Stratégie gagnante et pointe tactique

Tania Sachdev
Lors de l'open de Reykjavik 2016, le GMI Hannes Stefansson affronte la star indienne Tania Sachdev. Partie commentée par Susan Polgar (GMI) - qui fête aujourd'hui son anniversaire - dans sa rubrique « Féminines en or » de la revue Europe-Echecs.


Lors de la ronde 5 du fort open de Reykjavik, le 11 mars 2016, Hannes Stefansson affronte la star indienne Tania Sachdev. L’expérimenté GMI islandais est sorti de l’ouverture avec un avantage positionnel. Visuellement, il ne fait aucun doute que les Blancs sont dominés après 20...Db5, mais Stefansson se trompe une première fois en reculant son Fou en h5. Virtuellement, il joue avec une pièce de moins. Une erreur en appelle une autre. L’explication est simple, sa compréhension de la dynamique de cette partie est imprécise. Les Blancs en profitent. Ils se concentrent sur la création d’un pion passé sur la colonne « c », qu’ils réussissent à obtenir rapidement. De leur côté, les Noirs continuent à s’aveugler. Ils chassent les pions blancs à l’aile-Dame pour se créer à leur tour un pion passé. C’est compréhensible, mais toutes les pièces blanches sont à présent mobilisées à l’aile-Roi. Tania prend définitivement l’ascendant grâce à un joli sacrifice thématique. Là encore, les Noirs sont pris au dépourvu. Leur Roi est nu. Il ne reste plus aux Blancs qu’à transférer leur Tour de f1 en c7 pour mater.

Sachdev,Tania (2370) - Stefansson,Hannes (2600) Reykjavik op (5), 11.03.2016. Défense Bogo-Indienne [E11] commentée par Susan Polgar (GMI)

1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 b4+ 4.d2 a5 5.g3 d6 6.g2 bd7 7.0-0 e5 8.c3

Après 8.♘c3

Quelques semaines plus tôt, les Blancs avaient essayé 8.dxe5 dxe5 9.c3 c6 10.c2 0-0 11.a3 e7 12.ad1 c7 13.a4 b6 14.e3 b8 15.h3 a6 16.d2 fc8 17.fd1 avec un jeu agréable pour les Blancs. 1-0 (61) Li,C (2751)-Bachmann,A (2610) Caleta 2016

8...0-0 9.c2 e8 10.a3

Les Blancs veulent pousser les Noirs à changer la dynamique de la partie en fermant le centre, après l’échange de pièces en c3. Ce n’est pas une mauvaise option, mais je ne crois pas que ce soit la meilleure. Après le plus populaire 10.e4 exd4 11.xd4 e5 un autre joueur islandais célèbre, le GMI Jóhann Hjartarson, avait obtenu une bonne position dans plusieurs parties.; Sinon 10.dxe5 était une autre idée attrayante.

10...xc3 11.xc3 e4 12.e1

Les Noirs étaient bien après 12.g5 e7

12...c6

Les Noirs n’avaient pas besoin de ce coup préparatoire. Ils pouvaient pousser immédiatement 12...d5 et si 13.cxd5?! (13.c5 est meilleur, mais les Noirs sont OK après 13...a4) 13...b6 et les Blancs pourraient être confrontés à une situation déplaisante, ce Cavalier noir en b6 disposant d’un fantastique avant-poste en d5.

13.d2

13.a4 était une idée intéressante pour fixer le pion a5 sur une case noire, créant ainsi une cible potentielle à long terme.

13...d5 14.cxd5 cxd5

Après 14...cxd5

Les Noirs ne peuvent reprendre du Cavalier car le pion e4 requiert sa protection.

15.f4

Il valait mieux activer la Tour et garder de la flexibilité pour activer ce Fou sur l’une ou l’autre des deux ailes, selon la continuation des Noirs : 15.c1 et après 15...f8 16.b4 peut se révéler être une bonne idée.

15...f8 16.d2

16.c7 d7 ne donnait pas grand-chose car les Noirs vont continuer avec e6, chassant directement le Fou.

16...e6

On voit mieux l’inconvénient pour les Blancs d’avoir développé leur Fou en f4. Maintenant, il doit bouger, sous peine de devoir concéder la paire de Fous.

17.c2

17.e5 se heurtait à 17...g4

17...xf4 18.xf4 b6 19.b4 g4

Après 19...♗g4

Les Noirs viennent de jouer une série de coups actifs, tout en complétant leur développement.

20.d2

20.e3 était suspect car la Dame blanche se retrouve quasiment piégée.

20...b5 21.fe1 ec8

21...axb4 22.axb4 (22.xb4 ec8) 22...xa1 23.xa1 a8 était plus précis.

22.e3 h5?

Le Fou n’a rien à faire en h5. Il donne en plus une opportunité aux Blancs d’activer leurs pièces mineures : le Cavalier via f5 et le Fou via h3. Il fallait garder ce Fou sur la diagonale c8-h3 en le repliant par 22...d7; voire pousser 22...h5

23.f1

23.h3 était aussi intéressant.

23...h6 24.ec1

Les Noirs avaient le contrôle de la position il y a encore quelques coups, mais l’évaluation a basculé en leur défaveur après 22...h5. Ils doivent maintenant faire attention.

24...c6?

Encore une erreur. Les Noirs ne semblent pas avoir compris qu’il fallait limiter les dégâts, avant qu’il ne soit trop tard.

25.c5!

À présent, les Blancs sont nettement mieux.

Après 25.♖c5!

25...xc5

Les Noirs devaient échanger les Tours, sans quoi ils perdaient un pion.

26.bxc5

Ce nouveau changement de structure favorise clairement les Blancs. Les Noirs ont des faiblesses à l’aile-Dame, et aucun contre-jeu.

26...b6

Une tentative logique pour essayer de se débarrasser de ce pion faible.

27.c1

Sauf que les Blancs ne procèderont à cet échange que s’ils le jugent opportun.

27...a4?!

27...bxc5 28.xc5 et les Blancs auraient eu un choix plaisant entre attaquer simultanément les pions a5 et d5, ou reprendre avec le pion « d » en créant un dangereux pion passé. Pour les Noirs, cette dernière option était « la moins pire ».

28.c6

Le pion « c » se rapproche dangereusement de sa case de promotion. Les Noirs sont en sérieuse difficulté.

28...e8

La meilleure défense. 28...c8 tombait sur 29.f5 c7 30.f4 e8 31.d6 xd6 32.xd6 c8 33.c7 g4 34.e3 a5 35.h3 e6 36.c6

29.h3

La case idéale pour le Fou, mais il n’y avait pas d’urgence. Notre ami l’ordinateur juge le coup intermédiaire 29.c2 plus précis, préparant b1 et ensuite h3.

29...c7 30.f5 xe2 31.f4 b2

Sur 31...e6 les Blancs n’avaient pas à déplacer leur Dame car ils disposaient de l’échec intermédiaire 32.e7+ h8 33.xe6 fxe6 34.c7 et le pion va à Dame.

32.f1 e8 33.c7 xa3 34.h4?

Après 34.♕h4?

Il semble que la Dame remplisse bien sa fonction. Les Blancs menacent de promouvoir le pion, tout en attaquant le Fou h5. Mais cela laisse une chance aux Noirs d’éliminer ce dangereux pion passé, en sacrifiant leur Fou. C’est pourquoi 34.e5 était plus fort, gardant le pion c7 sous protection. Pour s’en débarrasser, les Noirs auraient dû alors sacrifier une pièce bien plus puissante, à savoir leur Tour.

34...xc7 35.xh5 e6?

Le seul moyen pour les Noirs de rester dans la partie était de rapatrier leur Dame en défense par 35...f8 avec une position complexe et un combat hyper aigu à venir.

36.xh6+!

Après 36.♘xh6+!

Les Noirs ont raté cette puissante combinaison des Blancs, qui est pourtant thématique !

36...gxh6 37.xe6 fxe6 38.g6+ h8 39.xh6+ g8 40.g6+

Une décision pleine de lucidité. Les Blancs répètent les coups pour gagner un peu de temps à la pendule.

40...h8 41.h6+ g8

Après cette série d’échecs, il est temps de progresser...

42.xe6+ f8 43.f6+ g8

Après 43...♔g8

44.xb6?

Une imprécision. Il était inutile de perdre un tempo avec la Dame pour gagner ce pion. Il fallait mobiliser la Tour pour le croquer après 44.b1!

44...b3?

Les Noirs ratent leur dernière chance de rester dans le combat par 44...f3! 45.c1 f8 46.e6+ g7 47.c7+ f7 48.xf7+ xf7

45.g6+

Il n’y aura plus de cadeau.

45...h8 46.c1

La Tour va s’associer à l’attaque du Roi noir isolé.

46...f8

Il n’y avait déjà plus d’espoir. 46...e3 est trop lent car après 47.c7 d1+ 48.g2 f3+ le Roi blanc s’échappe par 49.h3 et il n’y a plus d’échec.

47.h5+ g8 Les Blancs vont mater. 48.c7 Abandon 1-0

Après 48.♖c7 1-0
Sachdev,Tania (2370) - Stefansson,Hannes (2600) Reykjavik op (5), 11.03.2016
Joyeux anniversaire Susan Polgar !

Susan Polgar, née le 19 avril 1969 à Budapest (Hongrie), est une joueuse d'échecs américaine. Elle décroche le titre de grand maître international en 1991 dans la catégorie mixte et est championne du monde d'échecs féminin de 1996 à 1999.

Au classement FIDE de juillet 1984, à l'âge de 15 ans, elle est devenue la joueuse la mieux classée au monde. En 1991, elle est la troisième femme à recevoir le titre de grand maître. Elle a remporté douze médailles aux Olympiades féminines d'échecs (5 d'or, 4 d'argent et 3 de bronze).

Susan Polgar et le programme SPICE ont rejoint l'Université Webster dans la banlieue de Saint-Louis en 2012. Webster a remporté les finales 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 du College Chess, également connu sous le nom de President's Cup. En conséquence, Polgar a été reconnu entraîneur de l'année 2012-13 par Booz Allen Hamilton, Inc., organisateur de la finale 4. L'équipe d'échecs de l'Université Webster a également gagné (ou à égalité) les Championnats inter-universitaires panaméricains 2012-2018.

La revue Europe-Echecs
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html
Abonnement à la revue Europe-Echecs
6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess »
https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
SimpleChess Google Play
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
SimpleChess App Store
https://itunes.apple.com/FR/app/simplechess/id394634657?mt=8


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • rical

    Les trois sœurs Polgar ont illuminé la planète échecs !!

  • Azimut

    De grandes Dames ! Respect.