...Fa7 13.Cg3 Fg6 14.Cxe5 Et le pion. 14...Cxe5 15.Txe5, 2e diagramme. 15...Cb6 16.Df3 c6 17.Ff4 Fb8 18.Tee1 Cxc4 19.dxc4 Dh4?! Ne va rien arranger aux affaires de Wesley So. Hikaru Nakamura, qui a commenté pendant près d'une heure après sa nulle en 12 coups, affirmait que les Noirs étaient perdus. 20.Ce2 Fa7 21.Fd6 Te8 22.Cf4 Fc2 23.c5, 3e diagramme, où avec un Fa7 hors-jeu et un pion de plus la cause est entendue... 23...a5 24.Te2 Fb3 25.Ta3 1-0.

Le Polonais Jan-Krzysztof Duda

les participants au Grand Prix de Moscou

NomFédElo
1Anish Giri
2787
2
Shakhriyar Mamedyarov
2781
3Ian Nepomniachtchi
2773
4Alexander Grischuk
2772
5Levon Aronian
2762
6Hikaru Nakamura
2761
7Teimour Radjabov
2759
8
Wesley So
2754
9
Sergey Karjakin
2752
10
Peter Svidler
2739
11Wei Yi
2736
12Nikita Vitiugov
2734
13Jan-Krzysztof Duda
2728
14Radoslaw Wojtaszek
2724
15Dmitry Jakovenko
2708
16Daniil Dubov
2690

Chaque Grand Prix comporte quatre manches. Chaque manche consiste à jouer deux parties à la cadence classique de 100 minutes pour 40 coups, puis 50 minutes pour 20 coups, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

En cas d'égalité après ces deux parties classiques, il y a un départage en deux parties rapides avec 25 minutes et 10 secondes par coup. Si le score est encore à égalité, deux parties de 10 minutes et 10 secondes par coup. Si le match est toujours à égalité, 2 parties de blitz de 5 minutes et 3 secondes par coup. Si le score est encore et toujours égal, un blitz Armageddon : le joueur qui remporte le tirage au sort choisit sa couleur. Les Blancs reçoivent 5 minutes, les Noirs 4 minutes, avec un incrément de 2 secondes par coup pour chaque joueur à partir du 61e coup. En cas de match nul le joueur avec les pièces noires est déclaré vainqueur.

Cérémonie d'ouverture le 16 mai 2019
1er Tour
16 joueurs
17 et 18 mai 2019
Départage19 mai 2019
2e Tour
8 joueurs
20 et 21 mai 2019Départage22 mai 2019
Demi-finale4 joueurs
23 et 24 mai 2019Départage25 mai 2019
Jour de repos le 26 mai 2019
Finale2 joueurs
27 et 28 mai 2019Départage29 mai 2019

Les éliminés du premier tour recevront 5.000 € et 0 point. 8.000 € et 1 point au deuxième tour. 10.000 € et 3 points au troisième tour. 14.000 € et 5 points au quatrième tour. Le vainqueur repartira avec 24.000 € et 8 points. Les joueurs qui remportent leur match sans passer par les départages recevront 1 point supplémentaire. Règlement complet de la série du Grand Prix FIDE 2019 https://www.fide.com/FIDE/handbook/FIDE_GP_Regulations_2019.pdf

Grand Prix de Moscou
1Shakhriyar Mamedyarov
2Anish Giri
3Wesley So
4Levon Aronian
5Alexander Grischuk
6Hikaru Nakamura
7Sergey Karjakin
8Ian Nepomniachtchi
9Peter Svidler
10Teimour Radjabov
11Dmitry Jakovenko
12Radoslaw Wojtaszek
13Wei Yi
14Jan-Krzysztof Duda
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Riga
1Shakhriyar Mamedyarov
2Maxime Vachier-Lagrave
3Anish Giri
4Wesley So
5Levon Aronian
6Alexander Grischuk
7Hikaru Nakamura
8Sergey Karjakin
9Yu Yangyi
10Peter Svidler
11Veselin Topalov
12David Navara
13Jan-Krzysztof Duda
14Pentala Harikrishna
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Hambourg
1Maxime Vachier-Lagrave
2Alexander Grischuk
3Hikaru Nakamura
4Yu Yangyi
5Ian Nepomniachtchi
6Peter Svidler
7Teimour Radjabov
8Veselin Topalov
9Dmitry Jakovenko
10David Navara
11Radoslaw Wojtaszek
12Wei Yi
13Jan-Krzysztof Duda
14Pentala Harikrishna
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Tel-Aviv
1Shakhriyar Mamedyarov
2Maxime Vachier-Lagrave
3Anish Giri
4Wesley So
5Levon Aronian
6Sergey Karjakin
7Yu Yangyi
8Ian Nepomniachtchi
9Teimour Radjabov
10Veselin Topalov
11Dmitry Jakovenko
12David Navara
13Radoslaw Wojtaszek
14Wei Yi
15Pentala Harikrishna
16Nomination israélienne

Le programme du Grand Prix FIDE 2019

  • 1er étape du 16 au 30 mai 2019 à Moscou, Russie
  • 2e étape du 11 au 25 juillet 2019 à Riga, Lettonie
  • 3e étape du 4 au 18 novembre 2019 à Hambourg, Allemagne
  • 4e étape du 10 au 24 décembre 2019 à Tel-Aviv, Israël
Club d'échecs central de Moscou Mikhaïl Botvinnik | Photo Vladimir Boiko http://ruchess.ru

Le premier Grand Prix a lieu à Moscou dans le célèbre Central Chess Club - Boulevard Gogolevsky, 14, Moscou, Russie - un édifice dédié aux échecs depuis les années 30, où de nombreux tournois internationaux ont été organisés. Le bâtiment, actuellement géré par la Fédération russe des échecs, abrite également le musée des échecs.

Club d'échecs central de Moscou Mikhaïl Botvinnik | Photo Europe-Echecs

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (6)

  • pasturelguillaume

    en douze parties

  • pasturelguillaume

    un point si on ne fait pas les departages c ridicule si ladversaire est faible c facile un point et moins de fatigue.a quant le retour des matchs en six parties comme avant.

  • Ernesto

    je ne trouve pas les horaires.

  • ludor

    Les joueurs ne jouent que 3 tournois sur 4

  • EuropeEchecs

    Maxime sera présent pour la 2e étape du 11 au 25 juillet 2019 à Riga, la 3e étape du 4 au 18 novembre 2019 à Hambourg et pour la 4e étape du 10 au 24 décembre 2019 à Tel-Aviv.