Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 4

Cinq nulles de combat dans la quatrième ronde. L'occasion de voir de belles défenses et quelques sauvetages in extremis.

Le Mémorial Tal 2011, de catégorie 22 (moyenne Elo = 2776), a lieu du 16 au 25 novembre 2011 (jour de repos le 21 novembre) en 9 rondes de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup, avec dix grands-maîtres de l'élite mondiale. Lieu : Maison Pachkov, un palais néoclassique de Moscou, construit par Vassili Bajenov entre 1784-1788, situé rue Mokhovaïa, dans le centre historique de Moscou en face du Kremlin.

Site officiel www.russiachess.org avec parties en direct à partir de 12 h 00streaming et les commentaires du GMI israélien Emil Sutovsky. D'autres informations et photos sur le site d'Evgeny Surov http://chess-news.ru

Le classement après la ronde 4 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Score
1. Aronian, Levon g ARM 2802 * ½ . . ½ 1 . ½ . . 2898
2. Carlsen, Magnus g NOR 2826 ½ * . ½ . . . ½ . 1 2872
3. Nepomniachtchi, Ian g RUS 2730 . . * . ½ ½ . 1 ½ . 2881
4. Karjakin, Sergey g RUS 2763 . ½ . * ½ . . . ½ 1 2879
5. Anand, Viswanathan g IND 2811 ½ . ½ ½ * . ½ . . . 2 2762
6. Ivanchuk, Vassily g UKR 2775 0 . ½ . . * 1 ½ . . 2 2771
7. Svidler, Peter g RUS 2755 . . . . ½ 0 * . 1 ½ 2 2772
8. Kramnik, Vladimir g RUS 2800 ½ ½ 0 . . ½ . * . . 2696
9. Nakamura, Hikaru g USA 2758 . . ½ ½ . . 0 . * ½ 2661
10. Gelfand, Boris g ISR 2744 . 0 . 0 . . ½ . ½ * 1 2582
Résultats de la ronde 4 du 19 novembre 2011
Magnus Carlsen (2826) - Sergey Karjakin (2763) : ½-½ (67) Nimzo-Indienne
Peter Svidler (2755) - Boris Gelfand (2744) : ½-½ (40) Anglaise
Ian Nepomniachtchi (2730) - Hikaru Nakamura (2758) : ½-½ (85) Sicilienne dragon
Levon Aronian (2802) - Viswanathan Anand (2811) : ½-½ (60) Gambit dame 5.Ff4
Vladimir Kramnik (2800) - Vassily Ivanchuk (2775) : ½-½ (57) Slave Chebanenko

La partie d'hier entre Kramnik et Carlsen a été jugée, selon que les commentateurs étaient russes, anglais, américains ou français, soit révolutionnaire, soit carrément ridicule. Il faut avouer que la rencontre n'était pas banale, loin des développements classiques, et certains coups du Norvégien donnaient parfois l'impression qu'il ne savait plus quoi faire. Cependant, malgré ses nombreuses transgressions aux sacro-saints principes échiquéens, et face à un joueur formé par l'école russe, le numéro un mondial aurait très bien pu l'emporter. 

Ce n'est pas la première fois que Magnus Carlsen ose des développement étranges. On se souvient encore de son début avec les Noirs contre Michaël Adams à Khanty Mansiysk: 1.e4 g6 2.d4 Cf6 3.e5 Ch5 qui l'avait mené à la défaite. D'un autre côté, c'est sans doute cette capacité à ne pas se limiter à des coups stéréotypés, à ne pas se laisser enfermer dans des développements formatés ou de se contenter d'appliquer des idées classiques, qui lui ont permis de devenir numéro un. Comme l'a dit Garry Kasparov il y a déjà longtemps: « Ce ne sont pas tant les règles que leurs exceptions qui sont importantes.»

Magnus Carlsen

Magnus Carlsen affronte aujourd'hui Sergey Karjakin, ils ont tous les deux 21 ans et, selon les bases de données, les trois parties en cadence classique dans lesquelles Magnus a eu les pièces blanches se sont achevées par la nulle. Les joueurs suivent une partie Gustafsson,J (2535)-Pelletier,Y (2531) Germany 2001, 1-0 (46) mais où les Noirs ont eu l'avantage. Karjakin est plus précis que Yannick et les Blancs souffrent rapidement, sur l'échiquier et à la pendule, alors que les Cavaliers des Noirs sont superbement postés en d4 et f4 ! Carlsen encaisse le choc, défend à merveille, repousse les fiers destriers et, au 35e coup, c'est lui qui attaque ! Incroyable ! Le manque de temps pousse le Norvégien aux imprécisions et son avantage s'évapore. Le numéro un mondial vient de laisser passer deux gains en deux parties ! « Impossible de faire quoi que ce soit d'un avantage aujourd'hui énorme. Karjakin a vraiment bien défendu après que j'ai gâché ma bonne position avant le 40e coup. » Magnus Carlsen sur Twitter.

Ian Nepomniachtchi - Hikaru Nakamura, après 12.Cdb1

Hikaru Nakamura a les Noirs contre Ian Nepomniachtchi. L'Américain twittait vers 11 h 30 ce matin: « Nous avons tous nos bons et mauvais jours, c'est la manière de réagir face à l'adversité qui fait la différence. Il faut aller de l'avant ! » Quant au Russe, après sa victoire surprise contre Vladimir Kramnik dans la première ronde, il a annulé confortablement hier contre Viswanathan Anand. 

La journée a démarré avec une manoeuvre étrange de la part de Ian Nepomniachtchi. Face à la Sicilienne Dragon d'Hikaru Nakamura, le Russe, a joué dans le style de Carlsen avec, Cf3-Cd4-Cb3-Cd2-Cb1. Et ici, au lieu de 12...Ta5, Houdini donne une ligne qui semble gagner, 12...Cg4 13.h3 Cxf2! Si le coup de l'Américain est moins bon, les Noirs se sont malgré tout emparés de l'initiative. Nepomniachtchi défend patiemment et malgré de longues réflexions, Nakamura ne trouve rien de décisif. Temps: 1 h 08 - 0 h 29 après 22.Fe3. Sauf que cette fois, Hikaru va jouer 22...Cg4! et son avantage prend forme avec la paire de Fous qui force des affaiblissements du roque blanc. Il ne reste toutefois que 15 minutes à Hikaru après 25 coups contre 1 h 00 pour le Russe.

Hikaru Nakamura

Et puis tout s'est accéléré. Perturbé par le zeitnot de son adversaire, c'est Nepomniachtchi qui se trompe avec 37.Fxf7+ et Nakamura aurait pu être immédiatement gagnant avec 38...Dc7!, au lieu de 38...Te6?!. Les joueurs répètent les coups jusqu'au contrôle, puis Nakamura (après 45 minutes de réflexion !) tente d'échapper au perpétuel. La finale de Tour est avantageuse, la Tour blanche étant condamnée à bloquer le pion passé en a3. De nouveau en zeitnot, Nakamura ne joue pas le plus précis et permet à Nepomniachtchi d'obtenir lui aussi un pion passé. Pourtant, à force d'acharnement, l'Américain va prendre l'avantage. Reste qu'avec des pions en 'a' et 'h'  on peut obtenir la position dite de Vancura, qui est nulle ! « Match très difficile avec de nombreuses possibilités... c'est assez dommage. » Hikaru Nakamura sur Twitter.

La position dite de Vancura, de la partie Ian Nepomniachtchi - Hikaru Nakamura
Vishy Anand

On guette une réaction du champion du monde qui n'a pas montré grand-chose jusque-là. Anand a les Noirs contre Levon  Aronian. Après une vingtaine de coup, Anand souffre un peu du manque d'espace, mais rien d'irrémédiable. Néanmoins, plutôt qu'une défense passive, Anand sacrifie un pion pour échanger son mauvais Fou contre le bon Cavalier d'Aronian et mettre ses Tours en jeu, face au pion faible des Blancs en c4. Mais voilà, Viswanathan n'arrive pas à bloquer ce pion, qui s'avance. La finale est en faveur des Blancs qui cependant, selon l'Oracle Houdini, se précipitent à jouer 46...a5 et Anand peut contre-attaquer sur le pion f2. La nulle sera signée au 60e coup. Le champion du monde s'en sort bien.

En revanche, son challenger pour le titre mondial, Boris Gelfand, a tenté pas mal de choses mais ses bonnes intentions se sont retournées contre lui, l'Israélien compte déjà deux défaites. De nouveau, Gelfand joue activement et obtient une jolie position, où en échange d'un pion il contrôle les colonnes 'a' et 'b'. Peter Svidler est moins bien et tente, après une longue réflexion, d'échanger les pièces. Le Russe rendra ensuite le pion pour équilibrer la position. Lors de la conférence de presse, Svidler a critiqué le choix de 12.Td1, qui a permis le sacrifice de pion 12...c5. Après 17...Tb8! Svidler a « compris » et s'est inquiété. Les joueurs étaient d'accord pour dire que Gelfand a perdu une bonne occasion de jouer la victoire avec 25...e5, avec des problèmes évidents pour les Blancs.

Vladimir Kramnik rencontre Vassily Ivanchuk. Après un bon départ, l'Ukrainien s'est incliné hier au terme d'une longue partie. Comme Svidler, Ivanchuk possède un pion de plus après environ 20 coups, et comme Svidler, Ivanchuk est moins bien. Il faudra attendre le 29e coup pour voir Vassily achever son développement et perdre une qualité au 31e pour un pion. La position n'est pas perdue, mais l'Ukrainien va lutter pour la nulle. La finale Tour vs. Cavalier et un pion de plus n'est pas si simple à jouer. Finalement, Ivanchuk obtiendra quand-même le demi-point. Selon Ivanchuk, au lieu 31.Txd8, plus précis était pour Kramnik de jouer 31.Da5! avec un avantage décisif. « Si Kramnik avait eu plus de temps il aurait probablement gagné. » a déclaré Ivanchuk. L'Ukrainien a ajouté que son « ouverture avait besoin de réparation ». Il a en effet commencé à éprouver des difficultés à un stade précoce du duel.

Vue de la ronde 4 du Mémorial Tal | Image @ du streaming www.russiachess.org

Publié le 19/11/2011 - 11:00 , Mis à jour le 27/11/2011 - 10:37

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (3)

  • manbo

    sur ce qu on à vu depuis le debut intrinsequemement le meilleur jusqu a maintenant est ARONIAN

    20/11/2011 09:40
  • Reyes

    @ lonesome et Benezet: Je voulais simplement dire que ce championnat du monde féminin n'a pas la médiatisation qu'il mériterait, parce que le Mémorial Tal a lieu en même temps. Facebook, Twitter et les principaux sites parlent surtout du Mémorial Tal. Je trouve un peu injuste votre : "on commente davantage, et en premier lieu, la médiatisation de l'évènement que l'évènement lui-même. Indigent." Europe Echecs donne plus de commentaires sur les parties de tirana que le site officiel.

    19/11/2011 18:33
  • ins-1094

    lonesome:entièrement d'accord avec toi.

    19/11/2011 15:03