Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du Monde : Partie N°8

Magnus Carlsen vide l'échiquier de toute substance et annule avec une étonnante facilité.

En novembre 2013 le Norvégien Magnus Carlsen s'est emparé du titre de champion du monde après avoir battu le champion en titre Viswanathan Anand à Chennai, en Inde. Le tournoi des candidats disputé en mars 2014 à Khanty-Mansiïsk ayant été remporté par Anand, le joueur indien s'est offert un match revanche, du 07 novembre 2014 (cérémonie d'ouverture) au 28 novembre 2014 (cérémonie de clôture), à l'Olympic Media Center de Sotchi en Russie. Site officiel www.sochi2014.fide.com A suivre aussi sur https://twitter.com/anandcarlsen14

Parties en direct commentées en anglais par Peter Svidler et Sopiko Guramishvili à partir de 13h. Peter Svidler est un grand-maître russe du top 20 mondial. Sept fois champion de Russie, cinq fois champion olympique et vainqueur de la Coupe du Monde en 2011. Sopiko Guramishvili est l'une des 100 meilleures joueuses du monde et a réalisé une série de vidéos éducatives.

Nom Pays Tit Elo 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 Dép Total
Viswanathan Anand IND GM 2792 ½b 0 1 ½ ½ 0 ½ ½ N B N B - 3,5
Magnus Carlsen NOR GM 2863 ½ 1 0 ½ ½ 1 ½ ½ B N B N - 4,5

Le match de championnat du monde est prévu pour un maximum de douze parties. Le vainqueur du match sera le premier joueur à marquer 6,5 points ou plus. Si les joueurs sont à égalité après les douze parties, et après un nouveau tirage au sort des couleurs, quatre parties de départage seront disputées à la cadence de 25 minutes plus un incrément de 10 secondes par coup. Dans le cas où l'égalité persisterait, un match de 2 parties sera joué à la cadence de 5 minutes plus 3 secondes par coup. Si encore égalité, un autre match en 2 parties. L'opération se répétera, si nécessaire, jusqu'à un maximun de 5 matchs (10 parties), où, finalement, un blitz «mort subite» - 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, avec gain accordé aux Noirs en cas de partie nulle - sera joué.

Viswanathan Anand

Viswanathan Anand est né le 11 décembre 1969 à Madras en Inde. Il devient champion du monde FIDE en décembre 2000. Anand perd son titre lors du championnat du monde FIDE 2001-2002. En septembre 2007 Anand est à nouveau champion du monde grâce à sa victoire au Mexique. Il a défendu trois fois son titre avec succès en battant Vladimir Kramnik, Veselin Topalov et Boris Gelfand avant de perdre contre Magnus Carlsen en 2013.

Magnus Carlsen

Résumé de la huitième partie du 18 novembre 2014

Sven Magnus Øen Carlsen est né le 30 novembre 1990 à Tønsberg en Norvège. En janvier 2010 Carlsen occupa pour la première fois la place de numéro un mondial alors qu'il n'avait que 19 ans et un mois. En mars 2013 Carlsen remporte le tournoi des candidats à Londres pour affronter Viswanathan Anand. Carlsen remporte ensuite facilement le titre mondial en seulement 10 parties, avec 3 victoires et sans concéder la moindre défaite.

Résultat de la huitième partie du 18 novembre 2014 à 13h00
Viswanathan Anand 2792 - Magnus Carlsen 2863 : ½½ (41) Gambit Dame
  • Déjà la huitième partie sur les 12 prévues et Magnus Carlsen mène d'un point. Les seules chances de Viswanathan Anand pour revenir au score résident dans ses parties avec les pièces blanches. C'est dire l'importance de la partie d'aujourd'hui, même si jusqu'à maintenant c'est le champion du monde en titre qui a varié les ouvertures : défense Grünfeld, Gambit Dame et défense Ouest-Indienne. Quelle défense surprise a donc préparé Magnus pour cette huitième partie ?
     
  • Il faut rester objectif : même si Anand est bien meilleur que lors du match précédent, depuis le début c'est Magnus Carlsen qui mène la danse. Non seulement il possède un point de plus, mais surtout il impose sa volonté avec plus de force que son adversaire. Le Norvégien se retrouve aujourd'hui dans une position assez confortable; Vishy Anand doit faire le jeu, prendre des risques, alors que Carlsen peut se contenter de contrôler tout en se tenant prêt à contrer si l'occasion se présente.
     
  • Quant au challenger il ne peut plus se permettre de perdre une seule partie ! Il ne reste que cinq duels à jouer et accuser un retard de deux points signifierait la fin du match. N'oublions pas que cela fait 53 ans qu'un champion du monde n'a pas regagné son titre. La dernière fois c'était Mikhaïl Botvinnik qui, après avoir perdu son titre en 1960 face à Mikhaïl Tal, le regagna lors du traditionnel match revanche en 1961. D'un autre côté, il faut rappeler qu'en 2012, dans son match contre Boris Gelfand, Anand avait 1 point de retard et a réussi à revenir et même gagner !
     
  • L'atout principal de Viswanathan Anand est la qualité de ses préparations avec les Blancs. Carlsen l'a admis après la cinquième partie : «Anand a joué d'une manière impressionnante aujourd'hui. Il était bien préparé contre une ligne rare, et il m'a créé des problèmes.» Une victoire de Vishy dans cette huitième partie pourrait semer le doute dans l'esprit de Magnus.
Anand-Carlsen
Après 9...Te8

Comme nous l'avions imaginé, Magnus Carlsen se contente de contrôler son adversaire et n'hésite pas à reproduire la défense classique du Gambit Dame de la troisième partie perdue par le Norvégien. Evidemment, Magnus a quand-même changé de ligne. Le commentaire de  Teimour Rajabov est tout-à-fait  juste : «Magnus essaie de varier dans chaque partie et ne veut rien de forcé et préparé par Anand. Il veut jouer des échecs pratiques.» Et cette fois, Viswanathan Anand n'a pas semblé préparé contre le 9...Te8 du diagramme ci-contre. Dans cette position, selon Susan Polgar, les Blancs ont deux options : «0-0-0 avec un jeu tranchant, ou 0-0 et jouer contre le d5 pion isolé. J'ai l'habitude de jouer cette ligne avec les Blancs et je préfère le plan avec 0-0. C'est très confortable pour les Blancs.»

Anand-Carlsen
Après 14.Fxc4

Anand a poursuivi par 10.Fg5, ce à quoi Magnus a rapidement répondu par le retrait 10...Fe7, qui abandonnait ainsi toutes les parties restantes des bases de données qui avaient continué par 10...d4. Maintenant, la question était se savoir si Anand allait effectuer le grand-roque... 8 minutes plus tard 11.Td1 répondait par la négative. Avec un 11...Da5 pratiquement a tempo Magnus montrait à son adversaire qu'il était dans sa préparation. 12.Fd3 a pris 7'48", 12...h6 de nouveau a tempo et 13.Fh4 a tempo aussi ! Magnus Carlsen décide alors de clarifier la situation au centre avec 13...dxc4 14.Fxc4, comme dans le diagramme ci-contre. Les pendules affichaient à ce moment-là : 1h31-1h50. 14...a6 est arrivé après à peine 2 minutes. Le champion du monde est toujours dans sa préparation.

Magnus Carlsen semble faire une petite sieste en attendant les coups de Viswanathan Anand.
Anand-Carlsen
Après 17...Tad8

De son côté, Viswanathan Anand préfère prendre un peu de temps pour décider d'un plan à long terme, et joue 15.0-0 après 7 autres minutes, alors que 15...b5 a surgi presque immédiatement. Les Blancs sont légèrement mieux, mais la position noire est solide. Sur 15...b5, la «majorité» sur Twitter propose de placer le Fou en a2 avec l'idée Fb1 et une pression sur le roque noir. Une nouvelle poignée de 7 minutes après, 16.Fa2 a été joué et, de nouveau a tempo, 16...Fb7. Après 3'35", Vishy a continué par 17.Fb1, avant de recevoir 17...Tad8, comme dans le diagramme ci-contre. Peter Svidler et Sopiko Guramishvili décident de marquer une première pause dans leur commentaires, affirmant que Viswanathan allait, lui aussi, prendre un peu de temps avant de continuer. 1h10-1h45.

