Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La chronique de Georges Bertola du 23 juillet 2007

Polgar - Bareev, Elista 2007, Vuilleumier - Jenni, Loèches-les-Bains 2007, Godena - Atlas, CSE 2007, Ivanchuk - Grischuk, Odessa 2007, Kramnik - Carlsen, Dortmund 2007, Milov - Simutowe, Chicago 2007.

ECHECS EN SUISSE :

La chronique de Georges Bertola du 23 juillet 2007

http://www.tribune.ch/

40ème FESTIVAL D'ECHECS DE BIENNE

Le 21 juillet a débuté le plus grand évènement échiquéen de notre pays. Pour fêter dignement ce quarantième anniversaire, les organisateurs du festival ont réussi à mettre sur pied un tournoi catégorie XVIII (moyenne Elo de 2679).

Quatre joueurs à plus de 2700 points Elo partent largement favoris. Il s'agit de Teimour Radjabov (2746) 9ème mondial et meilleur junior de la planète, Alexander Grischuk (2726) finaliste du championnat du monde qui se disputera à Mexico en septembre, Magnus Carlsen (2710), 16 ans, un talent exceptionnel dont beaucoup pressentent qu'il a l'étoffe d'un futur champion du monde, et la meilleure féminine de tous les temps, Judit Polgar (2707).

Parmi les trouble-fêtes citons le Chinois Bu Xianghzi (2685), 21 ans, qui est en progression constante depuis qu'il a réalisé sa première norme de MI à Lausanne en 1999.

Yannick Pelletier (2591), 30 ans, aura la difficile tâche de défendre les couleurs helvétiques mais depuis plusieurs années il a toujours trouvé les ressources nécessaires pour nous surprendre et se surpasser.

Peter Burri, l'organisateur principal, avoue consacrer 50% de son temps à la mise sur pied du festival qui est constitué d'une dizaine d'autres tournois.

Le 21 juillet se sont déroulé deux simultanées en guise de prologue, l'une contre le GM israélien Maxim Rodsthein, 18 ans, ouverte à tous, l'autre sur invitation contre Magnus Carlsen.

Le dimanche 22 juillet un tournoi blitz avec la participation de l'ex-champion du monde Anatoly Karpov, le champion suisse 2006, Florian Jenni, et les 10 participants du tournoi des GMI a été remporté par Radjabov en finale contre Motylev. http://www.bielchessfestival.ch

La liste des participants du tournoi des GMI est impressionnante :

Teimour Radjabov (Azerbaïdjan, No 7 mondial, 2747 Elo)

Judit Polgar (Hongrie, No 13, 2727)

Alexander Grischuk (Russie, No 16, 2717)

Magnus Carlsen (Norvège, No 22, 2693)

Loek van Wely (Pays-Bas, No 36, 2674)

Alexander Onischuk (États-Unis, No 41, 2663)

Bu Xianghzi (Chine, No 48, 2656)

Boris Avrukh (Israël, No 67, 2644)

Alexander Motylev (Russie, No 71, 2642)

Yannick Pelletier (Suisse, 2602)

POLGAR 2727 - BAREEV 2643

Caro Kann B11, Elista 2007

1.e4 c6 2.Cc3 d5 3.Cf3 Fg4 4.h3 Fxf3 5.Dxf3

Tal avait poursuivi avec l'anti-positionnel 5...gxf3?! contre Botvinnik dans son match pour le titre en 1960 mais c'était un peu cher payé pour éviter d'entrer dans les préparations adverses.

5...e6 6.Fe2 Cd7 7.d3 g6

Bareev place ses pions sur la couleur opposée de son fou et va s'appuyer sur une position fermée et très solide pour empêcher de valoriser la paire de fous adverse.

8.0-0 Fg7 9.Ff4

Judit avait poursuivi contre Seirawan (Monaco 1994) avec 9.Dg3 Ce7 10.Fg5 0-0 11.h4 h6 12.Fd2 h5 13.Tae1 Cf6 14.Fg5 (menace 15.Fxf6 suivi de 16.Fxh5) Ch7 15.Fc1 += avec des perspectives intéressantes sur l'aile roi.

9...Db6!

Chercher à déstabiliser l'aile dame et verrouiller l'aile roi est la marche à suivre pour les noirs.

10.Cd1 Cgf6 11.a4 a5 12.g4!?

CHAMPIONNAT SUISSE INDIVIDUEL

JOE GALLAGHER CHAMPION SUISSE POUR LA 5ème FOIS !

Loèches-les-Bains

Excellent départ de Richard Gerber, champion suisse 1987, qui réussit 4 points sur 4 avant de s'incliner contre l'un des favoris, le quadruple champion suisse Joe Gallagher. (Joe Gallagher remporte la dernière ronde de manière surprenante lorsque le portable de son adversaire le MI Kaenel se mit à sonner après le 11ème coup!) Le champion suisse 2006, Florian Jenni, avec une défaite dans la 4ème ronde contre Alexandre Vuilleumier a vu ses chances sérieusement compromises pour conserver le titre. Il devait avouer après sa défaite contre le Maître FIDE genevois: « J'ai préparé assidûment cette partie, malheureusement en vain car la sous-variante jouée est l'une de celles que je n'ai pas étudiées ». http://www.schachbund.ch

VUILLEUMIER 2343 - JENNI 2530

Sicilienne B90, Loèches-les-Bains 2007

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 a6 6.Fe3 e5 7.Cde2!?

Jusqu'ici seul 7.Cb3 ou 7.Cf3 ont retenu l'attention des théoriciens.

7...Cbd7

Plus actif est sans doute 7...Fe6 8.f4 g6 (8...Cbd7 9.f5 Fc4 10.Cc1 d5 11.exd5 Fxf1 12.Txf1 Cb6 13.Df3 Cbxd5 et les noirs font mieux qu'égaliser au centre Nisipeanu-Kempinski, Dresde 2007) 9.h3 h5 10.fxe5 dxe5 11.Dxd8 Rxd8 12.0-0-0 Cbd7 13.Cg1 Tc8 14.Fd3 Fh6 15.Fxh6 Txh6 16.Cf3 Re7 17.Cg5 h4 18.Fe2 Tc5 19.Thf1 Th8 20.Td3 Thc8 = Nisipeanu-Topalov (Sofia 2007)

8.Cg3 g6

Un coup prophylactique visant à neutraliser le cavalier, la pratique retient 8...Dc7 9.Ch5!? (transgresse avec insistance le principe qui dit qu'il faut éviter de déplacer plusieurs fois la même pièce dans l'ouverture mais apparemment c'est l'une des nombreuses exceptions qui confirment la règle) Cxh5 10.Cd5 Da5 11.b4 Dd8 12.Dh4 Cxd5 13.Dxd8 Rxd8 14.exd5 Rc7 15.a4 += avec un jeu prometteur sur l'aile dame. Nisipeanu-Bologan (France 2006)

9.Fc4!?

9.a4 Dc7 10.Dd3!? Cc5 11.Dc4 Fe6 12.Cd5 Fxd5 13.exd5 Tc8 14.b4 Cce7 15.Dxc7 Txc7 16.c4 h5 17.f3 += Nisipeanu-Topalov (Bucarest 2006)

9...Dc7 10.De2 b5 11.Fd5 Tb8 12.a3 Fe7 13.0-0

CHAMPIONNAT SUISSE PAR EQUIPES

GODENA (2516) - ATLAS (2453)

Sicilienne B27, CSE 2007

1.e4 c5 2.Cf3 b6

Une variante marginale probablement sous-estimée que le GM Christian Bauer utilise régulièrement avec succès.

3.Fc4

Poursuivre avec le logique 3.d4 est la recommandation des experts avec un développement rapide dans le style attaque anglaise, voici un exemple récent 3...cxd4 4.Cxd4 Fb7 5.Cc3 a6! 6.Fe3 e6 7.Dd2 Dc7 8.f3 Cf6 9.0-0-0 (9.g4!?) Fb4 10.Cde2 Cc6 11.a3 Fe7 12.g4 Ce5 13.Cd4 Tc8 14.Fe2 0-0 15.g5 Ce8 16.Ff4 f6 17.Rb1 fxg5 18.Fxg5 Fxa3! et les noirs ont obtenu une excellente position avec des ennuis en perspective via la colonne « c » pour le roi blanc. Houska-Hamdouchi (France 2007)

3...Fb7 4.0-0

Sans craindre 4...Fxe4? à cause de 5.Fxf7 Rxf7 6.Cg5 etc.

4...e6 5.Te1 Cf6 6.e5 Cd5 7.d4 Fe7 8.Fxd5 Fxd5

Logique pour maintenir le fou actif mais cela conforte l'initiative adverse.

9.Cc3 Fb7 10.d5 exd5 11.Cxd5 0-0 12.Dd3

La pratique retient 12.Ff4 Ca6 13.Dd2 Cxd5 14.Dxd5 Cc7 15.Dd2 Ce6 16.Tad1? Malbran-Daneri (USA 2003) et ici 16...g5! gagnait du matériel.

12...Cc6 13.Ff4 Cb4

Permet d'échanger le puissant cavalier mais au prix d'un affaiblissement structurel.

14.Cxb4 cxb4 15.Tad1

HUIT CANDIDATS AU TITRE MONDIAL

Le prochain championnat du monde se disputera à Mexico du 12 septembre au 1er octobre. Ce tournoi double rondes se jouera avec huit candidats ; Vladimir Kramnik (RUS 2772), actuel tenant du titre après sa victoire contre Topalov, Peter Svidler (RUS 2736), Viswanathan Anand (IND 2786) et Alexander Morozevich (RUS 2762), qualifiés d'office lors de l'édition précédente.

Il faut ajouter quatre joueurs issus du tournoi des candidats d'Elista qui vient de se terminer, soit Levon Aronian (ARM 2559), Peter Leko (HUN 2738), Boris Gelfand (ISR 2733) et Alexander Grischuk (RUS 2717).

Le vainqueur de San Luis, Veselin Topalov (BUL 2772), se retrouve donc écarté de la finale alors qu'il avait survolé le dernier championnat du monde invaincu, devançant ses plus proches de un point et demi. Après sa défaite contre Kramnik dans le match de la réunification, il se voit privé du match revanche, qui passe à la trappe pour raison de calendrier, et Topalov, actuel numéro deux mondial, se retrouve seul au bord de la route.

Voici une victoire de Grischuk face au vainqueur du tournoi d'Odessa.

IVANCHUK 2762 - GRISCHUK 2717

Sicilienne B89, Odessa 2007

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 a6 6.Fc4

La variante Sozin, arme de prédilection de Bobby Fischer, quelque peu passée de mode.

6...e6 7.Fb3 Cc6 8.Fe3 Fe7 9.De2 0-0 10.0-0-0

La très tranchante attaque Velimirovic, les roques opposés provoquent une lutte incertaine sur les ailes où chaque camp cherche à conclure avec une attaque de mat.

10...Dc7 11.Thg1 b5 12.g4 b4 13.Cd5 exd5

La suite critique 13...Cxd5 14.Cxc6 Cxe3!? 15.Cxe7 Dxe7 16.Dxe3 a5 est favorable aux noirs au vu de la partie Stean-Velimirovic. (Nice 1974)

14.Cxc6 Dxc6 15.g5 Cxe4 16.Fxd5 Da4 17.Fxe4 Fe6 18.Td4!?

KRAMNIK DEVANCE ANAND

Le champion du monde Vladimir Kramnik remporte avec aisance le tournoi de Dortmund. De quoi lui redonner confiance car jusqu'ici il s'était montré redoutable surtout dans les confrontations directes. La formule du championnat du monde, qui se jouera à Mexico en septembre prochain, regroupera 8 joueurs et Kramnik s'affiche clairement comme le grand favori de l'épreuve avec l'Indien Anand et l'Arménien Aronian.

L'ex champion du monde FIDE Anand n'a pas répondu pleinement aux attentes et sa position à Mexico est quelque peu comparable à celle de Fischer à Curaçao en 1962. Seul représentant asiatique face à 6 joueurs issus de l'éclatement de l'URSS.

Le classement: 1. Vladimir Kramnik (RUS 2772) 5 points 2-4.Evgeny Alekseev (RUS 2679) Peter Leko (HUN 2738) et Viswanatan Anand (IND 2786) 4 points 5.Shakhriyar Mamedyarov (UZB 2757) 3,5 points 6. Magnus Carlsen (NOR 2693) 3 points Boris Gelfand (ISR 2733) 2,5 points 8.Arkadij Naiditsch (GER 2654) 2 points. Site officiel : http://www.sparkassen-chess-meeting.de

Voici la seule défaite du prodige Magnus Carlsen, 16 ans, actuellement à Bienne. http://www.bielchessfestival.ch

KRAMNIK 2772 - CARLSEN 2693

Catalane, Dortmund 2007

1.Cf3 Cf6 2.c4 e6 3.g3 d5 4.d4 Fe7 5.Fg2 0-0 6.0-0 dxc4 7.Dc2

Une position basique de l'ouverture Catalane, la dame vise à regagner le pion avec un œil sur « h7 » comme le montre la variante 7...b5 8.a4 c6? 9.axb5 cxb5 10.Cg5 +-.

7...a6 8.Dxc4 b5 9.Dc2

La perte de temps provoquée par l'aller retour de la dame trouve sa justification grâce à la pression exercée sur le pion arriéré « c7 ».

9...Fb7 10.Fd2 Cc6

Le mystérieux 10...Ta7 fut joué à trois reprises à Wijk aan Zee cette année avec une nulle et 2 défaites, la position critique survient après 11.Tc1 Fe4 12.Db3 Cc6 13.e3 Da8 14.Dd1 Cb8 15.Fa5 += et la pression exercée sur la colonne « c » permit aux blancs de remporter la totalité de l'enjeu dans les parties Kramnik-Anand et Aronian-Karjakin.

11.e3 Cb4 12.Fxb4 Fxb4 13.a3 Fe7 14.Cbd2 Tc8 15.b4

La case « c5 » est solidement verrouillée.

15...a5 16.Ce5!

MILOV VAINQUEUR DE L'OPEN DE CHICAGO

Invaincu avec 6 points sur 7, le Suisse Vadim Milov empoche le 1er prix de l'Open de Chicago (10.000 US dollars).

Site officiel: http://www.chesstournamentservices.com/chicago/

Voici une illustration de la force d'un pion passé lorsqu'il n'est pas bloqué. Nimzovitsch disait du pion passé dans son célèbre traité « Mon système »:

« Le pion passé est un brigand qui doit être mis derrière des barreaux. Des mesures modérées, comme la surveillance policière, sont insuffisantes.»

MILOV (SUI 2675) - SIMUTOWE (ZAM 2419)

Nimzo-indienne E48, Chicago 2007

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 Fb4 4.e3

Face à la Nimzo-indienne Milov affectionnait particulièrement les systèmes avec 4.f3, il est d'ailleurs l'auteur d'une monographie consacrée à cette variante.

4...c5 5.Fd3 d5 6.cxd5 Cxd5 7.Cge2 cxd4 8.exd4 0-0 9.0-0 Cc6

Une position typique de la variante. Pour le pion isolé, les blancs ont des perspectives d'attaque sur l'aile roi grâce à l'excellente position du fou de cases blanches.

10.Cxd5

Un carrefour important, essayer de jouer sur la diagonale fut l'objet de la partie Parker-Navara (NCL 2006) qui se poursuivit avec 10.Fc2 Te8 11.Dd3 g6 12.Df3 b6 13.Td1 Fa6 14.Cxd5 exd5 15.Fe3 Fxe2 16.Dxe2 Df6 17.Db5 Fd6 18.Dxd5 Cb4 19.Db3 a5 20.a4 Ff4 et l'activité des pièces noires compense le pion.

10...exd5

Intéressant est aussi 10...Dxd5, voici un exemple instructif 11.a3 Fd6 12.Cc3 Da5 13.Fe3 Ce7 14.b4 Dd8 15.Ce4 Cd5 16.Dh5 f5 17.Cxd6 Dxd6 18.Df3 b6 19.Fc4 Fb7 = Kacheishvili-Milov. (Linares 2001)

11.Cf4 g6

Usuel est 11...Fd6 mais dans cette position Milov parvint à battre Anand dans le semi rapide du Corsica Master joué en 2005.

12.a3 Fe7 13.Fe3 Ff6

Manœuvre logique pour renforcer les cases noires affaiblies.

14.Tc1 Dd6

Dangereux était 14...Cxd4?! 15.Fxd4 Fxd4 16.Fxg6 Fxf2 (16...Fxb2 17.Fxh7!) 17.Txf2 gxh6 18.Cxd5 avec un jeu très actif.

15.Fb1 b6 16.Te1 Fa6 17.Dg4

Les pièces blanches, plus actives, assurent une légère initiative et 18.Ch5 est une menace.

17...Fg7 18.Cxd5!

Les chroniques précédentes:

| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

www.tribune.ch