La référence francophone du jeu d'échecs

Mémorial Tal : Ronde 1

4ème Oscar pour Magnus Carlsen | Photo Eteri Kublashvili http://russiachess.org | (DR)
Victoires de Carlsen, Mamedyarov et Caruana, sur Kramnik, Nakamura et Anand.

Le 8ème Mémorial Tal aura lieu du 12 au 24 Juin 2013 à Moscou, Russie, en 9 rondes à la cadence de 1 heure et 40 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup à partir du premier coup. Si la proposition de nulle est interdite avant le 40ème coup, la règle de la « tolérance zéro » ne sera pas appliquée et les joueurs auront 1 heure avant de perdre par forfait. Sauf en cas de défaite, les participants devront commenter leur partie au centre de presse. Site officiel http://russiachess.org avec parties en direct et streaming commenté uniquement en russe.

 

En cas d'égalité, les départages appliqués seront : 1. le plus grand nombre de parties avec les pièces noires; 2. le plus grand nombre de victoires; 3. le résultat de la rencontre directe; 4. coefficient Koja; 5. Sonneborn-Berger. Le montant total des prix est de 100 000 €.

 

Classement après la ronde 1 du Mémorial Tal 2013

 

Joueurs Elo Tit Age Nat

Score

SB 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0
1 Mamedyarov, Shakhriyar 2753 gm 28 AZE

1.0/1

0.00 X . . . . . . . . 1
2 Carlsen, Magnus 2864 gm 23 NOR

1.0/1

0.00 . X . . . . . 1 . .
3 Caruana, Fabiano 2774 gm 21 ITA

1.0/1

0.00 . . X . . . . . 1 .
4 Andreikin, Dmitry 2713 gm 23 RUS

0.5/1

0.25 . . . X . . = . . .
5 Gelfand, Boris 2755 gm 45 ISR

0.5/1

0.25 . . . . X = . . . .
6 Karjakin, Sergey 2782 gm 23 RUS

0.5/1

0.25 . . . . = X . . . .
7 Morozevich, Alexander 2760 gm 36 RUS

0.5/1

0.25 . . . = . . X . . .
8 Kramnik, Vladimir 2803 gm 38 RUS

0.0/1

0.00 . 0 . . . . . X . .
9 Anand, Viswanathan 2786 gm 44 IND

0.0/1

0.00 . . 0 . . . . . X .
10 Nakamura, Hikaru 2784 gm 26 USA

0.0/1

0.00 0 . . . . . . . . X

Le tournoi de blitz d'ouverture permettait aux joueurs de choisir leur numéro d'appariement. Ainsi, le vainqueur du blitz, Hikaru Nakamura, a choisi le premier et son choix s'est porté sur le numéro 5, Viswanathan Anand, arrivé deuxième, s'est tourné vers le numéro 2, Vladimir Kramnik le 7, Boris Gelfand le 3, Magnus Carlsen le 4, Dmitry Andreikin le numéro 1, Shakhriyar Mamedyarov le 6, Sergey Karjakin le 8, Alexander Morozevich le 10, et enfin, Fabiano Caruana le 9. Le numéro 5 semble en effet être un excellent numéro d'appariement; il permet non seulement de jouer 5 fois avec les pièces blanches (sur 9 parties), mais il offre l'avantage de commencer et de finir avec les Blancs. C'est Sergey Karjakin, qui avait remporté le premier blitz d'appariement lors du Norway Chess, qui avait expliqué son choix. Commencer avec l'avantage du trait évite en général de devoir défendre dès la première partie et le risque de perdre - et donc de mal commencer son tournoi - est moins grand. Et terminer la compétition avec les Blancs peut être décisif lorsque dans la dernière ronde on joue pour le gain du tournoi.

Résultats de la ronde 1 du 13 juin 2013 à 13h00
Dmitry Andreikin 2724 - Alexander Morozevich 2760 : ½-½ (48) Sicilienne Dragon
Viswanathan Anand 2786 - Fabiano Caruana 2774 : 0-1 (47) Anti-Marshall
Boris Gelfand 2755 - Sergey Karjakin 2782 : ½-½ (39) Catalane ouverte
Magnus Carlsen 2864 - Vladimir Kramnik 2803 : 1-0 (72) Trompowsky
Hikaru Nakamura 2784 - Shakhriyar Mamedyarov 2753 : 0-1 (31) Défense Ragozine

Les grands-maîtres sont partagés sur le fait de jouer dans une pièce séparée du public. Pour Hikaru Nakamura, l'organisation est d'un point de vue générale bonne, mais a admis qu'il préférerait sentir le souffle de la vie dans le public. Quant à Mamedyarov, il a déclaré que la technologie était telle désormais que le public pouvait voir beaucoup plus de choses dans une pièce à part.

Le public | Photo Eteri Kublashvili http://russiachess.org | (DR)

Alexander Morozevich est arrivé à Moscou avec une surprise dans son sac à dos : la sicilienne dragon ! Une ouverture qu'il n'avait encore jamais jouée. Que faire lorsque votre adversaire vous surprend avec une nouvelle ouverture ? Et bien comme Dmitry Andreikin : on joue un coup qui sort des grandes lignes. Ici ce sera 10.Rb1, au lieu du grand coup 10.exd5, et dès le quinzième les joueurs étaient sortis des bases de données de cette défense pourtant hyper-analysée. En final après une vingtaine de coups, en finale de Tours et pions après trente, la nulle est signée après le contrôle du 40ème.

Nakamura-Mamedyarov
Après 19.h3
Nakamura-Mamedyarov
Après 28...Cg4
Nakamura-Mamedyarov
Après 29...Tc6

Ce Mémorial Tal a débuté avec une partie qui va plaire à ceux qui possèdent la défense Ragozine à leur répertoire. Shakhriyar Mamedyarov, avec les Noirs, égalise facilement avant d'obtenir une position agressive tournée vers le roque blanc. Dans le premier diagramme, Hikaru Nakamura vient de jouer le fautif 19.h3, et là, comme dans les livres, Mamedyarov place 19...Cxf2!. Dix coups plus tard (deuxième diagramme), le résultat de la combinaison saute aux yeux : la protection du Roi blanc a volé en éclats et les Noirs ont même l'avantage matériel ! 29.Ce3 Tc6! 30.Db1 Dh2+ 31.Rf1 Df4+, troisième diagramme, et le joueur américain a abandonné. Sur 32.Re1 (32.Rg1 Txd2-+) 32...Dg3+ 33.Rf1 Ch2+ 34.Rg1 Cf3+ 35.Rf1 Cxd2+-+.

Anand-Caruana
Après 26...Fxc5
Anand-Caruana
Après 38.Fc4
Anand-Caruana
Après 46...Th2

Les Blancs ne sont pas à la fête dans cette première ronde. Le champion du monde Viswanathan Anand peut le confirmer. Dans une partie espagnole, Anand évite les méandres du gambit Marshall, une spécialité de Fabiano Caruana, mais l'Italien pousse immédiatement ...d5 et égalise rapidement. La position du premier diagramme est intéressante. Les Dames viennent d'être échangées en c5 et l'avantage noir réside dans la paire de Fous. Mais peuvent-ils vraiment faire quelque chose de concret ? Et bien la réponse est oui, comme le prouve le deuxième diagramme après 38...Fc4+. Malgré un matériel plutôt réduit, le Roi blanc est en danger. Viswanathan Anand continue par 39.Re1?! et sur 39...Te8 40.Rd1 Fxd2! Caruana prend un avantage décisif ! 41.Rxd2 Te2+ 42.Rd1 Txg2 43.Fd4 Fe2+ le pion f3 va tomber libérant les pions noirs avancés. 44.Re1 Fxf3 45.Txc7 Te2+ 46.Rf1 Th2, troisième diagramme, les pions noirs sont trop forts. Le champion du monde abandonnera peu après.

Carlsen-Kramnik
Après 37.Rh4
Carlsen-Kramnik
Après 42.Rg3
Carlsen-Kramnik
Après 50.Rxd2

Magnus Carlsen aussi est venu avec une surprise dans l'ouverture. La Trompowsky : 1.d4 Cf6 2.Fg5. Même si le Norvégien l'avait déjà jouée, elle ne fait pas partie de son répertoire habituel et la dernière fois qu'il l'avait utilisée remonte au championnat du monde de blitz, en 2006, contre Judit Polgar. Sinon, en classique, c'était face à Levon Aronian lors de la coupe du monde à Tripoli en 2004. La Trompowsky colle bien au style du numéro un mondial : une ouverture qui laisse une grande place aux plans et aux idées dans le milieu de jeu. Dernière partie de la journée à se terminer, ce duel face à Vladimir Kramnik a débouché en finale, comme dans le premier diagramme après 37.Rh4. Ici, Kramnik décide de sacrifier un pion par 37...Td4+ 38.Txd4 exd4 39.Te6+ Rg7 40.Txb6 avec l'idée de maintenir l'équiblibre grâce à son pion passé après 40...d3. 41.Fd1 Ta2 42.Rg3, deuxième diagramme, et là «Vlad» décide d'éliminer un pion avec 42...h4+ 43.Rxh4 Txf2, mais après 44.Rg3, le pion noir n'ira pas beaucoup loin, alors que les Blancs se retrouvent avec deux pions passés liés. Evidemment, le matériel réduit offre de bonnes chances de nulle, mais le joueur russe va devoir défendre avec précision... C'est pourquoi 44...Tf6 a surpris tout le monde. Le passage en finale de Fous de même couleur avec un pion de moins n'est pas ce qui vient à l'esprit en premier lieu. Toutefois, Kramnik n'étant pas le premier venu en finale, on s'est dit que nous ne comprenions rien à rien et qu'il ne s'était certainement pas aventuré dans cette affaire par hasard. Carlsen paye cependant pour voir en jouant 45.Txf6. Et à ce moment-là, sur Twitter, Natalia Pogonina écrivait : « On dirait que Kramnik a gaffé... J'ai gagné une finale similaire contre mon ami le grand-maître Vladimir Georgiev. » Une petite recherche dans les bases de données et, en effet, une fois le pion "d" tombé, la finale sera exactement la même  que dans le troisième diagramme, si ce n'est les couleurs inversées. Et le résultat sera le même. Magnus Carlsen fête ainsi de la meilleure des façons son quatrième Oscar des Echecs, décerné chaque année par le magazine «64» en fonction du vote des journalistes.

Les déclarations de Magnus Carlsen après la partie : « Contre Kramnik j'essaye de jouer des ouvertures qui ne sont pas très théoriques. » « J'ai été surpris par le coup 42...h4. » « Après 44...Tf6 les Noirs sont perdus. Une meilleure possibilité devait être : 44...Tf1 45.Ff3 d2 46.Td6 Fe4! 47.Txd2 Fxf3 48.gxf3 et nulle. » A la question de savoir s'il cachait les ouvertures préparées pour le match contre Anand, le Norvégien a répondu : « Comme nous pouvons le voir aujourd'hui, les ouvertures ne sont pas si importantes. »

Vue de la ronde 1 | Photo http://russiachess.org | (DR)

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • ZORGLUB94

    Dans les commentaires sur la partie Nakamura- Mamedyarov, concerant le deuxième diagramme je ne vois pas comment le cavalier blanc peut passer au 29ème coup de c3 en e3 ? Les règles du déplacement du cavlier auraient-elles subitement changé ou bien est-ce le diagramme qui est faux ?

  • ins-1068

    Les lendemains de blitz sont bien difficiles pour les 3 premiers du tournoi d'appariement, battus d'entrée.

  • ins-1041

    Et oui JPG64 c'est pour ça que je faisais la remarque !
    Un de nos français ça serait bien aussi hyogga :)
    les russes ne sont pas européens, quant à Topalov... disons un européen de l'ex bloc de l'ouest alors ^^ !ça change vraiment des nationalités habituelles aux échecs, ça fait plaisir en tout cas !

  • JPG64

    @jac39:
    Merci à toi d'avoir éveillé ma curiosité : un européen à ce niveau ? et Carlsen alors ? (sans parler de Topalov, qui bien que moins jeune revient fort)
    Donc, j'ai vérifié et j'ai vu que j'avais oublié que la Norvège ne faisait pas partie de l'union européenne...
    Cela étant, géographiquement parlant c'est l'Europe quand même...

    En tous cas, c'est sûr Caruana est plus qu'un espoir des échecs (sur 2700chess il est "virtuellement" 4ème mondial à 2795.7 +21.7) ... ça sera sans doute très vite un candidat au titre mondial.

  • hyogga

    En européens, n'a t'on pas Carlsen et les russes ;) un français à 2800, ça, ce serait cool !