Maxime Vachier-Lagrave et Étienne Bacrot en huitièmes de finale, l'aventure continue !

Étienne Bacrot | Photo Anastasiia Korolkova
Maxime Vachier-Lagrave qualifié en huitièmes de finale de la Coupe du Monde dès les parties classiques est rejoint par Étienne Bacrot, après avoir battu Pavel Ponkratov 1,5 à 0,5 au départage.


C'est l'heure du départage entre Pavel Ponkratov et Étienne Bacrot. Déjà en 2003 et 2004 Pavel Ponkratov se montrait fort en rapide et blitz. Dernièrement, on trouve aussi de beaux résultats : médaille de bronze au championnat d'Europe de parties rapides en décembre 2017 et finaliste du Grand Prix rapide à Khanty-Mansiïsk en décembre 2018. Cela dit, face à lui, Étienne Bacrot est loin d'être mauvais. Par exemple : Vainqueur du trophée Karpov au Cap d'Agde en 2013 et 2016, vainqueur du tournoi rapide de Balagne en 2017, vainqueur du tournoi rapide de Marseille en 2018. Le Polonais Kacper Piorun (2608) devra donc patienter avant de connaître le nom de son prochain adversaire...

Une journée riche en émotions avec d'autres départages importants. Par exemple : Wojtaszek vs Carlsen, Esipenko vs Dubov, Korobov vs Grischuk, Karjakin vs Artemiev. Chez les femmes, rien n'est joué dans les matchs Stefanova vs Goryachkina et Lagno vs Assaubayeva.

Deux couples mariés jouent les départages du quatrième tour de la coupe du monde d'échecs 2021 : Alina Kashlinskaya et Radosław Wojtaszek, ainsi que Kateryna Lagno et Alexander Grischuk. 

Ponkratov - Bacrot
Après 36...♗e4

Première partie rapide de départage à la cadence de 25 min. + 10 sec. par coup. « Dominer n'est pas gagner ! » Les joueurs ont répété leur partie classique : 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 c6 6.g5 e6... mais cette fois Pavel Ponkratov a eu le temps de réviser et a joué le 16.h3 de la partie ½-½ (46) Nakamura - MVL 2020. Étienne Bacrot était évidemment prêt à cette éventualité et a pris l'avantage. Tout va se jouer dans le diagramme ci-dessus après 36....e4. Ponkratov se trompe avec 37.e3? et Bacrot lui rend la politesse en jouant 37...b1+?, alors que sur 37...f5! pour repousser d'abord le Cavalier. 38.f2 et seulement maintenant 38...b1+ 39.a3 f4! 40.c3 f5!... et la marée de pions noirs balaye tout sur son passage. Cette occasion ratée, la partie s'est achevée par la nulle au 52e coup.

Pavel Ponkratov (2627) vs Etienne Bacrot (2678) – Départage – Partie 1 – 25 min. + 10 sec.
Bacrot - Ponkratov
Après 12.♖e1
Bacrot - Ponkratov
Après 36...♗e4

Dans la deuxième partie de 25 min. + 10 sec. par coup, face à la défense Française du Russe, le Français n'a pas répété son gambit Alekhine-Maróczy et a préféré la variante d'avance. 1.e4 e6 2.d4 d5 3.e5 c5 4.c3 c6 5.f3 b6 6.e2 Pavel Ponkratov, fidèle à son style, s'est tourné vers l'agressive variante 6...h6!? 7.xh6 gxh6 8.d2 g8 pour attaquer directement le roque blanc. 9.0-0 d7 10.dxc5 xc5 11.b4 f8 12.e1, mais dans le 1er diagramme la position d'Étienne Bacrot est meilleure. 12...g4!? est inattendu et sur 13.d3 d4!? est risqué. La suite est du même acabit ; le Russe prend tous les risques, mais sa position est rapidement perdante. Dans le 2e diagramme après 24.b5 les Blancs gagnent une pièce sur 24...xa3 25.c2 e7 26.bxc6 xf6 27.exf6 xf6 28.cxb7+ xb7 29.b2+ c6 30.e5+ d5 et 1-0 au 44e coup. Maxime Vachier-Lagrave et Étienne Bacrot sont de finale de la Coupe du Monde, la grande aventure continue !

Quatrième tour de la coupe du monde d'échecs

NomsFédElo
CC2525101055ATotal
Praggnanandhaa R
2608
:
½
0
×××××××0,5
Maxime Vachier-Lagrave
2749
:
½1
×××××××1,5














Étienne Bacrot
2678
:
1
0
½1
×××××2,5
Pavel Ponkratov
2629
:
0
1
½0
×××××1,5
Seizièmes de finale (mixte)
Wojtaszek1,5-2,5Carlsen
Esipenko3,5-2,5Dubov
Korobov1,5-2,5Grischuk
Duda1,5-0,5Idani
Andreikin1-3Ivic
Bacrot
2,5-1,5Ponkratov
Sindarov0,5-1,5Piorun
Praggnanandhaa0,5-1,5MVL
Karjakin3,5-2,5Artemiev
Xiong0-2Vidit
Svidler2,5-1,5Vitiugov
Abdusattorov2-4Durarbayli
Fedoseev2-0Kovalev
Tabatabaei1,5-0,5Harikrishna
Martirosyan1,5-0,5Brki
Jumabayev0,5-1,5Shankland
Huitièmes de finale (femme)
Stefanova1-3Goryachkina
Saduakassova4-2Kashlinskaya
Shuvalova2,5-3,5Dzagnidze
Muzychuk A1,5-0,5Paehtz
Kosteniuk1,5-0,5Muzychuk M
Gunina1,5-0,5Batsiashvili
Khademalshar.0,5-1,5Tan Zhongyi
Lagno2,5-1,5Assaubayeva

Dans les parties classiques de ce quatrième tour de la Coupe du Monde d'Échecs, Maxime Vachier-Lagrave et Étienne Bacrot ont connu des fortunes diverses. Si MVL s'est montré clairement supérieur à son adversaire pour filer sans coup férir au cinquième tour, Étienne Bacrot n'a pas résisté à la fougue de Pavel Ponkratov. Rien n'est encore perdu pour le secondant de MVL, même si le palmarès du Russe en rapide et blitz est impressionnant. Quant à Maxime Vachier-Lagrave, il affrontera le vainqueur du tie-break entre Vladislav Artemiev et Sergey Karjakin.

Radoslaw Wojtaszek pousse Magnus Carlsen aux départages. Le champion du monde attaquait l'aile-Roi de son adversaire avec beaucoup d'énergie, et au moment où l'on pensait qu'il allait écraser le Polonais, il a raté le décisif 25.xh7!, a joué à la place 25.c2 et Wojtaszek a annulé par une triple répétition de la position au 34e coup.

quatrième tour, deuxièmes parties classiques

Dans la variante des Quatre Cavaliers de la Sicilienne choisie par Rameshbabu Praggnanandhaa 1.e4 c5 2.f3 e6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 c6, l'expérience a démontré que les Noirs ne réussissent pas à s'en prendre au Roi blanc déroqué, au centre de l'échiquier. Contraint de pêcher en eau trouble, le jeune indien obtenait la Dame blanche au prix cependant d'une Tour, un Fou et 1 « dangereux criminel » en d6. L'avantage était aux mains des Blancs et Maxime Vachier-Lagrave n'a eu aucun mal à le convertir en gain pour filer au cinquième tour de la Coupe du Monde ! 

Maxime Vachier-Lagrave 1-0 Rameshbabu Praggnanandhaa
Maxime Vachier-Lagrave | Photo Éric Rosen

Sur la variante « classique » de la Sicilienne d'Étienne Bacrot, 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 c6 le Russe Pavel Ponkratov a joué l'attaque  Richter-Rauzer 6.g5, suivant jusqu'au 15e coup une  partie Nakamura vs MVL. Ponkratov s'est ensuite jeté sur la première occasion d'être agressif, le Français a répondu à la provocation par la provocation, mais les choses ont mal tourné...

Pavel Ponkratov 1-0 Étienne Bacrot
Paehtz - A. Muzychuk
Après 52.♔b3
Paehtz - A. Muzychuk
Après 62...♔c5
Paehtz - A. Muzychuk
Après 69...♔d1

Tout le monde sait à quel point les finales de Tours sont difficiles. Même si l'aphorisme de Tartakover : « Les finales de Tours sont toujours nulles. » se vérifie souvent, il faut encore les jouer correctement. Dans le 1er diagramme après 52.b3, Elisabeth Paehtz est perdante, normalement, mais le 52...a5? d'Anna Muzychuk est précipité ; il fallait d'abord fixer la Tour blanche à la défense du pion g3 par 52...g2!. Maintenant les Blancs égalisent : 53.f8! a4+ 54.a3 e3 55.c8+... Dans le 2e diagramme, c'est au tour de l'Allemande de se tromper avec 63.f3? La bonne manœuvre était 63.b8 c4 64.c8+ d3 65.h8=. Après le coup de la partie les Blancs sont à nouveau perdus. 63...c4 64.f5 d4... pour arriver au 3e diagramme après 69...d1 70.b4 c1 71.d8 xa2 0-1. Anna Muzychuk est ainsi qualifiée pour le cinquième tour, alors que sa sœur, Mariya, a succombé sous les coups d'Alexandra Kosteniuk.

Elisabeth Paehtz | Photo Anastasiia Korolkova

quatrième tour, premières parties classiques

À ce stade de la Coupe du monde, tous les joueurs sont des candidats potentiels, dont beaucoup sont les meilleurs joueurs de leur pays : il est difficile de trouver un match « facile ». Dans les premières parties du quatrième tour, tous les yeux étaient rivés sur le duel entre le numéro deux polonais Radoslaw Wojtaszek et Magnus Carlsen.

Le moment clé fut le 27e coup des Noirs, quand dans la position du diagramme après 27.d3, le Norvégien a joué 27…dxe5 qui a débouché sur une variante menant au gain de la Dame blanche, au prix toutefois des deux Fous et d'une Tour. 28.dxe5 xe5 29.xd5 f3+ 30.xf3 xf3 31.xc8... Après quelques coups, la nulle a été conclue sur proposition du champion du monde. 

Wojtaszek - Carlsen
Après 27.♕d3

Fabiano Caruana, le 22 juillet, depuis les USA, après son élimination : « Je pensais que les jeunes joueurs auraient beaucoup de difficultés en raison du manque d'opportunités de jouer au cours de la dernière année et demie, mais il semble que beaucoup d'entre eux ont fait de gros progrès. »

Les Coupes du Monde d'Échecs 2021, avec 206 participants et 103 participantes, se déroulent simultanément du 10 juillet (arrivée) au 4 août 2021 (départ) pour la Coupe du Monde d'échecs des femmes, et jusqu'au 8 août 2021 pour la compétition mixte, à Krasnaïa Poliana (la clairière rouge en russe), une commune d'environ 5000 habitants et une station de ski située à 60 km de Sotchi au bord de la mer Noire. Site officiel : https://worldcup.fide.com – Le tableau https://worldcup.fide.com/results

Le numéro 2 français (2748), juste derrière Alireza Firouzja (2754), affronte la jeune star indienne Rameshbabu Praggnanandhaa (2608), bientôt 16 ans (il est le 10 août 2005), grand-maître à treize ans, qui a battu Michal Krasenkow (2591) au tour précédent. MVL part évidemment largement favori, mais suite aux éliminations de Fabiano Caruana (2806), Shakhriyar Mamedyarov (2782) et Anish Giri (2776), on sait que tout est possible et que le top mondial n'est pas à l'abri d'une déconvenue...

Dans la première partie, « Prag » a placé une sous-variante que MVL a très bien digérée, puis le Français n'a pas insisté, préférant jouer pour le gain dans la deuxième partie, avec l'avantage des pièces blanches.

Praggnanandhaa R (2608) ½-½ Vachier-Lagrave, Maxime (2749)
Praggnanandhaa R (2608) ½-½ Vachier-Lagrave, Maxime (2749)

De son côté, Étienne Bacrot (2666), est opposé au Russe Pavel Ponkratov (2629), qui vient de fêter ses 33 ans le 15 juillet. Vainqueur de nombreux tournois en cadence rapide et en blitz, le numéro 3 français devrait d'ailleurs plutôt chercher à le battre en cadence classique.

Et c'est exactement ce qu'Étienne a réussi à faire dans la première partie avec les Blancs. Pourtant, le gambit Alekhine-Maróczy : 1.e4 e6 2.d4 d5 3.c3 b4 4.ge2 dxe4 5.a3 e7!, et non pas 5...xc3+ 6.xc3 f5? 7.f3! 1-0 (19)  comme dans la fameuse partie Alekhine - Nimzowitsch, Bled 1931, n'a pas une excellente réputation, mais Pavel Ponkratov avait décidé de jouer actif, ce qui a donné une partie très tactique.

Étienne Bacrot (2678) 1-0 Pavel Ponkratov (2627)
Étienne Bacrot (2678) 1-0 Pavel Ponkratov (2627)

Nous ne pouvons bien évidemment pas parler de toutes les parties de cette coupe du monde d'échecs, et nous mettons pour l'instant uniquement l'accent sur celles de nos compatriotes. Néanmoins, dès le prochain tour - en espérant que Maxime et Étienne soient toujours présents - nous parlerons aussi des autres matchs, sans oublier la compétition des femmes, même si les Françaises sont déjà rentrées chez elles.

Chez les femmes, dans cette première partie, la surprise est venue de la défaite de la Russe Aleksandra Goriatchkina, avec les Noirs toutefois, face à la Bulgare Antoaneta Stefanova. Aleksandra Goryachkina (2596) aurait dû se souvenir de la maxime de Vladimir Simagin : « Effectuer une combinaison pour le plaisir d'effectuer une combinaison n'est jamais justifié du point de vue compétitif, voire même créatif. »

Dans le diagramme ci-contre après 26.c2 Aleksandra pose un piège par 26...xc5? 27.c1 ed3. Si maintenant Antoaneta Stefanova (2463) se jette sur la pièce par 28.xc4? elle perd sur 28...d1+ 29.xd1 xd1+ 30.f1 xf1+ 31.xf1. Mais l'expérimentée joueuse bulgare évente le piège et joue 28.h1! Désormais ce sont les Noirs qui perdent 28...b5 29.b3 h5 30.bxc4, etc. 1-0 au 47e coup.

Stefanova - Goryachkina
Après 26.♕c2

Le système des coupes du monde

Le système des Coupes du Monde d'échecs est de six tours (cinq pour les femmes), de matchs de deux parties parties classiques par tour (départages si nécessaire) - les vainqueurs passant au tour suivant - plus un septième tour (un sixième pour les femmes), la finale, composée d'un match entre les deux premiers joueurs en deux parties classiques (départages si nécessaire), et un second match - identique à celui de la finale - pour la troisième place.

De très forts joueurs ont renoncé à participer et ont donc été remplacés : Teimour Radjabov par Boris Gelfand, Ding Liren par Anton Korobov, Evgeny Shtembuliak par Vladimir Malakhov, Ju Wenjun (qualifiée en qualité de championne du monde femme) par Dmitry Jakovenko, Ian Nepomniachtchi par Pentala Harikrishna, Wesley So par Santosh Gujrathi Vidit, Richard Rapport par Alexander Areschenko, Wang Hao par A. R. Saleh Salem et Viswanathan Anand par Jorden van Foreest.

Ju Wenjun - qui aurait pu jouer aussi la coupe des femmes - a renoncé et a été remplacée par Zhansaya Abdumalik, Hou Yifan a été remplacée par Natalija Pogonina et Humpy Koneru remplacée Olga Girya.

Les deux finalistes de la Coupe du monde sont qualifiés pour le tournoi des candidats prévu au premier semestre 2022. Si un des finalistes est déjà qualifié, sa place sera attribuée : 1. au joueur suivant, mais pas au-delà de la 4e place, 2. au joueur suivant non qualifié par les Grand Prix 2020-2021.

Chez les femmes, les trois premières joueuses sont qualifiées pour le tournoi des candidates, prévu aussi au premier semestre 2022. Si Ju Wenjun, et/ou Aleksandra Goryachkina, et/ou les joueuses se qualifient via les Grand Prix 2019-2020, alors les places seront attribuées: 1. à la 4e place de la Coupe du monde, 2. à d'autres épreuves de qualification conformément au règlement.

Toutes les parties des Coupes du Monde jouées par les Français·e·s

Le calendrier des coupes du monde d'échecs

Coupe du Monde hommes
Coupe du Monde femmes
12.07.2021 Tour 1 Partie 1
12.07.2021 Tour 1 Partie 1
13.07.2021 Tour 1 Partie 2
13.07.2021 Tour 1 Partie 2
14.07.2021 Tour 1 Tie-break
14.07.2021 Tour 1 Tie-break







15.07.2021 Tour 2 Partie 1
15.07.2021 Tour 2 Partie 1
16.07.2021 Tour 2 Partie 2
16.07.2021 Tour 2 Partie 2
17.07.2021 Tour 2 Tie-break
17.07.2021 Tour 2 Tie-break







18.07.2021 Tour 3 Partie 1
18.07.2021 Tour 3 Partie 1
19.07.2021 Tour 3 Partie 2
19.07.2021 Tour 3 Partie 2
20.07.2021 Tour 3 Tie-break
20.07.2021 Tour 3 Tie-break







21.07.2021 Jour de repos

21.07.2021 Jour de repos







22.07.2021 Tour 4 Partie 1
22.07.2021 Tour 4 Partie 1
23.07.2021 Tour 4 Partie 2
23.07.2021 Tour 4 Partie 2
24.07.2021 Tour 4 Tie-break
24.07.2021 Tour 4 Tie-break







25.07.2021 Tour 5 Partie 1
25.07.2021 Tour 5 Partie 1
26.07.2021 Tour 5 Partie 2
26.07.2021 Tour 5 Partie 2
27.07.2021 Tour 5 Tie-break
27.07.2021 Tour 5 Tie-break







28.07.2021 Tour 6 Partie 1
28.07.2021 Jour de repos
29.07.2021 Tour 6 Partie 2



30.07.2021 Tour 6 Tie-break
29.07.2021 Tour 6 Partie 1




30.07.2021 Tour 6 Partie 2
31.07.2021 Jour de repos

31.07.2021 Tour 6 Tie-break







01.08.2021 Tour 7 Partie 1
01.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 1
02.08.2021 Tour 7 Partie 2
02.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 2
03.08.2021 Tour 7 Tie-break
03.08.2021 Finale & pour la 3e place Tie-break







04.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 1



05.08.2021 Finale & pour la 3e place Partie 2



06.08.2021 Finale & pour la 3e place Tie-break



Cadence et départages

La cadence des parties classiques est de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. En cas d'égalité après ces 2 parties classiques, un match en 2 parties de 25 minutes + 10 secondes par coup, si l'égalité persiste, un match en 2 parties de 10 minutes + 10 secondes par coup, et si l'égalité persiste encore, 2 blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup, et enfin, si l'égalité persiste toujours, une partie « mort subite », avec 5 minutes pour les Blancs, seulement 4 minutes pour les Noirs, avec un incrément de 2 secondes par coup à partir du 61e coup, où le match nul suffit aux Noirs pour être déclarés vainqueurs. Que ce soit en cadence classique, rapide ou blitz, les joueurs ne peuvent proposer de partager le point avant le 30e coup des Noirs.

Les prix

Le montant total des prix est de 1.892.500 dollars (environ 1.600.000 €)pour Coupe du Monde d'Échecs mixte. Les perdants du premier tour repartiront avec la somme de 3.750 dollars, ceux du 2e tour 6.000 dollars, ceux du 3e tour 10.000 dollars, ceux du 4e tour 16.000 dollars, ceux du 5e tour 25.000 dollars, ceux du 6e tour 35.000 dollars. Le quatrième recevra 50.000 dollars, le troisième 60.000 dollars, le finaliste 80.000 dollars, et le vainqueur 110.000 dollars. 20% de tous les prix sont retenus par la FIDE.

Le montant total des prix est de 676.250 dollars (environ 570.000 €) pour la Coupe du Monde d'échecs des femmes. Les perdantes du premier tour repartiront avec la somme de 3.750 dollars, celles du 2e tour 5.000 dollars, celles du 3e tour 6.750 dollars, celles du 4e tour 9.500 dollars, celles du 5e tour 14.000 dollars. La quatrième recevra 20.000 dollars, la troisième 25.000 dollars, la finaliste 35.000 dollars, et la gagnante 50.000 dollars. 20% de tous les prix sont retenus par la FIDE.



Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (6)

  • MarcusParis

    Bravo à nos deux champions qui accèdent au 5è tour !!

  • MarcusParis

    Je trouve Bacrot réellement impressionnant dans ce tournoi. Même si MVL ne démérite pas, bien sûr.

  • Caravelle

    Une coupe du monde qui tient ses promesses, c'est vraiment un bel évènement des échecs.

  • patrickG1001

    Merci Europe Echecs!

  • EuropeEchecs

    La réponse se trouve dans la vidéo sur https://www.youtube.com/watch?v=mpF36VH6Mdk (5 heures et 42 minutes) L'arbitre a rajouté 1 minute à la pendule de MVL.