Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du Monde : Partie N°4

En pleine confiance, Viswanathan Anand annule sans coup férir face à Magnus Carlsen.

En novembre 2013 le Norvégien Magnus Carlsen s'est emparé du titre de champion du monde après avoir battu le champion en titre Viswanathan Anand à Chennai, en Inde. Le tournoi des candidats disputé en mars 2014 à Khanty-Mansiïsk ayant été remporté par Anand, le joueur indien s'est offert un match revanche, du 07 novembre 2014 (cérémonie d'ouverture) au 28 novembre 2014 (cérémonie de clôture), à l'Olympic Media Center de Sotchi en Russie. Site officiel www.sochi2014.fide.com A suivre aussi sur https://twitter.com/anandcarlsen14 et sur http://instagram.com/worldchesschampionship

Parties en direct commentées en anglais par Peter Svidler et Sopiko Guramishvili à partir de 13h. Peter Svidler est un grand-maître russe du top 20 mondial. Sept fois champion de Russie, cinq fois champion olympique et vainqueur de la Coupe du Monde en 2011. Sopiko Guramishvili est l'une des 100 meilleures joueuses du monde et a réalisé une série de vidéos éducatives.

Nom Pays Tit Elo 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 Dép Total
Viswanathan Anand IND GM 2792 ½ 0 1 ½ - - - - - - - - - 2.0
Magnus Carlsen NOR GM 2863 ½ 1 0 ½ - - - - - - - - - 2.0

Le match de championnat du monde est prévu pour un maximum de douze parties. Le vainqueur du match sera le premier joueur à marquer 6,5 points ou plus. Si les joueurs sont à égalité après les douze parties, et après un nouveau tirage au sort des couleurs, quatre parties de départage seront disputées à la cadence de 25 minutes plus un incrément de 10 secondes par coup. Dans le cas où l'égalité persisterait, un match de 2 parties sera joué à la cadence de 5 minutes plus 3 secondes par coup. Si encore égalité, un autre match en 2 parties. L'opération se répétera, si nécessaire, jusqu'à un maximun de 5 matchs (10 parties), où, finalement, un blitz «mort subite» - 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, avec gain accordé aux Noirs en cas de partie nulle - sera joué.

Viswanathan Anand

Viswanathan Anand est né le 11 décembre 1969 à Madras en Inde. Il devient champion du monde FIDE en décembre 2000. Anand perd son titre lors du championnat du monde FIDE 2001-2002. En septembre 2007 Anand est à nouveau champion du monde grâce à sa victoire au Mexique. Il a défendu trois fois son titre avec succès en battant Vladimir Kramnik, Veselin Topalov et Boris Gelfand avant de perdre contre Magnus Carlsen en 2013.

Magnus Carlsen

Résumé de la quatrième partie du 12 novembre 2014

Sven Magnus Øen Carlsen est né le 30 novembre 1990 à Tønsberg en Norvège. En janvier 2010 Carlsen occupa pour la première fois la place de numéro un mondial alors qu'il n'avait que 19 ans et un mois. En mars 2013 Carlsen remporte le tournoi des candidats à Londres pour affronter Viswanathan Anand. Carlsen remporte ensuite facilement le titre mondial en seulement 10 parties, avec 3 victoires et sans concéder la moindre défaite.

Résultat de la quatrième partie du 12 novembre 2014 à 13h00
Magnus Carlsen 2863 - Viswanathan Anand 2792 : ½-½ (47) Défense Sicilienne
  • La journée d'hier s'est achevée sur Magnus Carlsen : «C'était un mauvais choix d'ouverture, il était très bien préparé. Je ne sais pas si je pouvais avoir mieux fait, mais c'était difficile...» Alors que Viswanathan Anand confirmait sa bonne préparation, avouant qu'il : «...a eu la position jusqu'à 24.Dxb6 à domicile.»
     
  • Magnus Carlsen aurait-il péché par excès d'optimisme en allant s'aventurer dans les puissantes préparations de Viswanathan Anand, dont on dit qu'il est un des joueurs les mieux préparés du monde ? C'est possible. 24 parties sans aucune défaite et 5 victoires contre Anand lui ont peut-être laissé croire qu'il ne pouvait plus perdre. Que le champion du monde n'ait pas voulu rejouer une Grünfeld est compréhensible. Peter Svidler pense même que cette défense ne devrait être qu'un «One shot». En revanche, plonger dans une préparation aussi pointue de son adversaire, c'est tomber de Charybde en Scylla !
     
  • Deux questions se posent à l'abord de la quatrième partie : 1. Magnus Carlsen va-t-il rejouer la même ligne que dans la deuxième partie, au risque de tomber sur une amélioration concoctée par Anand et ses secondants ? 2. Viswanathan Anand va-t-il rejouer une défense berlinoise ? Ce qui est certain, c'est que Magnus Carlsen aura trois fois les Blancs dans les quatre prochains duels et le numéro un mondial va tout tenter pour reprendre l'avantage ! Quant à Viswanathan Anand, d'un côté il a suffisamment d'expérience pour ne pas se laisser emporter par l'euphorie, de l'autre, il a démontré qu'il pouvait encore battre le Norvégien, et ça, ça change beaucoup de choses !
     
  • L'introduction «Ich bin ein Berliner» («Je suis un Berlinois»), est une célèbre phrase prononcée par John Fitzgerald Kennedy, alors président des États-Unis, dans le discours qu'il fit lors de sa visite à Berlin-Ouest le 26 juin 1963, à l'occasion des quinze ans du blocus de Berlin. Toutes les explications sur http://en.wikipedia.org/wiki/Ich_bin_ein_Berliner. Une référence à la défense berlinoise de la partie Espagnole, jouée et perdue par Anand dans la deuxième partie.

Le compte à rebours égrene les secondes qui séparent le lancement de la quatrième partie... On entend au loin le roulement d'un tambour... Magnus visse ses pièces une à une sur leur case... L'arbitre met en route la pendule et Magnus Carlsen avance son pion du Roi de deux cases... Viswanathan Anand prend sa respiration, jette un coup oeil à son adversaire et renonce au «Ich bin ein Berliner» pour jouer une défense Sicilienne par 1...c5!?. 2.Cf3 e6 3.g3, pas question pour Carlsen de replonger dans des lignes trop théoriques : «Chat échaudé craint l'eau froide.» 3...Cc6 4.Fg2 d5, la fameuse poussée thématique des Noirs. 5.exd5 exd5 6.0-0 Cf6 7.d4 Fe7 8.Fe3 cxd4 9.Cxd4.

Carlsen-Anand
Après 9...Fg4

Il reste deux parties de haut niveau dans les bases de données : Short,N (2696)-Caruana,F (2675) Wijk aan Zee 2010, ½-½ (37) et Jones,G (2635)-Caruana,F (2767) Reykjavik ISL 2012, ½-½ (29). Nigel Short reconnait d'ailleurs sa partie et tweete : «La position est juste légèrement en faveur des Blancs, mais les Noirs n'ont pas trop de soucis.» Et avec le 9...Fg4!? du diagramme, joué en 14 secondes, Viswanathan Anand place son amélioration. Les Blancs ne prennent pas beaucoup de temps non plus pour continuer par 10.Dd3. 1h47-1h51. Simen Agdestein à VG : «Voilà le genre de situation qui devrait très bien convenir à Magnus. Mais c'est quelque chose qu'Anand a clairement préparé à la maison.» Avant d'ajouter qu'il : «n'avait jamais vu Anand jouer ce type de positions.»

Carlsen-Anand
Après 13.Tfe1

10...Dd7 11.Cd2 0-0 12.C2f3. Pour Anish Giri c'est clair : «Je suis sûr que Magnus est satisfait de la façon dont le jeu se développe. Avec une certaine pression à long terme contre le pion isolé.» Jan Gustafsson n'a pas aimé le 11.Cd2 du champion du monde : «Hmm, 11.Cd2. J'aime mieux 11.Cc3 dans le style de Larsen : Attaquez le pion isolé, ne le bloquez pas.» 12...Tfe8. Susan Polgar donne le plan suivant pour les Noirs : «Anand peut jouer ...Fd6, puis simplement continuer à développer ses pièces et placer ses Tours sur les colonnes "ç" et "é".» A la différence des trois premières parties du match, très [trop ?] théoriques, les plans et les idées fusent de toutes parts sur Twitter. 13.Tfe1, comme dans le diagramme ci-contre.

Carlsen-Anand
Après 15.Df1

13...Fd6 14.c3. Un coup utile. 14...h6. Nigel Short explique : «L'ordre des coups de Vishy dans l'ouverture était subtil. Le Fou en g4 est une épine dans le pied qui rend l'idée Tad1 beaucoup moins attrayante.» Teimour Radjabov : «Les coups d'Anand ne sont pas difficiles du tout à trouver. Il améliore ses pièces et même si il est légèrement moins bien, sa position est extrêmement solide.» 15.Df1!? Donnait raison à Fabiano Caruana, qui affirmait que : «La priorité numéro 1 pour les Blancs est de jouer h3 et Rh2, ce qui semble une option raisonnable.» Et si Peter Svidler pensait que les Noirs avaient une bonne position, pour Fabiano Caruana : «La position de Vishy semble inconfortable. Je me souviens avoir souffert il y a quelques années contre Nigel Short.»

«Carlsen s'est plaint à l'arbitre. Agacé par du bruit dans le public.» | Image www.sochi2014.fide.com | (DR)
Carlsen-Anand
Après 17...Tad8

Nigel Short : «15.Df1! était un véritable coup "à la Carlsen". Il ne fait pas grand-chose, mais il rend les choses un peu plus difficile à Vishy.» Et en effet, 15.Df1 a forcé Viswanathan Anand à se plonger dans une première longue réflexion. 17 minutes exactement avant de jouer 15...Fh5. 1h12-1h13. 16.h3, après 7 minutes, était le suite du plan vu plus haut. A quoi Anand a répondu a tempo par 16...Fg6. Nigel Short est dubitatif : «Comment les Blancs peuvent-ils progresser ? Je suppose qu'ils veulent mettre leur Tour a1 en jeu et échanger le Fou des cases blanches. Peut-être...» Magnus semble d'accord avec le grand-maître anglais et joue, 17.Tad1. 17...Tad8 maintenait la situation en l'état et laissait le soin à Carlsen de démontrer un avantage blanc.

Carlsen-Anand
Après 20...Ch7

Susan Polgar est du même avis que Peter Svidler : «Maintenant que toutes les pièces ont amélioré leur position, il est temps pour Magnus de montrer son véritable plan. Rien d'autre ne peut être amélioré.» Et Magnus Carlsen s'est décidé pour l'échange 18.Cxc6 bxc6, suivi de attaque centrale, 19.c4. 0h55-1h02. Sur Twitter, le sentiment général est que dans cette position Viswanathan Anand n'a aucun problème particulier. 19...Fe4. Pour Hikaru Nakamura, qui commentait sur un site américain : «C'est encore tout à fait bon pour les Noirs, mais il y a quelques problèmes potentiels sur la route si Vishy ne fait pas attention.» 20.Fd4 Ch7, comme dans le diagramme, alors que 20...Te6 était proposé par Peter Svidler. Sur 21.cxd5, Anand a rapidement répondu par 21...Fxd5. 0h43-0h53.

Carlsen-Anand
Après 23.Dd3

Si cette façon de reprendre en d5 a surpris, c'est surtout la rapidité de la réponse du joueur indien (16 secondes) qui a laissé perplexe la plupart des commentateurs. Hikaru Nakamura : «Il a joué comme je le pensais. Anand était mieux, mais si quelqu'un va avoir des chances c'est Carlsen.» 22.Txe8 Txe8. 0h35-0h52. Sur 23.Dd3, diagramme, la tendance semble maintenant être en faveur des Blancs. Teimour Radjabov : «Je peux me tromper, mais je suis sûr que la torture est proche :)» Nigel Short : «Encore une fois, il va être difficile de dire ce que Vishy a mal fait. Une toute petite imprécision ici et là seulement...» Jan Gustafsson, de retour de sa pause déjeuner, était plus précis : «Carlsen a obtenu un petit, mais persistant avantage. Fe4, Ch7 et Fxd5 tous "?!".»

Viswanathan Anand et Magnus Carlsen | Photo Vladimir Barsky | (DR)
Carlsen-Anand
Après 27.b3

23...Cf8 24.Ch4. Peter Svidler, sur la position d'Anand : «Il y a des problèmes concrets que je suis loin d'être capable de résoudre.» 24...Fe5. Simen Agdestein : «Cela commence à devenir très concret.» Anish Giri : «Bon, les gars, ce qui va se passer est clair.» Peter Svidler après 24...Fe5 : «Anand accepte d'être moins bien, et ce sera la structure de pions pour le reste de la partie si Magnus le veut.» 25.Fxd5 Dxd5. 0h27-0h31. 26.Fxe5 Dxe5 27.b3, comme dans le diagramme ci-contre. 27...Ce6 28.Cf3. Nigel Short : «Ayant obtenu quelque chose à partir de rien, Magnus en a laissé échapper. De minces chances de gagner pour lui maintenant.» 28...Df6 29.Rg2 Td8 30.De2 Td5. Anand ne souhaite pas échanger les Tours n'importe où.

Carlsen-Anand
Après 34.g4

Pour Nigel Short : «Les meilleurs espoirs des Blancs se trouvent soit dans une finale de Cavaliers, soit dans une finale avec Tour et Cavalier.» 31.Txd5 cxd5. Pour Peter Svidler : «Une finale de Cavaliers serait dangereuse pour les Noirs.» 32.Ce5, au lieu du coup attendu 32.De5 qui menaçait justement ce type de finales. 32...Df5. On peut voir sur le streaming un Viswanathan Anand détendu et confiant. 33.Cd3, tandis que Magnus Carlsen semble légèrement dépité de n'avoir pas avoir obtenu plus de son avantage des pièces blanches. 33...Cd4 34.g4 semble être la meilleure chance de Carlsen. Natalia Pogonina résumait très bien cette partie : «On dirait qu'il ne se passe pas beaucoup de choses si vous regardez les évaluations des moteurs, mais beaucoup de psychologie est impliquée dans un match.»

Carlsen-Anand
Après 38.Rxf4

Anand se retrouve de nouveau face à une décision importante à prendre. Accepter ou non l'échange des Dames. Les pendules affichaient 6'08"-7'09" après 34...Dd7. 35.De5 a surgi en 33 secondes et 35...Ce6 a tempo! L'ordinateur propose maintenant une répétition de la position par 36.Db8+ Rg7 37.De5 Rg8, etc. 35.Rg3, mais Magnus ne mange pas de ce pain-là ! 36...Db5 menace de passer en finale de Dames. 37.Cf4 Cxf4 38.Rxf4 La nulle semble maintenant le résultat normal de cette partie, comme on peut le voir dans le diagramme ci-contre. 38...Db4+ 39.Rf3 d4 40.De8+ Rh7. Le GM anglais Daniel Gormally semble d'accord : «Je vais mourir d'un choc si cette partie ne se termine pas par un match nul.»

 

Carlsen-Anand
Après 44.De6

Après le contrôle du temps Magnus Carlsen s'est emparé d'un pion par 41.Dxf7. Vishy a évidemment calculé que l'exposition du Roi blanc, ainsi que son pion passé sur la colonne "d", offraient suffisamment de ressources pour partager le point. 41...Dd2! Précis ! Nigel Short en profitait pour donner une explication : «Les finales de Dames et pions peuvent être annulées même avec de nombreux pions de moins si vous avez un pion passé avancé. Voilà pourquoi Anand n'est pas en difficulté.» 42.Df5+ Rh8! Surtout pas 42...Rg8? à cause de 43.De8+ Rh7 44.De2! et la Dame noire doit fuir. D'ailleurs, Peter Svidler mettait en garde contre l'apparente nulle «facile». 43.h4 et on pouvait compter sur Magnus pour jouer cette finale à fond ! 43...Dxa2 44.De6 Dd2 45.De8+ Rh7.

46.De4+ Rh8 47.De8+ Rh7 ½-½ et les joueurs ont partagé le point. Un très bon résultat pour Viswanathan Anand et une déception pour Magnus Carlsen, qui n'a pas réussi à se créer de réelles chances de gain. Demain est jour de repos, rendez-vous vendredi 14 à partir de 13h00.

  • Magnus Carlsen : «Je pense que j'ai terriblement mal joué aujourd'hui.»
  • Viswanathan Anand : «Je pense que j'ai pas mal joué à l'exception d'un moment. Je n'ai pas vraiment été inquiet, sauf quand j'ai joué 39...d4, mais ensuite j'ai vu 41...Dd2! [et non pas 41...Dc3? 42.Re4!], très rapidement.»
  • Magnus Carlsen : «Le score à Chennai était de 2 à 2 après quatre parties, ici il est de 2 à 2, donc je ne vois pas de différence.» Magnus a répété qu'il était déçu de son jeu dans les deux dernières parties : «J'ai raté plusieurs choses, mais je pense que globalement ce ne fut pas une partie de très grande  qualité... pas de fautes flagrantes, mais pas assez bonne.»

au coeur du championnat du monde ANAND-Carlsen

Image de l'émission lors du match de 2013
(extrait vidéo en fin d'article)
Parties Contenu Tarif
Parties 4 à 12
(+ départages)
Plus de 9 heures de commentaires interactifs
dont 4h30 avec des MI et GMI
11 €

Publié le 13/11/2014 - 10:30 , Mis à jour le 27/11/2014 - 08:23

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (10)

  • Chataigne

    Vous êtes des médisants !
    Ce soir, 13 novembre, sur France Inter en direct, Pascale Clarck, dans son émission A'Live, a consacré la première heure de son émission .... AUX ECHECS !!! ... "paroles de joueurs d'échecs" ... avec comme invités un entraineur (Xavier Parmentier) , le champion de France vétérands 2013 (Nicolas Giffard) et le jeune Fahim (champion du monde scolaire)
    Vous pouvez réécouter ici :
    http://www.franceinter.fr/player/reecouter# (en sélectionnant 13 nov. à 21 h.

    13/11/2014 22:43
  • rical

    Entièrement d'accord avec les remarques précédentes, Carlsen, connu quasiment dans le monde entier, au moins dans les pays occidentaux , asiatiques et en Amérique ...sauf en France !
    La France, un grand pays de culture ? pas dans tous les domaines en tout cas, et le plus triste, on est parmi les meilleures nations au monde au jeu d'échecs...incroyable !
    Même si un jour MVL devient champion du monde, même pas sur qu'il ferai les gros titres, peut être quelques entrefilets et une invitation chez Ardisson !

    13/11/2014 19:05
  • jerexy

    fzbof : Ouais on a eu droit à l'analyse de la triche au 20h, au 13h, à minuit, etc. Ceci dit c'était bien pour pas qu'on oublie les noms, en passant. En revanche pour le reste... rien.
    Tant que les échecs ne sont pas au bac, y aura rien dans les médias non spécialisés.
    La plupart des gens pensent que c'est Kasparov le champion du monde (faites un sondage autour de vous c'est rigolo).
    Ici on est tous passionnés (!!!! c'est une obligation !!!!), et en passionnés que nous sommes on a du mal à croire que les autres soient hermétiques aux échecs.
    Les médias : faut du pognon, du sexe, de la politique, sinon... silence.

    13/11/2014 18:48
  • jeffy47

    D'accord avec vous, c'est honteux de ne pas même faire part de cette manisfestation ! pas même 30 s. au journal...Je comprends que ce ne soit pas "très spectaculaire" pour le commun des mortels, mais de là à passer sous silence radio-télé cet évènement !...ce n'est pas normal, j'ai envoyé un courriel à France 2, on m'a répondu gentiment qu'ils prenaient note .... lol

    13/11/2014 14:56
  • fzbof

    salut jeanmare, la dernière fois que j'ai entendu parler des échecs dans les médias "grand public", c'était pour une affaire de triche... sinon même dans le monde des échecs il y a des gens qui sont contre une trop grande médiatisation (peut être une certaine idée élitiste de notre sport ? quand on s'y intéresse de près il n'y a pas vraiment de quoi se sentir supérieur...) sinon je suis d'accord avec toi surtout que ce match est porteur (la revanche, choc des générations, Orient/Occident...)

    13/11/2014 14:19