Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Avant le prologue

Le billet quotidien sur la partie majoritaire Karpov - Reste du Monde, disputée à l'occasion du Tour de France.

Yves Marek

Le monde entier regardera le Tour de France... et le reste du monde, demain, dès l’aube, tentera de battre le légendaire champion du monde, Anatoly Karpov. A l’heure du prologue, à Liège en Belgique, un œil sur sa télé, la tête pleine des timbres belges de sa collection philatélique, cherchant ceux qui représentent cette bonne ville de Liège où l’on fête chaque année le 14 juillet, récitant la liste des exploits et des trophées d’Eddy Merckx, chassant la foule des pensées qui peuvent se précipiter dans le cerveau hypermnésique d’un champion d’échecs, le grand Anatoly Karpov aura une pensée amicale pour le reste du monde, rassemblé sur Europe Echecs pour le défier.

Peut-être avec son tact habituel, se demandera-t-il, dans un accès de suprême courtoisie, en jouant sans doute 1.e4 si  s’engager dans une  partie espagnole ou une italienne ne risque pas de  susciter des sentiments amers pour ses adversaires français, sortis de l'euro 2012,  et de rappeler le  dernier sommet européen, où l’Espagne et l’Italie auraient damé le pion à l’Allemagne et à la France, ou si commencer par un début Larsen, inventé dans un petit pays innocent où l’on se demande toujours s’il vaut mieux être ou ne pas être –européen-,  ne ferait pas plus... d’effet ?

L’effet sera en tout cas planétaire. Le jeu d’échecs est si discret qu’on oublierait que la fédération française des échecs compte à peine moitié moins de licenciés que celle de cyclisme. Il lui manque, pour bénéficier des avantages de la télévision, comme les sports de stades, de voile ou de route, le spectacle des grands espaces. Comment filmer les échecs ? Mais les grands espaces, le jeu d’échecs les a conquis virtuellement sur la Toile. Des millions de joueurs suivent en direct  haletant les championnats du monde et les grands matchs, participant parfois à des parties majoritaires, jouant en direct à partir de dizaines de pays notamment sur le site d’Europe Echecs.

Yves Marek

auteur de "Art, échecs et mat" (éditions Actes Sud)

Anatoly Karpov | Photo : Claude Baranton (DR)
La position après le 1er coup.

Publié le 06/30/2012 - 00:31 , Mis à jour le 08/24/2012 - 17:42

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (1)

  • PEPELEMOKO

    d4 est surprenant
    je réponds e5

    30/06/2012 11:57