Dossier
Mémorial Alekhine
Alexandre Alekhine (1892-1946) | Photo www.europe-echecs.com | (DR)
Le Mémorial Alekhine se tiendra du 20 avril au 2 mai au jardin des Tuileries et au Chateau Mikhailovsky de Saint-Pétersbourg (Russie). Il débutera par un concert de Nikolaï Louganski et Vadim Repine.

La Fédération Russe des Echecs organise un tournoi en mémoire du quatrième champion du monde d'échecs, Alexandre Alekhine (1892-1946). Le tournoi international à la mémoire du grand maître russe se déroule à Paris et Saint-Pétersbourg, des villes associées au nom du grand maestro. Le tournoi, organisé par la Fédération russe des Echecs à l'initiative et avec le soutien des hommes d'affaires Guennadi Timtchenko et Andreï Filatov, rassemblera des joueurs d'échecs de premier plan au niveau mondial. Montant total des prix : 100.000 € dont 30.000 € au vainqueur. 

La première phase de la compétition aura lieu du 20 au 25 Avril 2013 à Paris (France), au jardin des Tuileries, (première ronde le 21 avril à 14h00) la seconde, du 26 Avril au 2 Mai 2013 à Saint-Pétersbourg (Russie), au Chateau Mikhailovsky. Début des rondes 1-5 à 14h00 (heure française), rondes 6-9 à 14h00 GMT. Cadence de jeu : 1 heure et 40 minutes pour 40 coups + 50 minutes pour les 20 coups suivants + 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Nulle par accord mutuel interdite avant le 40ème coup. Commentaires des joueurs après chaque ronde. Ordre des départages : 1. le plus grand nombre de parties jouées avec les pièces noires, 2. le plus grand nombre de victoires, 3. le résultat de la rencontre personnelle, 4. Koya, 5. Sonneborn-Berger.

Site officiel : www.alekhine-memorial.com

Le jardin des Tuileries à Paris

Le Mémorial Alekhine se tiendra du 20 avril au 2 mai 2013 et sera un événement sportif et culturel international de premier plan.

Les grands maîtres internationaux suivants ont confirmé leur participation au tournoi : le champion du monde d'échecs Viswanathan Anand et des participants du tournoi des prétendants 2013 – le 14e champion du monde, 2e au classement mondial, Vladimir Kramnik ; l'un des meilleurs joueurs du monde, vainqueur de prestigieux tournois internationaux, numéro trois du classement mondial Levon Aronian ; le sextuple champion de Russie, détenteur de la Coupe du monde Peter Svidler ; le prétendant au titre de champion du monde (2012) Boris Gelfand ; le multiple champion de France, double champion d'Europe de blitz (2010, 2012) Maxime Vachier-Lagrave ; le grand joueur d'échecs du Royaume-Uni, participant régulier du tournoi des prétendants, Michael Adams ; le deuxième joueur de la sélection française, grand maître international depuis 2000, Laurent Fressinet ; le champion du monde au sein de l'équipe nationale de Russie Nikita Vitiougov et le champion en titre de Chine Ding Liren. L'arbitre principal du tournoi sera Boris Postovski.

Cour Napoléon, Pyramide et Pyramide inversée de nuit | Photo Angèle Dequier | (DR)

(Mise à jour le 11/04/2013)


En conformité avec les règles du tournoi, le Mémorial Alekhine aura lieu en deux étapes : à Paris, où Alekhine a vécu et travaillé à l'apogée de sa gloire, et à Saint-Pétersbourg, où en 1914, lors du célèbre tournoi d'échecs de Saint-Pétersbourg, la brillante carrière grand maître a commencé. Le Mémorial aura lieu dans de prestigieux musées nationaux de France et de Russie. La première étape – cinq journées de match – se déroulera dans le plus grand musée de France, le Musée du Louvre. La deuxième phase du Mémorial débutera le 28 avril dans le palais Mikhaïlovski du Musée russe de Saint-Pétersbourg et comprendra quatre journées de match. Le nom du gagnant du Mémorial Alekhine sera annoncé à Saint-Pétersbourg le 1er mai 2013.

Alexandre Alekhine

Le Mémorial Alekhine perpétuera la tradition consistant à tenir de grandes compétitions internationales d'échecs dans des salles de musée. En mai 2012, le bâtiment du Génie de la Galerie Tretiakov (Moscou) a accueilli le match pour le titre de championnat du monde d'échecs FIDE, organisé par la Fédération russe des Echecs avec le soutien des hommes d'affaires Guennadi Timtchenko et Andreï Filatov. Le duel pour la couronne mondiale des échecs ne fut pas seulement une rencontre sportive, mais aussi un événement culturel de premier plan de l'année 2012. Le match a permis d'attirer l'attention des millions de spectateurs de la diffusion du match sur la collection de l'un des plus grands musées de Russie, et a montré que les échecs pouvaient être un outil efficace pour promouvoir la culture russe et les traditions des musées russes. À Paris et à Saint-Pétersbourg, l'entrée du tournoi sera gratuite pour le public. Dans le cadre du tournoi on organisera une diffusion vidéo et par Internet avec des commentaires en trois langues – russe, français et anglais.

Ilya Levitov, président du Conseil d'administration de la Fédération russe des Echecs : « Alekhine est l'une des figures les plus marquantes de l'histoire mondiale des échecs. Je pense qu'il est tout à fait logique et beau de tenir un tournoi pour commémorer la mémoire d'Alekhine dans deux capitales culturelles mondiales intrinsèquement liées à sa vie. L'intéressante liste des participants promet une lutte acharnée, et les superbes musées où se déroulera le tournoi renforceront l'intérêt du public pour le Mémorial Alekhine non seulement en tant que tournoi échecs, mais aussi en, tant qu'événement culturel ».

Guennadi Timtchenko, sponsor du Mémorial Alekhine : « Le Mémorial Alexandre Alekhine perpétue la tradition réussie consistant à tenir des compétitions d'échecs au plus haut niveau dans des musées de renommée mondiale, lancée en mai 2012 à la Galerie Tretiakov. Nous sommes reconnaissants au Musée russe et au musée du Louvre, qui ont soutenu notre proposition, et nous sommes convaincus que l'événement ne servira pas seulement le développement des échecs, mais contribuera aussi à la promotion de l'art russe. Le premier champion du monde russe était l'un des artistes des échecs les plus intéressants du XXe siècle. Son héritage créatif demeure précieux pour la nouvelle génération de joueurs d'échecs et sa biographie continue à passionner les historiens et les amateurs. Le tournoi sera un hommage au grand joueur et digne citoyen de deux pays avec lesquels sa vie était liée : la Russie et la France ».

Appariements

Ronde 1

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Vachier-Lagrave, Maxime 2715 - Fressinet, Laurent 2706 : ½-½
Ding, Liren 2709 - Aronian, Levon 2809 : 1-0
Kramnik, Vladimir 2810 - Vitiugov, Nikita 2694 : 1-0
Anand, Viswanathan 2780 - Adams, Michael 2725 : 0-1
Svidler, Peter 2747 - Gelfand, Boris 2740 : ½-½

Ronde 2

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Vachier-Lagrave, Maxime 2715 - Ding, Liren 2709 : 1-0
Aronian, Levon 2809 - Kramnik, Vladimir 2810 : 1-0
Vitiugov, Nikita 2694 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½
Adams, Michael 2725 - Svidler, Peter 2747 : 1-0
Fressinet, Laurent 2706 - Gelfand, Boris 2740 : ½-½

Ronde 3

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Kramnik, Vladimir 2810 - Vachier-Lagrave, Maxime 2715 : ½-½
Ding, Liren 2709 - Fressinet, Laurent 2706 : ½-½
Anand, Viswanathan 2780 - Aronian, Levon 2809 : ½-½
Svidler, Peter 2747 - Vitiugov, Nikita 2694 : ½-½
Gelfand, Boris 2740 - Adams, Michael 2725 : 1-0

Ronde 4

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Vachier-Lagrave, Maxime 2715 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½
Ding, Liren 2709 - Kramnik, Vladimir 2810 : ½-½
Aronian, Levon 2809 - Svidler, Peter 2747 : 1-0
Vitiugov, Nikita 2694 - Gelfand, Boris 2740 : ½-½
Fressinet, Laurent 2706 - Adams, Michael 2725 : ½-½

Ronde 5

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Svidler, Peter 2747 - Vachier-Lagrave, Maxime 2715 : 0-1
Anand, Viswanathan 2780 - Ding, Liren 2709 : 1-0
Kramnik, Vladimir 2810 - Fressinet, Laurent 2706 : 0-1
Gelfand, Boris 2740 - Aronian, Levon 2809 : ½-½
Adams, Michael 2725 - Vitiugov, Nikita 2694 : ½-½

Ronde 6

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Vachier-Lagrave, Maxime 2715 - Gelfand, Boris 2740 : ½-½
Ding, Liren 2709 - Svidler, Peter 2747 : ½-½
Kramnik, Vladimir 2810 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½
Aronian, Levon 2809 - Adams, Michael 2725 : ½-½
Fressinet, Laurent 2706 - Vitiugov, Nikita 2694 : ½-½

Ronde 7

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Adams, Michael 2725 - Vachier-Lagrave, Maxime 2715 : ½-½
Gelfand, Boris 2740 - Ding, Liren 2709 : 1-0
Svidler, Peter 2747 - Kramnik, Vladimir 2810 : ½-½
Anand, Viswanathan 2780 - Fressinet, Laurent 2706 : 1-0
Vitiugov, Nikita 2694 - Aronian, Levon 2809 : ½-½

Ronde 8

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Vachier-Lagrave, Maxime 2715 - Vitiugov, Nikita 2694 : 0-1
Ding, Liren 2709 - Adams, Michael 2725 : ½-½
Kramnik, Vladimir 2810 - Gelfand, Boris 2740 : ½-½
Anand, Viswanathan 2780 - Svidler, Peter 2747 : ½-½
Fressinet, Laurent 2706 - Aronian, Levon 2809 : ½-½

Ronde 9

Blancs ELO   Noirs ELO   Résultat
Aronian, Levon 2809 - Vachier-Lagrave, Maxime 2715 : 1-0
Vitiugov, Nikita 2694 - Ding, Liren 2709 : ½-½
Adams, Michael 2725 - Kramnik, Vladimir 2810 : 0-1
Gelfand, Boris 2740 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½
Svidler, Peter 2747 - Fressinet, Laurent 2706 : ½-½

Alexandre Alekhine (1892-1946)

Premier champion du monde d'échecs de nationalité russe. Né à Moscou le 19 octobre 1892. Alexandre Alekhine était le fils d'un député de la Douma d'Etat et haut représentant de la noblesse de Voronej, propriétaire d'énormes étendues de terres noires dans le centre de la Russie. En 1914, Alekhine a terminé l'Ecole de droit de Saint-Pétersbourg. La même année, il est devenu l'un des meilleurs joueurs du monde, devenant le troisième lauréat du prestigieux tournoi international de Saint-Pétersbourg, après le champion du monde en titre Lasker et le futur champion Capablanca.

Alekhine a accueilli la nouvelle du début de la Première Guerre mondiale lors d'un tournoi en Allemagne. Il a été arrêté, a séjourné dans une prison allemande, et est rentré en Russie, où il s'est porté volontaire dans la Croix-Rouge. Alekhine a été blessé deux fois sur le front de Lemberg, a été blessé sur le champ de bataille, a remporté plusieurs récompenses, et a été proposé pour l'Ordre de Saint-Stanislas aux épées. En 1920, il est devenu le premier champion d'échecs d'URSS, et en 1921, il a quitté la Russie soviétique afin de s'installer en France, dont il est devenu citoyen en 1925.

Alexandre Alekhine (1892-1946) | Photo www.europe-echecs.com | (DR)

En 1927, Alekhine a gagné le match pour le titre de champion du monde contre l' « invincible » Jose Raul Capablanca. Après cela, pendant plusieurs années, il a dominé le monde des échecs, et remporté de grands tournois avec un gros avantage sur ses rivaux. En 1935, il a perdu un match contre Max Euwe, mais deux ans plus tard, il a vaincu le grand maître hollandais lors de la revanche et a conservé son titre de champion jusqu'à sa mort.

En 1939, lors de l'Olympiade d'Echecs de Buenos Aires, en signe de protestation contre l'attaque de l'Allemagne nazie contre la Pologne, il lance un appel officiel au boycott de l'équipe nationale allemande. Après l'Olympiade, il a donné des matchs de bienfaisance dont les frais étaient reversés en faveur de la Croix-Rouge polonaise. En 1940, il rejoint les rangs de l'armée française, ce qui a par la suite sérieusement compliqué la vie d'Alekhine dans la France occupée.

Alekhine est mort au Portugal en 1946, la veille de l'annonce du fait que son match de championnat du monde contre Mikhail Botvinnik aurait tout de même lieu. Alexandre Alekhine est devenu le seul champion du monde d'échecs qui mourut invaincu.

La Fédération russe des Echecs est une union associative volontaire fondée sur l'adhésion, qui inclut les fédérations d'échecs des républiques, territoires, régions, et villes d'importance fédérale, ainsi que des régions et territoires autonomes de Russie. Elle opère sur l'ensemble du territoire de la Fédération de Russie. L'objectif de la Fédération est d'assurer le développement des échecs en Russie et de représenter les intérêts des joueurs membres de la Fédération, à la fois dans le pays et à l'étranger.

Musée Russe de Saint-Petersbourg | Photo http://fr.wallpaperswiki.org | (DR)

Le Musée du Louvre est l'un des plus grands musées du monde, avec une superficie de 160 000 m² dont 58 000 m² dédiés aux expositions. Ses fonds abritent plus de 300 000 pièces. Le Louvre fut le premier musée à être ouvert au grand public en 1793. Il s’agit du musée le plus visité du monde, avec environ 10 millions de visiteurs par an. Les collections sont actuellement réparties en huit départements : Peintures, Antiquités égyptiennes, Antiquités grecques, étrusques et romaines, Antiquités orientales, Sculptures, Objets d’art, Arts de l’Islam et Arts graphiques. En février 2013, le Musée du Louvre et les hommes d'affaires russes Guennadi Timtchenko et Andreï Filatov ont signé un accord prévoyant l'organisation au Louvre d'une exposition consacrée à l'art russe.

Le Musée Russe, fondé en 1895 à Saint-Pétersbourg par l’empereur Nicolas II, fut le premier musée d’Etat consacré à l’art russe. La cérémonie d’ouverture eut lieu le 19 mars 1898 (ou le 7 mars selon le calendrier julien en usage à l’époque). Aujourd’hui, les collections du Musée Russe rassemblent plus de 400 000 pièces et couvre toutes les périodes historiques et tous les courants de l’art russe depuis plus de mille ans, du Xème au XXIème siècle. La galerie d’exposition principale se trouve dans le palais Michel et dans l’aile Benoît. Les activités du Musée Russe s’étendent sur tout le territoire de la Fédération de Russie et à l’étranger. Chaque année, le musée organise plus de 50 expositions temporaires et une dizaine d’expositions dans d’autres villes de Russie et à l’étranger. Nombre de ces expositions donnent lieu à la publication de catalogues, d’albums et de brochures préparées par les équipes de spécialistes du Musée Russe. En plus du palais Michel et ailes Benoît et Rossi, le complexe du musée comprend également le Palais d’Été de Pierre le Grand, le Palais de Marbre de Grigori Orlov, le Château Saint-Michel de Paul Ier et le Palais Stroganov.

M. Guennadi Timtchenko est le Président du Conseil économique des entreprises françaises et russes de la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe (CCIFR) depuis décembre 2011. Depuis plus de 20 ans, la famille Timtchenko s’est investie dans de nombreux projets caritatifs en Russie et à l’étranger. En 2007, elle a créé la fondation Klioutch (« Clé » en russe), qui vise à aider les familles ayant adopté des enfants. Elle est également à l’origine de la fondation Neva, créée en 2008 afin de soutenir des projets d’échanges culturels et scientifique entre la Russie et l’Europe occidentale. La famille Timtchenko a également créé le fonds de charité Ladoga en 2010, afin de soutenir sur le long terme des projets visant à venir en aide au troisième âge, à développer la pratique du sport parmi les jeunes Russes et à favoriser le renouveau spirituel de la Russie.

L'entrepreneur Andreï Filatov est membre du Conseil économique des entreprises françaises et russes de la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe (CCIFR). Il participe activement à la réalisation de programmes d'aide sociale et autres activités philanthropiques, et participe au financement de nombre de programmes humanitaires. Il est à l’origine d'une fondation artistique dont le but est de rechercher et collectionner des œuvres d'art russe et soviétique des années 1917 à 1991 éparpillées à travers le monde, notamment après la chute de l’URSS, puis de les étudier, d’éditer des catalogues et d’organiser des expositions. Avec le soutien d’Andreï Filatov, une exposition des œuvres du peintre russe Nikolaï Fechine avait été mise en place à la galerie Tretiakov de Moscou. Une autre manifestation du même type est en cours de préparation dans ce même musée, cette fois autour des œuvres du peintre Mikhaïl Nesterov, à l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance du grand artiste russe de la fin XIXème-début XXème siècles.


Publié le 28/04/2013 - 11:59 , Mis à jour le 01/05/2013 - 10:00