Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 2

Dans la deuxième ronde du Mémorial Tal, Magnus Carlsen l'emporte sur Boris Gelfand et rejoint Ivanchuk et Nepomniachtchi en tête de la compétition.

Le Mémorial Tal 2011, de catégorie 22 (moyenne Elo = 2776), a lieu du 16 au 25 novembre 2011 (jour de repos le 21 novembre) en 9 rondes de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup, avec dix grands-maîtres de l'élite mondiale. Lieu : Maison Pachkov, un palais néoclassique de Moscou, construit par Vassili Bajenov entre 1784-1788, situé rue Mokhovaïa, dans le centre historique de Moscou en face du Kremlin.

Site officiel www.russiachess.org avec parties en direct à partir de 12 h 00streaming et les commentaires du GMI israélien Emil Sutovsky. D'autres informations et photos sur le site d'Evgeny Surov http://chess-news.ru

Le classement après la ronde 2 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Score
1. Ivanchuk, Vassily g UKR 2775 * ½ . . . . . . . 1 2935
2. Nepomniachtchi, Ian g RUS 2730 ½ * . . . . . 1 . . 2980
3. Carlsen, Magnus g NOR 2826 . . * ½ . . . . 1 . 2966
4. Aronian, Levon g ARM 2802 . . ½ * . . . ½ . . 1 2813
5. Karjakin, Sergey g RUS 2763 . . . . * ½ ½ . . . 1 2784
6. Anand, Viswanathan g IND 2811 . . . . ½ * . . . ½ 1 2759
7. Nakamura, Hikaru g USA 2758 . . . . ½ . * . ½ . 1 2753
8. Kramnik, Vladimir g RUS 2800 . 0 . ½ . . . * . . ½ 2573
9. Gelfand, Boris g ISR 2744 . . 0 . . . ½ . * . ½ 2599
10. Svidler, Peter g RUS 2755 0 . . . . ½ . . . * ½ 2600
Résultats de la ronde 2 du 17 novembre 2011
Magnus Carlsen (2826) - Boris Gelfand (2744) : 1-0 (38) Défense Slave
Sergey Karjakin (2763) - Hikaru Nakamura (2758) : ½-½ (43) Sicilienne Najdorf
Peter Svidler (2755) - Viswanathan Anand (2811) : ½-½ (22) Caro-Kann d'avance
Ian Nepomniachtchi (2730) - Vassily Ivanchuk (2775) : ½-½ (76) Sicilienne Löwenthal
Levon Aronian (2802) - Vladimir Kramnik (2800) : ½-½ (49) Semi-Tarrasch

Comme nous vous l'avions déjà fait remarquer dans l'article du Championnat du monde féminin : Une nouvelle fois, il est regrettable de constater qu'un évènement féminin majeur ait été programmé aux mêmes dates qu'une autre compétition importante. Les rondes de Moscou débutants à 12 h 00 (heure française) et celles de Tirana à 15 h 00, le championnat du monde féminin va certainement passer complètement inaperçu. Ceci-dit, il suffit de comparer les deux retransmissions et le streaming pour s'aperçevoir qu'il n'y a pas photo, le Mémorial Tal est largement supérieur en qualité. De plus, les deux premières parties du championnat du monde féminin ont été suffisamment ennuyeuses pour en décourager plus d'un.

Au menu de cette deuxième ronde on gardera un œil sur l'affrontement entre les deux vainqueurs de la ronde 1, Vassily Ivanchuk et Ian Nepomniachtchi, et sur Vladimir Kramnik qui a raté son départ. Magnus Carlsen résumait hier sur Twitter sa partie contre Levon Aronian d'un: « J'ai lutté pour la nulle contre Aronian. J'étais un peu sous pression et je suis très heureux d'avoir survécu. Dans l'attente des Blancs contre Gelfand. »

Vue de la salle de jeu après 24...Td8-d1 de Gelfand contre Carlsen.

Le résumé des parties de la ronde 2

Nepomniachtchi - Ivanchuk ½-½

La variante d'avance de Peter Svidler contre la Caro-Kann de Viswanathan Anand a suivi une partie Gashimov,V (2757)-Grischuk,A (2752) jouée à Porto Carras il y a quelques jours, ½-½ (26), où au lieu de 13.Fe3, Svidler a préféré 14.Fh4. N'obtenant rien de l'ouverture, Svidler répète la position et la nulle est signée dès le 22e coup.

En quinze coups Sergey Karjakin et Hikaru Nakamura avaient pratiquement vidé l'échiquier et en 25 la finale Tour+Fou offrait la particularité de ne permettre aucune chaîne de pions, malgré quatre fantassins chacun. Nulle au 43e coup.

Ian Nepomniachtchi - Vassily Ivanchuk

Ian Nepomniachtchi et Vassily Ivanchuk ont récité une bonne vingtaine de coups sur le thème de la Sicilienne Löwenthal (aussi nommée Kalashnikov) et au 30e coup il suffisait que les joueurs échangent leur faiblesse (pion c4 contre pion d6) pour signer le partage du point. Pourtant, à partir de cette position calme, Ivanchuk va développer d'abord une initiative, puis gagner le pion faible sur la colonne 'ç'. Une fois les Dames échangées, une longue finale de Cavaliers avec un pion de plus pour l'Ukrainien s'est engagée. On dit souvent que les finales de Cavaliers sont comme les finales de pions où un pion de plus gagne. Evidemment il y a des exceptions, mais la défense de Nepomniachtchi n'est pas facile à mener. Voir la position ci-contre après 64.Rd3. Lorsque le Russe a réussi à pousser g4 suivi de l'échange en h5, les chances de gain avaient disparu et la nulle a été signée au 76e coup. L'anecdote d'après-partie : Vassily ne voulant pas rater l'heure du dîner il a refusé de venir en conférence de presse. De son côté, Ian Nepomniachtchi a dit que sans Vassily il refusait d'y aller aussi...

Magnus Carlsen - Boris Gelfand, après 24...Tdd1

Malgré une position totalement symétrique, Levon Aronian a réussi à obtenir l'initiative contre Vladimir Kramnik. C'est après 17.Tc7 que le Russe s'est rendu-compte des problèmes si l'on s'en réfère à ses temps de réflexion. Kramnik ne possédait plus que 13'20" contre 40 pour l'Arménien, après 22...Df5 qui sacrifiait la qualité pour un pion et la paire de Fous. La faute d'Aronian est 31.Te1? qui permet 31...Fxh3! Après quelques échanges Kramnik s'est retrouvé avec un pion de plus en finale de Fous de couleur opposée, nulle au 49e coup.

La partie le plus sauvage est celle entre Magnus Carlsen et Boris Gelfand. Le joueur israélien joue 14...0-0-0 et après 15.d5 s'ensuivit une longue variante forcée comportant un sacrifice de qualité de la part des Blancs, pour deux pions cependant, même s'il sont en mauvaise santé. Après 24...Td8-d1, la position vaut le détour. Voir le diagramme ci-contre. C'est finalement en zeitnot que Boris Gelfand va lâcher prise. 37...Fc7? perd la partie. Commentaire de Carlsen sur Twitter: « Partie extrêmement compliquée et difficile aujourd'hui. Je suis très heureux de m'en être bien sorti après que Gelfand ait perdu le fil de la partie sur la fin. Demain,  Kramnik. »


Publié le 17/11/2011 - 11:00 , Mis à jour le 27/11/2011 - 10:37

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (6)

  • marctara

    Quelle partie entre Carlsen et Gelfand, impréssionnant !!!

    18/11/2011 09:39
  • ins-1097

    Je ne vois pas pourquoi le Championnat du monde féminin passerait "inaperçu" parce qu'un évènement "masculin" a lieu aux mêmes dates! Par ailleurs, je trouve les comparaisons sur les qualités respectives des deux streaming affligeantes: on commente davantage, et en premier lieu, la médiatisation de l'évènement que l'évènement lui-même. Indigent.

    18/11/2011 05:37
  • ins-1096

    quelle match entre gelfand et carlsen ca petais de partout

    17/11/2011 17:29
  • jujuju

    de rien Benezet, nb il irait pas à reine le pionpion, mais le fou blanc serait mort

    17/11/2011 15:04
  • ins-1094

    Reyes:Ah bon, lequel???

    17/11/2011 14:30