Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La Ronde 5 du Mémorial Tal

Première victoire du tournoi de Magnus Carlsen ! Morozevich gagne avec les Noirs contre Aronian et prend seul les commandes.

Le septième tournoi d'échecs en mémoire de Mikhail Tal a lieu du 7 au 19 juin 2012, dans la Maison Pachkov à Moscou (Russie), avec la participation de 7 des 10 meilleurs joueurs du monde. 

- Site officiel http://russiachess.org avec streaming (Видео) et parties en direct (Партии)

- A partir de 13 h 00 heure française. Dernière ronde à 11 h 00. Jour de repos les 11 et 15 juin.

Classement après de la ronde 5 du 13 juin 2012 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Score
1. Morozevich, Alexander g RUS 2769 * ½ . ½ 1 1 . 1 . . 4 3035
2. Carlsen, Magnus g NOR 2835 ½ * ½ 1 ½ ½ . . . . 3 2849
3. Kramnik, Vladimir g RUS 2801 . ½ * ½ . 1 ½ ½ . . 3 2868
4. Radjabov, Teimour g AZE 2784 ½ 0 ½ * . . . . 1 1 3 2841
5. Caruana, Fabiano g ITA 2770 0 ½ . . * ½ ½ . . 1 2775
6. Grischuk, Alexander g RUS 2761 0 ½ 0 . ½ * . . 1 . 2 2704
7. Nakamura, Hikaru g USA 2775 . . ½ . ½ . * 0 ½ ½ 2 2696
8. Aronian, Levon g ARM 2825 0 . ½ . . . 1 * 0 ½ 2 2685
9. McShane, Luke J g ENG 2706 . . . 0 . 0 ½ 1 * ½ 2 2704
10. Tomashevsky, Evgeny g RUS 2738 . . . 0 0 . ½ ½ ½ * 2623

Cadence de jeu : 1 heure et 40 minutes pour 40 coups + 50 minutes pour 20 coups + 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coups. La nulle par consentement mutuel est interdite avant le 40e coup et les joueurs sont tenus de passer en conférence de presse après chaque partie.

 

Résultats de la ronde 5 du 13 juin 2012
Aronian, Levon - Morozevich, Alexander : 0-1 (40) Stonewall
Radjabov, Teimour - Carlsen, Magnus : 0-1 (59) Partie Ecossaise
Grischuk, Alexander - Caruana, Fabiano : ½-½ (31) Défense Gruenfeld
Nakamura, Hikaru - Kramnik, Vladimir : ½-½ (40) Anglaise
Tomashevsky, Evgeny - McShane, Luke J : ½-½ (48) Vieille Indienne

Les commentaires de la ronde, par Robert Fontaine (GMI)

Aronian, Levon (2825) - Morozevich, Alexander (2769) : 0-1

Un choc très intéressant entre le leader du tournoi et le numéro 2 mondial. Aronian ne possède que 50% et va vouloir l'emporter et grimper en haut du classement. Le joueur russe choisit un ordre de coups rare, débutant comme une Méran, avant de retomber dans un type de Hollandaise Stonewall avec le Cavalier en "h6".

Le plan noir est agressif avec le coup 9...Tf6 qui vise clairement une attaque contre le Roi blanc.

Position après 9...Tf6

Morozevich décide de continuer son plan en sacrifiant le Pion "f5", ce qui permet l'ouverture des lignes. Un plan audacieux. Contre toute attente, c'est le moment que choisit Aronian pour reprendre l'initiative en sacrifiant à son tour, avec Fou en "h7" et faire exploser le centre !

Position après 13.Fxh7+!

Le numéro 2 mondial prend alors les opérations en main et domine tout le centre. Malheureusement pour l'Arménien, ce dernier comment quelques fautes avec 22.Cc3?! et 30.Ce4?. Le centre de pions est détruit et les Noirs se retrouvent avec une pièce en plus. Après Grischuk, c'est au tour d'Aronian d'offrir le point au Russe, qui en profite pour s'envoler au classement !

Radjabov, Teymur (2784) - Carlsen, Magnus (2835) : 0-1

La partie du jour! Carlsen va-t-il réussir à marquer son premier point ? Pas de surprise dans l'ouverture où Radjabov joue sa fétiche partie Ecossaise. Magnus rentre en finale rapidement et semble suivre une préparation.

Le Norvégien joue plus vite que d'habitude et commence à mettre une légère pression sur l'aile-Roi avec  13...Cg4 et 15...h5. A ce moment de la partie, les Noirs possèdent 50 minutes d'avance ! Radjabov échange les pièces et décide d'aplanir la position.

Le Norvégien a tout de même une position plus agréable à jouer dans cette finale Tour + Fou + Pions. C'est sans aucun doute dans ce secteur de jeu que le numéro 1 mondial est intraitable et, une nouvelle fois, sa technique fait merveille. La transition en finale de Tours est parfaite, avec un coup intermédiaire qui permet aux Noirs d'avoir un énorme pion passé "d".

Malgré un niveau de jeu moyen, Carlsen occupe les premières places avec un solide "+1". Le Viking est de retour !

Grischuk, Alexander (2761) - Caruana, Fabiano (2770) : ½-½

Caruana a marqué son premier point hier. Une défense Grünfeld ou une Espagnole ouverte sont à attendre... Ce sera finalement une petite ligne de la Grünfeld avec 6.Tc1 Fe6. L'Italien semble mieux connaître la variante.

La partie prend rapidement une tournure très agressive, les Noirs sacrifiant la Tour "a8" pour une attaque frontale !

Position après 12...e4!?

L'avantage grandit pour les Noirs, toujours en privilégiant l'attaque plutôt que le matériel. Les Blancs, suite à quelques imprécisions, semblent s'en sortir miraculeusement, en zeitnot qui plus est. Fait rare, au 26e coup, la pendule ne fonctionne plus et doit être remplacé ce qui casse le rythme. Les joueurs n'insistent plus et font nulle 5 coups plus tard.

Nakamura, Hikaru (2775) - Kramnik, Vladimir (2801) : ½-½

Vladimir, lors de la conférence de presse d'il y a deux jours, avait ironiquement mentionné Nakamura au micro parlant d'une position perdante : "Here even the great Nakamura wouldn't have saved the game" (Ici même le grand Nakamura n'aurait pas pu sauver la position). Nous allons voir la réponse de l'Américain sur l'échiquier.

Tout comme Carlsen contre Kramnik, Hikaru débute par 1.c4. Kramnik traite l'ouverture comme Topalov (!) contre Georgiev et Ljubojevic. L'Américain réfléchit longuement au 6e coup pour finalement rentrer de manière forcée en finale. Kramnik continue de blitzer son adversaire jusqu'au 18e coup ! Finalement, la finale est égale, Kramnik continue jusqu'au 40e coup et propose nulle.

Tomashevsky, Evgeny (2738) - McShane, Luke (2706) : ½-½

Un duel de mal classés. Tomashevsky peine quelque peu pour le moment dans ce très fort tournoi. McShane décide d'employer une défense Vieille Indienne, rare au haut niveau, mais  évite ainsi toute préparation adverse.

Les deux joueurs prennent beaucoup de temps pour jouer les premiers coups. Tomashevsky se lance alors dans un plan original en ouvrant l'aile-Roi avec les pions "f" et "g", sans roquer. McShane repousse tranquillement, prend un énorme avantage avant, une fois de plus, le laisser filer en manque de temps. Nulle.

Hikaru Nakamura, attend toujours une première victoire.

Publié le 13/06/2012 - 12:00 , Mis à jour le 19/06/2012 - 11:55

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment