Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La Ronde 6 du Mémorial Tal

La partie entre «Moro» et Nakamura a tenu toutes ses promesses et l'Américain l'a emporté. Victoire de Kramnik qui rejoint le leader.

Le septième tournoi d'échecs en mémoire de Mikhail Tal a lieu du 7 au 19 juin 2012, dans la Maison Pachkov à Moscou (Russie), avec la participation de 7 des 10 meilleurs joueurs du monde. 

- Site officiel http://russiachess.org avec streaming (Видео) et parties en direct (Партии)

- A partir de 13 h 00 heure française. Dernière ronde à 11 h 00. Jour de repos les 11 et 15 juin.

Classement après de la ronde 6 du 14 juin 2012 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Score
1. Morozevich, Alexander g RUS 2769 * . ½ ½ 1 0 1 1 . . 4 2916
2. Kramnik, Vladimir g RUS 2801 . * ½ ½ . ½ ½ 1 . 1 4 2911
3. Carlsen, Magnus g NOR 2835 ½ ½ * 1 ½ . ½ ½ . . 2842
4. Radjabov, Teimour g AZE 2784 ½ ½ 0 * . . . ½ 1 1 2825
5. Caruana, Fabiano g ITA 2770 0 . ½ . * ½ . ½ 1 1 2821
6. Nakamura, Hikaru g USA 2775 1 ½ . . ½ * 0 . ½ ½ 3 2768
7. Aronian, Levon g ARM 2825 0 ½ ½ . . 1 * . 0 ½ 2713
8. Grischuk, Alexander g RUS 2761 0 0 ½ ½ ½ . . * 1 . 2720
9. McShane, Luke J g ENG 2706 . . . 0 0 ½ 1 0 * ½ 2 2650
10. Tomashevsky, Evgeny g RUS 2738 . 0 . 0 0 ½ ½ . ½ * 2583

Cadence de jeu : 1 heure et 40 minutes pour 40 coups + 50 minutes pour 20 coups + 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coups. La nulle par consentement mutuel est interdite avant le 40e coup et les joueurs sont tenus de passer en conférence de presse après chaque partie. 

Résultats de la ronde 6 du 14 juin 2012
Carlsen, Magnus - Aronian, Levon : ½-½ (60) Espagnole berlinoise
Kramnik, Vladimir - Tomashevsky, Evgeny : 1-0 (83) Gambit dame accepté
Grischuk, Alexander - Radjabov, Teimour : ½-½ (41) Sicilienne Rossolimo
Caruana, Fabiano - McShane, Luke J : 1-0 (67) Défense vieille indienne
Morozevich, Alexander - Nakamura, Hikaru : 0-1 (47) Gambit dame accepté

Le résumé des parties de la ronde 6 : 

Carlsen-Aronian, après 27.h3

Levon Aronian n'a marqué qu'un demi-point lors des trois dernières parties, Magnus Carlsen son premier point entier hier, le combat d'aujourd'hui est donc à suivre avec attention. Dans une Espagnole berlinoise, le Norvégien innove avec 13.Ce1 (premier coup de l'ordinateur) au lieu du 13.Cfd4 d'une partie Nisipeanu,L (2664)-Levin,F (2481) Germany 2010, ½-½ (22). La réponse d'Aronian 13...h5 lancait la partie, surtout que son intention n'était pas seulement de jouer 15...Th6 dans un but défensif, mais de continuer ensuite par 17...g5. Avec 19...b5!?, un autre coup de pion agressif, on se demandait si Aronian n'en demandait pas un peu trop à sa position. Dans la position ci-contre, la partie reste très tendue sur les ailes et au centre. Aronian échange d'un côté, puis de l'autre, puis au centre et la situation se calme. Le sacrifice de qualité d'Aronian était-il nécessaire ? Mystère...

Alexander Morozevich, le plus professionnel des joueurs amateurs, caracole en tête, et avec un gain de 16,8 points Elo se retrouve rien de moins que quatrième joueur mondial avec 2786 ! Il affronte, avec les pièces blanches, Hikaru Nakamura qui compte une défaite et aucune victoire. Contre le gambit dame accepté de l'Américain, «Moro» choisit le moins joué 14.dxc5 au lieu de 14.Dxc5, avant de sacrifier son pion g2. L'idée n'est pas nouvelle, on la retrouve dans 3 parties des bases de données et, apparemment, Nakamura s'y attendait. Hikaru prend le pion et «Moro» peut le récupérer sans attendre, mais au lieu de suivre une partie Dreev,A (2630)-Salov,V (2680) Elista 1998, ½-½ (71) par 17.Txg7, le Russe préfère continuer comme Wojtaszek,R (2635)-Mista,A (2543) Czechia 2008, 1-0 (28), avec 17.Fe3, et laisser le pion. 

Morozevich-Nakamura, après 20.Dxe4
Morozevich-Nakamura, après 40...Cd5

Morozevich échange ensuite la seule pièce active de son adversaire pour arriver à la position ci-dessus. 20...b6 21.Cc3 0-0 sont joués et le festival «Moro» allait commencer : 22.c6 Cb8 les Noirs se préparent à gagner un second pion, mais 23.f5! et la faiblesse du petit roque noir éclate au grand jour. Hikaru Nakamura est obligé de prendre du temps, son Roi étant directement visé. C'est avec 13 minutes à la pendule que l'Américain va prendre par 23...Cxf5. 24.Fg5 est joué a tempo et 24...De8! aussi ! Et cette fois c'est Morozevich qui est surpris. La situation se retourne, le contrôle du temps est passé dans la position ci-dessus, et le Roi blanc est en grand danger. En quelques coups seulement Nakamura va transformer son avantage en victoire. Quelle partie ! En conférence de presse, Morozevich a déclaré qu'il a trouvé une étude comme moyen de perdre la partie contre Nakamura avec 38.Dd1??

Grischuk-Radjabov, 14.bxc4

Alexander Grischuk a préparé une petite surprise à Teimour Radjabov. L'Azéri répète sa nouveauté 9...Df5 inaugurée avec succès contre Luke McShane, mais Grischuk place alors 10.Ca3!?. Ce n'est qu'après 12...Fa6 que Grischuk marqua une première, mais longue pause. 13.De2 fut le fruit de cette réflexion, qui plongea à son tour Radjabov dans ses pensées... pour finalement échanger son Fou en a6 contre le Cavalier en c4 par 13...Fxc4. On a l'habitude de dire que si un joueur réfléchit longtemps deux fois de suite, c'est qu'il joue sans avoir de plan précis. Et après la reprise par 14.bxc4, voir la position ci-contre, l'Azéri a repris ses réflexions, avant de continuer par 14...Df6!? et 17 minutes à la pendule. Ici cependant, Radjabov devait calculer loin pour passer en finale Tour et Fou contre Tour et Cavalier et obtenir la nulle.

Luke McShane insiste avec la très peu jouée défense vieille indienne (l'Anglais doit être un fan de Rashid Nezhmetdinov), qui lui a donné un demi-point hier contre Evgeny Tomashevsky. Les joueurs se retrouvent livrés à eux-mêmes dès le 7e coup et l'Italien prend du retard à la pendule. Pourtant, McShane a du mal à se résoudre à effectuer le grand-roque, qui permettrait à Caruana de l'attaquer sans attendre. Alors il joue d'abord 10...a6, mais après 11.Ca5! le grand-roque noir serait toujours aussi dangereux. Voir la position ci-dessous. Finalement Luke abandonne l'idée du grand-roque et préfère préparer le petit par 12...Fg7 et 13...0-0. Les Blancs sont mieux assez rapidement, surtout que McShane plonge dans son zeitnot habituel avec 7 minutes pour jouer 20 coups.

Caruana-McShane, après 11.Ca5
Caruana-McShane, après 44.Tc2

Pourtant, c'est Caruana qui commence à devenir imprécis... et rattrape même son adversaire à la pendule. McShane se met à blitzer, trouve les meilleurs coups et égalise avant de se tromper par 37...Fh5?!. Tout son contre-jeu s'est alors évaporé - voir la position ci-dessus - et le pion blanc en a7 allait coûter cher. Un Cavalier en fait, mais qui pouvait s'avérer insuffisant pour l'emporter. Finalement, avec quelques secondes pour atteindre le 60e coup, McShane a commis des erreurs et s'est incliné.

Face à la Slave Chebanenko d'Evgeny Tomashevsky, Vladimir Kramnik transpose habilement dans un gambit dame accepté que son adversaire ne joue jamais. Après 12 coups Tomashevsky doit se débrouiller et accuse déjà plus de 40 minutes de retard sur son adversaire qui possède encore 1 h 30 ! La position semble équilibrée, les Dames ont été échangées, cependant, la technique supérieure de l'ancien champion du monde devrait lui permettre d'obtenir l'avantage. 16.Cc1 gagne la paire de Fous pour les Blancs, les joueurs obtiennent la position ci-dessous et Kramnik conserve toujours 30 minutes d'avance.

Kramnik-Tomashevsky, après 17.Fxc3
Kramnik-Tomashevsky, après 41...Te7

Puis les pièces s'échangent dans une position symétrique. La paire de Fous n'a pas pu être conservée, mais 25.a4! a donné du jeu à Kramnik sur le pion faible en a6 dans une finale de Tours et Cavaliers. En zeitnot, Tomashevsky perd un pion. Dans la position ci-dessus, Evgeny vient de jouer 41...Te7?. Houdini donne alors la suite 42. f5+ Rh5 43.Ce6 Cd2+ 44.Rf4 comme gagnante. Kramnik a joué autre chose et, malgré un Roi noir collé à la bande, le gain blanc n'a rien d'évident. Tomashevsky traverse un nouveau zeitnot avant le 60e coup, mais ne craque pas. Au contraire, il trouve même de très bons coups de défense. Le Cavalier va être est sacrifié en échange des deux derniers pions de Kramnik et la nulle va être est signée... La nulle est là, toute proche, mais Tomashevsky joue alors 68...Re5? ce qui après 69.Td7! transpose dans une finale Dame contre Tour et pion et Kramnik s'en va rejoindre Morozevich en tête du tournoi ! Une tragédie pour Tomashevsky, mais quelle lutte !

Evgeny Tomashevsky - Vladimir Kramnik

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • JPG64

    D'accord avec Lom, un bien beau tournoi avec de sacrés champions !
    Difficile de savoir qui va l'emporter.
    Même si bien sûr les choses ne sont pas du tout comparable, je trouve ce tournoi plus intéressant que le championnat du monde...

    15/06/2012 09:08
  • ins-1100

    Un Tournoi Magnifique avec des "monstres"

    Morozevich, Alexander
    Carlsen, Magnus
    Kramnik, Vladimir
    Radjabov, Teimour
    Caruana, Fabiano
    Grischuk, Alexander
    Nakamura, Hikaru
    Aronian, Levon

    Le genial Tal le merite

    14/06/2012 19:24
  • maragola

    autant pour moi, j'ai changé de navigateur et cela fonctionne enfin.

    14/06/2012 16:33
  • monk59

    Bonjour
    Il faut cliquer sur "partie en direct" en haut de la page et ensuite, sur le site russe, cliquer sur "Typ 6" pour ronde 6 et vous aurez les parties ainsi que la vidéo.
    Bonne fin de journée

    14/06/2012 16:27
  • maragola

    le lien fonctionne pas, j'ai le steaming et vois les joueurs mais il n'y a pas les parties, c'est pas comme cela que les échecs vont trouver de l'audience...

    14/06/2012 16:14