Match de Championnat du Monde (5)
Carlsen - Anand | Photo www.susanpolgar.com | (DR)
Magnus Carlsen double la mise en remportant la sixième partie !

Le Match de Championnat du Monde FIDE entre le tenant du titre Viswanathan Anand (IND) et son challenger Magnus Carlsen (NOR), se déroule du 07 (cérémonie d'ouverture) au 28 novembre (si départage) 2013 à Chennai, en Inde. Match en 12 parties classiques. 

Site officiel http://chennai2013.fide.com ; Direct avec vidéo ; Vidéo avec commentaires ; Vidéo sur YouTube ; Vidéo sur Androïd ; Vidéo sur iPad. Les parties débutent à 10h30.

NOM ELO TIT PAYS   01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 TB TOTAL
Magnus Carlsen 2870 GM NOR : ½ ½ ½ ½ 1 1 N B N B N B   4.0
Viswanathan Anand 2775 GM IND : ½ ½ ½ ½ 0 0 B N B N B N   2.0
NOM DES BLANCS ELO   NOM DES NOIRS ELO   RÉS CPS OUVERTURE
01 Magnus Carlsen 2870 - Viswanathan Anand 2775 : ½-½ (16) Défense Néo-Grünfeld
02 Viswanathan Anand 2775 - Magnus Carlsen 2870 : ½-½ (25) Défense Caro-Kann
03 Magnus Carlsen 2870 - Viswanathan Anand 2775 : ½-½ (51) Ouverture Réti
04 Viswanathan Anand 2775 - Magnus Carlsen 2870 : ½-½ (64) Espagnole berlinoise
05 Magnus Carlsen 2870 - Viswanathan Anand 2775 : 1-0 (58) Défense semi-Slave
06 Viswanathan Anand 2775 - Magnus Carlsen 2870 : 0-1 (67) Berlinoise 4.d3
Viswanathan Anand

Avant d'aborder la sixième partie, rappelons un point important du règlement : Le tirage au sort des couleurs qui a eu lieu pendant la cérémonie d'ouverture a donné les Blancs dans la première partie à Magnus Carlsen. Cependant, les couleurs seront inversées après la sixième partie et Viswanathan Anand donc aura les pièces blanches dans la sixième et la septième partie. Andreï Sokolov, pendant l'émission animée par les entraîneurs Marc Quenehen et Sylvain Ravot sur http://school.egg-one.com, s'est montré en désaccord avec cette façon de faire. Pour le grand-maître, cela revient à jouer deux matchs différents. Mais nous n'en sommes pas encore là. Il reste à jouer la sixième partie du « premier » match.

Après deux nulles rapides pour entrer dans ce championnat du monde, Carlsen et Anand nous ont offert deux affrontements très tendus dans lesquels, il faut l'avouer, Magnus Carlsen a été le plus entreprenant. Le Norvégien a conclu hier sa « montée en puissance » par une superbe victoire. Toutefois, il faudra plus qu'une première victoire pour faire tourner la tête de Carlsen. Le numéro un mondial a démontré toute sa maturité en déclarant hier à la presse : « Gagner une partie ne veut pas dire que j'ai gagné le match. Cela signifie que je dois travailler encore plus. »

Magnus Carlsen

Evidemment, ce serait une grave erreur que d'enterrer le champion du monde aussi vite. N'oublions pas qu'Anand est revenu au score immédiatement après une défaite contre Veselin Topalov dans la première partie du match de 2010. L'Indien avait ensuite pris l'avantage avec deux victoires, avant de voir revenir Topalov à sa hauteur dans la huitième partie. Finalement, Anand avait conservé son titre en remportant la dernière partie. Idem contre Boris Gelfand en 2012. Anand perd la septième et égalise dès la huitième avant de l'emporter dans les parties rapides de départage. Amit Karmarkar, journaliste indien, écrit : « Carlsen le surprend en permanence, ce n'est donc pas facile pour lui. Néanmoins, Anand réussit mieux dans les ouvertures avec les Blancs. »

Tous les joueurs d'échecs le savent trop bien : la défaite est très difficile à vivre. Hier, lors de la conférence de presse, Anand a donné l'impression d'un boxeur complètement sonné. Malgré les demandes d'Anastasiya Karlovich de parler plus près du micro, Viswanathan restait le plus souvent au fond de sa chaise. L'explication donnée sur ce revers, en particulier 34...Td4, qu'Anand a accusé d'être l'erreur décisive, était difficile à croire. Surtout qu'il y a eu des positions beaucoup plus critiques dans la suite de la partie.
Leontxo García

Leontxo García, dans son résumé de la cinquième partie, est revenu sur la septième partie perdue par Anand contre Gelfand en 2012. Le journaliste espagnol lui avait demandé comment s'était passée la nuit suivante : « Horrible, je voulais mourir et j'étais incapable de trouver le sommeil. » Cependant, à un moment il s'est produit un déclic dans la tête du champion du monde, qui a alors commencé à voir les choses de manière positive : « Je me suis dit que si je ne faisais pas quelque chose de grand le jour suivant, je n'aurais peut-être plus jamais l'occasion de le faire. » Et c'est ce qui s'est passé. Magnus Carlsen est prévenu, même blessé, les griffes du « Tigre de Madras » sont toujours d’une puissance redoutable.
 

La Saga de Magnus, Ode pour un héros

Résumé de la sixième partie

Pour Parimarjan Negi : « Il est important pour Vishy de réagir aujourd'hui, sinon Magnus aura un avantage psychologique durable », a écrit le joueur indien dans sa chronique du Times of India. Avant le championnat, beaucoup pensaient que la différence d'âge pourrait être un facteur crucial en faveur de Carlsen, Negi ajoute : « cette différence est visible dans les longues parties.

Anand-Carlsen
Après 10.Fg5

L'ouverture de cette sixième partie montre clairement que Viswanathan Anand a décidé de jouer pour tenter d'égaliser sans attendre. Sur la défense berlinoise de Magnus Carlsen, le champion du monde se tourne vers une ligne fermée qui conserve le maximum de pièces sur l'échiquier : 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 Cf6 4.d3 Fc5 5.c3 O-O 6.O-O Te8 7.Te1 a6 8.Fa4 b5 9.Fb3 d6 et ici Anand change de sa partie jouée en avril 2013 contre Levon Aronian ½-½ (41) Anand,V (2783)-Aronian,L (2809) Paris/St Petersburg FRA/RUS 2013, où il avait continué par 10.Cbd2, avec la nouveauté : 10.Fg5, comme dans le diagramme ci-contre. Et Magnus Carlsen doit bien entendu prendre maintenant le temps de s'orienter dans cette position nouvelle... 

Anand-Carlsen
Après 15...De7

Quinze minutes seront investies pour jouer 10...Fe6, ce qui n'est pas surprenant, mais ce qui l'est un peu plus c'est le temps pris par Anand pour continuer : 10 minutes pour jouer le simple coup de développement 11.Cbd2. Apparemment les deux joueurs sont maintenant « Out of the book ». 11...h6 12.Fh4 Fxb3 13.axb3. Temps : 1h40 - 1h32. Sur les images vidéo on constate que les deux champions ont « tombé la veste ». 13...Cb8, comme dans la variante Breyer, reçoit en réponse 14.h3. 14...Cbd7 est la suite logique de 13...Cb8, et 15.Ch2 donne l'explication du petit coup 14.h3. En moins d'une minute Magnus joue 15...De7.
 

Anand-Carlsen
Après 20...Fb6

Avec 16.Cdf1 Anand abat ses cartes : une attaque brutale sur le petit roque ennemi se prépare ! 16...Fb6 17.Ce3 De6 Les Noirs échappent enfin au désagréable clouage. 18.b4 Gêne la poussée libératrice ...c7-c5, alors Carlsen passe par l'autre côté avec 18...a5... et Susan Polgar nous informe sur twitter : « Désolé les gars, mais l'électricité dans la salle des commentaires et la vidéo a sauté. Nous serons de retour dès que possible... » 19.bxa5 Fxa5. Temps : 1h10 - 1h12 et le temps de rebooter les ordinateurs à Chennai, tout refonctionnait de nouveau. 20.Chg4 semble confirmer les intentions belliqueuses de Viswanathan Anand, à quoi Magnus Carlsen a répondu 20...Fb6.
 

Anand-Carlsen
Après 28...Db7

Cependant, après 21.Fxf6 Cxf6 22.Cxf6+ Dxf6 23.Dg4 est assez inattendu. Il faut avouer que sur le normal 23.De2 Fxe3, la finale de pièces lourdes n'offrait absolument rien au Blancs. Bien sûr, 23...Fxe3 24.fxe3 revient pratiquement au même, mais au moins Anand à la colonne "f" et une poussée d3-d4 à sa disposition. 24...De7 25.Tf1 c5. Les Noirs n'ont aucun problème dans cette position et la partie s'achemine vers le partage du point. D'ailleurs, Magnus Carlsen a déjà remis sa veste... 26.Rh2 c4 27.d4 Txa1 28.Txa1 Db7. Diagramme ci-contre. 29.Td1 Dc6 30.Df5 exd4 31.Txd4 Te5 32.Df3 et à notre avis il serait temps pour Anand de prendre la nulle avant de se retrouver moins bien...

Anand-Carlsen
Après 38.Dg3
Anand-Carlsen
Après 44.h5
Anand-Carlsen
Après 50...Rg5

32...Dc7 33.Rh1 De7 34.Dg4 Rh7 35.Df4 g6 36.Rh2 Rg7 37.Df3, et voilà, les Noirs sont maintenant légèrement mieux. 37...Te6 Bien entendu, il faudrait qu'Anand commette de grosses erreurs pour perdre cette position, toutefois, Carlsen peut chercher à « fatiguer » son adversaire sans aucun risque. Avec 38.Dg3, comme dans le diagramme de gauche ci-dessus, Anand refuse de se faire « masser » indéfiniment et préfère transposer dans une finale de Tours, avec un pion de moins il est vrai, mais qu'il pourra annuler plus facilement qu'avec les Dames encore sur l'échiquier. 38...Txe4 39.Dxd6 Txe3 40.Dxe7 Txe7 41.Td5 Tb7 42.Td6 f6 43.h4 Rf7 44.h5 diagramme central ci-dessus. 44...gxh5 45.Td5. Le bilan de la journée est clairement défavorable au champion du monde en titre. Non seulement sa tentative d'égaliser immédiatement a échoué, mais il ne réussit même pas à abréger la partie. 45...Rg6 46.Rg3 Tb6. Les Blancs ont maintenant deux pions de moins, mais la nulle reste le résultat le plus probable. 47.Tc5 f5 Ellen Carlsen twittait à ce moment-là : « Heureusement, Magnus ne semble même pas posséder la moitié de mes nerfs. » 48.Rh4 Te6!? Et le frère d'Ellen lança une dernière offensive avant de se résoudre à « concéder » la nulle. 49.Txb5 Te4+ 50.Rh3 Rg5 Diagramme de droite.

Anand-Carlsen
Après 59...f4

51.Tb8 h4 52.Tg8+ Rh5 53.Tf8 Tf4 54.Tc8 Tg4 55.Tf8 Tg3+ 56.Rh2 Rg5 57.Tg8+ Rf4!? Et Magnus décide d'abandonner son pion c4 avec, peut-être, l'idée de valoriser son pion "f". 58.Tc8 Re3 Toujours sur twitter, Abhijeet Gupta donne : « Avec l'idée 59...f4 et ...h3 et la partie continue ! » 59.Txc4 f4 et là, à partir de la position du diagramme ci-contre, selon les modules, 60.Ta4?? est complètement perdant ! 60...h3! 61.gxh3 Tg6 62.c4 f3 C'est pratiquement terminé. La stratégie de Carlsen qui consistait à faire jouer son adversaire le plus longtemps possible en guettant une faute a triomphé ! 63.Ta3+ Re2 64.b4 f2 65.Ta2+ Rf3 66.Ta3+ Rf4 67.Ta8 Tg1 0-1


On imagine aisément l'état dans lequel doit se trouver Viswanathan Anand après cette deuxième défaite consécutive. Ce n'était donc pas le moment de poser une question stupide lors de la conférence de presse. Un journaliste norvégien demande pourtant :

« What do you mean by "doing your best", Mr. Anand ? »
« Doing your best is doing your best. That's not my problem if you don't understand english. »

Carlsen-Anand | Photo Anastasiya Karlovich | (DR)

Publié le 16/11/2013 - 00:01 , Mis à jour le 22/11/2013 - 23:26
Les réactions (189)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
titof01 - 02/12/2013 22:53
Brrrrr ! j'en tremble encore, et ce n'est pas la température...
avez-vous vu la cérémonie finale du championnat sur you tube...
rectitude, froideur, garde du corps, homme avec mitraillette sur le stand
où est la célébration de ce titre, c'est la finale de la coupe du monde quand même, bon c'est pas du foot mais ca méritait quelques discours et un peu de joie, sans allégresse par respect pour le grand Anand.
Nous sommes une famille...


hyogga - 28/11/2013 20:25
@jerexy : Pour les JT je l'ignore, mais il y avait des articles dans tous les grands quotidiens, et même sur le site de l'équipe !

jerexy - 28/11/2013 18:31
je n'ai pas vu l'annonce du nouveau champion du monde d'echecs dans les journaux televisés.Est ce que je suis passé à côté ( ne les regardant pas tous et tout le temps ) ou bien est ce passé inaperçu ?

Kempelen80 - 28/11/2013 15:30
Bien sur évitons la politique. Mais je voulais faire un parallèle d'actualité. A mon sens il s'agit plus d'une réflexion philosophique que politique. Merci d'avoir accepté quand même mon commentaire.

europeechecs - 28/11/2013 15:26
@Kempelen80 : La réponse était dans l'article d'introduction. "Le montant total des prix du match est de 1.000.000 €. Ce prix sera réparti en 60% pour le gagnant et 40% pour le perdant. Le match étant joué dans le pays d'un des deux joueurs, son adversaire reçoit 100.000 € déduit du montant total des prix.
Et merci d'éviter la politique dans vos commentaires.