La référence francophone du jeu d'échecs

Tata Steel Chess : Ronde 02

Magnus Carlsen
Dans la deuxième ronde du tournoi de Wijk aan Zee, Maxime Vachier-Lagrave annule avec les Noirs contre Baadur Jobava, Magnus Carlsen face à Wesley So, Fabiano Caruana est seul en tête.

Rotterdam, dixième ronde à La Hague, d

Le tournoi de Wijk aan Zee est un tournoi d'échecs créé en 1938. Il a lieu tous les ans dans la petite station balnéaire de Wijk aan Zee aux Pays-Bas. Viswanathan Anand est le seul joueur à l'avoir remporté cinq fois. De 1938 à 1967, le tournoi avait lieu à Beverwijk (commune à laquelle Wijk aan Zee est rattachée). Jusqu'en 1999, il était appelé Hoogovens Schaaktoernooi (« tournoi d'échecs des hauts fourneaux ») avant que le groupe sidérurgique Corus ne le sponsorise de 2000 à 2010. Depuis 2011 le tournoi est sponsorisé par l'entreprise sidérurgique indienne Tata Steel qui a racheté le groupe Corus en 2007.

Pl. Joueurs «masters» Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
1 Caruana, Fabiano 2820 ITA 2.0/2 X     1               1    
2 Vachier-Lagrave, Maxime 2757 FRA 1.5/2   X                     ½ 1
3 Ivanchuk, Vassily 2715 UKR 1.5/2     X       ½           1  
4 Ding, Liren 2732 CHN 1.0/2 0     X                   1
5 Aronian, Levon 2797 ARM 1.0/2         X     ½       ½    
6 Van Wely, Loek 2667 NED 1.0/2           X ½   ½          
7 Radjabov, Teimour 2734 AZE 1.0/2     ½     ½ X              
8 Giri, Anish 2784 NED 1.0/2         ½     X   ½        
9 Wojtaszek, Radoslaw 2744 POL 1.0/2           ½     X   ½      
10 Carlsen, Magnus 2862 NOR 1.0/2               ½   X ½      
11 So, Wesley 2762 USA 1.0/2                 ½ ½ X      
12 Saric, Ivan 2666 CRO 0.5/2 0       ½             X    
13 Jobava, Baadur 2727 GEO 0.5/2   ½ 0                   X  
14 Hou, Yifan 2673 CHN 0.0/2   0   0                   X
Ronde 2 du 11 janvier 2015 du «masters»
Van Wely, Loek 2667 - Wojtaszek, Radoslaw 2744 : ½-½ (80) Début Catalan
Carlsen, Magnus 2862 - So, Wesley 2762 : ½-½ (34) Nimzo-Indienne
Aronian, Levon 2797 - Giri, Anish 2784 : ½-½ (48) Défense Grünfeld
Caruana, Fabiano 2820 - Saric, Ivan 2666 : 1-0 (43) Espagnole
Hou, Yifan 2673 - Ding, Liren 2732 : 0-1 (58) Caro-Kann
Jobava, Baadur 2727 - Vachier-Lagrave, Maxime 2757 : ½-½ (22) Sicilienne
Radjabov, Teimour 2734 - Ivanchuk, Vassily 2715 : ½-½ (53) Début Réti
  • Début de partie amusant de la part de Jobava : 1.e4 c5 2.Ce2!?, mais insuffisant pour déstabiliser Maxime Vachier-Lagrave, qui transpose dans la variante du dragon accéléré. Après 11...Dc4 les pendules affichaient 0h43-1h38. 19.Fh6 coûtera encore 22 minutes au Géorgien, mais la position restait équilibrée. D'ailleurs, malgré ce grand avantage au temps, le Français n'insiste pas et accepte une répétition de la position dès le 22e coup. Avec 1,5 sur 2 MVL signe cependant un très bon début de tournoi. Peu après sa partie, MVL prenait le temps de twitter : «Je n'ai pas pu me déplacer à la Marche Républicaine étant à l'étranger, mais de tout coeur avec les participants ! Fier de nous voir soudés.»
     
  • Levon Aronian et Anish Giri ont littéralement «blitzé» leurs 23 premiers coups avant que le Néerlandais n'innove par 23...Df6. L'Arménien répond alors 24.Tad1 et après une longue pause Giri a joué 24...Fxb2?!. Il nous semble que 24...Ted8 25.Dxa7 Fd4 suivi de 26...Txb2 (il valait mieux placer une Tour sur la seconde rangée qu'un Fou), avec égalité. Levon reste avec un jeu facile et deux pions de plus dans la finale avec Tours et Fous de couleur opposée. Anish Giri n'aura toutefois pas beaucoup de mal à prendre le demi-point.
     
  • Susan Polgar avouait qu'avec Wesley So ils avaient travaillé la ligne de jeu utilisée contre Carlsen il y a quelques mois. L'ancienne championne du monde espérait simplement que son poulain s'en souvienne. Ce fut certainement le cas puisque le pensionnaire de la Webster University et du programme SPICE (Susan Polgar Institute for Chess Excellence), a même obtenu un léger avantage avec les pièces noires face au numéro un mondial et champion du monde. Une bonne nulle de Wesley face à un Carlsen qui tarde à démarrer.
     
  • Hou Yifan-Ding Liren
    Après 31.h3
    La variante d'échange de la Caro-Kann choisie par Hou Yifan démontrait que la championne du monde se méfiait de son compatriote Ding Liren. Et avec raison. Hou Yifan a pourtant enterré le Ff8 et la Th8 contre un pion au 9e coup, mais son adversaire rend le matériel au 24e pour retrouver de l'activité. Dans le diagramme ci-contre la Chinoise est en zeitnot et Ding Liren va s'emparer d'un pion : 31...gxh3 32.gxh3 Fxe5 avec un terrible pion passé central. La technique de Ding Liren ne laissera ensuite aucune chance à son adversaire de s'en sortir, même la finale de Tours était perdante, et Hou Yifan va s'incliner une seconde fois.
     
  • Vassily Ivanchuk est parti en «freestyle» sur l'ouverture de Teimour Radjabov : 1.Cf3 Cf6 2.g3 b5!?... puis nous a gratifié d'une originale manoeuvre de Fou avec : 3...Fb7; 8...Fc6; 10...Fd7; 12...Fc8. Radjabov a évidemment du mal à découvrir les plans de son adversaire et accuse après 14...Ce8 un retard conséquent à la pendule : 0h25-1h13. Les coups défilent, la position est tendue mais équilibrée, Radjabov accélère le rythme de ses coups et Ivanchuk redéploie son Fou par 26...Fb7 et 27...Fc6. 0h07-0h47. L'Ukrainien gagne un pion au 34e coup, mais le matériel réduit : Cavalier et 2 pions contre Cavalier et 1 pion, a permis à Radjabov d'échapper à la défaite. Vassily Ivanchuk semble en forme à la grande joie de ses supporters.
Caruana-Saric
Après 29.exf5
 

Ivan Saric a répété les coups de sa victoire contre Brkic,A (2564)-Saric,I (2574) Zadar CRO 2010, 0-1 (33), face à Fabiano Caruana. L'Italien innove par 15.a4, mais se retrouve rapidement très en retard au temps : 0h36-1h33 après 20.Fb5. Le jeu d'échecs est un jeu cruel; après 28 bons coups et une excellente position, deux imprécisions vont faire basculer la partie en faveur de Caruana. Dans le premier diagramme après 29.exf5, 29...Txf5 était plus simple que le coup joué, 29...d5, mais c'est surtout après 30.Ce3 que 30...Db7?! fait mal. 31.Cd3 Tae8 32.Dg4 Fxe3 33.fxe3 Fd7 34.Dxb4 Da8 35.g4! Da6, deuxième diagramme, avec un avantage blanc décisif !

Van Wely-Wojtaszek
Après 37...Fxh5
Van Wely-Wojtaszek
Après 41.Da5

La Catalane ouverte jouée entre Loek Van Wely et Radoslaw Wojtaszek a laissé longtemps le Roi noir au centre. Néanmoins, malgré tous ses efforts et de longues réflexions, le Néerlandais n'a pas réussi à ouvrir de lignes pour en profiter et le Polonais roque au 23e coup. Cependant, en zeitnot, Loek Van Wely a eu l'opportunité de l'emporter au 38e coup. Dans le premier diagramme après 37...Fxh5, selon le module d'analyse : 38.Ta6!! Dxa6 39.Dc7+ Rg6 40.Dxd8 Rg5 41.Dg8+ Fg6 42.Ff7 1-0. Facile à dire... Au lieu de ce coup gagnant, le Néerlandais a joué 38.Rc1. Radoslaw Wojtaszek aussi est en zeitnot et après 38...Fe8 39.De4 h5 40.Db4 Dd6 41.Da5, deuxième diagramme, 41...Rf8? offre une deuxième chance à l'adversaire. 42.Da7! Fd7 43.Tc6! avec un avantage décisif que Loek, en zeitnot et sans doute fatigué par cette longue partie, va gâcher ! N'abandonnez jamais vous dira Radoslaw Wojtaszek !

Loek van Wely | Photo www.fredlucas.eu | (DR)

Loek van Wely (né le 7 octobre 1972) et prononcé "louc vanne ouéli" est grand maître et sextuple champion national. Il apprend les échecs à l'âge de 4 ans, et, sous la houlette de l'entraîneur Cor van Wijgerden, il est pressenti comme un des plus grands talents nationaux à venir dans les années 1980. Il remporte de nombreux tournois dans les années 1990, comme le New York Open en 1996, le mémorial Rubinstein en 1999. Il dépasse la barre des 2 600 au classement Elo en 1996, et le seuil de 2 700 en 2001, le plaçant dans l'élite mondiale. En 1997, au Championnat du monde, il atteint les quarts de finale. Il a eu moins de succès depuis, terminant 14e en 2005. Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Loek_van_Wely

Pl. Joueurs «challengers» Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
1 Gunina, Valentina 2538 RUS 1.5/2 X     ½             1      
2 Van Kampen, Robin 2615 NED 1.5/2   X           ½           1
3 Navara, David 2729 CZE 1.5/2     X       ½           1  
4 Michiels, Bart 2563 BEL 1.5/2 ½     X                   1
5 Shankland, Sam 2652 USA 1.5/2         X ½       1        
6 Wei, Yi 2675 CHN 1.5/2         ½ X           1    
7 L'Ami, Erwin 2613 NED 1.0/2     ½       X   ½          
8 Klein, David 2517 NED 1.0/2   ½           X ½          
9 Timman, Jan H 2593 NED 1.0/2             ½ ½ X          
10 Dale, Ari 2291 NED 0.5/2         0         X     ½  
11 Saleh, Salem 2603 UAE 0.5/2 0                   X ½    
12 Potkin, Vladimir 2608 RUS 0.5/2           0         ½ X    
13 Haast, Anne 2352 NED 0.5/2     0             ½     X  
14 Sevian, Samuel 2511 USA 0.0/2   0   0                   X
Ronde 2 du 11 janvier 2015 du «Challengers»
Wei, Yi 2675 - Potkin, Vladimir 2608 : 1-0 (36) Défense Française
Gunina, Valentina 2538 - Saleh, Salem 2603 : 1-0 (46) Est-Indienne
Sevian, Samuel 2511 - Michiels, Bart 2563 : 0-1 (91) Défense Française
Klein, David 2517 - Van Kampen, Robin 2615 : ½-½ (22) Ecossaise
l'Ami, Erwin 2613 - Timman, Jan 2593 : ½-½ (37) Nimzo-Indienne
Haast, Anne 2352 - Navara, David 2729 : 0-1 (42) Sicilienne Najdorf
Shankland, Sam 2652 - Dale, Ari 2291 : 1-0 (47) Caro-Kann
David Navara | Photo www.fredlucas.eu | (DR)

David Navara (né le 27 mars 1985) est un grand-maître tchèque. Sous la houlette de ses premiers entraîneurs Ludek Pachman et Vlastimil Jansa, il remporta de nombreux tournois dans les catégories jeunes. En 2001, il réalisa un brillant 7/9 au championnat d'Europe par équipes de León réalisant une performance Elo de 2775. En 2003, il remporta le mémorial Rubinstein à Polanica-Zdroj. En 2007, il est invité au tournoi de Wijk aan Zee (où il remplace Alexander Morozevich forfait), et se classe à la 7e place (sur 14 joueurs). Source http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Navara


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (6)

  • ins-1068

    Pour le spectacle on peut aussi aller voir le Challengers et l'éblouissante partie d'attaque de Wei Yi (16 ans !) contre un russe justement à la ronde 2.

  • EuropeEchecs

    Il y a deux Russes dans le «Challengers».

  • ZORGLUB94

    @ gatazo17 Tiens encore quelqu'un qui croit que Carlsen a peur de Grischuk et donc que Carlsen a dit aux organisateurs du Tata Steel ; "C'est lui ou c'est moi, il faut choisir."

  • ZORGLUB94

    @europeechecs Merci je sais encore compter mais entre 2011 et 2015 cela fait 4 ans, désolé ! De plus je n'ai pas affirmer qu'il y avait une une raison politique mais poser une question. Je ne suis pas journaliste donc ce n'est pas à moi de chercher les raisons de l'absence des Russes dans ce tournoi 2015. Par exemple : chose simple à savoir (je suppose) en dehors des périodes de conflits est-ce déjà arrivé qu'aucun Russe ne soit invité ? C'est certainement périphérique par rapport à l'intérêt du tournoi qui sera je n'en doute pas passionnant mais c'est curieux.

  • gatazo17

    Carlsen ha paura di Grishuk.