Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

C'est pas gras, le confit !

Le billet quotidien d'Yves Marek sur la partie majoritaire Karpov - Reste du Monde, disputée à l'occasion du Tour de France.

Yves Marek

Après hier une arrivée dans les clous, aujourd'hui, au départ de Samatan, le bonheur était dans le pré : Ah! ...L'hôtel Maigné à Samatan et ses légendaires foies gras chauds aux pêches ! Hélas pour les coureurs et la caravane, l'Hôtel Maigné, victime peut-être bien avant l'arrivée de tous ces vélos, de l'invasion des chaînes, a disparu et ce souvenir restera donc aussi nostalgique que ceux du temps où on pouvait miniaturiser un adversaire avec un sacrifice dans l'Italienne comme Napoléon dont les adversaires n'avaient pas l'encyclopédie des ouvertures - en particulier Mme Rémusat, allongée sur son canapé.

Plutôt que de minuscules canapés, les joueurs d'échecs peuvent dévorer dans le Gers de sublimes croustades à l'Armagnac, des gésiers et des oies et des canards de mille manières différentes. Pour l'entrée, nos joueurs aiment bien les bouchées à la Reine, puis laisser mijoter l'adversaire, le cuire à l'étouffé jusqu'au mat, après avoir, pour préparer la pâtisserie, fait monter les blancs et rendus les noirs chocolat. Les plus studieux, sur Europe-échecs (le canard ou le site), suivront les cours de Parmentier et pensant à la nouvelle réglementation sur les éthylotests, éviteront de dire "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau". L'été, en ces périodes de tournois, des joueurs bronzés comme des homards, s'étalent sur la grille américaine. Pour accommoder avant l'arrivée du Tour les selles (d'agneau), les chefs, qui en connaissent un rayon, sont au piano, en particulier à Marciac où se tient un célèbre festival de jazz, plus réputé certes pours les boeufs que pour le canard.

En ces pays de confits et de confitures, la big bande du peloton a honoré la ville traversée d'une sorte de jam session. Puis le peloton a atteint Pau, capitale du Béarn, qui est une des villes les plus amies des échecs : elle accueillera cet été à la fois le championnat de france des échecs et la quatrième étape du prestigieux Trophée BNP-Paribas dans le somptueux cadre du Palais Beaumont, prouvant que cette ville a bien compris que pour un territoire, les manifestations d'échecs étaient parmi les plus rentables en coût et en retombées.

Et pendant qu'au pays de d'Artagnan, le reste du monde fait gambader son cavalier, Karpov envoie Milady avec son collier s'exhiber en b3. Et pour couronner cette journée radieuse, cette traversée des coteaux vallonés de Lomagne et de Gascogne, alternant l'ail et le jaune colza, cette plongée au pays de d'Artagnan, il fallait une victoire française, et ce fut le régional de l'étape (né non loin de là à Marmande) , Pierrick Fedrigo, qui l'apporte. Dégustant ce soir avec les trois autres mousquetaires Voeckler, Pinot et Rolland un bon canard, ils penseront qu'un jour ils se diront: "c'est le meilleur Tour qu'on fit"!

Yves Marek

auteur de "Art, échecs et mat" (éditions Actes Sud)

Anatoly Karpov | Photo : Claude Baranton (DR)
La partie après 17. Db3

Publié le 16/07/2012 - 18:58 , Mis à jour le 24/08/2012 - 17:42

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment