Le pion-Dame isolé (2)

Deuxième volet sur le thème du pion-Dame isolé. C'est à l'occasion du match entre Tigran Petrossian et Boris Spassky, en 1969, que la défense Tarrasch du Gambit de la Dame dut son renouveau. Spassky démontra que le pion-Dame isolé n'était pas un handicap, mais un simple élément stratégique.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !