Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 2 du Tata Steel

Dans le tournoi A, toutes les parties, dont Aronian-Carlsen, se sont achevées par la nulle. Tiviakov mène le groupe B, Brunello et Peralta le groupe C.

Le 75e Tata Steel Chess se déroule du 12 au 27 janvier 2013 à Wijk aan Zee aux Pays-Bas. L'évènement est composé de trois tournois de 14 joueurs chacun. Toutes les rondes commencent à 13h30, sauf la dernière à 12h00. Jours de repos les 16, 21 et 24 janvier. La cadence est de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour 20 coups et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie. Le tout avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du premier coup.

Site officiel : www.tatasteelchess.com, avec parties en direct à partir de 13h30.

Voir aussi http://twitter.com/tatasteelchess et www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess

Les participants du tournoi A | Photo www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess | (DR)

Tournoi A

Classement après la ronde 2

Rg Joueur Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4 Perf Chg
1 Harikrishna, Pendyala 2698 IND 1.5/2 X . . = . . . . . . . . 1 . 2943 +7
2 Karjakin, Sergey 2780 RUS 1.5/2 . X = . . . . . . . . . . 1 2808 +1
3 L'Ami, Erwin 2627 NED 1.0/2 . = X . . . . = . . . . . . 2757 +4
4 Caruana, Fabiano 2781 ITA 1.0/2 = . . X . . . . . = . . . . 2779 +0
5 Nakamura, Hikaru 2769 USA 1.0/2 . . . . X = . . . . . = . . 2717 -2
6 Sokolov, Ivan 2663 NED 1.0/2 . . . . = X = . . . . . . . 2760 +3
7 Wang, Hao 2752 CHN 1.0/2 . . . . . = X = . . . . . . 2699 -2
8 Leko, Peter 2735 HUN 1.0/2 . . = . . . = X . . . . . . 2689 -1
9 Aronian, Levon 2802 ARM 1.0/2 . . . . . . . . X = = . . . 2770 -1
10 Carlsen, Magnus 2861 NOR 1.0/2 . . . = . . . . = X . . . . 2791 -2
11 Van Wely, Loek 2679 NED 1.0/2 . . . . . . . . = . X . . = 2702 +1
12 Anand, Viswanathan 2772 IND 1.0/2 . . . . = . . . . . . X = . 2744 -1
13 Giri, Anish 2720 NED 0.5/2 0 . . . . . . . . . . = X . 2542 -4
14 Hou, Yifan 2603 CHN 0.5/2 . 0 . . . . . . . . = . . X 2536 -1

résultats de la ronde 2

groupe a
Loek Van Wely 2679 - Hou Yifan 2603 : ½-½ (61) Sicilienne, fianchetto
Erwin L'Ami 2627 - Sergey Karjakin 2780 : ½-½ (43) Nimzo-indienne
Wang Hao 2752 - Peter Leko 2735 : ½-½ (35) Ouest-indienne
Hikaru Nakamura 2769 - Ivan Sokolov 2667 : ½-½ (90) Partie anglaise
Anish Giri 2726 - Viswanathan Anand 2772 : ½-½ (46) Espagnole fermée
Fabiano Caruana 2781 - Pentala Harikrishna 2698 : ½-½ (51) Espagnole, Berlinoise
Levon Aronian 2802 - Magnus Carlsen 2861 : ½-½ (46) Est-indienne
Wang Hao-Leko après 29...Cxd3

Le gain d'un pion au 29e coup ne suffira pas à Peter Leko pour l'emporter face à Wang Hao. Après 29...Cxd3, le joueur chinois trouve une ingénieuse manière de forcer la répétition de coups : 30.Ce3 Tc6 31.Rf1 Tdd6 32.Re2 Cb4 33.Tb1 Cd3; le Cavalier est enfermé, et Peter Leko doit se contenter de la nulle.

Après la partie, le Hongrois a déclaré qu'il  avait trouvé la nouveauté 18...Fd8 sur l'échiquier. Pendant quelques minutes, il a eu l'impression qu'il pouvait gagner, mais son adversaire a trouvé un sauvetage miraculeux.

 

L'Ami-Karjakin après 18.a5

Sergey Karjakin, en tête du tournoi après sa victoire d'hier était opposé avec les Noirs à Erwin L'Ami. Le Russe est le premier à innover : dans une position largement connue, il joue 12...Dd8 (12...a5 et 12...axb5 étaient connus). Après 13.a4 axb5 14.Cxb5, le pion "a" des Blancs va leur servir à attaquer la position noire. Karjakin va contre-attaquer, ce qui donne l'occasion d'une séquence tactique. Dans la position ci-contre, les Blancs viennent de jouer 18.a5. Les Noirs répliquent par 18...c5. Après 19.a6 c4 20.Db5 Fxa6 21.Txa6 Txa6 22.Dxa6 cxd3 23.Cd2 Db4 23.Dxd3, le matériel est égal, tout comme la position. Les deux joueurs continueront quelques coups, mais après l'échange du pion "b" noir contre le pion "f" blanc, la finale avec Tour-Cavalier dans chaque camp n'offre aucune perspective.

Aronian-Carlsen après 17...f5

L'affiche du jour était bien évidemment la partie entre Levon Aronian et Magnus Carlsen. Les joueurs ont suivi la partie Iotov-Libiszewski (nulle en 26 coups, Marrakech 2010) jusqu'au 9e coup de cette défense Est-indienne, où les Blancs ont innové par 9.Fe3. Le Norvégien joue des coups assez passifs (10...a5, 11...Fd7, 12...b6) qui permettent aux blancs d'obtenir un léger avantage. Après le 15e coup, chaque camp va se lancer dans une attaque thématique de cette ouverture, à l'aile-Dame pour les Blancs, à l'aile-Roi pour les Noirs. Dans la position du diagramme, Aronian va sacrifier une pièce en jouant 18.Cb5. En effet, les Noirs peuvent s'emparer du Fou par 18...f4 et la partie aurait probablement continué par 19.Fxb6 cxb6 20.Cxd6, avec 2 pions pour la pièce et une certaine initiative. Prudemment, le Norvégien préfère jouer 18.Fh6. Après des échanges de pions sur la colonne "f", le Roi noir se retrouve soudain sous la menace de la Dame et du Fou adverses, et les Noirs n'ont plus de contre-jeu.

Aronian-Carlsen après 46.Rf3

Carlsen va réussir à défendre parfaitement et à échanger les Dames pour faire cesser les menaces noires. Dans cette finale, les Blancs ont un léger avantage en raison de leur meilleure structure de pions, mais Carlsen évite les menaces, et annule en évitant le dernier piège tendu par son adversaire : Aronian vient de jouer 46.Rf3 et menace mat par 47.Th6. Carlsen trouve la parade : 46...Te3+!, qui force la nulle après 47.Rxe3 Cxd5+ 48.Re4 Cxf6+.

Après la partie, interrogé sur son choix étrange d'ouverture, Carlsen  rétorquait de manière ironique « De toute façon, il faut bien jouer quelque chose ». Il reconnaissait avoir été dominé par Aronian, et qu'il avait été chanceux de s'en sortir. « La finale était très difficile mais heureusement j'ai une jolie combinaison à la fin. ». De son côté, Aronian était  déçu à l'issue de la partie : « comme hier, mon intuition m'a trahi. Je pensais que c'était gagnant avec 41.g5. Après 41...c6 c'est une sorte de miracle que les Noirs survivent, car si j'avais le temps d'amener mon Roi, c'est fini. Après 36...h5, j'aurais peut-être dû jouer 37.Txf5 à la place de 37.g4 »

Giri-Anand après 23.Tg3

Partie très intéressante entre Giri et Anand, où les Blancs semblent avoir une position prometteuse après le 23e coup, comme le montre le diagramme ci-contre. Loin d'être inquiet, Anand se réjouissait : « Je savais qu'il n'y avait rien  dans cette attaque, et quand j'ai vu que mon adversaire s'excitait, j'ai senti que je pouvais avoir des chances de gains. Mon Cavalier en e6 défend tout, c'était exactement mon idée et j'étais content. Il s'est passé ce que j'avais prévu, j'ai ouvert la colonne "b" et pu y faire jouer mes Tours. ». Giri lui faisait preuve d'humour : « J'ai joué comme quand j'avais 10 ans. Je mettais mon Cavalier en f5 et mon adversaire s'écroulait, mais aujourd'hui c'était un adversaire différent. Quand il a reculé son Cavalier de d7 en f6, puis qu'il y est revenu, je me suis dis que je devais punir cette perte de temps. J'ai calculé ce qui passait s'il prenait, mais pas vraiment s'il ne prenait pas.  ».

Giri-Anand après 29.Dd5

Le joueur indien pense avoir laissé s'échapper l'avantage : « Après 28...Tb8 29.Dd5 (voir ci-contre), j'aurai du jouer 29...Cf4, car si 30.Fxf4 exf4 le Cavalier en f5 est tout simplement condamné. Mais à la dernière minute, j'ai vu 30.Txf4 exf4 31.Fx8 Rxf8 32.Cxd6 et il a suffisamment de pions, il est bien.

Ma seconde erreur est 31...Cf6, je pensais que 32.Tg3 était forcé et je suis gagnant. Mais 32.Tg5 a l'air stupide car ca bloque tout, dont le Fou, mais je n'ai pas réussi à trouver quelque chose. J'aurais dû jouer 31.Db6 avec 2 tempi de plus et je suis probablement gagnant, ou au moins une meilleure finale. »

Nakamura-Sokolov après 24.Dd3

Gros désappointement pour Ivan Sokolov, qui déclarait, écoeuré, à l'issue de sa partie : « J'étais complètement gagnant. Si je ne me suicide pas ce soir, je vais vivre 1000 ans. ». En effet, le Hollandais avait un net avantage dans sa partie contre Hikaru Nakamura, comme l'illustre la position du diagramme.  Les Noirs ont une qualité de plus et les Blancs sont paralysés : leur Tour et leur Fou sont inactifs, le Cavalier en e3 est cloué (la menace est Txe2+ si le Cavalier quitte sa case). Ivan Sokolov manquera de nombreuses occasions de gagner la partie, et l'Américain sera tout heureux de réussir à tirer un demi-point.

 

Tournoi B

Classement après la ronde 2

Rg Joueur Elo ti Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4
1 Tiviakov, Sergei 2655 gm NED 2.0/2 X . . . . . . . . . . 1 1 .
2 Rapport, Richard 2621 gm HUN 1.5/2 . X . . = . . . . . 1 . . .
3 Timman, Jan H 2566 gm NED 1.5/2 . . X . . = . . . . . . . 1
4 Nikolic, Predrag 2619 gm BIH 1.5/2 . . . X . . . . . . = . . 1
5 Van Kampen, Robin 2581 gm NED 1.0/2 . = . . X . . . = . . . . .
6 Movsesian, Sergei 2688 gm ARM 1.0/2 . . = . . X . . . . . = . .
7 Grandelius, Nils 2572 gm SWE 1.0/2 . . . . . . X = . = . . . .
8 Dubov, Daniil 2600 gm RUS 1.0/2 . . . . . . = X = . . . . .
9 Smeets, Jan 2615 gm NED 1.0/2 . . . . = . . = X . . . . .
10 Turov, Maxim 2630 gm RUS 1.0/2 . . . . . . = . . X . . = .
11 Edouard, Romain 2686 gm FRA 0.5/2 . 0 . = . . . . . . X . . .
12 Naiditsch, Arkadij 2708 gm GER 0.5/2 0 . . . . = . . . . . X . .
13 Ipatov, Alexander 2587 gm TUR 0.5/2 0 . . . . . . . . = . . X .
14 Ernst, Sipke 2556 gm NED 0.0/2 . . 0 0 . . . . . . . . . X

Dans le tournoi B, Sergei Tiviakov l'emporte avec les pièces noires face au plus fort Elo du tournoi, l'Allemand Arkadij Naïditsch, et s'empare de la tête du tournoi avec 2 points/2.

Résultats de la ronde 2

Groupe B      
van Kampen, Robin 2578 - Smeets, Jan 2608 : ½-½
Grandelius, Nils 2578 - Dubov, Daniil 2600 : ½-½
Ipatov, Alexander 2587 - Turov, Maxim 2630 : ½-½
Naiditsch, Arkadij 2708 - Tiviakov, Sergei 2657 : 0-1
Timman, Jan 2566 - Movsesian, Sergei 2688 : ½-½
Nikolic, Predrag 2628 - Ernst, Sipke 2556 : 1-0
Rapport, Richard 2621 - Edouard, Romain 2686 : 1-0
Ernst Sipke (Tournoi B) | Photo www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess | (DR)

Tournoi C

Classement après la ronde 2

Rg Joueur Elo ti Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4
1 Brunello, Sabino 2572 gm ITA 2.0/2 X . . . . . . . 1 . . 1 . .
2 Peralta, Fernando 2617 gm ARG 2.0/2 . X . . . . . . . 1 . . 1 .
3 Mekhitarian, Krikor Sevag 2543 gm BRA 1.5/2 . . X . = . . . . . . . . 1
4 Gretarsson, Hjorvar Steinn 2516 im ISL 1.5/2 . . . X . . = . . . . . . 1
5 Romanishin, Oleg M 2521 gm UKR 1.0/2 . . = . X = . . . . . . . .
6 Bitensky, Igor 2400 im ISR 1.0/2 . . . . = X . = . . . . . .
7 Van der Werf, Mark 2450 im NED 1.0/2 . . . = . . X . . = . . . .
8 Admiraal, Miguoel 2321 fm NED 1.0/2 . . . . . = . X . . = . . .
9 Klein, David 2445 im NED 1.0/2 0 . . . . . . . X . 1 . . .
10 Goryachkina, Aleksandra 2402 wgm RUS 0.5/2 . 0 . . . . = . . X . . . .
11 Schut, Lisa 2295 wim NED 0.5/2 . . . . . . . = 0 . X . . .
12 Kovchan, Alexander 2579 gm UKR 0.5/2 0 . . . . . . . . . . X = .
13 Swinkels, Robin 2508 gm NED 0.5/2 . 0 . . . . . . . . . = X .
14 Burg, Twan 2492 im NED 0.0/2 . . 0 0 . . . . . . . . . X

Résultats de la ronde 2

Groupe C      
Goryachkina, Aleksandra 2402 - van der Werf, Mar 2450 : ½-½
Burg, Twan 2492 - Gretarsson, Helgi 2464 : 0-1
Romanishin, Oleg 2521 - Mekhitarian, Krikor 2543 : ½-½
Admiraal, Miguoel 2321 - Bitensky, Igor 2400 : ½-½
Klein, David 2445 - Schut, Lisa 2295 : 1-0
Kovchan, Alexander 2579 - Brunello, Sabino 2257 : 0-1
Peralta, Fernando 2617 - Swikels, Robin 2508 : 1-0
Aleksandra Goryachkina (Tournoi C) | Photo www.europe-echecs.com (DR)

Publié le 13/01/2013 - 10:03 , Mis à jour le 24/01/2013 - 23:46

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment