L'école hypermoderne

En 2016, Pavel Eljanov remportait la 3e édition du Masters de l’île de Man au départage, devant Fabiano Caruana. L’Ukrainien commente sa victoire contre Alexeï Shirov jouée lors de la ronde 6 dans « la pensée hypermoderne ».


Eljanov,Pavel (2741) - Shirov,Alexei (2679) Douglas IoM op Douglas (6), 06.10.2016. Début Réti [A07] — [Pavel Eljanov (GM) & Europe-Echecs]

Le 9 octobre 2016, Pavel Eljanov remportait la 3e édition du Masters de l’île de Man au départage, devant Fabiano Caruana, invaincu avec 7,5/9. L’Ukrainien commente sa victoire contre Alexeï Shirov jouée lors de la ronde 6 dans « la pensée hypermoderne ».

1.f3

Ce coup développe le Cavalier sur une bonne case, il prépare un roque rapide et empêche les Noirs d'occuper le centre par 1...e5. Les Blancs conservent une grande souplesse en n'engageant pas encore leur structure de pions au centre, attendant de voir ce que les Noirs vont faire. Toutefois, le début Réti ne doit pas être pensé comme une ouverture, mais plutôt comme un complexe avec de nombreuses variantes partageant des thèmes communs.

1...d5 2.g3

Selon Réti, l'ouverture a été introduite dans le jeu des maîtres au début de 1923. Réti a utilisé ce début pour vaincre José Raúl Capablanca, le champion du monde d'échecs en titre, lors du tournoi de New York en 1924. Réti a popularisé ces coups contre toutes les défenses noires dans l'esprit des hypermodernes.

2...g4 3.g2

Après 3.♗g2

L'école hypermoderne est un courant de pensée qui a considérablement modifié la théorie et la pratique du jeu d'échecs au début du XXe siècle. Ce courant est considéré comme un prolongement de l'école classique. Là où les classiques considéraient « l'occupation du centre » comme une nécessité, les hypermodernes prônaient « un contrôle » à distance de ce dernier. C'est Xavier Tartacover qui fut à l'origine de ce terme. Tartacover a publié en 1924 le livre "Die Hypermoderne Schachpartie" (La Partie d'échecs hypermoderne) et c'est sous le terme d'« hypermoderne » qu'il qualifiait le style de jeu des joueurs tels que Alexandre Alekhine, Efim Bogoljubov et Gyula Breyer. Le jeu hypermoderne se caractérise par un contrôle à distance du centre, entre autres par la mise en fianchetto des Fous et par une attaque du centre adverse par les pions de l'aile.

3...d7

Pavel Eljanov a déjà affronté plusieurs fois ce début de partie avec les Noirs et l'Ukrainien préfère continuer par 3...c6 4.0-0 e6 5.h3 h5 6.d4 d7 7.c4 e7 (7...gf6 8.cxd5 cxd5 9.b3 b6 10.c3 e7 11.e5 xb3 12.axb3 a6 13.g4 g6 14.g5 h5 15.xg6 hxg6 16.e4 ½-½ (42) Giri,A (2790)-Eljanov,P (2765) Shamkir 2016) 8.cxd5 exd5 9.b3 b6 10.e3 0-0-0 11.c3 f6 12.f4 f8 13.e4 e6 14.e3 dxe4 15.xe4 e7 16.xf6 gxf6 17.a3 d5 18.d2 xf3 19.xf3 xd4 20.e4 c7 21.e3 b8 22.ad1 c5 23.xd4 xd4 24.xd4 cxd4 25.d1 h6 26.g2 e6 27.f3 d8 28.xf6 d3 29.h2 c5 30.f4+ d6 ½-½ (30) Gukesh,D (2497) -Eljanov,P (2680) Caleta 2019

4.0-0 gf6 5.h3!?

Après 5.h3!?

J’ai adopté cette idée après y avoir été confrontée avec les Noirs lors d’une partie face à Anish Giri au Mémorial Gashimov. L’ordre des coups était différent et nous avions finalement annulé, mais je m’étais retrouvé dans une situation assez déplaisante dans l’ouverture. Voir les annotations au 3e coup des Noirs.

5...xf3

J’avais choisi 5...h5 contre Giri, mais après 6.d4!? les Noirs peuvent éprouver quelques problèmes car, dans certaines lignes, leur Fou de cases blanches peut manquer de cases utiles.

6.xf3 e6

À la 9e et dernière ronde, Alexei a rejoué cette ligne, et il l’a traitée cette fois de manière bien plus précise avec 6...c6 7.d3 e5 8.e4 dxe4 9.dxe4 c5 10.a4 a5 11.d2 0-0 12.e2 c7 13.b3 b6 et les Noirs ont un jeu solide. ½-½ (79) Sargissian,G (2670)-Shirov,A (2679) Douglas 2016

7.d3 d6 8.g2 0-0

8...c6 9.c4 0-0 10.c3 e7 11.b3 a3 12.xa3 xa3 13.c1 xc1 14.fxc1 a5 15.d4 fe8 16.e3 g6 17.f4 a4 18.f2 eb8 19.f1 axb3 20.axb3 b6 21.g4 ½-½ (21) Zhao,Z (2543)-Xiao,Y (2311) Sanya 2017

9.d2 c6 10.e4 e5

Les Noirs confessent ainsi que le coup 6...e6 n’est pas aussi flexible qu’ils l’avaient pensé. Ils décident de perdre un tempo pour empêcher les pions blancs d’investir l’aile-Roi.

11.a4!

Après 11.a4!

J’aime ce type de coup “invisible”. Il me permet de gagner de l’espace à l’aile-Dame, et contraint les Noirs à réagir en affaiblissant quelque peu leur structure.

11...a5 12.exd5 cxd5?

Je pense que c’est une grave erreur. À première vue, les Noirs peuvent croire qu’ils ont pris le contrôle du centre, et donc, reprendre du pion peut sembler logique. En réalité, le centre noir va se révéler très vulnérable. 12...xd5 était la réaction normale, et après 13.c4 c7 14.d2 les Blancs sont un peu mieux car les Noirs doivent garder un œil sur le pion a5, attaqué par le Fou et le Cavalier des Blancs, mais il n’y a rien de tragique.

13.b1!

Après 13.♘b1!

Une manœuvre très forte dans un esprit « hypermoderne ». Les Noirs n’ont déjà plus vraiment de moyen pour défendre convenablement leurs pions du centre.

13...b4 14.c3 d6

L’ordinateur considère que 14...e7 était un moindre mal, mais après 15.a3 e4 16.c2 exd3 17.xd3 les Blancs sont clairement mieux.

15.a3 xa3 16.xa3 c8 17.b3!

Après 17.♖b3!

Une autre manœuvre typique de ce genre de structures, et là encore, c’est très fort ! Cette Tour se dirige vers b5, d’où elle attaquera toutes les faiblesses noires.

17...b6 18.b5 c5

Un peu mieux était 18...c5 mais les Noirs auraient aussi souffert après 19.b3 d4 20.cxd4 exd4 21.xc5 xc5 22.b5

19.d4 exd4 20.xd4 fe4

Après 20...♘fe4

Après ce coup, les Noirs perdent un pion de manière forcée. Je suppose qu’ils ont dû se dire que le système de défense avec 20...e8 21.d1 allait céder tôt ou tard.

21.f4 d6 22.xd6 xd6 23.xd5+- fd8 24.d1 g6 25.g4!?

Après 25.♕g4!?

Ce n’est pas le seul chemin pour convertir l’avantage, mais ce coup transpose dans une finale techniquement gagnante. Il ne peut donc pas être mauvais ! Sinon, 25.g2!?

25...xg4 26.hxg4 xa4 27.d4 c5

27...c5 28.xc5 xc5 tombe sur la pointe 29.xf7+ gagnant la qualité.

28.xb6 f8 29.g5 b8 30.xb8 xb8 31.f4

Après 31.♖f4

Les Noirs n’ont aucun moyen pour défendre le pion « f ».

31...e7 32.xf7+ d6 33.c4 g6 34.xh7 xb2 35.g7 a4

Le dernier espoir noir réside dans l’avancée de ce pion passé...

36.xg6+ e5 37.g7 a3 38.a7 a2 39.g6! Abandon. 1-0.

Après 39.g6! 1-0

Si 39...f6 (39...b1+?! 40.g2 a1 41.xa1 xa1 42.g7) 40.g7 a1+ 41.xa1 xg7, etc.

Eljanov,Pavel (2741) - Shirov,Alexei (2679) Douglas IoM op Douglas, 2016. Début Réti [A07]

Fondée en 1959 par Raoul Bertolo, la revue Europe-Echecs résulte de la fusion entre L'Échiquier de France et l'Échiquier de Turenne. Tout a commencé avec L'Échiquier de Paris (bulletin des cercles de l'Île-de-France) créé en 1946, qui a fusionné après son 60e numéro, en 1955, avec L'Échiquier de France. Ce mensuel a à son tour fusionné, après 36 numéros, en décembre 1958, avec L'Échiquier de Turenne créé en 1955, pour finalement fusionner après 41 numéros, en décembre 1958, avec le magazine Europe-Echecs créé en janvier 1959. Europe-Echecs est l'une des plus anciennes revues françaises sur le jeu d'échecs encore en parution. Merci pour votre soutien et votre fidélité !

La revue Europe-Echecs
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html
Abonnement à la revue Europe-Echecs
6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess »
https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
SimpleChess Google Play
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
SimpleChess App Store
https://itunes.apple.com/FR/app/simplechess/id394634657?mt=8


Publié le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment