Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 2 du Kings Tournament

Deuxième ronde de la 5e édition du Kings Tournament qui se déroule à Medias, en Roumanie, du 11 au 22 juin 2011. Nakamura se relève de sa défaite d'hier en battant Nisipeanu. Nulle pour Ivantchuk-Carlsen et Radjabov-Karjakin. Commentaires du GMI Robert Fontaine.

Classement après la ronde 2 :

  Joueur Elo Score 1 2 3 4 5 6 Perf
1 Carlsen, Magnus 2815 1,5 / 2 X = 1 . . . 2968
2 Ivanchuk, Vassily 2776 1,5 / 2 = X . . . 1 2972
3 Nakamura, Hikaru 2774 1,0 / 2 0 . X . 1 . 2737
4 Karjakin, Sergey 2776 1,0 / 2 . . . X = = 2701
5 Nisipeanu, Liviu-Dieter 2659 0,5 / 2 . . 0 = X . 2582
6 Radjabov, Teimour 2744 0,5 / 2 . 0 . = . X 2583

La ronde 2, par Robert Fontaine (GMI)

Radjabov-Karjakin : ½-½

Une solide défense Slave pour ces deux joueurs qui se connaissent par cœur.

Les Blancs échangent leur Fou de cases noires afin d’ériger la muraille chinoise : b4-c5-d4-e3-f4 obtenant ainsi un léger avantage !

La finale qui survient est Dame+Fou pour les Blancs contre Dame+Cavalier pour les Noirs, avec une meilleure structure de pions pour les Blancs. Tout comme Nakamura, l’Azéri jongle sur les 2 ailes pour forcer la décision.

En 90 coups, Karjakin parvient à arracher le match nul!

Nakamura-Nisipeanu : 1-0

Nul ne doute que l’Américain va vouloir revenir au plus vite dans le tournoi, aux dépens du Roumain.

Face à 1.e4, Nisipeanu opte pour la grande ligne de la partie espagnole. Une position typique d’espagnole arrive, et 14.b4 ! enferme le Cavalier Noir en « b7 ».

Nakamura va longuement manœuvrer afin d’essayer de l’emporter, jouant sur les deux ailes ! La position de Nisipeanu reste très solide.

Alors que la partie se dirige vers la nulle, Nisipeanu gaffe avec 60...f3 donnant un pion et l'avantage décisif à Nakamura dans la finale! L'Américain n'en demandait pas tant et recolle juste derrière les deux leaders...

Ivanchuk-Carlsen : ½-½

Les deux leaders se rencontrent. Ivanchuk bénéficie d’un appariement favorable car il double les pièces blanches dans les 2 premières rondes.

Magnus choisit la défense Berlinoise, qui semble obtenir l’égalité ces derniers temps. Ivanchuk décide d’éviter la finale avec  4.d3. Carlsen ouvre les lignes avec « d5 » et beaucoup de pièces s’échangent.

Nous arrivons rapidement dans une finale égale. C’est sans surprise que les joueurs annulent…

Comme il en a pris l'habitude, le prodige norvégien y est allé de son commentaire d'après-partie sur twitter: «Une nulle tranquille aujourd'hui contre Ivanchuk. Radjabov demain, avec les Blancs. Je serai certainement d'humeur combative !»

Vassily Ivanchuk
Magnus Carlsen

Publié le 12/06/2011 - 11:00 , Mis à jour le 22/06/2011 - 19:31