Anand-Carlsen
Après 20.Cc5

Anish Giri twittait un amusant : «On dirait que Peter Heine Nielsen a finalement réussi à convaincre notre Champion de préparer un peu son ouverture ce matin.» Quant à Anand, après 9 minutes et 36 secondes, il s'est décidé pour un échange important par 18.Fxf6 Fxf6. Anand résiste ici à la tentation d'un inutile 19.Dh7+ - Il connait certainement l'adage : «Mazette voit échec, mazette fait échec !»  - joue 19.Ce4 et Carlsen répond sans attendre 19...Fe7. 20.Cc5, comme dans le diagramme ci-contre a en revanche coûté les habituelles 8 minutes à Anand. Lars Bo Hansen a raison lorsqu'il affirme : «20.Cc5 augmente la probabilité d'une nulle, mais le risque pourrait devenir important face aux deux Fous noirs.» 20...Fxc5 21.Dxc5.

Anand-Carlsen
Après 24...Ce7

Pour Peter Svidler, la préparation de Magnus Carlsen est un succès total et la position est équilibrée. Et à ce moment-là, «l'incroyable» s'est produit 21...b4 a demandé 5 minutes à Magnus. Sa plus longue réflexion depuis le début ! Peter Svidler : «Il fut un temps où l'on croyait que Carlsen n'était pas préparé dans les ouvertures, mais plus personne ne le croit maintenant.» 22.Tc1 bxa3 23.bxa3 Dxc5 24.Txc5 Ce7. Nigel Short : «La partie va probablement finir par un match nul facile. Si oui, ça favorisera seulement un seul joueur - l'homme en tête.» Peter Svidler : «D'un point de vue théorique c'est une partie très importante. Elle intéressera beaucoup tous les joueurs d'ouvertures fermées.» Magnus Carlsen est largement en avance au temps : 1h32-0h43.

Anand-Carlsen
Après 30...Cd7

25.Tfc1 Tc8. La facilité avec laquelle Magnus Carlsen vide l'échiquier de toutes possibilités de tempête est impressionnante et, comparée avec la nulle obtenue difficilement hier par Vishy, démontre clairement la supériorité du champion du monde. 26.Fd3 Ted8 27.Txc8 Txc8. Le journaliste norvégien Tarjei J. Svensen : «Ca devrait bientôt se terminer. Les journalistes se préparent déjà pour la conférence de presse et une courte journée de travail.» 28.Txc8+ Cxc8 29.Cd2 Cb6 30.Cb3 Cd7. Diagramme. Susan Polgar conseille : «Anand devrait pousser, même s'il n'a aucune chance de gain, juste pour montrer que psychologiquement il n'a pas peur.»  Tarjei J. Svensen : «Carlsen va passer un test anti-dopage après la partie d'aujourd'hui, le médecin de Carlsen vient de le confirmer.»

Anand-Carlsen
Après 40...Rd6

31.Ca5 Fc8 32.Rf1 Rf8 33.Re1 La position est complètement équilibrée. Même si la partie a 99,99% de chance de se terminer par la nulle, les Blancs n'ont rien à perdre à continuer au moins un peu. 33...Re7 34.Rd2 Rd6 35.Rc3 Ce5 36.Fe2 Rc5. 0h20-1h15. 37.f4 Cc6 38.Cxc6 Rxc6 39.Rd4 f6 40.e4 Rd6. Le premier contrôle du temps est atteint dans la position du diagramme ci-contre. 41.e5+ et la nulle est signée !

Magnus Carlsen annihile ainsi une des dernières cartouches de Viswanathan Anand. Repos mercredi, partie N°9 jeudi 20 novembre.

Sur sa "pose" endormie, Magnus Carlsen a expliqué : «Je n'étais pas dans ma meilleure forme au début, mais j'ai senti que je récupérais de la fraîcheur plus la partie avançait.»

Sur leur planning du jour de repos les deux joueurs ont donné des réponses laconiques. Magnus Carlsen a quand-même dit : «Plus le match avance et plus les jours de repos sont ce qu'ils sont, du repos.»

Tarjei J. Svensen semble désabusé : «C'est clairement la pire conférence de presse que j'ai vue jusqu'ici de ce match.» Jan Gustafsson n'a pas dit mieux : «J'ai switché de la conférence de presse à regarder de la peinture sécher, ça semblait plus instructif.»

au coeur du championnat du monde ANAND-Carlsen

Image de l'émission lors du match de 2013
(extrait vidéo en fin d'article)
Parties Contenu Tarif
Parties 8 à 12
(+ départages)
Plus de 5h de commentaires interactifs
dont 2h30 avec des MI et GMI
8 €

Publié le 18/11/2014 - 12:00 , Mis à jour le 27/11/2014 - 08:23

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (16)

  • ins-1317

    Je suis bien d'accord avec les commentaires ci-dessous
    Les matches de championnat du monde sont forcément très tendus, et les erreurs arrivent.
    Quant à savoir si Anand avait vu la gaffe de Carlsen, est-ce que l'issue du match aurait changé ?
    Je crois Carlsen psychologiquement aussi solide que son style de jeu, et il aurait certainement surmonté la difficulté ensuite, même s'il avait perdu cette partie.
    On aimerait bien qu'Anand puisse gagner au moins une fois encore, pour le spectacle.
    Le jeu de Carlsen n'est pas passionnant à regarder, même s'il est absolument efficace à la longue.
    Il a fallu une énorme énergie au jeune Kasparov (22 ans) pour arriver à bout du tenant Karpov (34 ans) en 1985.
    Je ne crois pas qu'Anand dispose de cette énergie.
    Peut être que demain avec les N il essaiera une sicilienne de combat?

    19/11/2014 19:38
  • johnsteed

    De grosses nuances par rapport aux précédents matchs : Gelfand Anand, ennuyeux à souhait, Toilet Gates (des gaffes à gogo sur l'échiquier...), Anand Kramnik une ligne superbe d'Anand sur le Méran qui lui offre une domination avec les Noirs (rien avec les Blancs...). Mais on restait sur notre fin, on ne savait pas trop qui était le champion du monde...
    Là on a un superbe match (comme le précédent...) qui renvoie à l'histoire des Echecs : Smyslov-Botvinik, Spassky-Petrossian (Fischer-Spassky, et Kasparov -Karpov sont un cran au-dessus en termes d'intensité) et le vainqueur sera incontestablement... champion du monde.

    19/11/2014 12:53
  • ZORGLUB94

    Dans le match Fischer - Spassky il y a eu aussi pas mal d'erreurs de part et d'autre. C'était il y a 42 ans. Anand n'avait même pas 3 ans.

    18/11/2014 23:08
  • JPG64

    Et que dire de la réunification de 2006 avec le fameux "toilet Gate" du match Kramnik Topalov... ça a laissé quelques traces...
    En tous cas, au delà de la polémique, je partage l'analyse de SpiritOfTal, si Anand avait saisi l'opportunité de la gaffe de Carlsen, aujourd'hui les commentaires seraient différents.
    Ce match reste très serré, tant mieux pour le spectacle.
    A Carlsen de concrétiser un peu plus (avec une partie écrasante, sans gaffe) ce qui semble tout de même être une domination de son adversaire, tant sur le plan psychologique qu'échiquéen.
    Un vrai championnat du monde !

    18/11/2014 19:32
  • hallucien

    tout à fait d'accord avec Bamboklat! c'est ça un championnat du monde d'échecs,c'est pas le petit tournoi entre clubs locaux ! Regardez les matchs Fisher-Spassky, Karpov-Korchnoï, Karpov-Kasparov,ils se sont déroulés dans des contextes et dans un climat pas vraiment serein. On a en plus la chance aujourd'hui de pouvoir suivre tout ça en direct grâce à internet et c'est formidable. Le match n'est pas encore terminé et j'espère qu'on va encore connaître des belles émotions avec ces deux grands champions qui montrent qu'ils sont aussi humains!

    18/11/2014 17:50