Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

London Chess Classic : Ronde 4

Hikaru Nakamura réalise la bonne opération de la journée avec une victoire sur Viswanathan Anand. L'Américain rejoint Maxime Vachier-Lagrave et Anish Giri en tête du tournoi.

Après le Norway Chess du 15 au 26 juin 2015 et la Sinquefield Cup du 21 août au 3 septembre 2015, le London Chess Classic vient clore le Grand Chess Tour 2015 du 3 au 14 décembre 2015. Tournoi en neuf rondes à la cadence de 2h00 pour 40 coups + 60 minutes pour le reste de la partie, avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du 41e coup. Basé sur la liste Elo FIDE de janvier 2015, le Grand Chess Tour invite le top des grands-maîtres mondiaux. Chaque organisateur bénéficiant d'une wild-card, les organisateurs du London Chess Classic ont attribué l'invitation à Michael Adams, n°1 anglais depuis une vingtaine d'années. Le programme complet, les points et prix, ainsi que le système de départage se trouvent dans l'article de présentation.

Chacun de ces trois événements offre un montant de 300.000 dollars de prix et le vainqueur du Grand Chess Tour recevra un prix supplémentaire de 75.000 dollars. Le montant total des prix pour l'ensemble du circuit est de 1.050.000 de dollars. Site officiel www.londonchessclassic.com avec parties en direct. Commentaires en espagnol, anglais et américain.

Le classement du London Chess Classic 2015

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Perf. +/-
1 Vachier-Lagrave, Maxime 2765 FRA 2.5/4 X ½         ½ ½   1 2894 +7
2 Nakamura, Hikaru 2793 USA 2.5/4 ½ X       ½ ½   1   2871 +4
3 Giri, Anish 2778 NED 2.5/4     X ½ ½   ½     1 2864 +5
4 Aronian, Levon 2781 ARM 2.0/4     ½ X ½ ½     ½   2778 +-0
5 Adams, Michael 2744 ENG 2.0/4     ½ ½ X     ½ ½   2803 +3
6 Caruana, Fabiano 2787 USA 2.0/4   ½   ½   X   ½   ½ 2806 +1
7 Grischuk, Alexander 2750 RUS 2.0/4 ½ ½ ½       X     ½ 2784 +2
8 Carlsen, Magnus 2850 NOR 2.0/4 ½       ½ ½   X ½   2774 -4
9 Anand, Viswanathan 2803 IND 1.5/4   0   ½ ½     ½ X   2705 -6
10 Topalov, Veselin 2803 BUL 1.0/4 0   0     ½ ½     X 2577 -12
Résultats de la ronde 4 du lundi 7 décembre 2015 à 17h00
Anish Giri 2784 - Levon Aronian 2788 : ½-½ (33) Anglaise
Magnus Carlsen 2834 - Michael Adams 2737 : ½-½ (78) Anglaise
Hikaru Nakamura 2793 - Viswanathan Anand 2796 : 1-0 (41) Catalane
Veselin Topalov 2803 - Fabiano Caruana 2787 : ½-½ (83) Berlinoise
Alexander Grischuk 2747 - Maxime Vachier-Lagrave 2773 : ½-½ (43) Najdorf
  • Maxime a expliqué hier en conférence de presse que sa motivation n'était pas réellement de gagner ce cycle du Grand Chess Tour, mais de se qualifier pour l'année prochaine : « Je n'ai absolument aucune chance de me qualifier pour le [prochain] Grand Chess Tour si je ne termine pas dans le Top 3. Je pense que je dois être au minimum second et effectivement, premier ce serait encore mieux - pour être sûr ! » MVL est actuellement 7e au classement général.
     
  • Le Français, en tête de ce London Chess Classic, a affronté son adversaire du jour, Alexander Grischuk, surtout en rapide et blitz (12 parties), et seulement 5 fois en classique. Toutes les parties classiques se sont jusqu'à maintenant achevées par la nulle, même si le joueur russe a joué 4 fois avec les Blancs.
     
  • L'autre leader du tournoi, Anish Giri, est opposé à Levon Aronian. L'Arménien mène largement au score avec 4 victoires à 0, dont 3 avec les pièces noires, sauf que ces deux dernières années Levon ne gagne plus et leurs 6 dernières parties se sont terminées par le partage du point. Aronian semble éprouver des difficultés pour revenir à son meilleur niveau, alors que Anish Giri, au contraire, est de plus en plus dangereux.
     
  • Le score de Magnus Carlsen face à Michael Adams est tout simplement écrasant : 8 victoires, 1 défaite (en 2010) et 5 nulles ! La journée s'annonce donc difficile pour le joueur anglais, et le champion du monde pourrait saisir cette occasion pour rejoindre le haut du tableau.
     
  • Le score d'Hikaru Nakamura face à l'ancien champion du monde Viswanathan Anand est très flatteur : 5 victoires, 1 défaite (Zurich 2015) et 10 parties nulles. Avec cependant une particularité, l'Américain l'a emporté à 4 reprises avec les Noirs. Viswanathan Anand a toutefois perdu leur dernier duel avec les Noirs lors de la Sinquefield Cup 2015.
     
  • Et enfin, Fabiano Caruana mène par 5 victoires (dont 4 avec les pièces noires !), 1 défaite (en 2013 avec les pièces blanches) et 5 nulles face à Veselin Topalov qui a très mal débuté ce London Chess Classic.

Les joueurs livrent l'opinion qu'ils ont des uns et des autres...

Grischuk-MVL
Après 14...d5
Grischuk-MVL
Après 20...Txc7
Grischuk-MVL
Après 35.Rxd2

Face à la variante Najdorf du Français, Grischuk a décidé de la jouer « à l'ancienne » avec 6.Fg5, avant d'innover dans l'ordre des coups par l'agressif 12.g4, qui après 12...Cc6 13.0-0-0 Fb7, revenait presque dans une partie Naiditsch,A (2702)-Guliyev,N (2545) Porz Le Marly 2012, 1-0 (35), avec le Cavalier en d7 au lieu de c6. Alors que le joueur russe avait joué rapidement jusqu'au 12e coup, la suite a été nettement plus lente et sur 14.h4, la réponse thématique 14...d5! de Maxime (1h11) du premier diagramme, a plongé son adversaire dans une profonde réflexion. Ce n'est qu'avec 24 minutes qu'Alexander a poursuivi avec 15.e5. 15...Ce4 16.Cxe4 dxe4 17.Dc3!? Tac8 18.Th3 avec 15 minutes à la pendule. 18...b4 avec 53 minutes. 19.axb4 Cxb4 a mené à l'échange des Dames par 20.Dxc7 Txc7, comme dans le deuxième diagramme, ce qui n'a pas empêcher les Blancs de poursuivre leur attaque par 21.f5!?. De son côté, MVL n'a pas hésité à roquer sous le feu ennemi 21...0-0!? 22.Fe1 Fd5 23.g5 Tfc8 24.Fxb4 Fxb4... et les deux joueurs se sont mis pratiquement à blitzer ! Dans le troisième diagramme après 35.Rxd2, Grischuk a un pion de plus (et seulement 15 secondes à la pendule), que MVL peut récupérer sur échec immédiatement. Toutefois, sur 35...Txb2+ 36.Rc1, la Tour noire joue et 37.Tg3! laisserait le Roi noir coupé du jeu ! Maxime a donc prudemment préféré 35...Rg6!, pour récupérer son pion un peu plus tard. Le contrôle du temps passé, les joueurs ont répété les coups. Un duel très tendu et très intéressant.

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Ray Morris-Hill | (DR)
Nakamura-Anand
Après 24.b4
Nakamura-Anand
Après 33.Cc2
Nakamura-Anand
Après 41.Cg4

La partie entre Hikaru Nakamura et Viswanathan Anand en trois éclairs. Premier diagramme, Anand a un pion de moins, largement compensé par le Ca3 hors jeu. Toutefois, l'ancien champion du monde va prendre une décision lourde de conséquence avec 24...Da4?! qui laisse la Dame aussi mal placée que le Cavalier en a3. Deuxième diagramme, Hikaru libère finalement la Dame adverse, mais il est trop tard pour le joueur indien. 33...Dxa2 34.Ce3 Da1 35.Dxa1 Fxa1 36.Ta2 Fd4 37.Cf5 Fg7 38.Txa6 Ff8 39.d6 Fxd6 40.Cxh6+ Rh7 41.Cg4 1-0, comme dans le troisième diagramme, et Nakamura porte son score à 6 à 1 !

Hikaru Nakamura | Photo Yerazik Khachatourian | (DR)
Topalov-Caruana
Après 14...Td8
Topalov-Caruana
Après 21.Ce1
Topalov-Caruana
Après 46.Fa6

Objectivement, l'ouverture de Veselin Topalov s'est rapidement révélée mauvaise. Dans la seule Berlinoise du jour, que le Bulgare a préféré jouer fermée, Fabiano Caruana a très vite pris les commandes de la partie. Déjà, dans le premier diagramme après 14...Td8, la position noire est agréable. Les pions g3 et h3 ont considérablement affaibli l'aile-Roi, rendant même impossible le petit roque. Topalov souhaiterait certainement avoir son Fou en g2 plutôt qu'en d3. 15.Fxc5 Dxc5 16.Ce3 (16.0-0-0? serait une faute après 16...Fe6!), Caruana a continué par 16...h6 et Topalov s'est risqué avec le 17.0-0-0. Nigel Short : « Si vous êtes hors de forme à Wimbledon, vous vous faites sortir. Si vous êtes hors de forme au London Chess vous pouvez être humilié jour après jour. » 17...Fe6 18.Rb1 b5 19.c4! Un bon coup dans cette situation. Les Noirs n'ont aucun intérêt à prendre en c4, alors 19...b4 laisse 2 pions contre 2, et des lignes beaucoup plus difficiles à ouvrir. 20.Cd5 Cd7 21.Ce1, deuxième diagramme. Un moment important. Selon les modules, il fallait jouer d'abord 21...Tdc8 avant de chasser le Cavalier par 22...c6. Fabiano a joué directement 21...c6?!, ce qui a permis à Veselin de continuer par 22.Cc7 Tac8 23.Cxe6 fxe6 et même si le Fd3 n'est qu'un bout de bois, l'avantage noir a été réduit au minimum. 24.h4 Tf8 25.Fc2, l'avantage semble même passer aux mains des Blancs ! 25...De7 26.Cd3 et les Blancs sont très bien selon le GM anglais Jonathan Speelman. Avançons jusqu'au 46e coup du troisième diagramme pour voir Fabiano Caruana abandonner une Tour pour deux pions passés liés par 46...Da7!? 47.Fxc8 Dxa2+ 48.Rd1 c4 49.Rd2 Da1+ 50.Re2 c3 51.Dxf8 cxd2... avec « seulement » un Fou de moins et l'espoir d'un perpétuel... La nulle sera signée au 83e coup, après 6h40 de jeu en finale de Dame.

Veselin Topalov et Fabiano Caruana | Photo Ray Morris-Hill | (DR)
Carlsen-Adams
Après 19...Tb8
Carlsen-Adams
Après 23.Fg4
Carlsen-Adams
Après 60...Rf8

Magnus Carlsen a obtenu exactement le type de milieu de jeu qu'il affectionne : une position égale avec toutes les pièces sur l'échiquier ! Michael Adams a innové avec un étrange 10...Ca6, ce qui faisait dire à Nigel Short quelque coups plus tard : « Adams est problablement en train de se demander : "Pourquoi j'ai placé mon Cavalier en a6 ?" » Le compte Twitter du «Grands Chess Tour » ajoutait même : « Difficile d'apprendre aux enfants à ne pas placer leurs Cavaliers au bord lorsque les meilleurs joueurs le font. » Dans la position du premier diagramme, après 19...Tb8, le GM anglais Jonathan Speelman qui s'était joint aux commentaires, était catégorique : « Mickey subit une forte pression. » 20.Da4 Fxf3 21.Fxf3 Df6 22.Db3 Tfd8 23.Fg4, deuxième diagramme, sacrifiait un pion central ! Adams n'a pas hésité longtemps avant de s'emparer du cadeau. 23...Cxd4!? 24.Fxd4 Dxd4 25.Ted1 Dc4 26.Dxc4 dxc4 27.Cd7 La pointe du sacrifice de pion, Carlsen gagne une qualité. Le GM norvégien Einar Gausel précisait pourtant : « C'est plus précisément Mickey qui a sacrifié la qualité pour soulager la pression et simplifier. La finale pourrait très bien être nulle. » Ici aussi, bondissons après 60...Rf8 avec la question à laquelle personne ne semblait pouvoir répondre : les Blancs gagnent-ils ? 61.Rf3 Re8 62.Tc7 Fd4 63.Rg4 Fe3 64.Fxf7+!? Magnus Carlsen a donné une pièce pour obtenir deux pions passés liés sur l'aile-Roi ! Une idée guère appréciée par les modules d'analyse qui affichent une triste égalité. Magnus Carlsen tente encore quelques « trucs », mais « Mickey » Adams arrache le demi-point après plus de 6 heures de jeu !

Magnus Carlsen et Michael Adams | Photo Ray Morris-Hill | (DR)

Publié le 07/12/2015 - 16:00 , Mis à jour le 08/12/2015 - 00:00

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • Blundermaster

    Cette vidéo sur les appréciations mutuelles des joueurs est une bonne idée, assez croustillante et très instructive.

    08/12/2015 13:11
  • SpiritOfTal

    Des prix de beauté du genre:
    - 3 prix pour les plus belles victoires (à partager entre le vainqueur et le perdant du genre 80 - 20% ou 75 - 25%)
    - 3 prix pour les plus belles nulles (plus belle combativité) à partager à 50 - 50% entre les joueurs.
    Le risque c'est les petits arrangements entre amis, mais on est jamais à l'abris de ce genre de chose. On fait une immortelle à la maison avec l'ordinateur pour on la rejoue sur l'échiquier. Mais si on veut voir du spectacle il faut peut - être ne prendre le risque.

    08/12/2015 10:27
  • SpiritOfTal

    Rajouter, Jobava, Rapport and Co dans ce genre de tournoi ne servirait à rien. Ils pourraient éventuellement faire faire une partie intéressante mais seraient vite ratrappés par la réalité. A ce niveau la fantaisie est très vite punie. La seule façon d'avoir de belles parties, c'est que les joueurs prennent des risques. Et pour qu'ils prennent des risques il n'y a pas 36 façons de faire. Il faut réintroduire les prix de bauté (et de beau prix).

    08/12/2015 10:23
  • ins-1339

    MVL va faire un beau tournoi je pense. Carlsen est moins percutant, quand à lui, cette saison. Cela est intéressant face à Giri et cie.

    07/12/2015 22:33