Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 10 du Tata Steel

Magnus Carlsen, en tête du tournoi gagne contre Erwin L'Ami. Dans le tournoi B, Romain Edouard l'emporte sur Nils Grandelius.

Le 75e Tata Steel Chess se déroule du 12 au 27 janvier 2013 à Wijk aan Zee aux Pays-Bas. L'évènement est composé de trois tournois de 14 joueurs chacun. Toutes les rondes commencent à 13h30, sauf la dernière à 12h00. Jours de repos les 16, 21 et 24 janvier. La cadence est de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour 20 coups et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie. Le tout avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du premier coup.

Site officiel : www.tatasteelchess.com avec parties en direct à partir de 13h30.

Voir aussi : http://twitter.com/tatasteelchess et www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess

Les participants du tournoi A | Photo www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess | (DR)

Tournoi A

Classement après la ronde 10

Pl. Joueurs Elo Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/- Virtuel
1 Carlsen, Magnus 2861 8.0/10 X   ½ ½ ½ 1 1 1 ½     1 1 1 2954 +11 2872
2 Nakamura, Hikaru 2769 6.5/10   X   ½ ½ ½ ½   1 1 ½ 1 ½ ½ 2821 +7 2776
3 Aronian, Levon 2802 6.5/10 ½   X 0 1 ½ ½ ½   1   1 ½ 1 2827 +3 2805
4 Anand, V 2772 6.5/10 ½ ½ 1 X ½ ½ 1 ½ 1   ½     ½ 2858 +12 2784
5 Leko, Peter 2735 5.5/10 ½ ½ 0 ½ X     ½ 1 ½ ½   ½ 1 2780 +6 2741
6 Karjakin, Sergey 2780 5.5/10 0 ½ ½ ½   X   ½ ½ 1 ½ 1 ½   2774 -1 2779
7 Van Wely, Loek 2679 5.0/10 0 ½ ½ 0     X 0   1 ½ ½ 1 1 2726 +7 2686
8 Harikrishna, Pendyala 2698 5.0/10 0   ½ ½ ½ ½ 1 X ½   1 0   ½ 2739 +6 2704
9 Caruana, F 2781 4.5/10 ½ 0   0 0 ½   ½ X ½   ½ 1 1 2690 -13 2768
10 Wang, Hao 2752 4.0/10   0 0   ½ 0 0   ½ X ½ 1 1 ½ 2643 -15 2737
11 Giri, Anish 2720 4.0/10   ½   ½ ½ ½ ½ 0   ½ X 0 ½ ½ 2635 -12 2708
12 Hou, Yifan 2603 3.5/10 0 0 0     0 ½ 1 ½ 0 1 X ½   2636 +4 2607
13 L'Ami, Erwin 2627 3.0/10 0 ½ ½   ½ ½ 0   0 0 ½ ½ X   2599 -4 2623
14 Sokolov, Ivan 2663 2.5/10 0 ½ 0 ½ 0   0 ½ 0 ½ ½     X 2563 -12 2651

RÉSULTATS DE LA RONDE 10

Groupe a
Aronian, Levon 2802 - Wang, Hao 2752 : 1-0 (38) Anglaise
Carlsen, Magnus 2861 - L'Ami, Erwin 2627 : 1-0 (65) Défense Caro-Kann
Harikrishna, Pendyala 2698 - Hou, Yifan 2603 : 0-1 (55) Attaque Kérès
Anand, Viswanathan 2772 - Karjakin, Sergey 2780 : ½-½ (46) Ouest-Indienne
Sokolov, Ivan 2663 - Leko, Peter 2735 : 0-1 (26) Nimzo-Indienne
Caruana, Fabiano 2781 - Nakamura, Hikaru 2769 : 0-1 (61) Défense Benoni
Van Wely, Loek 2679 - Giri, Anish 2720 : ½-½ (35) Défense Slave
Aronian-Wang Hao
Après 26...Fe8
Aronian-Wang Hao
Après 34.Fxd1
Aronian-Wang Hao
Après 38.Tb7

Une nouvelle fois, Wang Hao a été trop téméraire. Sans doute que sa position n'était pas suffisamment solide pour jouer 20...b5 et Aronian en a profité pour plonger le Chinois dans une situation difficile. Pire encore, à partir du premier diagramme Wang Hao va perdre deux pions : 27.Dxe5 Ff6 28.Dxc5 et après 28...Db6 29.Dxb6 Txb6 30.c5 Tb4 31.Cd5 Fa4 32.Cxb4 axb4 33.Tc4 Fxd1 34.Fxd1, la finale est facile à jouer pour Levon Aronian comme vous pouvez le voir dans le deuxième diagramme. La partie n'ira d'ailleurs pas beaucoup loin et Wang Hao abandonnera dès le 38e coup, dans la position du troisième diagramme.

Sokolov-Leko
Après 16...g6
Sokolov-Leko
Après 20.Ce5
Sokolov-Leko
Après 26.Fa2

La partie entre Ivan Sokolov et Peter Leko a pris rapidement une tournure tactique. Dans la position du premier diagramme après 16...g6, le joueur néerlandais s'est lancé dans l'aventure avec 17.Txe6!?. La suite 17...Cf4 (17... fxe6?? 18.Dxg6+ mène au mat) 18.Txe7 (18.Te4!? a été rejeté par les Blancs) 18...Cxe7 19.Dd2 g5, et là, insatisfait du recul du Fou en g3, Sokolov brûle ses vaisseaux par 20.Ce5!? comme le montre le deuxième diagramme. 21...Ceg6 21.Cxg6 fxg6 22.Fg3 Cxg2 laissait déjà une qualité de plus à Leko, et le 23.Dc2?! de Sokolov – fortement sanctionné par les moteurs d'analyses – offrait une finale gagnante au joueur hongrois. Sokolov s'écroule et enchaîne alors les imprécisions : 24.Fe5?! ; 25.a3?! et finalement, dans la position du troisième diagramme après 26.Fxa2, Leko force l'abandon de son adversaire par 26...Dxa2!. Les simplifications 27.Cxa2 Txc2 28.Txc2 Cf3+ 29.Rf1 Fa6+ 30.Te2 Te8 ne laissaient plus aucun espoir.

van Wely-Giri
Après 20.Db4
van Wely-Giri
Après 35.g3

La déclaration de Loek van Wely après sa victoire contre Wang Hao lors de la ronde 6: « Finalement, il n'est pas clair du tout qu'à Wijk aan Zee Anish Giri soit le numéro un des Pays-Bas. » pimentait un peu plus le duel Loek van Wely (2679) - Anish Giri (2720) de cette ronde 10. En seulement une quinzaine de coups Giri avait égalisé. Et dans la position du premier diagramme après 20.Db4, le jeune prodige s'est emparé d'un pion par 20...Fxd4 21.Dxa4 Fxc3. Le pion perdu est récupéré au 31e coup et la nulle signée au 35e, dans la position du second diagramme. La question : qui est le numéro un des Pays-Bas à Wijk aan Zee reste donc ouverte...

Harikrishna-Yifan
Après 34.c3
Harikrishna-Yifan
Après 45...Txd5

Malgré son adjectif, l'attaque Kérès contre la défense Sicilienne ne débouche pratiquement jamais sur une forte attaque. Evidemment, Pendyala Harikrishna le sait et Hou Yifan, qui a plusieurs fois affronté cette ouverture, aussi. Nous avons donc assisté à une partie positionnelle qui a transposé dans une finale à quatre Tours. En manque de temps réciproque, dans la position du premier diagramme après 34.c3?, Hou Yifan aurait pu prendre un avantage décisif par 34...Th8!. En effet, sur 35.Txd6 Th2 le pion f2 va tomber et le pion noir en g4 est beaucoup plus rapide que le pion blanc en d5. Le premier contrôle du temps atteint, et malgré cette occasion ratée, la position de la joueuse chinoise était encore assez forte pour l'emporter, comme le montre le second diagramme. Le pion noir en g4 est encore et toujours le plus rapide. Hou Yifan signe ainsi une deuxième victoire dans ce très fort tournoi.

Carlsen-L'Ami
Après 21.Fa3
Carlsen-L'Ami
Après 32...Rh7

Si Garry Kasparov a laissé une empreinte très profonde avec l'utilisation des ordinateurs dans les préparations d'ouvertures, Magnus Carlsen révolutionne les échecs en démontrant qu'il est possible de jouer sans apprendre des tonnes de variantes par coeur. Cette approche est, d'une certaine manière, un magnifique cadeau aux amateurs qui, espérons-le, s'intéresseront plus à la coordination de leurs pièces, aux plans, à la tactique, etc. qu'à tenir à jour leurs bases de données et/ou leur bibliothèque. Aujourd'hui encore, le choix de Carlsen, 6.Fc4 contre la défense Caro-Kann d'Erwin L'Ami, est généralement qualifié de «peu ambitieux». Ceci-dit, avec 7...b5 au lieu du plus habituel 7...Fd6, joué par exemple par Anand, L'Ami fuyait, lui aussi, les grandes lignes de cette variante. Après 21.Fa3, dans la position du premier diagramme, Erwin a joué un premier coup «nerveux» avec 21...e5!?. Après quelques manoeuvres «Carlseniennes» la position du deuxième diagramme est atteinte : avec la paire de Fous, une meilleure structure et des pièces plus actives, Magnus a gagné un pion par 33.Fxd5 Txd5 (sur 33...cxd5 34.Tc7 fait assez mal), 34.Txc6. Sûr de son fait et de sa technique, le numéro un mondial passe alors en finale et l'emporte, effectivement grâce à une belle technique. « Mais jusqu'où s'arrêtera-t-il ? »

Caruana-Nakamura
Après 53...Td8
Caruana-Nakamura
Après 60.Fxe4

L'ordre des coups d'Hikaru Nakamura est intéressant : 2...c5 aurait pu déboucher sur une Bénoni voire un gambit Benkö, mais ce fut finalement pour revenir dans une Est-Indienne. Et en se passant du coup ...a6, l'Américain a conservé cette case pour un Cavalier. Les temps de réflexion de son adversaire, Fabiano Caruana, montraient que l'Italien n'avait pas préparé cette ligne. Toujours est-il que ce n'est pas dans l'ouverture que la partie va se décider, mais après le premier contrôle du temps. Dans le premier diagramme, sur l'échec en d8, Fabiano va répondre avec 54.Rc2?. Même si la position restait difficile, 54.Re2 semble meilleur. Nakamura a continué par les très forts 54...g4! 55.hxg4 h3!, avant de coincer la Tour blanche en h1, comme dans le deuxième diagramme. Grâce à cette belle victoire, Hikaru rejoint le groupe de poursuivants de Magnus Carlsen.

Tournoi B

Classement après la ronde 10

Pl. Joueurs Elo Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/- Virtuel
1 Rapport, Richard 2621 7.0/10 X 1 0   ½ 1   1 ½ ½ ½   1 1 2766 +19 2640
2 Movsesian, Sergei 2688 7.0/10 0 X   ½ ½ ½ ½ 1 1 1   1   1 2771 +11 2699
3 Smeets, Jan 2615 6.5/10 1   X 0 ½   0 1 ½   1 1 ½ 1 2719 +14 2629
4 Naiditsch, Arkadij 2708 6.5/10   ½ 1 X ½ 0 1   0 1 1 ½ 1   2721 +2 2710
5 Dubov, Daniil 2600 6.0/10 ½ ½ ½ ½ X   1 0     ½ 1 ½ 1 2693 +13 2613
6 Tiviakov, Sergei 2655 5.5/10 0 ½   1   X ½ 0 1 ½   1 1 0 2660 +1 2656
7 Timman, Jan H 2566 5.5/10   ½ 1 0 0 ½ X   0 ½ 1   1 1 2655 +12 2578
8 Edouard, Romain 2686 5.0/10 0 0 0   1 1   X 1 ½ 1 ½   0 2613 -10 2676
9 Van Kampen, Robin 2581 4.5/10 ½ 0 ½ 1   0 1 0 X   0   ½ 1 2589 +1 2582
10 Turov, Maxim 2630 4.5/10 ½ 0   0   ½ ½ ½   X ½ ½ ½ 1 2589 -6 2624
11 Grandelius, Nils 2572 3.5/10 ½   0 0 ½   0 0 1 ½ X 0 1   2511 -8 2564
12 Nikolic, Pr 2619 3.5/10   0 0 ½ 0 0   ½   ½ 1 X 0 1 2519 -13 2606
13 Ipatov, Alexander 2587 3.0/10 0   ½ 0 ½ 0 0   ½ ½ 0 1 X   2467 -16 2571
14 Ernst, Sipke 2556 2.0/10 0 0 0   0 1 0 1 0 0   0   X 2386 -20 2536

Résultats de la ronde 10

groupe b
Rapport, Richard 2621 - Ipatov, Alexander 2587 : 1-0
Edouard, Romain 2686 - Grandelius, Nils 2572 : 1-0
Ernst, Sipke 2556 - Smeets, Jan 2615 : 0-1
Movsesian, Sergei 2688 - Dubov, Daniil 2600 : ½-½
Tiviakov, Sergei 2655 - Turov, Maxim 2630 : ½-½
Nikolic, Predrag 2619 - Naiditsch, Arkadij 2708 : ½-½
Van Kampen, Robin 2581 - Timman, Jan H 2566 : 1-0
Nils Grandelius | Photo www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess | (DR)

Tournoi C

Classement après la ronde 10

Pl. Joueurs Elo Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/- Virtuel
1 Brunello, Sabino 2572 8.5/10 X ½ ½ 1 1 1 1 ½       1 1 1 2771 +22 2594
2 Peralta, Fernando 2617 8/10 ½ X 1     1 ½ 1 ½   1 1 ½ 1 2709 +11 2628
3 Swinkels, Robin 2508 6.5/10 ½ 0 X   ½ ½ ½ ½ 1     1 1 1 2596 +12 2520
4 Klein, David 2445 6.5/10 0     X   1 1 0 ½ 0 1 1 1 1 2561 +16 2461
5 Kovchan, Alexander 2579 5.5/10 0   ½   X ½ ½ 1 ½ ½ ½   ½ 1 2497 -10 2569
6 Gretarsson, Hjorvar Steinn 2516 5.0/10 0 0 ½ 0 ½ X     1 ½ 1   ½ 1 2480 -5 2511
7 Mekhitarian, Krikor Sevag 2543 5.0/10 0 ½ ½ 0 ½   X 0 1 1 ½     1 2475 -9 2534
8 Bitensky, Igor 2400 5.0/10 ½ 0 ½ 1 0   1 X   ½ ½ 1   0 2480 +11 2411
9 Burg, Twan 2492 4.5/10   ½ 0 ½ ½ 0 0   X ½ 1 ½ 1   2454 -5 2487
10 Admiraal, Miguoel 2321 4.0/10       1 ½ ½ 0 ½ ½ X 0 0 ½ ½ 2392 +9 2330
11 Romanishin, Oleg M 2521 4.0/10   0   0 ½ 0 ½ ½ 0 1 X ½ 1   2404 -16 2505
12 Goryachkina, Aleksandra 2402 3.0/10 0 0 0 0       0 ½ 1 ½ X ½ ½ 2313 -12 2390
13 Van der Werf, Mark 2450 2.5/10 0 ½ 0 0 ½ ½     0 ½ 0 ½ X   2304 -18 2432
14 Schut, Lisa 2295 2.0/10 0 0 0 0 0 0 0 1   ½   ½   X 2250 -6 2289

Résultats de la ronde 10

Groupe c
Peralta, Fernando 2617 - Romanishin, Oleg M 2521 : 1-0
Swinkels, Robin 2508 - Burg, Twan 2492 : 1-0
Brunello, Sabino 2572 - Van der Werf, Mark 2450 : 1-0
Schut, Lisa 2295 - Gretarsson, Hjorvar Steinn 2516 : 0-1
Bitensky, Igor 2400 - Mekhitarian, Krikor Sevag 2543 : 1-0
Kovchan, Alexander 2579 - Admiraal, Miguoel 2321 : ½-½
Goryachkina, Aleksandra 2402 - Klein, David 2445 : 0-1

Publié le 23/01/2013 - 12:45 , Mis à jour le 24/01/2013 - 23:46

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (9)

  • ZORGLUB94

    @ kobold74. Je crois que les moteurs d'analyse sont à plus de 3000 depuis déjà un certain temps.

    24/01/2013 21:39
  • EuropeEchecs

    Le Président & Directeur des tournois à L'Échiquier Amaytois (Belgique), M. Marc Dambiermont, présent hier à Wijk aan Zee, a confirmé que Romain Edouard a effectivement gagné au temps.

    24/01/2013 14:45
  • EuropeEchecs

    @fzbof : Ce n'est pas première fois que ça arrive et ce n'est certainement pas la dernière. Si nous avons plus d'informations à ce sujet nous les ajouterons.

    24/01/2013 14:10
  • fzbof

    @europeechecs : Perdre au temps sur le 40ème coup avouez que c'est étrange, au pire on joue "au hasard" (même si ça n'existe pas pour les GM) et après on abandonne si le coup est vraiment mauvais

    24/01/2013 13:27
  • EuropeEchecs

    @fzbof : Le plus plausible est une perte au temps, mais rien sur le site officiel ne le précise.

    24/01/2013 12:27